Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • buste de la République ou Marianne
    buste de la République ou Marianne Méounes-lès-Montrieux - Grand Rue
    Historique :
    épouse était propriétaire de l'immeuble place des Anciennes Ecoles à Méounes, dont il a sculpté les
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - Grand Rue
  • hôtel de ville
    hôtel de ville Méounes-lès-Montrieux - Eglise - en village
    Historique :
    municipalité méounaise envisage de faire construire deux écoles, une pour les filles et une pour les garçons , autour d'une mairie. Les dessins réalisés le 2 décembre 1841 par le conducteur des ponts et chaussées au rez-de-chaussée, d'une salle du conseil, secrétariat et cabinet du maire à l'étage. Les parties latérales accueillaient les écoles, avec classe au rez-de-chaussée et logement de l'instituteur à l'étage
    Référence documentaire :
    Plan de la place de la paroisse de Méounes avec indication de l'emplacement qui devra être occupé
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - Eglise - en village
    Illustration :
    Plan de la place de la paroisse de Méounes avec indication de l'emplacement qui devra être occupé
  • buste de la République ou Marianne
    buste de la République ou Marianne Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue
  • monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Méounes-lès-Montrieux - Brignoles - en village - Cadastre : 2014 F 65
    Historique :
    souscription publique, il a été commandé à l'architecte toulonnais Paul Page. Les noms des treize Méounais morts pour la France sont gravés sur l'obélisque. Il a été déplacé route de Brignoles dans les années
    Représentations :
    La base de l'obélisque est ornée des armoiries de Méounes. armoiries
    Description :
    POPULATION DE MEOUNES A SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE suivie de la liste des morts. La liste des morts de
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - Brignoles - en village - Cadastre : 2014 F 65
  • bureau double d'écolier
    bureau double d'écolier Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue
    Historique :
    par les enseignants car peu pratique et bruyant, il est souvent remplacé dans la 1ère moitié du 20e
    Description :
    rangement. Les emplacements pour les encriers sont aménagés sur la partie fixe du plateau.
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue
  • monument dit citerne du gouvernement
    monument dit citerne du gouvernement Méounes-lès-Montrieux - près de les Bidoufles - isolé - Cadastre : 2014 D non cadastré domaine public
    Historique :
    gouvernement rappelle cet épisode tragique. Méounes-les-Montrieux est libérée en août 1944. Le 15 août, la 3ème Régiment du Génie, arrivent à Méounes-lès-Montrieux. La plaque commémorative sur l'église commémore leur se rassemblent à l'appel de leurs chefs dans la forêt qui s'étend entre les communes de Méounes Le 6 juin 1944, suite au débarquement des troupes alliées en Normandie, les maquisards toulonnais , Signes, Belgentier, Solliès-Toucas, Sollies-Ville, Le Revest Les Eaux, Evenos, Le Beausset et Le Méounes). Le lieu est livré aux Allemands, qui lancent une offensive par le côté sud. L'ordre est donné de arrivée et leur union avec les forces de la Résistance locale : Ici le 19 août 1944 / se rencontrèrent les locale, / unis pour entreprendre / la Bataille de Toulon. Les Turcos, rassemblés par le colonel de Linarès autour de la fontaine en face de la Chartreuse de Montrieux, traversent de nuit le massif du Siou historien de l'armée d'Afrique. Sur le site de la citerne du gouvernement, les Turcos ont fait installer une
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - près de les Bidoufles - isolé - Cadastre : 2014 D non cadastré domaine
  • maisons, dites villas Long, puis mairie, bureau de poste et groupe scolaire
    maisons, dites villas Long, puis mairie, bureau de poste et groupe scolaire Méounes-lès-Montrieux - 14 route de Brignoles - en village - Cadastre : 2014 F 89
    Historique :
    1948, la municipalité projette d'y installer les écoles (dans les six villas de plain-pied), la mairie et la poste (dans les deux villas à étage). En janvier 1949, il est décidé que le projet se ferait en deux temps : la mairie commence par l'achat des 6 petites villas destinées à accueillir les écoles et reporte l'achat des deux grandes villas. L'architecte réparti les fonctions entre les six villas : une préaux de 30 m² et des WC pour les enfants et les instituteurs. La section spéciale des bâtiments de France donne un avis favorable au projet en émettant les réserves suivantes : l'aile gauche composée de trois villas doit être utilisée pour l'aménagement des classes et réfectoires, les logements sont prévus dans les trois autres villas de l'aile droite, les bains-douches sont supprimés. Les travaux de l'école centrales (il est en fonction à partir du 10 juin 1952). Les travaux pour le transfert de la mairie
    Description :
    rez-de-chaussée comportant chacune trois villas de part et d'autre du bâtiment principal. Les murs symétriquement par rapport au corps principal qui comporte deux pignons et les corps latéraux, trois pignons l'étage. Toutes les villas en rez-de-chaussée sont bâties en surélévation sur un empierrement en mur de
