Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1593 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Village de Saint-André-les-Alpes
    Village de Saint-André-les-Alpes Saint-André-les-Alpes - en village - Cadastre : 1838 D 2015 AB, AC
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    Matrices cadastrales de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838-1914. Archives départementales Pièces relatives à la création d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes par Marcel Rouvier. 1957 Pièces relatives à la création puis à l'extension d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes par Pièces relatives à la création d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes au lieu-dit Les Espinasses Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-André-les-Alpes Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives [Vue aérienne du village de Saint-André-les-Alpes depuis le sud] / Carte postale, Editions CIM, 2e Saint-André-les-Alpes - Avenue de la Gare (alt 892 m) / Carte postale, Editions Pin, 1er quart 20e Haute Vallée du Verdon / 4. Saint-André-les-Alpes sous la neige - entrée de la ville - Route de Basses-Alpes / 1514. Vallée du Verdon / Saint-André-les-Alpes (alt 892 m) - Station estivale / Vue
    Précision dénomination :
    village de Saint-André-les-Alpes
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - en village - Cadastre : 1838 D 2015 AB, AC
    Titre courant :
    Village de Saint-André-les-Alpes
    Texte libre :
    à disposition pour déterminer l'état du village de Saint-André-les-Alpes. Sur la carte de Cassini -André-de-Méouilles, la commune prend le nom de Saint-André-les-Alpes en 1928. La construction du barrage Provence. Le village de Saint-André compte alors trente-trois feux et trente hommes aptes à porter les Saint-André. Il est d'ailleurs dévié dans les années 1860 pour longer en souterrain la draperie Pascal les infrastructures. Ainsi concernant le village de Saint-André, « les maisons y apparaissent en assez d’arrosage qui utilise les eaux de l’Issole ; la première fontaine est installée à Saint-André en 1790 Andrea. D'après Isnard, en 1248, Saint-André est un fief des comtes de Provence ; à partir du milieu du sept arcades (Référence IA04000899). Même si l'histoire attestée par les archives du village de Saint -André remonte ainsi au début du 13e siècle, l'agglomération actuelle de Saint-André est pour l'essentiel progression : si en 1504, Saint-André compte 26 maisons habitées, il y en a 70 en 1540, 99 en 1698, 119 en
    Illustration :
    Carte de Cassini, entre 1760 et 1789. Détail : Saint-André, Méouilles, Courchon village de Saint-André]. IVR93_20140401049NUC1A [Carte postale] Vue aérienne rapprochée du centre du village de Saint-André depuis l'ouest, 3e
  • Gare de Saint-André-les-Alpes
    Gare de Saint-André-les-Alpes Saint-André-les-Alpes - La Gare - avenue de la Gare - en village - Cadastre : 2010 AB 32, 57
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Saint-André-les-Alpes a été long à fixer. À l'origine, en venant de Digne-les-Bains, la ligne devait contourner Saint-André-les-Alpes par le nord puis descendre le cours du Verdon et partir vers le sud Saint-André-les-Alpes fut décalée vers le sud pour se rapprocher du village. Pendant le chantier, la gare fut conçue comme la gare terminus provisoire de la ligne Digne - Saint-André. C'est ce qui créer un buffet dès les premières semaines de la mise en service de la gare. Ce buffet sera plusieurs fois agrandi. Il a même partiellement annexé la remise pour les locomotives car cette dernière n'avait nouveau pont-tournant (prélevé dans la gare de Puget-Théniers) pour faciliter les mouvements nombreux
    Référence documentaire :
    Le buffet de la gare de Saint-André-les-Alpes : correspondances et projets d'agrandissement. De Saint-André-les-Alpes (A.M.) - La gare. Carte postale anonyme, 1er quart 20e siècle, dans : Le Saint-André-les-Alpes. La gare à la rentrée des classes. / Carte postale, Fournier J. 1er quart 20e Saint-André-les-Alpes. La gare. / Carte postale Louis Gibert. 1er quart 20e siècle. Station de Saint-André. / 1892. Anonyme. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice. 211 J St-André-les-Alpes - La gare sous la neige. Le siècle du Train des Pignes. / Carte postale anonyme Chemin de fer du sud de la France / Ligne de Digne à Saint-André / Section de Mézel à Saint-André / Station de Saint-André / Plan d'ensemble. Dessin non signé à l'encre sur papier, échelle de 0, 002 m par m 1896 à 1927. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 211 J 200. , 4 mai 1892. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice, 211 J 137.
    Description :
    La gare de Saint-André-les-Alpes est implantée selon un axe sud-ouest/nord-est. A l'est se trouvent étage et trois travées. Les encadrements des baies couvertes en arc segmentaire sont constitués d'une dans la différence des baies : les deux ouvertures originelles ont conservé leur forme en arc segmentaire en pierre de taille (l'alternance briques / pierres a été réservée aux chaînes d'angle). Les deux , surprenant vestige d'un temps depuis longtemps révolu. Et, à l'entrée de la gare, on peut encore voir les hydraulique a été fournie par les établissements A. Chappe du Mans en 1891.
