Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2735 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau, ex-voto : Accident d'Antoine Roustan
    tableau, ex-voto : Accident d'Antoine Roustan Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription : EX VOTO ACCIDENT ARRIVE AU SIEUR ANTOINE ROUSTAN / D'ENTRAGUAOU PROVINCE DE COUNI
    Titre courant :
    tableau, ex-voto : Accident d'Antoine Roustan
  • maison de villégiature d'architecte dite L'Agréable
    maison de villégiature d'architecte dite L'Agréable Marseille 16e arrondissement - l' Estaque quartier de la Falaise - 62 chemin de la Nerthe - en ville - Cadastre : 1978 Estaque O 67
    Genre :
    d'architecte
    Historique :
    , architecte, inspecteur des édifices diocésains, domicilié rue Rouge dans le centre-ville, un petit terrain
    Observation :
    Crillon (Référence IA13001486). Doit-on y voir une proximité de l'architecte Tallon avec les familles Martin ou Périer, alors propriétaires de Château Fallet ? L'architecte Tallon, originaire de Toulon architectes Coste et Esperandieu. Il est oncle maternel des frères Allar, Gaudensi architecte et André
    Auteur :
    [architecte, auteur commanditaire] Tallon François-Prosper
    Titre courant :
    maison de villégiature d'architecte dite L'Agréable
    Texte libre :
    l'architecte Tallon avec les familles Martin ou Périer, alors propriétaires de Château Fallet ? L'architecte témoins de mariage les architectes Coste et Esperandieu. Il est oncle maternel des frères Allar, Gaudensi architecte et André sculpteur qui firent de brillantes carrières.
  • maison d'architecte (villa) dite Villa Aublé
    maison d'architecte (villa) dite Villa Aublé Saint-Raphaël - Notre-Dame - 152 avenue du Maréchal-Lyautey - en ville - Cadastre : 1981 AV 267
    Genre :
    d'architecte
    Historique :
    Cette villa a été construite en 1882 par l'architecte Pierre Aublé (1842-1925) pour abriter ses ingénieur-architecte et qu'il réside en sa villa en compagnie de sa femme Marguerite Didier (37 ans), de son
    Auteur :
    [auteur commanditaire, architecte] Aublé Pierre
    Titre courant :
    maison d'architecte (villa) dite Villa Aublé
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) et maison d'architecte
    Maison de villégiature (villa balnéaire) et maison d'architecte Sainte-Maxime - la Batterie - avenue du Général-Leclerc - en ville - Cadastre : 2007 AB 199
    Genre :
    d'architecte
    Historique :
    Villa construite en 1931 par l'architecte André Barbier-Bouvet pour lui-même. Elle a été détruite
    Auteur :
    [architecte] Barbier-Bouvet André
    dc_041a95ef-5013-4855-b7c9-0a14420932e9_0 :
    maison de villégiature (villa balnéaire) et maison d'architecte
    Titre courant :
    Maison de villégiature (villa balnéaire) et maison d'architecte
    Texte libre :
    Cette villa que l'architecte André Barbier-Bouvet avait construite pour lui-même en 1931 présentait
  • coopérative vinicole et moulin à huile puis coopérative agricole (coopérative oléicole) et coopérative vinicole dite Société coopérative agricole La Lorguaise
    coopérative vinicole et moulin à huile puis coopérative agricole (coopérative oléicole) et coopérative vinicole dite Société coopérative agricole La Lorguaise Lorgues - en ville
    Historique :
    La coopérative est construite dés 1922 par les architectes Boyer, Roustan et Brun et les en 1970 et les réceptions sont refaites par l'architecte Villeneuve et l'entrepreneur Verlaque. La
    Auteur :
    [] Roustan architecte [] Boyer architecte [architecte] Brun architecte [] Villeneuve architecte
    Texte libre :
    000hl. Architectes : 1922 BOYER / ROUSTAN / BRUN 1973 VILLENEUVE Entrepreneurs : 1922
  • coopérative vinicole La Tavernaise
    coopérative vinicole La Tavernaise Tavernes - près de Tavernes - isolé
    Historique :
    La coopérative est construite en 1923 par l'architecte Roustan et l'entrepreneur Olive. Elle est Ghis et Godi et l'architecte Roustan, en 1936 par l'architecte Hauchard et l'entrepreneur Benedetti, en agrandie à de nombreuses reprises, notamment en 1225 par Roustan et Olive, en 1930 par les entrepreneurs 1953 et 1957 par l'architecte Bernard et l'entrepreneur Laugero, en 1965-68 par l'architecte Collomp et
