Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 42 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame
    le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame Angles - le Moustier - en village
    Localisation :
    Angles - le Moustier - en village
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame
    Annexe :
    - prie-Dieu, noyer et velours, 2e moitié du 19e siècle - chaire à prêcher (fragmentaire : uniquement le Cœur de la Vierge, terre cuite peinte, porte le numéro B7125; Sacré Cœur de Jésus, sainte Bernadette
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20070401926XE
  • le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne Vergons - l' Iscle
    Historique :
    représentant le Sacré-Coeur et Notre-Dame de Lourdes sont notées dans le procès-verbal de la visite pastorale
    Référence documentaire :
    cloche se trouve sous le toit de l'église. Elle porte une inscription et un décor figuré. Aucune mention
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Sainte-Anne
    Annexe :
    DE PROCESSION Sacristie (les colonnes) et chœur (le couronnement). Bois peint. H = 80 cm (hauteur du . COURONNE DE LUMIÈRE Nef. Cuivre doré ; verre transparent : moulé. Cinq bougeoirs sur le niveau inférieur , trois sur le niveau supérieur. Une grande tige verticale au centre. Fin 19e siècle. OBJET DU CULTE forme de bouquet avec cinq bougeoirs en forme de fleur. Monogramme de la Vierge sur le nœud. H = 66 cm sous le pied : 3.2. H = 15,5 cm ; la = 14,5 cm (largeur au niveau des anses). 19e siècle. VASE D’AUTEL d’un angelot. Poinçon du maître-orfèvre et poinçon de garantie sur le pied au revers et au niveau de la PROCESSION N° 2 Chœur. Bois (hampe) et cuivre doré : ajouré. La hampe a une boule sculptée dans le haut. H Sacristie. Cuivre doré. Le pied est circulaire, la tige est cannelée. H = 24 cm. 19e siècle. ENSEMBLE DE 4 métal argenté pour l’étole. Broderie d’applique au fil métal argent et rouge sur le chaperon. Doublure le revers du devant de la chasuble : FABRIQUE D’ORNEMENTS D’EGLISE / Place St-Etienne, 3, à Toulouse
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20100402551NUC2A
  • le mobilier de la chapelle Saint-Joseph
    le mobilier de la chapelle Saint-Joseph Saint-Jacques
    Historique :
    La chapelle Saint-Joseph, construite en 1875 pour assurer le culte en période hivernale, est en partie meublée avec des objets provenant de l'église paroissiale Saint-Jacques. Parmi ceux-ci, le calice et sa patène offerts en 1852 par la demoiselle Rose Couton, le ciboire acheté en 1858, la statue du Sacré-Coeur (Daniel, à Paris, 1881) et le groupe du Baptême du Christ qui surmontait les fonts baptismaux en 1891. Il est possible que le chemin de croix soit celui remplacé en 1864.
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle Saint-Joseph
    Annexe :
    , ciselé, ciselé au mat (calice), gravé (patène) ; décor christique (pampre, blé, roseau, croix) sur le pied, et le nœud, coupe lisse ; I.H.S., croix et Sacré-Cœur sur la patène ; Paris : Favier (Pierre -Henry) ; le calice et sa patène ont été offerts en 1852 par la demoiselle Rose Couton (registre de la ), décor rapporté ; pied à décor feuillagé, Agneau mystique et Triangle de la Trinité sur le pied ; Lyon demi-palmettes ; mauvais état ; 17e siècle (?) Sculpture GROUPE SCULPTE : LE BAPTEME DU CHRIST PLATRE
    Illustration :
    Vue générale de la nef vers le choeur. IVR93_20040400073XE
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent Val-de-Chalvagne - Castellet-Saint-Cassien
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Laurent
    Annexe :
    (ornement blanc) Tissu de fond : droguet. Galon en tissu blanc ; doublure en taffetas rouge (le voile de rouge. Décor : fleurs pour le tissu de fond, vases et bouquets pour la croix dorsale. Dimensions non