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - La Gare - avenue de la Gare - en village - Cadastre : 2010 AB 32, 57
    Titre courant :
    Gare de Saint-André-les-Alpes
    Appellations :
    gare de Saint-André-les-Alpes
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    Saint-André-les-Alpes. La gare. IVR93_20060040661NUCAB Saint-André-les-Alpes. La gare à la rentrée des classes. IVR93_20060400660NUCAB
  • Présentation de la commune de Saint-André-les-Alpes
    Présentation de la commune de Saint-André-les-Alpes Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    . Archives communales, Saint-André-les-Alpes : non coté. MONTAGNIER, Jean. Si Saint-André m'était conté... Archives communales, Saint-André-les-Alpes : non Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-André-les-Alpes Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives [Vue générale éloignée du village de Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 1er quart 20e siècle p. 339-371 COLLIER, Raymond. MISTRAL, Alphonse. Textes et documents sur Saint-André-les-Alpes. Son Bulletins municipaux d'information de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1998-2006. Archives communales, Saint-André-les-Alpes : non coté. St-André-les-Alpes - Station estivale (alt. 892 m) / Revue de la bravade (fête patronale du Haute Vallée du Verdon / St-André-les-Alpes - Endiguement du Verdon / Carte postale, Editions Louis
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Saint-André-les-Alpes
    Annexe :
    Liste des oeuvres étudiées de la commune de Saint-André-les-Alpes - Présentation de la commune de Saint-André-les-Alpes (IA04002602) - Maisons (IA04002594) - Fermes (IA04002595) - Hôtels de voyageurs (IA04002622) - Fontaines (IA04002705) - Oratoires (IA04002599) Village - Village de Saint-André-les-Alpes puis Le Grand Hôtel (IA04002113) - Gare de Saint-André-les-Alpes (IA04000639) Les Glaïres - Chapelle Caractères généraux des entrepôts agricoles de la commune de Saint-André-les-Alpes I. Le repérage la commune de Saint-André-les-Alpes a été effectué au cours de l'été 2006, en même temps que celui Saint-André : seulement cinq. Les fermes ont des dépendances mais rares sont les entrepôts agricoles paroissiale Saint-André (IA04001893) Le mobilier de l’église paroissiale Saint-André (IM04002443) - Château d'Angles / Les Chênes - Pont Julien (IA04001083) - Pont Saint-Julien (IA04000903) Les Accates - Maison ) Courchons / Les Couestes - Oratoire Saint-Christophe (IA04002600) Courchons / Les Coustelles - Fermes n°1
    Texte libre :
    -de-Méouilles. En 1928, elle change à nouveau pour Saint-André-les-Alpes. Avant la Révolution, Saint Saint-André se trouve déjà à un carrefour, entre les routes des Alpes, de Digne et de Castellane (vers les pouillés en 1300. La communauté de Saint-André va s'adjoindre celle de Troins, qui existe dès le bail perpétuel à la communauté de Saint-André, tous les droits et devoirs seigneuriaux qui possède au de Saint-André. Dans les pouillés, l'ecclesia de Troynis est mentionnée en 1300, puis à nouveau en lac de Saint-André. Réseau viaire et ferroviaire Les cartes du 18e siècle montrent clairement que -André-les-Alpes compte 932 habitants pour une densité de la population de 19,6 habitants au km². D'après population en 1968). Les ouvrages liés à l'eau à Saint-André Construit à la confluence de l'Issole et du autres usines. Les canaux à Saint-André Le village est traversé par un canal aujourd'hui abandonné et par le Verdon est visible au sud de Saint-André : elle est construite dans les années 1880 au moment de
    Illustration :
    Carte de Cassini, entre 1760 et 1789. Détail : Saint-André, Méouilles, Courchon : village de Saint-André et hameaux de Méouilles et Courchons]. IVR93_20140401051NUC1A : village de Saint-André]. IVR93_20140401049NUC1A [Carte postale] Vue aérienne oblique du village de Saint-André et du lac. IVR93_20060401258NUCAB Paysage : vue éloignée de la vallée du Verdon avec le village de Saint-André depuis l'ouest Paysage : vue de la vallée du Verdon et du village de Saint-André depuis la colline de Méouilles Paysage : vue d'un champ de lavance avec la partie sud du village de Saint-André en arrière-plan Carte de situation de la prise d'eau jusque vers la plaine de Saint-André. IVR93_20080401449NUDA Paysage : vue du Verdon vers l'ouest, Les Subis (cadastre moderne section E1