    Auteur :
    [architecte] Roustan architecte [architecte] Hauchard [architecte] Bernard architecte [architecte] Collomp
    Texte libre :
    . Capacité : 35 000hl. Architectes : 1923 / 1925 / 1930 ROUSTAN (Toulon) 1936 HAUCHARD peu différemment par un architecte : ROUSTAN, qu'on ne rencontre pas souvent dans les bâtiments
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Allons - en village - Cadastre : 1838 G2 70 1982 G2 429
    Historique :
    Roustan, entrepreneur à Barrême, sur plans et devis de M. Fournier, architecte, dressés en 1886
    Référence documentaire :
    d'Allons, dressé par l'architecte M. Fournier, 20 mars 1886. Archives départementales des Alpes-de-Haute M. Roustan Auguste, entrepreneur à Barrême, est déclaré adjudicataire des travaux Procès-verbal presbytère d'Allons, dressé par l'architecte M. Fournier, 6 février 1890. Archives départementales des Alpes
    Auteur :
    [entrepreneur] Roustan Auguste [architecte] Fournier
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Azéma
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Azéma Sainte-Maxime - Virgili - boulevard Florentin-Brigaud - Cadastre : 2012 F3 3043
    Genre :
    d'architecte
    Référence documentaire :
    Dans classeur 1931-1932. Tirages de plans. Architecte : Léon Azéma. Demande d'autorisation à [Maison de villégiature de l'architecte Léon Azéma. Sainte-Maxime. Photo prise pendant la
    Auteur :
    [auteur commanditaire, architecte] Azéma Léon
    Texte libre :
    intérêt certain par la personnalité de son auteur, Léon Azéma, architecte qui a eu une carrière nationale
  • maison dite Villa la Collinette
    maison dite Villa la Collinette Cannes - 11 rue Mozart - en ville - Cadastre : 1981 CY 88
    Genre :
    d'architecte
    Historique :
    Maison construite en 1920 par l'architecte cannois Henri Bret pour lui-même et agrandie vers le
    Auteur :
    [architecte, auteur commanditaire] Bret Henri
  • maison dite La Ruche, puis L'Oasis
    maison dite La Ruche, puis L'Oasis Cannes - 42 boulevard d' Alsace - en ville - Cadastre : 1981 CO 85
    Genre :
    d'architecte
    Historique :
    Maison construite vers 1902 par les architectes cannois Henri Stoecklin et son fils Jules pour eux
    Auteur :
    [architecte, auteur commanditaire] Stoecklin Henri [architecte] Stoecklin Jules
  • groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté
    groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté Brignoles - Liberté - en ville - Cadastre : 2012 AV 359
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Roustan Jules (architecte)
  • groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté
    groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté Brignoles - Liberté - en ville - Cadastre : 2012 AV 359
    Auteur :
    AuteurDocumentReproduit Roustan Jules (architecte)
  • mairie ; école primaire
    mairie ; école primaire Senez - - en village - Cadastre : 1986 E 27-28
    Historique :
    définitivement arrêté. Le projet de l'architecte départemental des Basses-Alpes Emile Bongarçon fut mis en oeuvre par l'entrepreneur Louis Roustan, établi à Barrême, et finalement achevé en 1902, réunissant enfin les
    Auteur :
    [architecte départemental] Bongarçon Emile [entrepreneur] Roustan Louis
    Annexe :
    1902 (suivent les trois signatures du maire, de l’architecte Bongarçon et de l’entrepreneur Roustan s’entendre avec l’administration pour qu’un architecte soit envoyé le plus tôt possible sur les lieux, afin * 2. Lettre de E. BONGARÇON, architecte à Digne, au maire de Senez, en date du 26 octobre 1896 Honoraires de l’architecte 850,00 Total 17 850,00 * 4. E. BONGARÇON, architecte départemental des Basses-Alpes, construction d’une mairie, d’un prétoire d’une mairie – d’un prétoire pour la justice de Paix et d’un groupe scolaire/Rapport de l’architecte La 18 novembre 1898, suivi de la signature de l’architecte E. Bongarçon . (signé par l’architecte départemental E. Bongarçon pour imprévisions, 1 215 f pour honoraires d’architectes, 200 f pour indemnités de voyage et 3 000 f arrêté : Louis ROUSTAN, entrepreneur à Barrême, avec un rabais par cent exprimé dans chaque soumission
    Texte libre :