    Illustration :
    Vue intérieure vers le choeur. IVR93_20110404028NUC2A
  • le mobilier de l'église Saint-Sébastien
    le mobilier de l'église Saint-Sébastien Ubraye - Rouainette
    Titre courant :
    le mobilier de l'église Saint-Sébastien
    Annexe :
    sacristie, cuivre doré, inscription sous le pied : un cheval ailé gravé, h = 20, d = 6,5 (pied), 19e siècle - plateau à burettes et burettes Sacristie, verre moulé, sous le plateau : Agneau mystique, h = 14,5 rectangulaire, tige en balustre, repoussé, ciselé, ciselé au mat, sur le pied : Agneau mystique et tétragramme , doublure bougran rouge, IHS sur le chaperon, fin 19e siècle, début 20e siècle - chape (N° 2) (ornement or roses, inscription en noir sous le pied : Delphim. Massier / VALLAURIS / h = 16, la = 31 (col), 20e plume sur le revers la couverture : Goujon / Jean / 1866. Reliure cuir - livre : Abrégé du Graduel . Chambeau Fils, 1827 - livre : Missel de la Vie chrétienne, Paris-Lyon, Braine-le-Comte, Zech & Fils Vespéral, Avignon, Fr. Chambeau, 1819, reliure cuir - livre : Paroissien noté des fidèles selon le rite -sur-Roya, Les éditions du Cabri, 1997, p. 54 : Marie Thérèse a été bénie le 7 mai 1865 / parrain
  • le mobilier de l'église puis église paroissiale Saint-Pons
    le mobilier de l'église puis église paroissiale Saint-Pons Ubraye - le Touyet
    Localisation :
    Ubraye - le Touyet
    Titre courant :
    le mobilier de l'église puis église paroissiale Saint-Pons
    Annexe :
    avant 1884 comme l’indique le procès-verbal de la visite de l’église le 14 octobre 1884. Identique à , élévation droite, 2 battants, 1 vantail, 1 croix en marqueterie sur le pupitre, h = 90 ; la = 61,5 ; pr = 72 . Acquis peu de temps avant 1870 comme l’indique le procès-verbal de la visite de l’église le 20 septembre , Mayoux et Honoré Editeur, rue Michel le Comte, 27 Paris, fin 19e siècle - 3 canons d’autel (N° 2 : Tremblay Editeur rue Michel Le Comte, 27 Paris ; inscr. à droite : chromolithographie d’Engelmann et Graf chandeliers d’autel (N° 1) Sacristie, laiton doré, pied triangulaire, sur le pied : Vierge, Christ, saint triangulaire, tige cannelée, collerette, sur le pied : Vierge, Christ, saint Joseph, dimensions chandelier : h cannelée, sur le pied : Vierge, Christ, saint Joseph, décor rapporté de feuilles d‘acanthe et têtes d’ange ), inscription gravée sur le pied de la croix : CC ; traces de soudure au pied de la croix, 18e siècle , ciselé au mat, sur le pied : Agneau mystique et tétragramme, tige : 2 têtes d’angelots, lunule présente
    Illustration :
    Vue de la nef et du choeur depuis le sud. IVR93_20090403072NUC2A
  • le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-des-Parans
    le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-des-Parans La Rochette
    Référence documentaire :
    Le 13 février 1870, le conseil vote le crédit de 300 francs destiné aux "... frais de transport et
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-des-Parans
  • le mobilier de la cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    le mobilier de la cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Senez - place de l' Eglise
    Historique :
    Les fonts baptismaux ont été dressés par M. Gombert, ouvrier de Riez en 1869. Le gradin d'autel, le confessionnal et l'un des deux bénitiers datent de 1879. Le couvercle des fonts baptismaux ainsi que le acquis en 1889. Le dais de procession fut acheté en 1878. L'ostensoir dû à Favier Frères fut acheté et bénit en 1871. Pour les objets disparus, la chaire à prêcher est encore existante dans le procès-verbal bois fut réalisé en 1868 pour le tableau représentant saint Clair.