  • section Saint-André-les-Alpes - Digne-les-Bains de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    section Saint-André-les-Alpes - Digne-les-Bains de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence Alpes-de-Haute-Provence
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Entre Saint-André-les-Alpes et Digne-les-Bains, le train circule sur la portion la plus ancienne de avec la ligne Nice - Puget-Théniers, la ligne Digne-les-Bains - Saint-André-les-Alpes fonctionna de à la gare de Mézel-Châteauredon, et la seconde l'année suivante, de cette gare à Saint-André-les -Alpes. Cette portion ne fut pas, techniquement, beaucoup plus facile à construire que les autres. Les la ligne, commencée à l'époque où devait être réalisée la jonction Digne-les-Bains - Draguignan par avancé, devint celui de la future ligne Nice - Digne-les-Bains. Jusqu’à ce que la jonction fût établie manière autonome. Elle fut mise en service en deux temps : la première partie en 1891, de Digne-les-Bains passages où la voie est assez étroitement coincée entre le lit de la rivière et les falaises qui réclamaient les habitants de Barrême par pétition en 1878. La deuxième, un peu plus longue, passait par par tous les moyens à réduire les coûts du chantier quitte à alourdir les contraintes de
    Description :
    En quittant Saint-André-les-Alpes, la ligne doit changer de vallée et quitter les bords du Verdon qu'elle suivait depuis le tunnel de la Colle Saint-Michel pour les rives de l'Asse. Elle monte donc Bléone. Le col à franchir, à hauteur de l'arrêt Les Lavandes, est fort modeste. Les deux seuls ouvrages
    Localisation :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Titre courant :
    section Saint-André-les-Alpes - Digne-les-Bains de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    Appellations :
    section Saint-André-les-Alpes - Digne-les-Bains de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    / Section de Digne à Saint-André / Partie comprise entre le quartier de la Côte et le quartier de l'Issole Les différents projets établis dans les années 1870 pour la liaison Barrême / Dignes-les-Bains
  • section Puget-Théniers- Saint-André-les-Alpes de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    section Puget-Théniers- Saint-André-les-Alpes de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    , entre Annot et Saint-André-les-Alpes, a été mise en service en 1911. Les terrassements et ouvrages d’art dans les premières années du 20e siècle. La réalisation du chantier s’est étalée sur deux décennies générale, le gouvernement a décidé d’ouvrir dès que possible les portions achevées. Cette section a donc
    Description :
    elle redescend vers Saint-André-les-Alpes. Cette section concentre la plupart des grands ouvrages d'art Peyresc. Là, elle franchit grâce au tunnel de la Colle Saint-Michel le relief qui la sépare de la vallée
    Titre courant :
    section Puget-Théniers- Saint-André-les-Alpes de la voie ferrée des Chemins de fer de Provence
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    La voie ferrée entre Annot et Saint-André-les-Alpes. IVR93_20110403378NUDA
  • tunnel ferroviaire de Moriez
    tunnel ferroviaire de Moriez Moriez - Le Col des Robines - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Les plans détaillés de la section Digne-les-Bains - Saint-André-les-Alpes sont achevés par les violents courant d'air qui s'engouffraient dans la galerie de former des stalactites pendant la
    Référence documentaire :
    / Section Digne à Saint-André / Profils en long dessin à l'encre sur papier signé Daime le 9 avril 1891 p. 8 : les travaux au tunnel de Moriez sont quasiment achevés en décembre 1978. La voie. Dans : Le
    Description :
    Entre Saint-André-les-Alpes et Moriez, la ligne de chemin de fer change de bassin versant. Elle souterrain de Moriez qui relie les vallées de l'Asse et du Verdon. Ce tunnel est rectiligne, à l'exception d'une légère courbe amorcée à la tête est. Les arcs des deux têtes sont en pierres de tailles calcaire divers endroits de la maçonnerie et les parois ont été abondamment renforcées d'injections de béton. Ce tunnel a la particularité de marquer un léger désaxement là où les deux galeries d'attaque se sont rencontrées. Les vantaux installés à la tête ouest sont métalliques.
