Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 109440 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale Saint-Louis
    église paroissiale Saint-Louis Mont-Dauphin - en village - Cadastre : 1831 7 1981 AA 92
    Historique :
    La construction de l'église paroissiale de Mont-Dauphin, dédiée à Saint-Louis roi de France, est état inachevé se limitant à un choeur couvert, fermé par un mur provisoire, à la base du clocher et à , l'église est rendue au culte en 1803. A cette date, le choeur et le transept dévolus au culte sont sont confiés au maçon Paul Agnel en 1807. Le clocher est réparé une première fois en 1836, à la suite remplacer celle installée dans la chapelle des pénitents. Le service du Génie est à l'origine d'un autre
    Référence documentaire :
    . Réparations à l'église St. Louis de Mont-Dauphin. 1859-1868. 1859-1868. Archives départementales des Hautes Adjudication des réparations à faire à l'église paroissiale à Paul Agnel (15 mars 1807) ; cahier des charges pour les réparations à faire (21 février 1807) Bâtiments paroissiaux. Réparations à l'église St. Louis de Mont-Dauphin, 1807. 1807. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 2 O 1340. Etat des réparations faites d'urgence au clocher de l'église de Mont-Dauphin à la suite d'un orage qui a détruit le beffroi (4 septembre 1836) ; extrait du registre des délibérations du conseil juillet 1839) ; lettre du préfet au directeur des fortifications au sujet des réparations à faire d'urgence à l'église et de la destruction des ailes de l'édifice (21 juin 1843) ; lettre du curé au sujet du projet d'agrandissement de l'église (29 septembre 1843) ; devis estimatif des travaux à exécuter pour (croisillons, nef) [16 août 1848] ; Etat estimatif de la dépense à faire pour construire un toit avec piédroit
    Représentations :
    pot à feu Un pot à feu orne l'amortissement du pilastre nord-ouest du choeur, au-dessus de la corniche.
    Description :
    à l'ouest par un mur en moellons. L'église est édifiée en bel appareil de marbre rose de Guillestre et couverte d'un toit à longs pans et croupe ronde en ardoises. La sacristie est couverte d'un long
    Typologies :
    église à nef unique
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Louis
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Vocables :
    Saint-Louis
    Texte libre :
    . 05 : ibid.). Le 31 décembre 1860, Louis Ferrier remet un mémoire des travaux exécutés à l'église. Il besoins en matériaux. L'église St. Louis fut le premier monument de Montdauphin à être classé au titre des La construction La construction de l'église St. Louis commença très rapidement après les premiers chœur, couvert et fermé par un mur "provisoire", suffisait à abriter la garnison peu nombreuse et une population civile encore embryonnaire. A compter de cette date, malheureusement, les crédits furent systématiquement affectés en priorité aux ouvrages strictement militaires, à Montdauphin puis à Briançon ; le site la population civile n'était plus à la mesure de l'investissement envisagé au départ. Malgré les , la couverture fut refaite une première fois, à l'exception de celle du clocher. L’église de Mont -Dauphin fut desservie jusqu’à la Révolution par un aumônier militaire. A la Révolution, l'église est les ouvrages militaires jusqu'en 1980, se désintéresse d'un édifice dont il n'a pas l'usage. La
    Couvertures :
    toit à longs pans croupe ronde
  • église paroissiale Saint-Louis
    église paroissiale Saint-Louis Port-Saint-Louis-du-Rhône - avenue du Port avenue de la République - en ville - Cadastre : 1982 C3 1322
    Historique :
    prolongement des quais du Rhône. Un bâtiment appartenant à la compagnie de Saint-Louis-du-Rhône servait L'ancienne chapelle Saint-Louis, appelée église, située près du Rhône fut démolie en 1874 lors du
    Référence documentaire :
    Lettre du Président de la Société de Saint-Louis-du-Rhône à l'inspecteur des Ponts et Chaussées. 9 Renseignements statistiques sur la section de saint-Louis à ériger en commune séparée. 8 juin 1899 97. Saint Louis du Rhone. L'église. [Vue de l'ancienne chapelle Saint-Louis située prés du Rhône septembre 1873. Archives communales, Port-Saint-Louis-du-Rhône : 817 H. . Archives communales, Port-Saint-Louis-du-Rhône : non coté. Plan de Port-Saint-Louis-du-Rhône. 26 septembre 1904. Archives communales, Port-Saint-Louis-du Bulletin municipal d'Information (de Port-Saint-Louis-du-Rhône). Juin 1967. Archives communales , Port-Saint-Louis-du-Rhône : 310 D. Plan de Port-Saint-Louis-du-Rhône. 1921. Archives communales, Port-Saint-Louis-du-Rhône : non coté.