    Référence documentaire :
    Le registre date de manière précise un certain nombre d'objets et fait état des travaux de
    Titre courant :
    le mobilier de la cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Annexe :
    couronnée de roses, Eliezer et Rebecca au puits, Le retour du jeune Tobie, Moïse sauvé des eaux, Verdure pour y offrir le sacrifice, Le feu du ciel dévore l'holocauste d'Elie et le peuple prosterné reconnaît le vrai Dieu, Le couronnement d'Esther • statue (statuette) : Angelot • statue (statuette de Marseille • tableau : Saint François de Sales • tableau : Saint Michel terrassant le dragon
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20080402337NUC2A
  • le mobilier de la chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé
    le mobilier de la chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé Soleilhas
    Historique :
    antependia, dont un de cuir doré, une statue en marbre blanc dans la chapelle du Rosaire, le tableau de la pour le maître-autel, six grands chandeliers et deux anges porte-flambeau en bois doré, deux bustes plâtre peint. Le buste-reliquaire de saint Barnabé est cité en 1775 et une statue s'y ajoute en 1785
    Référence documentaire :
    Le 9 octobre 1885, les frères Bailly-Comte, fabricants d'horloges monumentales à Morez-sur-Jura autres seront de force proportionnée. Tout le mécanisme sera réuni dans une superbe chaise en fonte de fer bronzé et verni d'un ensemble très agréable le tout établi conformément aux principes de que le poids en pierre." Le prix de l'horloge est fixé à 1200 francs Traité de vente d'une horloge
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle, puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption, puis Saint-Barnabé
    Annexe :
    Joseph tableau d'autel: La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman l'Enfant Jésus statue (petite nature) : Le Sacré-Coeur statue (petite nature) : Saint Antoine de Padoue cernées de peinture dorée. Monogramme SJ dans un cercle, sur l'autel; croix à extrémités tréflées sur le noyer. Inscription en bas à droite sur le grand canon: CHR. J. MEUNIER ED. A FONTAINE (RHONE). 2e moitié 19e siècle. CANONS D'AUTEL (3) n° 2 Lithographies. Petite Cène polychrome sur le canon d'autel siècle. CHANDELIERS D'AUTEL (4); BOUQUETS D'AUTEL Laiton estampé, détails émaillés (fleurs sur le pied D'AUTEL n° 1 Bronze. Décor en faible relief: stries et perles sur le bord de la panse, frise de fleurs feuille. Décor gravé sur le dessus: croix tréflée ornée de fleurettes et encadrée de feuilles stylisées. H de blé, pampres et joncs sur la terrasse du pied et sur le couvercle; feuilles d'eau et fleurettes sur le noeud. H = 28,5, d = 13,5 (pied), d = 1l,5 (coupe). Dorure usée. Poinçon de Favier Frères et
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20050401583XE
  • le mobilier de la chapelle de pénitents blancs, église paroissiale Saint-Sébastien
    le mobilier de la chapelle de pénitents blancs, église paroissiale Saint-Sébastien Allos
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle de pénitents blancs, église paroissiale Saint-Sébastien
    Annexe :
    de lys ; orfroi peint en jaune directement sur le fond : motif de feuilles en candélabre et fleurs double) Soie, satin, orfroi tissé à disposition fond taffetas ( ?, chaîne lie sur trois coups)sur le dos et satin sur la face décor lancé et rebrodé à la machine Cornély pour le contour des motifs Galon supplémentaires, franges en chenilles torsadées, L’Agneau Mystique, l’Arche d’Alliance, le Pélican Mysthique roses , pampres 19e CHAPE Velours orange ; chaperon et les bandes : fond sergé ( ?, la chaîne lie sur trois, le ) broché, et en soie polychrome supplémentaire lancé ; galons tissés en fils métals dorés, Seuls le chaperon et les bandes sont 19e, le velours est récent Colombe dans une Gloire , rinceau fleuri (roses CALICE Pied en cuivre argenté ; coupe en argent d’Armand-Calliat. Décor gravé sur le pied : Croix sur le Golgotha. H = 23. CIBOIRE Pied en métal argenté ; décor gravé et poinçonné motifs en creux sur le dessus du piede et sur le nœud. Petite croix fondue à bras fleuronné, extrémités couvertes de perles et
    Illustration :
    Vue d'ensemble vers le choeur. IVR93_20040400025XE
  • le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Rosaire puis Saint-Jean-Baptiste
    le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Rosaire puis Saint-Jean-Baptiste Tartonne - Plan de Chaude
    Titre courant :
    le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Rosaire puis Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    : saint Michel terrassant le démon - tableau : l'Adoration des mages - cloche Liste du mobilier non . Décor de palmettes sur le bord du pied, de perles carrées sur le milieu ; petite bague torsadée à la . Volutes sur le couvercle, avec décor strié en creux à l’intérieur de reliefs semi-méplats. H = 8 sur le côté droit du socle : E. DUPUY / TOULOUSE (presque effacé). 4e quart 19e siècle. STATUE
  • chapelle : calice, patène, 2 burettes, plateau à burettes, étui
    chapelle : calice, patène, 2 burettes, plateau à burettes, étui Sausses
    Inscriptions & marques :
    Poinçons du calice : titre et garantie Paris 1819-1838 insculpés sur le bord de la coupe ; poinçon : 1er titre de l'argent Paris 1819-1838 insculpés sous le bec verseur, grosse garantie Paris 1819-1838 : garantie et 1er titre de l'argent départements et poinçon de maître des Favier sur le bord du marli . Inscription concernant l'iconographie sur le calice, autour du 2e médaillon : S IOANNES A DEO INTERSEDE PRO NOBIS et autour du 3e médaillon (sous la monstrance) : L.SOIT.L.T.S.SAC/REMENT. Signature gravée sous le
    Historique :
    France et archevêque de Tours de 1824 à sa mort en 1842. La chapelle est hétérogène. En effet, le calice a été exécuté par l'orfèvre parisien Antoine-Louis-Joseph Loque dont le poinçon est utilisé entre
    Observation :
    Le calice a été inscrit en 1990, le reste en 2009.