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Saint-André-les-Alpes
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    L'entrée, côté Saint-André-les-Alpes, du souterrain. IVR93_20060401501XE Traces d'infiltrations et d'injection de béton dans les parois à la tête ouest du tunnel
  • machine à lever à bâti fixe (grue)
    machine à lever à bâti fixe (grue) Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    la gare de Saint-André-les-Alpes. Cette grue a été fondue par les Hauts-Fourneaux de Maubeuge en 1892, année de la mise en service de
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    La grue est posée sur un châssis lui permettant de se déplacer sur les rails. Elle peut soulever 6
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
  • Edifice fortifié : tour
    Edifice fortifié : tour Saint-André-les-Alpes - La Tour - isolé - Cadastre : 1838 B7 12 1983 B3 76
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    précisément, Jean Mesqui date les tours quadrangulaires du 12e siècle, la tour de Saint-André pourrait donc avoir été construite au 12e ou 13e siècle. Elle est figurée sur les cartes de la 2e moitié du 18e siècle colombier indépendant : tous ces bâtiments sont mentionnés dans les états de section du cadastre de 1838, la été simple chapelle rurale puisque dans les registres de Mgr Clausse de l'an 1562, elle n'est nommée ny parmi les vicaires, ny parmi les cures de ce temps là, et qu'il n'y est fait mention d'aucun encore celle d'Allons (Référence IA04001127). Dans la vallée du Verdon, entre St-André et Thorame-Haute
    Référence documentaire :
    cadastre de 1838, commune de Saint-André-les-Alpes. 1830-1880. Archives départementales des Alpes-de-Haute AC 173 031 Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre -1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18. . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 073 / 001 à 028. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : AC 170 001 à AC 170 031 et 105 Fi 173 21. -Provence, Digne-les-Bains : 3 P 474. , Saint-Mandé : CH 194 à 197. Littéraire des Basses-Alpes, 1966, 225 p. Basses-Alpes. Digne : Vial, 1861, 744 p.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    La tour se situe au nord de la commune de Saint-André, à proximité des hameaux abandonnés de Troins
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - La Tour - isolé - Cadastre : 1838 B7 12 1983 B3 76
  • statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant
    statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant Saint-André-les-Alpes - place Charles-Bron - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Saint-André) aujourd'hui ruinée.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - place Charles-Bron - en village
    Origine :
    lieu de provenance église paroissiale de Courchons Saint-André-les-Alpes - Courchons - en écart
  • tableau : Portrait d'homme
    tableau : Portrait d'homme Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    conservation-restauration au cours du 2e quart du 20e siècle, dont témoigne le papier journal visible sur les
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
  • Pont aqueduc dit pont des sept arcades
    Pont aqueduc dit pont des sept arcades Saint-André-les-Alpes - les Fontettes - route départementale 2 - isolé - Cadastre : 1983 D non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Saint-André-les-Alpes. Un tel agrandissement nécessitait naturellement la construction du pont-canal pour franchir l'Issole. Cet aqueduc aérien a été emporté à plusieurs reprises par les crues de la , en 1924, a été la dernière, les sommes importantes qu'il fallait régulièrement investir pour reconstruire le pont ne pouvant plus être supportées par les syndicats qui géraient ce canal. Depuis, le reste
    Référence documentaire :
    SAINT-ANDRE-les-ALPES (alt.892 m) - Vallée de l'Issole SAINT-ANDRE-les-ALPES (alt.892 m) - Vallée Vallée du Verdon - Aqueduc sur l'Issole - Saint-André-les-Alpes (altitude 894 m). Carte postale Haute Vallée du Verdon - St-André-les-Alpes. - Aqueduc sur l'Issole. / Carte postale, 1er quart du Dossier sur le canal du Verdon. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les Communes de Saint-André et La Mure, rivière de l'Issole. / Dessin de l’ingénieur RAMBAUD, 12 septembre 1919. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 955.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    dessinée en dos d'âne. Les 6 autres arches, assez semblables entre elles, sont beaucoup plus proches du
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - les Fontettes - route départementale 2 - isolé - Cadastre : 1983 D non
    Illustration :
    Vallée du Verdon - Aqueduc sur l'Issole - Saint-André-les-Alpes (altitude 894 m SAINT-ANDRE-les-ALPES (alt.892 m) - Vallée de l'Issole [Vue de la maitresse arche, première moitié Haute Vallée du Verdon - St-André-les-Alpes. - Aqueduc sur l'Issole. IVR93_20060401166NUCB Carte de situation de la prise d'eau jusque vers la plaine de Saint-André. IVR93_20080401449NUDA Communes de Saint-André et La Mure, rivière de l'Issole [plan du pont-aqueduc et des divers canaux
  • Hôtels de voyageurs
    Hôtels de voyageurs Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    La situation géographique du village de Saint-André, au croisement des routes de Digne et Nice vers l'Ancien Régime. Alain Collomp souligne l'activité intense des muletiers, installés à Saint-André et de Saint-André compte au moins deux auberges : l'auberge des Trois Mulets, sans doute à l'emplacement moins fréquents à Saint-André. Le renouveau de l'activité hôtelière va se produire à partir du 2e quart barrage est la création du lac de Saint-André. A partir de ce moment-là va en effet se développer une . Dans le 2e quart du 20e siècle de nombreux hôtels sont ainsi ouverts sur la commune de Saint-André qui ont profondément remanié l'édifice. Saint-André cultive aujourd'hui cette vocation touristique la route des Alpes, en fait un lieu de passage attesté dès la fin du Moyen Age et tout au long de ligne et assure donc la liaison par diligence. A l'ouverture de la ligne vers Annot, les arrêts sont du 20e siècle. Dans un premier temps parce qu'il faut loger les personnels travaillant à la
    Référence documentaire :
    SAINT-ANDRE-les-ALPES (Basses-Alpes) / Buffet-Hôtel de la Gare / Louis GIBERT - Propriétaire 9. Hôtel restaurant Bel-Air - Saint-André-les-Alpês (B.A.) alt. 900 m. / Cuisine soignée - Tout 10. Hôtel restaurant Bel Air - Saint-André-les-Alpes (B.-A.), alt. 900 m / Cuisine soignée - tout [Saint-André-les-Alpes, Hôtel de voyageurs Bel Air] / Carte postale, 2e moitié 20e siècle 1. Saint-André-les-Alpes (B.-A.) alt 900 m. Hôtel Monge - tennis - téléphone : 15. / Carte postale [Saint-André-les-Alpes, Hôtel Le Clair Logis : vue générale depuis le sud-est]. / Carte postale, 3e COLLIER, Raymond. MISTRAL, Alphonse. Textes et documents sur Saint-André-les-Alpes. Son histoire Procès-verbal de situation des territoires des communautés de Saint-André-de-Méouilles et de Troins . Novembre 1774. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : C 0024. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1026 W 007.