    Description :
    de génoises. La façade principale en mur pignon est revêtue de pierres apparentes. Culots à
    Localisation :
    Port-Saint-Louis-du-Rhône - avenue du Port avenue de la République - en ville - Cadastre : 1982
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Louis
    Aires d'études :
    Port-Saint-Louis-du-Rhône
    Vocables :
    Saint-Louis
    Illustration :
    97. Saint Louis du Rhone. L'église. [Vue de l'ancienne chapelle Saint-Louis située prés du Rhône
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • chapelle Saint-Louis
    chapelle Saint-Louis Aiguilles - les Eygliers - en écart - Cadastre : 1827 D1 810 (?)
    Historique :
    La chapelle saint Louis aurait été édifiée vers 1685, grâce à des subsides royaux, de même que 3
    Référence documentaire :
    P. 13. JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.
    Typologies :
    choeur à l'est clocher mur à une baie désaxé en façade
    Titre courant :
    chapelle Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Texte libre :
    . Matériaux Murs : moellons de schiste liés avec un mortier de terre, extérieurement enduits à la chaux , 30 ; h. = 3, 00 à l'intérieur). Elles sont couvertes par l'arc en moellons. Elles sont toutes les un clocher-mur à une baie désaxée sur le versant nord. Couverture Le toit à deux longs pans est
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • chapelle Saint-Louis
    chapelle Saint-Louis Saint-Eusèbe-en-Champsaur - le Villardon - en écart - Cadastre : 1934 B3 325
    Historique :
    Une chapelle Saint-Louis est attestée au Villardon en 1685, on ignore s'il s'agit de l'édifice
    Référence documentaire :
    JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2.
    Typologies :
    clocher mur à une baie en façade
    Titre courant :
    chapelle Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • chapelle Saint-Louis
    chapelle Saint-Louis Entrevaux - Glandèves - en écart - Cadastre : 1816 C2 485 ; 2010 C 2 836
    Historique :
    Il existait une chapelle à Glandèves avant le 18e siècle, associée à la résidence de l'évêque, mais (1764-1778). Elle a été reconstruite en 1754, ainsi que l'indique la date portée au-dessus de la porte procès-verbal d'estimation des biens du clergé saisis à la Révolution. L'évêque d'alors, Henri Hachette , mentionnent tous les frais engagés récemment à Glandèves. Ainsi, outre la reconstruction d'un bâtiment d'habitation et la remise en état du chemin d'accès, il est question d'"un battiment construit à neuf attenant à l'ancien château de Glandèves dont la dépense monte à deux mille quatre cents livres, [...] une chapelle vis à vis le dit batiment dont la dépense pour sa construction se monte à deux mille quatre cents francs, [...] une fondation à la dite chapelle d'une messe tous les dimanches [...], le dit seigneur évêque a fait abbatir un rucher qui existoit entre le dit battiment de Glandève et la dite chapelle [...]". La chapelle a été récemment restaurée et les murs ornés d'un décor peint.
    Référence documentaire :
    Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury 105 Fi 076 / 011. Plan cadastral de la commune d'Entrevaux / Dessin à l'encre par Allemand, Aubert / 001 à 028.
    Description :
    La chapelle est située à proximité de l'ancienne résidence des évêques de Glandèves (Référence IA04002005) à laquelle on accède par un chemin traversant la forêt. De plan allongé, elle est à nef unique et à chevet en demi-cercle. Les murs extérieurs ont été entièrement couverts d'un enduit au ciment . L'édifice, uniquement éclairé par l'oculus au-dessus de la porte d'entrée, comporte à l'intérieur une
    Titre courant :
    chapelle Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • oratoire Saint-Louis
    oratoire Saint-Louis La Rochette - R.D. 10 - en village - Cadastre : 1988 F2 non cadastré
    Historique :
    cadastral de 1818 ne mentionne ni croix ni oratoire à cet emplacement. Cependant, une lettre du préfet de 1864 mentionne, à propos du site choisi pour l'emplacement de la nouvelle église paroissiale, le quartier de La Bourgade ou Oratoire Saint-Louis. Sur la carte des frontières est de la France de 1764-1778 , un oratoire est figuré à peu près à l'emplacement de l'oratoire actuel dont on peut supposer qu'il remplace un, voire plusieurs édicules successifs à cette entrée du village.