    Référence documentaire :
    leur plateau, le tout dans une boîte bien conditionnée, est d'une valeur de cent quatre vingts à deux cents francs. Le conseil de fabrique de la paroisse de Sausses." Acte du conseil de fabrique de la paroisse de Sausses concernant le legs d'Antoine Paulin de Montblanc. 16 novembre 1851. Archives
    Représentations :
    soulignée de feuilles d'eau. Entre les deux collerettes simplement striées le noeud reçoit un décor de feuilles d'eau et de fleurettes sur l'épaulement et de godrons sur le culot. Le reste du décor se concentre , roseaux). Sur le premier médaillon : Crucifixion entre la Vierge et saint Jean, sur le second médaillon : saint Jean l'Evangéliste tient un crucifix dans ses bras et un rosaire au poignet ; sur le troisième médaillon : une monstrance de style gothique est exposée sous un dais. Le décor des burettes est concentré d'un cercle décoratif cerné de petits lobes. Sur le plateau à burettes : pourtour décoré d'une frise de
    Description :
    Ensemble constitué de cinq éléments. Le calice à pied circulaire est muni d'une tige à noeud ovoïde ciselés au mat. La patène est en argent doré à décor gravé. Le plateau à burettes en cuivre doré porte un
    États conservations :
    La dorure est usée, surtout sur les burettes. L'étui est en très mauvais état : le revêtement
  • calice et patène (N° 4)
    calice et patène (N° 4) Entrevaux
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître sur le bord de la coupe et sur la patène : Favier deux burettes et quatre points , soit Pierre-Henry Favier (insculpation le 12 août 1846). Poinçon de garantie et titre argent Paris depuis 1838 sur le bord de la coupe et sur la patène : Minerve avec le chiffre 1.
    Représentations :
    Le bord du pied est richement décoré de pampres, d'épis de blé et de têtes ailées d'anges. Sur la . Les têtes d'anges se retrouvent sur le noeud avec des pampres et des feuilles d'eau. Enfin la coupe
    Description :
    Ensemble en argent partiellement doré (coupe du calice, patène). Le pied du calice est de plan polygonal, la tige est en balustre, le noeud est ovoïde. Le calice possède un décor repoussé, ciselé, ciselé au mat, ajouré et en bas relief. Le calice n'a pas de fausse-coupe.
    États conservations :
    Le calice ne possède plus sa boîte.
  • ostensoir-soleil
    ostensoir-soleil Allos - le Plan-Nord
    Inscriptions & marques :
    Poinçon garantie et titre argent départements depuis 1838 sur le devant du pied, sur la croix et un
    Historique :
    Ostensoir datable du 4e quart du 19e siècle. Il porte le poinçon de l'orfèvre lyonnais Favier Frères, et a été fabriqué après 1838, d'après le poinçon de garantie.
    Représentations :
    antérieure du pied, symbole de la Trinité sur la face postérieure. Petits bouquets de fruits et canaux sur le
    Description :
    ; elle est boulonnée sous le pied. Gloire en argent doré. Deux anneaux sont fixés au revers de la croix.
    Localisation :
    Allos - le Plan-Nord
  • ostensoir-soleil (N° 1)
    ostensoir-soleil (N° 1) Angles - le Moustier - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître sur le pied : soleil encadré par deux F dans un losange. Poinçon de garantie sur le pied et sur la lunule.