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
    Illustration :
    [Carte postale] Saint-André-les-Alpes, alt 900m - Hôtel Monge [...] IVR93_20060401219NUCB
  • le mobilier de la chapelle Saint-Martin
    le mobilier de la chapelle Saint-Martin Saint-André-les-Alpes - Méouilles - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    L'inventaire de 1906 mentionne 4 statues : saint Joseph, saint Barnabé, sainte Magdeleine, saint transporter tous les objets de valeur à l'église paroissiale, ne laissant in situ que 5 statues de plâtre et
    Référence documentaire :
    communales, Saint-André-les-Alpes : non coté. d'autel qui représente l'Assomption et son retable, le tableau du saint Esprit dans la chapelle du seigneur, un autel, un retable et un tableau d'autel dans la chapelle Saint-Jean. Procès-verbaux de visites Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence , Digne-les-Bains : 2 G 19 en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de -Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65 décide de fermer la chapelle de Méouilles et de faire transporter tous les objets de valeur à l'église , GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Méouilles - en écart
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle Saint-Martin
    Annexe :
    Liste du mobilier de la chapelle Saint-Martin de Méouilles (Saint-André-les-Alpes) Liste du mobilier étudié Sculpture STATUE : SAINT BARNABE Terre cuite, 19e siècle STATUE : CHRIST DU SACRE COEUR Plâtre, 2e moitié 19e siècle STATUE : SAINT JOSEPH ( ?) Carton-pâte, 19e siècle STATUE : SAINTE MARIE , 2e moitié 19e siècle Sculpture STATUE : SAINT Plâtre, 2e moitié 19e siècle Idiophone CLOCHE Bronze
    Illustration :
    Statue de saint : vue générale. IVR93_20060401237NUCA
  • Groupe scolaire
    Groupe scolaire Saint-André-les-Alpes - Haut-Village - place Marcel-Pastorelli - en village - Cadastre : 2014 AB 329
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    8 mars 1937 Groupe scolaire de Saint-André-les-Alpes, plans, coupes et élévations. 8 mars 1937 910 - SAINT ANDRE les ALPES - Un coin de villas. / Carte postale, Edit. Poullan, 1924. Collection 1977-1983 : un bilan. Dans Bulletin municipal de Saint-André-les-Alpes, 1983. Archives communales , Saint-André-les-Alpes : non coté. Haute-Vallée du Verdon / St-ANDRE-les-ALPES - Station estivale (alt. 892 m) - Coin de villas Haute Vallée du Verdon / St-ANDRE-les-ALPES (alt. 892 m). Station Estivale. Sortie des Classes 32 - SAINT-ANDRE-DES-ALPES (B.-A.). Alt. 900 m - Le Monument aux Morts. / Carte postale, 2e quart Projet, construction et réparations de la maison d'école de Saint-André. 1869-1942. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 395. . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 395.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    Le groupe scolaire est situé à l'entrée du village de Saint-André, un peu à l'extérieur du vieux les travées est et ouest), un rez-de-chaussée et un étage carré. Au rez-de-chaussée se trouve les
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Haut-Village - place Marcel-Pastorelli - en village - Cadastre : 2014 AB
    Texte libre :
    Historique En 1861, Féraud écrit qu'à Saint-André, "il y a un bureau de bienfaisance, une école primaire pour les garçons et une école pour les filles dirigée par une Soeur de la Saint-Enfance". En juin 1869, le sous-préfet de l'arrondissement se déplace à Saint-André pour plaider, au cours d'une séance Saint-André décide la construction d'une maison d'école double, de garçons et filles "attendu que la , "conducteur des Ponts et chaussées à Saint-André" comme maître d'oeuvre. Le projet est modifié en février 1887 groupe scolaire de Saint-André n'est finalement pas si éloigné du projet initial. En 1889, le bâtiment -André dont la position exceptionnelle au centre de l'arrondissement fait de cette commune un pays où se localité que les emplacements qu'elle loue". Le conseil délibère pour la construction de ce bâtiment , comprenant donc une classe pour les garçons,mais aussi deux classes pour les filles, ainsi qu'une classe enfantine en rez-de-chaussée, avec, à l'étage, les logements du maître et des maîtresses. Un puits est
    Illustration :
    Groupe scolaire de Saint-André-les-Alpes [Coupes longitudinales et transversale, élévation de la Groupe scolaire de Saint-André-les-Alpes [Plans du rez-de-chaussée et de l'étage Groupe scolaire de Saint-André-les-Alpes [plans, coupe]. IVR93_20060400016NUCAB