    , près de l’église paroissiale. Un architecte fut désigné en 1863 pour établir les plans et les devis garçons menaçait ruine) et une autre maison fut louée. L’architecte choisi pour réaliser les réparations mairie et le prétoire pour la justice de paix. Émile Bongarçon, architecte départemental établi à Digne de construction furent conduits par l’entrepreneur de Barrême Louis Roustan pour une livraison . On se reportera en annexe pour la description détaillée de l’édifice établie par l’architecte Émile
  • groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté
    groupe scolaire, puis collège, dit collège Liberté Brignoles - Liberté - en ville - Cadastre : 2012 AV 359
    Historique :
    nouvelles classes. L'architecte Jules Roustan choisit de fermer les préaux couverts du rez-de-chaussée pour Le groupe scolaire Liberté est construit par Rey, architecte à Marseille, entre 1884 et 1887. Un premier projet, plus ambitieux mais trop coûteux, avait été dessiné par l'architecte communal Verlaque en l'architecte Arthur Reynaud, sont menés en 1902-1903 : le bâtiment principal, sur le cours Liberté, est alors
    Auteur :
    [architecte] Roustan Jules (architecte) [architecte] Verlaque [] Rey (architecte) [architecte] Reynaud Arthur (architecte)
  • école
    école Moriez - Hyèges - route de Moriez aux Chaillans - en écart - Cadastre : 1983 A4 852
    Historique :
    dressés par Guirand, architecte et maçon de Castellane. Le 3 août 1886, l'ingénieur Tourniaire dresse le décembre 1886 au bénéfice de l'entrepreneur Auguste Roustan, de Barrême. Travaux réceptionnés le 20 juin
    Référence documentaire :
    hameau d'Hyèges, dressé par Guirand, architecte et maître maçon de Castellane et approuve le projet des travaux a eu lieu le 19 décembre 1886 en faveur d'Auguste Roustan, entrepreneur de Barrême et de M . Tourniaire, architecte. La dépense, après décompte, s'élève à 10325,48 francs. Département des Basses-Alpes
    Auteur :
    [entrepreneur] Roustan Auguste
  • Ostensoir-soleil
    Ostensoir-soleil Villars-Colmars - - en village
    Inscriptions & marques :
    . Transcription : 2 poinçons mal insculpés, non identifiés ; poinçon de maître : probablement François Roustan (F
    Historique :
    Ostensoir réalisé probablement dans la 2e moitié du 18e siècle par l'orfèvre François Roustan actif
    Auteur :
    [orfèvre] Roustan François
  • école primaire dite Ecole Anatole-France
    école primaire dite Ecole Anatole-France Hyères - rue Michelet - en ville - Cadastre : 1983 A6 1852
    Historique :
    Projet des architectes Edouard Angeli et Charles Maurel approuvé en 1885 par le conseil municipal vraisemblablement réalisé entre cette date et 1935. Autre projet d'agrandissement en 1947 confié à l'architecte
    Auteur :
    [architecte communal] Angeli Édouard [architecte] Maurel Charles [architecte] Savarin
    Annexe :
    Alexandre Maire ROUSTAN ED DOL Ds Adjoints Les plans ont été approuvés par le conseil municipal le 7 juillet MAUREL Architectes. Il a été construit sous leur direction en 1888-1889 avec la collaboration de M.M
  • maison de villégiature dite Villa Maryland
    maison de villégiature dite Villa Maryland Saint-Jean-Cap-Ferrat - Colla Blanca - 42 avenue Denis-Semeria - en ville - Cadastre : 1986 AB 106 à 109, 115, 116, 150
    Historique :
    construite la Villa Maryland par les architectes Aaron Messiah (Nice) et Harold Peto (Angleterre).
    Observation :
    portique inspiré par l'architecte Brunelleschi
    Auteur :
    [architecte] Messiah Aaron [architecte] Peto Harold
  • monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Brignoles - Liberté - en ville - Cadastre : 2012 AV non cadastré domaine public
    Historique :
    Le monument aux morts est réalisé par l'architecte des Monuments Historiques Jules Roustan, suivant 21 novembre 1926. AUTEUR : Roustan Jules (architecte) ; JATT : attribution par travaux historiques
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Arlette
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Villa Arlette Sainte-Maxime - Madrague - 8 boulevard Massilia - en ville - Cadastre : 2012 AE 250
    Auteur :
    [architecte] Barbier-Bouvet André
    Texte libre :
    l'architecte André Barbier-Bouvet la même année que sa propre villa (1931) à La Batterie, qui est d'un esprit