    Historique :
    Ostensoir portant le poinçon de la maison lyonnaise Favier Frères, en usage de 1824 à 1976. D'après le poinçon de garantie, l'oeuvre est postérieure à 1838 et peut être datée stylistiquement de la 2e
    Représentations :
    Le pied est orné sur la face principale de l'Agneau mystique et, au dos, de la Trinité ; les quatre
    Description :
    Le pied, de forme rectangulaire, est porté par quatre petits supports. L'agneau mystique est en argent doré, de même que le cercle orné de perles qui encadre la lunule sur la face principale.
    Localisation :
    Angles - le Moustier - en village
  • calice (N° 2)
    calice (N° 2) Allos
    Inscriptions & marques :
    Sur le bord du pied, sur la coupe.
    Historique :
    Calice du 19e siècle, portant le poinçon de l'orfèvre parisien Henry Favier réalisé après 1838.
    Représentations :
    Frise de cartouches mêlés de pampres sur le bord du pied. Cartouches alternant avec la Sainte Face fruits suspendues à des cartouches sur le noeud. Cartouches, pampres, épis et joncs sur la fausse-coupe.
    États conservations :
    Un léger enfoncement sur le noeud. Fausse-coupe un peu déformée.
  • ostensoir-soleil
    ostensoir-soleil Soleilhas
    Représentations :
    d'acanthe sur le pied, feuilles d'eau au sommet. Sacré-Coeur entre deux angelots sur le noeud. Perles et
    États conservations :
    Quelques soudures refaites à l'étain sous le pied et la tige. Croix cassée et grossièrement soudée.
  • ciboire (N° 1)
    ciboire (N° 1) Allos
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître (insculpé sous le pied) : P L. Armoiries (gravées sur la terrasse du pied posées 2 et 1 Deux poinçons insculpés sur le bord du couvercle et la lèvre de la coupe : - Poinçon garantie et titre (1er titre) argent Paris et départements après 1838 : tête de Minerve avec un 1 devant le
    Historique :
    Le pied, et sans doute la tige et le noeud, du ciboire ont été réalisé par Pierre Lordonnet qui est connu comme maître orfèvre à Digne en 1666. Le ciboire porte les armoiries de la famille de Chazelles et le couvercle ont été remplacés sans doute dans la 2e moitié du 19e siècle et réalisés par les orfèvres lyonnais Favier Frères. Le ciboire est en 2010 déposé au presbytère de Colmars (IA04001873).
    Représentations :
    chutes de fruits suspendues à une draperie sur le noeud. Rangées de perles sur la coupe et le couvercle . Feuilles de refend et croix latine pattée, ornée de perles, sur le couvercle.
    Description :
    lisse à l'exception d'une bande perlée réalisée à la molette, bande que l'on retrouve sur le bas du couvercle, sur le haut de celui-ci décor repoussé ciselé surmonté d'une croix pattée fondue rapportée.
    Illustration :
    Armoiries sur le dessus du pied. IVR93_20050401207XE Poinçon sous le pied. IVR93_20050401206XE
  • calice, patène (N° 1)
    calice, patène (N° 1) Vergons
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître sur le bord du pied, sur le bord de la coupe du calice et sur le bord de la titre argent depuis 1838 sur le bord du pied, sur le bord de la coupe du calice et sur le bord de la patène : Minerve avec le chiffre 1.
    Représentations :
    Sur le bord du pied alternent losanges et rosaces. La terrasse du pied est ornée de trois médaillons renfermant respectivement la Vierge, le Christ et saint Joseph en bustes et entre ces médaillons , trois anneaux alternent, le premier et le troisième disposent d'un motif de torsade, celui du centre décorent le noeud dont la partie supérieure s'achève par un motif de feuilles d'eau. La fausse-coupe
    Description :
    , ciselé au mat et en bas relief. Le pied est circulaire, la tige est en balustre et le noeud est piriforme . Le décor de la fausse-coupe est ajouré. La patène possède un décor gravé.
  • calice, patène (N° 1)
    calice, patène (N° 1) Vergons - l' Iscle
    Inscriptions & marques :
    Poinçon de maître sur le bord du pied, sur le bord de la coupe du calice et sur le bord de la titre argent depuis 1838 sur le bord du pied, sur le bord de la coupe du calice et sur le bord de la patène : Minerve avec le chiffre 1.
    Représentations :
    et pampres ornent la fausse-coupe. Le I.H.S. et une croix sont gravés sur la patène.
    Description :
    (fausse-coupe). Il est en plusieurs éléments vissés entre eux. Le pied est de plan circulaire, la tige est en balustre et le noeud est piriforme. La patène porte un décor gravé.
1 2 3 Suivant