  • Restaurant puis hôtel de voyageurs : Hôtel Monge
    Restaurant puis hôtel de voyageurs : Hôtel Monge Saint-André-les-Alpes - La Noui - en village - Cadastre : 2014 AB 508, 509
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    en octobre 1918 par Marie-Césarie Monge, célibataire, née le 13 avril 1894 à Saint-André puis une -chaussée surélevé. Dans les années 1930, ce corps de bâtiment est exhaussé afin de parvenir au niveau de
    Référence documentaire :
    Carte postale, premier état de l'hôtel alors Grand Hôtel Monge. Saint-André-les-Alpes (BA) - Hôtel Carte postale, deuxième état de l'hôtel alors Grand Hôtel Monge. [Saint-André-les-Alpes, vue de Carte postale, deuxième état de l'hôtel alors Grand Hôtel Monge. [Saint-André-les-Alpes, vue de touristes (T.C.F.) - Saint-André-les-Alpes (BA). / Carte postale, Edit. Mario, 3e quart 20e siècle Carte postale, 2e moitié 20e siècle. 1. Saint-André-les-Alpes (B.-A.) alt 900 m. Hôtel Monge p. 342 COLLIER, Raymond. MISTRAL, Alphonse. Textes et documents sur Saint-André-les-Alpes. Son corrélative, Hôtel Monge de Saint-André. 1977-1980. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1026 W 007. , Digne-les-Bains : 1033 W 45.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    d'entrée, situé dans les partie nord donne accès au rez-de-chaussée surélevé de la partie sud, comprenant la salle à manger sur toute sa surface, puis aux deux étages carrés, les chambres. L'hôtel compte
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - La Noui - en village - Cadastre : 2014 AB 508, 509
    Illustration :
    [Carte postale] Saint-André-les-Alpes (BA) - Hôtel Monge - Station estivale (alt 900 m [Carte postale] 575- Grand Hôtel Monge et des touristes (T.C.F.) - Saint-André-les-Alpes (BA [Carte postale] Saint-André-les-Alpes, alt 900m - Hôtel Monge [...] IVR93_20060401219NUCB
  • Oratoires
    Oratoires Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    oratoire Saint-Jean. Aucun oratoire n'a pu être vu sur le cadastre napoléonien, même l'oratoire de Courchons, portant la date de 1817 et donc antérieur au cadastre de 1838 n'est pas figuré. Considérant les dates portées - 1817, 1843, 1992 - et les dates estimées - 19e siècle- les édicules étudiés sont pour l'essentiel postérieurs à cette dernière date. Dans les niches, aucune statuette ancienne n'a pu être observée . Les croix en métal sommant les oratoires sont parfois ornées des instruments de la passion ou de
    Référence documentaire :
    [Saint-André-les-Alpes. Oratoire près de Courchons] / Carte postale, 1ère moitié 20e siècle . Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197. p. 58. GAVOT, Jean, IRIGOIN, Pierre. Les oratoires Bas-Alpins. Aix-en-Provence : Edition des Amis
    Description :
    Au total, 9 oratoires et 1 croix de chemin ont été repérés sur la commune de Saint-André-les-Alpes . Parmi les 9 oratoire, le reposoir de Saint-Jean-Bapstiste (Référence IA04002601) doit être traité en l'exception de l'oratoire Saint-Barnabé donc l'appareil est fruste, les oratoires sont tous construits selon niche et couvert d'un toit en bâtière, le plus souvent sommé d'une croix en métal. Les niches des oratoires les plus récents sont fermés par une grille. Un seul oratoire, celui de Courchons (Référence
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
    Texte libre :
    croix a l'air plus ancienne. - Oratoire n°3 : oratoire Saint-Pierre (Les Ferrailles, cadastré : 1983 AC . - Oratoire n°5 : reposoir (oratoire de procession) de Saint-Jean-Baptiste (Les Glaïres, cadastré : 2016 D 823 porte un blason en bas relief avec la date : 1843. - Oratoire n°1 : (Les Serres, cadastré : 1983 AB 184 . - Oratoire n°4 : Oratoire Saint-Jean-Baptiste, actuellement Sainte-Fatima (près des Espinasses, cadastré Chalvet) Méouilles - Oratoire n°7 : oratoire Saint-Barnabé (cadastré : 1966 F4 164) Dimensions : h = 185 ; h (croix) = 25 ; la = 110 ; pr = 47. Courchons - Oratoire n°8 : oratoire Saint-Christophe (cadastré , surmonté d'une croix en métal avec les instruments de la Passion. Construit en moellons de calcaire
    Illustration :
    Oratoire n°3, oratoire Saint-Pierre (Les Ferrailles) : vue générale depuis l'est Oratoire n°4, oratoire Saint-Jean-Baptiste actuellement Sainte-Fatima (Les Espinasses) : vue Oratoire n°1 (Les Serres) : vue générale depuis l'ouest. IVR93_20060400524NUCA oratoire n°5, reposoir (oratoire de procession) Saint-Jean-Baptiste : vue générale depuis le sud Oratoire n°7, oratoire Saint-Barnabé (Méouilles) : vue générale depuis le sud-est Oratoire n°8, oratoire Saint-Christophe (Courchons) : vue générale depuis le sud-ouest