    Référence documentaire :
    1764-1778. Feuille 194-6 Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à . Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197. Mention du quartier Oratoire Saint-Louis. Avis du préfet concernant la question de la
    Description :
    Cet oratoire est situé au bord de la R.D. 10, à l'entrée nord du village. Il est construit en grille, abrite une statue naïve de Saint Louis, assi, polychrome et portant une cape en tissu. Le toit en bande peinture rouge. La croix en fonte du sommet, brisée, a disparu.
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
  • buste-reliquaire : Saint Louis
    buste-reliquaire : Saint Louis Villars-Colmars - la Chasse
    Historique :
    Le procès-verbal de visite pastorale de 1768 mentionne un buste de saint Louis décent, mais sans
    Référence documentaire :
    , 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771 ), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788 p. 107. GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et
    Représentations :
    saint Louis : roi couronne sceptre fleur de lys main de justice Saint Louis est représenté en buste, coiffé d'une couronne ornée de fleurs de lys. Le sceptre et la
    Titre courant :
    buste-reliquaire : Saint Louis
  • église paroissiale Saint-Louis
    église paroissiale Saint-Louis Forest-Saint-Julien - Manse - en écart - Cadastre : 1934 A1 256
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • oratoire Saint-Louis
    oratoire Saint-Louis La Palud-sur-Verdon - la Grau - isolé - Cadastre : 1835 B1 323bis non cadastré 2014 Y1 non cadastré (sur la parcelle 124)
    Historique :
    Cet oratoire n'est pas figuré sur la Carte des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille figure sur le plan cadastral de 1835, où il est situé dans une parcelle de "pâturage" appartenant à la
    Référence documentaire :
    La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14. commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14.
    Description :
    des Prés, au nord. il est placé au bord de l'ancien chemin de La Palud à Guègues. Il est construit en maçonnerie de moellons calcaires, avec un enduit à pierres vues au ciment. La niche rectangulaire est fermée Louis, ainsi qu'une statue de la Vierge en plâtre. Le couvrement, en lauzes calcaires maçonnées, est surmonté d'un monolithe dont le sommet est taillé en disque. Une pierre servant de reposoir est scellée à
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
  • oratoire Saint-Louis
    oratoire Saint-Louis Le Fugeret - les Raboulx - isolé - Cadastre : 1983 A3 non cadastré
    Historique :
    Le plan cadastral de 1830 ne mentionne pas d'oratoire ni de croix à cet emplacement. L'érection de
    Description :
    Cet oratoire Saint-Louis est situé à environ 200 mètres au nord-est de l'écart ruiné des Raboulx gravée sur trois lignes: « DECEDE / LOUIS D / REOUY », surmontée des initiales H.J. et B.B. entrelacées
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Illustration :
    Vue de situation de l'oratoire, au bord du chemin de Chabrières à Argenton. IVR93_20120402118NUC2A
  • écluse de Port-Saint-Louis
    écluse de Port-Saint-Louis Port-Saint-Louis-du-Rhône - faubourg Foch - en ville - Cadastre : 2008 0C non cadastré domaine public
    Historique :
    Le tracé intérieur du canal Saint-Louis (Référence : IA13004103) permet d'éviter l'embouchure du Rhône vers la Méditerranée. En rive gauche du fleuve, l'écluse de Port-Saint-Louis donne accès au canal ordinaires des Ponts et Chaussées, a néanmoins pu se faire sur un terrain asséché, à l'abri d'un batardeau formé naturellement. Elle a été rénovée en 1996 par la Compagnie Nationale du Rhône : les portes Chaussées, à l'ouverture du chantier du canal.