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - 14 route de Brignoles - en village - Cadastre : 2014 F 89
  • fontaine
    fontaine Méounes-lès-Montrieux - Grand Rue - en village - Cadastre : 2014 F non cadastré domaine public
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - Grand Rue - en village - Cadastre : 2014 F non cadastré domaine public
  • immeuble, puis hôtel de ville, actuellement immeuble
    immeuble, puis hôtel de ville, actuellement immeuble Méounes-lès-Montrieux - Eglise - en village - Cadastre : 1830 Fu 214 2014 F 12
    Historique :
    le bâtiment à sa nouvelle fonction. Le devis est dressé par Jules Puget le 14 novembre. Les travaux concernent essentiellement les aménagements intérieurs ainsi que la réfection de la façade : balcon en fonte cordage. Les travaux sont réalisés par l'entrepreneur Camille Granet. La municipalité déménage en 1954 dans les villas Long, route de Brignoles. Depuis, le bâtiment à retrouver son usage d'habitation
    Représentations :
    L'élévation principale est ornée par deux rosaces en terre cuite placées entre les fenêtres du 2ème
    Description :
    travées de fenêtres rectangulaires. Les angles du bâtiment sont soulignés par un décor de chaîne d'angle . Les fenêtres du 1er étage ouvrent sur un balcon en fonte. Elles sont encadrées par un bandeau et
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - Eglise - en village - Cadastre : 1830 Fu 214 2014 F 12
  • groupe scolaire
    groupe scolaire Méounes-lès-Montrieux - 2, 4, 6, 8 place des Anciennes-Ecoles - en village - Cadastre : 2014 F 335, 336
    Historique :
    Escartefigue en dessine les plans le 14 mars 1903. Son projet prévoit de démolir la bâtisse tout en conservant les grandes voûtes qui soutiennent l'édifice en contre-bas du terrain. Le dessus des voûtes se situe s'opposent. Le Conseil municipal demande au préfet de passer outre les conclusions de l'enquête. Une pétition estime que les conditions hygiéniques sont passablement respectées et que le projet peut être accepté vu l'urgence de la situation dans laquelle se trouvent les écoles de la commune. De plus, il estime que la de ses dépendances (parcelles cadastrales n° 185, 186, 187, 188 de la section F). Les travaux partiellement s'écrouler l'édifice. Les classes sont donc provisoirement installées dans l'hôtel de ville avant
    Référence documentaire :
    Ville de Méounes, projet de groupe scolaire. 14 mars 1903. / 4 Calques, dessin à l'encre, 36 x 52
    Description :
    Le groupe scolaire est construit en moellons. Les piliers des préaux et les murettes sont en brique comprend quatre travées. Elle est ouverte par deux portes centrales. Les cours, situées de part et d'autre des bandeaux encadrant les fenêtres et séparant les niveaux.
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - 2, 4, 6, 8 place des Anciennes-Ecoles - en village - Cadastre : 2014 F 335
  • hôtel, actuellement hôtel de ville
    hôtel, actuellement hôtel de ville Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue - en village - Cadastre : 1830 Fu 38 à 40 2014 F 64
    Description :
    comble. Les façades est et ouest sont animées par quatre travées de fenêtres segmentaires. Les deux
    Localisation :
    Méounes-lès-Montrieux - 12 route de Brignoles 27 Grand Rue - en village - Cadastre : 1830 Fu 38 à
  • buste de la République ou Marianne
    buste de la République ou Marianne Tavernes - Mairie - en village
    Historique :
    , est conservée dans les mairies de Vins-sur-Caramy, La Celle et Méounes-les-Montrieux.
    Représentations :
    ceinte d'une couronne de chêne doré et d'un ruban dont les deux extrémités tombent de part et d'autre de
  • buste de la République ou Marianne
    buste de la République ou Marianne Rougiers - 15 avenue de Brignoles
    Historique :
    conservée dans les mairies de Vins-sur-Caramy, La Celle et Méounes-les-Montrieux.
    Représentations :
    ceinte d'une couronne de chêne et de blé et d'un ruban dont les deux extrémités tombent de part et
  • coopérative vinicole La Roquière
    coopérative vinicole La Roquière La Roquebrussanne - 38 avenue Saint-Sébastien - en village - Cadastre : 1926 B 552
    Description :
    centraux contigüs qui abritent les cuves. Le bureau et la salle de réunion se trouvent à l'étage à l'ouest
    Texte libre :
    a fusionné avec Mazaugues et accueille les adhérents de Rocbaron et Méounes. Profitant de son . Elle a été agrandie en 1957 et 1966. Les nouvelles réceptions ont été ajoutées en 1971. La coopérative moulure transversale. Élévation sud : les trois pignons accolés sont coupés en partie par l'avant-corps fenêtres à l'étage, et un oculus au sommet. Au centre, seulement les quatre fenêtres de l'étage. Côté est avec les premières rangées de cuves. Dans le bâtiment du centre, les cuves sont superposées. La l'étage, et l'appartement occupe l'angle sud-ouest. Les trois réceptions sont dans un bâti important au sud. CONCLUSION Cette cave a conservé l'allure d'un mas provençal, si l'on excepte les derniers ajouts
1