  • Fermes
    Fermes Saint-André-les-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    Matrices cadastrales de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838-1914. Archives départementales Matrices cadastrales de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1914-1966. Archives départementales Etat de sections du cadastre de 1838, commune de Saint-André-les-Alpes. 1830-1880. Archives Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives Cadastre de Méouille[s]. 1714. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 3 P 1019. des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 3 P 1020. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 3 P 474. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 073 / 001 à 028. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : AC 170 001 à AC 170 031 et 105 Fi 173 21.
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes
    Texte libre :
    fermes de la commune de Saint-André-les-Alpes : il s’agit de bâtiments avec parties agricoles évidentes de Saint-André-les-Alpes a été effectué au cours de l’été 2006. Le support de base de l’étude est cas de la commune de Saint-André-les-Alpes, une édition mise à jour en 1983 ou la dernière version en archives La commune de Saint-André-les-Alpes ne conservait pas de documents anciens. En revanche, les L’implantation des fermes est double : isolées ou en hameaux / écarts. Les écarts de Saint-André, comme celui Saint-André et sur l'ancienne commune de Courchons (rattachée à Saint-André en 1966), peut également repérées de Saint-André semblent pouvoir être datées en majorité du 19e siècle, 9 d'entre elles sans doute la commune de Saint-André, 14 fermes ont été repérées, 6 ont été sélectionnées. Implantation I. LES CONDITIONS DE L’ENQUÊTE Problématique du repérage Ce dossier concerne l’ensemble des être mis en parallèle avec profit pour les bâtiments antérieurs à cette date. Pour chaque bâtiment
    Illustration :
    Ferme de type F1, Les Plaines (1966 F5 222) : Vue générale depuis le sud-ouest Entrepôt agricole (N°3), Les Tournias (1983 D2 142) : vue générale depuis le nord-est
  • Village de Courchons
    Village de Courchons Saint-André-les-Alpes - Courchons - en village - Cadastre : 1838 A1 4 à 7, 9 à 11, 15, 41, 45 à 48, 49, 62, 65 à 70 2014 H1 75
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    commune de Saint-André-les-Alpes en 1966. sur les cartes de la 2e moitié du 18e siècle. Sur le cadastre napoléonien, la répartition des habitations s'est divisée : sur les hauteurs, le vieux village de Courchons et, au sud, en descendant dans le vallon les écarts du Coulet (ou Cloutet), du Courtil, des Granges, des Coustelles. Aujourd'hui, le vieux village n'est plus que ruines. Les hameaux sont très partiellement encore habités. Il s'agit au Moyen Age
    Référence documentaire :
    Dossier concernant la reconstruction du chemin vicinal reliant Courchons à Saint-André-les-Alpes diocèse de Digne. 1991. Archives communales, Saint-André-les-Alpes : non coté. p. 25 Bulletin municipal d'information [de Saint-André-les-Alpes], 2004. Archives communales, Saint p. 359 COLLIER, Raymond. MISTRAL, Alphonse. Textes et documents sur Saint-André-les-Alpes. Son de Saint-André, commandé par le diocèse de Digne-les-Bains (04) réalisé en 1991. Inventaire du -André-les-Alpes : non coté. , 1708-1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18. ). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19 1774. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : C 0024. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 062
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    l'Asse et du Verdon, bien au sud des villages de Moriez et Saint-André-les-Alpes. Le haut village est en Courchons se situe à 1 336 mètres d'altitude sur les contreforts montagneux séparant les vallées de visibles. Le premier hameau en descendant du village vers le sud, les Coustelles (ferme n°1, référence
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Courchons - en village - Cadastre : 1838 A1 4 à 7, 9 à 11, 15, 41, 45 à 48
    Texte libre :