    Hydrographies :
    le) ; Saint-Louis Grand Rhône
    Observation :
    Repérage cartographique. D'après la Compagnie Nationale du Rhône. Appartient à l'aménagement du
    Référence documentaire :
    Canal Saint Louis de Port Saint Louis du Rhône au golfe de Fos, écluse d´accès au Rhône. 1868-1930 Projet des travaux à exécuter pour l'établissement d'un canal entre le Rhône et l'Anse du Repos Cavailles, Henri. Canal Saint-Louis, Amélioration des embouchures du Rhône. Dans Annales de
    Précision dénomination :
    écluse à sas
    Canton :
    Port-Saint-Louis-du-Rhône
    Description :
    l'écluse sur la partie aval du sas, et ainsi de relier le centre-ville de Port-Saint-Louis à la presqu'île L'écluse de Port-Saint-Louis marque l'entrée, sur la rive gauche du Grand Rhône (Référence : IA13004134), dans l'ancien bassin portuaire du canal Saint-Louis (Référence : IA13004104), actuel port de plaisance. L'ouvrage, auquel on accède par un chemin endigué, a conservé ses matériaux d'origine : murs
    Localisation :
    Port-Saint-Louis-du-Rhône - faubourg Foch - en ville - Cadastre : 2008 0C non cadastré domaine
    Titre courant :
    écluse de Port-Saint-Louis
    Appellations :
    écluse de Port-Saint-Louis
  • statue : Saint Louis
    statue : Saint Louis Mont-Dauphin
    Historique :
    Cette statue qui date peut-être du 18e siècle est portée en procession chaque année à l'occasion de la Saint- Louis.
    Représentations :
    Saint Louis est représenté jeune, les cheveux longs, sans couvre-chef, vêtu d'une tunique tombant et trois clous de la Passion dans la main droite. saint Louis ; clous ; couronne ; fleur de lys
    Description :
    Ronde-bosse en bois sur socle de forme rectangulaire à angles abattus. Le sceptre taillé à part
    Titre courant :
    statue : Saint Louis
  • oratoire Saint-Louis
    oratoire Saint-Louis Entrevaux - les Lacs - en écart - Cadastre : 1977 B3 non cadastré
    Description :
    SAINT LOUIS, accompagnée d'une date. Le toit en bâtière est couvert en tuile creuse ; une croix en fonte moulée, à branches fleuronnées et possédant une Vierge en son centre, est scellée au sommet.
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
  • oratoire Saint-Louis
    oratoire Saint-Louis Entrevaux - la Seds - isolé - Cadastre : 1980 C1 non cadastré
    Description :
    niveau du sol ; un niche rectangulaire, fermée par un grillage, abrite une représentation de saint Louis . Le toit en bâtière est couvert en tuile creuse ; une croix en ferronnerie, à branches trilobées et
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
  • maison dite Villa Eléonore-Louise
    maison dite Villa Eléonore-Louise Cannes - quartier Anglais - 24 1ère maison avenue du Docteur-Raymond-Picaud - en ville - Cadastre : 1981 AV 53
    Historique :
    civil Louis Larras et les frères Fleury-Guichard entrepreneurs à Cannes pour Henry Peter Brougham and C'est la 1ère maison de villégiature construite à Cannes en 1836 par l'architecte et ingénieur mer à la colline de la Croix des Gardes. Vers 1850 il fait ajouter les 2 ailes latérales et le portique. Après sa mort dans cette maison le 7 mai 1868 à l'âge de 90 ans, le domaine est loti en plusieurs étapes. Un nouveau Lord Brougham vend la maison en 1924. La propriété a encore une surface de 22000 m2 en 1947. Projet de transformation en copropriété pour Louis Dieu en 1949 et lotissement du reste du jardin.