    succursale dépendant de la paroisse de Moriez. La commune est rattachée à celle de Saint-André-les-Alpes en séparant les vallées de l'Asse et du Verdon, bien au sud des villages de Moriez et Saint-André-les-Alpes reliant la commune à Saint-André. Les travaux sont achevés et le chemin n'est donc carrossable qu'à partir de 1925. Plus tard, en 1966, la commune de Courchons est rattachée à celle de Saint-André et dans l'acte de rattachement, la commune de Saint-André s'engage sur la réalisation "des équipements de base -Philippe puis Saint-Jacques-et-Saint-Christophe On ne trouve aucune mention de l'édifice dans les pouillés 1966. Le village de Courchons d'après les sources D'après Isnard, le lieu a été fief de la maison de 1744 "le seigneur Roy possède tous les droits seigneuriaux et droits de péage", et en 1788 d'après Achard) ; il serait mentionné dans les archives en 1419 sous le nom de Corchono. L'enquête de Charles Ier le nom de Corchon, tout comme les procès-verbaux de saisies révolutionnaires. Sur la carte de Cassini
    Illustration :
    Eglise paroissiale puis chapelle Saint-André de Courchons : plan. IVR93_20080401128NUDA Eglise paroissiale puis chapelle Saint-André de Courchons : coupe transversale Vue générale de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André depuis le sud-est Vue générale de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André depuis l'est. IVR93_20060401005NUCA Vue générale intérieure de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André, revers de la façade est Vue générale intérieure de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André, revers de la façade est Vue générale intérieure de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André, revers du mur sud de la Vue générale intérieure de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André, abside du choeur Vue générale intérieure de l'église paroissiale puis chapelle Saint-André, revers du mur nord du Les hameaux de l'ancienne commune de Courchons aujourd'hui, d'après le cadastre moderne (section H1
  • fonts baptismaux de style néorenaissance
    fonts baptismaux de style néorenaissance Saint-André-les-Alpes - place Charles-Bron - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Dans les comptes de la fabrique de l'église paroissiale de Saint-André, est mentionné l'achat de fonts baptismaux, en date du 22 décembre 1887, au marchand Colomiès et Cabanes, 23 rue de Saint-Rome à Toulouse. Un exemplaire identique est conservé dans l'église paroissiale Saint-Pierre à Saubrigues (Landes
    Référence documentaire :
    -André. Archives paroissiales, Saint-André-les-Alpes : non coté. Les comptes de la fabrique mentionnent la commande de fonts baptismaux pour la somme de 378 F, en Renaissance Moyen Age, orfèvrerie sacrée et bronzes". Comptes de la fabrique de l'église paroissiale de Saint
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Représentations :
    une cloche (?), surmonte le couvercle par ailleurs portant six anges assis, les poignets croisés sur
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - place Charles-Bron - en village
  • Ferme puis auberge dit Gîte d'étage Les Cougnas
    Ferme puis auberge dit Gîte d'étage Les Cougnas Saint-André-les-Alpes - Le Cougnas - en village - Cadastre : 2016 D 401, 800
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    prospère. Sur les cartes postales du début du 20e siècle, on peut observer la disposition d'origine, avant les transformations liées à l'aménagement du gîte. La façade principale, au sud, ne semble pas avoir maison, c'est-à-dire les deux tiers sont alors dévolus aux activités agricoles (remise, étable, fenil).
    Référence documentaire :
    [Ferme Le Cougnas, Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 1ère moitié 20e siècle. Collection [Ferme Le Cougnas, Saint-André-les-Alpes] / Carte postale, 1ère moitié 20e siècle (?). Collection
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Description :
    prolongement de la porte d'entrée, donne accès à l'étage (mais non au comble), les pièces se repartissent de différentes chambres du gîte. Les murs sont en moellons de calcaire avec un enduit à pierres vues. Une génoise à deux rangs court sur les façades en pignon, le toit à longs pans est couvert de tuiles creuses reposant sur les piliers et d'une partie construite en moellons de calcaire à deux niveaux sous un toit à
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Le Cougnas - en village - Cadastre : 2016 D 401, 800
    Titre courant :
    Ferme puis auberge dit Gîte d'étage Les Cougnas
    Appellations :
    Gîte d'étape Les Cougnas
1 2 3 4 80 Suivant