    Description :
    hautes avec axe de symétrie sur le porche dorique à fronton et l'escalier principal symétrique. 2 ailes épouse les décrochements de l'ensemble et remplace le porche. Vestibule axial ouvrant sur un escalier à volées symétriques et encadré, à gauche par un grand et un petit salon et par la bibliothèque, à droite par une grande salle à manger, la cuisine et ses annexes à l'arrière, avec la salle des domestiques. A
    Auteur :
    [architecte, ingénieur civil] Larras Louis
    Typologies :
    caractère éclectique et pittoresque à tendance classique et italienne
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    maison dite Villa Eléonore-Louise
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Appellations :
    Villa Eléonore-Louise
    Couvertures :
    toit à deux pans
  • maison dite château Louis XIII
    maison dite château Louis XIII Cannes - 8 avenue de la Tropicale - en ville - Cadastre : 1981 CL 153
    Historique :
    Maison construite vers 1895 pour le Révérend John Godding à l'imitation de châteaux de la Loire . Propriété du comte Starzynski de 1910 à 1920. En 1982 la maison fait l'objet d'une rénovation complète, on
    Description :
    distribution est centrée sur un hall à l'anglaise voûté en berceau et pourvu d'une cheminée. L'ensemble est que plafonds à la française (salle à manger) ou à caisson (chambre) .Toit en pavillon avec partie coniques des tours. Le jardin paysager s'étend sur un terrain étroit malcommode qui a nécessité la mise en place d'une terrasse en terre-plein au-devant de la maison. A l'ouest de celle-ci a été ajoutée une
    Typologies :
    caractère éclectique à tendance renaissance
    Titre courant :
    maison dite château Louis XIII
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Appellations :
    château Louis XIII
  • tableau : Saint Louis de Gonzague
    tableau : Saint Louis de Gonzague Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville
    Matériaux :
    toile en un seul lé peinture à l'huile
    Représentations :
    saint Louis de Gonzague : crucifix Le tableau représente saint Louis de Gonzague tenant un crucifix et une discipline (fouet de
    Description :
    châssis à traverse horizontale est à tissage régulier.
    Titre courant :
    tableau : Saint Louis de Gonzague
    Dimension :
    h = 121 ; la = 91 (dimensions à l'intérieur du cadre).
  • oratoire Saint-Louis-de-Gonzague
    oratoire Saint-Louis-de-Gonzague La Palud-sur-Verdon - le Brec - R.D. 123 - isolé - Cadastre : 1835 A1 239 non cadastré 2014 Z1 non cadastré ( sur la parcelle 398)
    Historique :
    Cet oratoire ne figure pas sur la Carte des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille sur le plan cadastral de 1835, à l'angle d'une parcelle de "terre labourable". Il semble avoir été entièrement reconstruit dans la seconde moitié du 20e siècle. La plaque en faïence a été posée en 2002.
    Observation :
    On notera qu'un autre oratoire dédié à saint Louis-de-Gonzague est situé au village ruiné de
    Référence documentaire :
    Section A, feuille 1, parcelle 239, échelle d'origine 1/2500e. Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14. Section A, dite du Pinet. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives
    Description :
    Cet oratoire est situé à environ 700 mètres au nord du village de La Palud, au bord de la R.D. 123 faïence porte l'inscription calligraphiée "St Louis de Gonzague", accompagnée d'un blason aux armes de La croix en ferronnerie à branches lancées.
    Titre courant :
    oratoire Saint-Louis-de-Gonzague
    Vocables :
    Saint-Louis-de-Gonzague
  • tableau : Saint Louis de Gonzague
    tableau : Saint Louis de Gonzague Entrevaux
    Historique :
    orales, il était jusque vers 1865-1868 intégré au retable de l'autel dédié à saint Pierre.
    Matériaux :
    toile support en un seul lé peinture à l'huile
    Observation :
    et a certainement été peint par la même main.
    Représentations :
    saint Louis de Gonzague : agenouillé Saint Louis de Gonzague est agenouillé devant un autel sur lequel sont posés un crâne et un lys.
    Titre courant :
    tableau : Saint Louis de Gonzague
    États conservations :
    Chancis, toile lâche. Présence de deux grandes déchirures dans la partie supérieure. La toile a
  • tableau : Voeu de Louis XIII
    tableau : Voeu de Louis XIII Entrevaux
    Historique :
    Par analogie, la Vierge de Pitié avec Louis XIII pourrait être attribuée à Antoine Rouvier
    Matériaux :
    toile support en plusieurs lés peinture à l'huile
    Référence documentaire :
    p. 69 : attribution du tableau à Antoine Rouvier et datation vers 1630. LACROIX, Jean-Bernard. La cathédrale à Entrevaux. Le mobilier. Dans : Annales de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique
    Représentations :
    second plan. A ses genoux, se tiennent d'un côté Louis XIII agenouillé, tenant sa couronne et son sceptre Louis XIII : agenouillé, couronne, sceptre , de l'autre un ecclésiastique représenté en donateur, en bas à droite.
    Titre courant :
    tableau : Voeu de Louis XIII
    États conservations :
    basse, les lacunes sont nombreuses et au niveau du manteau de l'ecclésiastique il y a un trou important.
    Illustration :
    Détail : Louis XIII. IVR93_20100402301NUC2A