Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 46 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • coopérative vinicole Le Gravillas
    coopérative vinicole Le Gravillas Sablet - en village - Cadastre : 1975 AH 204
    Historique :
    réalisées par les ingénieurs Grasset et Masson. La terrasse qui couvrait à l'origine le logement a été remplacée par un toit à longs pans à une date indéterminée. La date de construction figure sur le mur-pignon
    Référence documentaire :
    [Coopérative vinicole Le Gravillas]. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 7 M 155.
    Description :
    Le nouveau cuvage est relié au cuvage initial par une passerelle suspendue. L'élévation sud en béton armé sont disposées sur 4 rangs. Le cuvage le plus récent présente la boutique en rez-de vieillissement en foudres: les 2 étages communiquent par un ascenseur. Au sud de l'ensemble se trouve le pont
    Titre courant :
    coopérative vinicole Le Gravillas
    Appellations :
    Le Gravillas
    Texte libre :
    de l'ancienne réception à vendange. Les dernières cuves métalliques datent de 1967. Le toit-terrasse qui couvrait à l'origine le logement a été remplacé par une toiture à deux pans à une date sud des bâtiments, se trouve le pont-bascule. La réception de la vendange se fait en D. Des cuves centraux. Le bâtiment 2 comprend un caveau de vente au rez-de-chaussée ainsi qu'une salle d'embouteillage en témoigne le dessin de l'auvent sur consoles repris de façon identique pour la toiture de la cabine du pesage. ANNEXES : dans le pignon de la cave A est inscrit en creux : LE GRAVILLAS 1935 Une plaque
  • coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose
    coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose Arles - Hongrie - en ville - Cadastre : 1994 AL 136, 313
    Représentations :
    Sur la face ouest du silo le plus ancien est peint un flamant rose.
    Description :
    hangars agricoles sont au sud de l'ensemble. Le silo le plus ancien est dominé par la tour de l'élévateur
    Titre courant :
    coopérative agricole (coopérative rizicole) dite Coopérative rizicole Le Flamand rose
    Appellations :
    Coopérative rizicole Le Flamand rose
    Texte libre :
    recevoir 20.000 tonnes de céréales variées et assurait le traitement du riz alimentaire. L'ensemble a été destruction. Certaines parties tombent en ruine mais le silo de béton est encore en assez bon état d'un séchoir formant une aile basse. Le reste des bâtiments sont de simples hangars d'un seul niveau des locaux pour la mise en sac. L'usine de traitement du riz est importante : le bâtiment comprend deux niveaux où s'effectuaient les opérations de décorticage et de blanchissage ; le stockage se faisait en vrac dans des cellules de bois. Dans le hangar de 1960, au sud, se trouvent 11 cellules de type de conservation des céréales dans notre région. Du point de vue architectural, c'est le silo de béton construit en1930 qui offre le plus d'intérêt. ANNEXES : Sur la face est du silo de béton, figure indiqué : LE FLAMAND ROSE.
  • coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons du Beausset
    coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons du Beausset Le Beausset - en ville
    Observation :
    Le cuvage en demi-cercle est très rare dans les coopératives vinicoles.
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    surmonté d'une terrasse en couverture ; l'étage présente une fenêtre centrale et des oculi. Le cuvage l'aile ouest se trouvent le logement, le chai de viellissement, l'atelier d'embouteillage. La boutique est couverte d'un toit en appentis. Les bureaux sont à l'est. L'entrepôt agricole servant à stocker le
    Localisation :
    Le Beausset - en ville
    Texte libre :
    bouteille. Dans l 'ancien moulin à huile fut aménagé, vers 1960, un chais de vieillissement du Bandol. Le pour les parties les plus anciennes ; béton pour le poste de réception ; parpaings pour les parties les plus récentes. Structure : le bâtiment primitif (A), au centre, est flanqué à l'est d'une partie . Entre les réceptions et la partie (B), en façade, a été encastré le local de vente. A l'extrémité Est de tripartite donne sur la terrasse. Sous le toit en croupe, un décor à redents et à consoles très stylisées , la bordure du toit est plate et ornée du même bandeau que le centre. De chaque côté, à l'étage, un : charpente métallique et tuiles plates. Distribution intérieure : dans le bâtiment (A), la cuverie est en plafond est aménagée une dalle de béton sur laquelle était le fouloir. Le raisin était amené par des le hangar de stockage de matériel. Dans l 'aile ouest (C), on trouve le logement, le chais de vieillissement et, à l'arrière, l 'atelier d'embouteillage. Le local de vente est en façade et on accède aux
  • moulin à blé, puis coopérative vinicole L'Union des Coopératives, puis Cave coopérative des vins de Bandol Moulin de la Roque
    moulin à blé, puis coopérative vinicole L'Union des Coopératives, puis Cave coopérative des vins de Bandol Moulin de la Roque La Cadière-d'Azur - quartier Vallon - en écart - Cadastre : 1976 AB 405, 396, 397, 399, 405 à 407, 412
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    Le cuvage abritant l'ancien moulin est contigü aux entrepôts agricoles ; au sud se trouve la couvert d'un toit en tuiles creuses ; le 1er étage présente une terrasse avec balustrade en ferronnerie du reçoivent un décor peint. Le bâtiment de stockage reçoit une salle de conditionnement, des cuves de stockage chai de viellissement. Au sud se trouvent le magasin et le bureau. Au nord se trouvent le cuvage, les
    Texte libre :
    HISTORIQUE En 1950, est créée l'Union des Coopératives pour le Vieillissement des Vins de Bandol l'eau amenée par canalisation de la rivière : le Grand Vallat, avait été vendu et agrandi. Après avoir remanié pour servir de local, à l'union d'abord, à la coopérative ensuite. Le vin de Bandol étant assez terrain en cul-de-sac auquel on accède par un chemin communal le Chemin du Moulin, au travers des installations d'une autre coopérative : "La Cadiérenne". Elle est bordée à l'est par la rivière le Grand Vallat grande s'allongerait vers le sud. Matériaux : pierres sur la partie ancienne (ancien moulin), agglomérés isothermiques pour les locaux de stockage, béton sur le reste. Structure : le bâtiment (A), englobant l'ancien moulin, représente l'angle nord-est et donne sur la rivière. De là part, à gauche, le bâtiment (B), très composite, qui comprend la partie de 1914 agrandie vers le nord par des locaux de stockage et au sud par le magasin qui ouvre sur le chemin d'accès. Un petit bureau d'accueil est à l'angle. A l'est, perpendiculaire
  • coopérative vinicole La Roquebrunoise
    coopérative vinicole La Roquebrunoise Roquebrune-sur-Argens - en ville
    Canton :
    Muy (Le)
    Description :
    Le cuvage comprend des cuves disposées en travées parallèles, des cuves métalliques et un système de refroidissement ; les réceptions actuelles sont au sud ; dans l'angle nord-est se trouve le
    Texte libre :
    DESCRIPTION Situation : elle est située à l'écart de l'agglomération, au pied du célèbre rocher. Le terrain structure complexe faite de nombreux rajouts. Le grand volume cubique initial se prolonge vers le sud par passage couvert qui débouche sur le parking. Élévations extérieures : élévation nord : le pignon est coupé froide. Les réceptions actuelles sont au sud. A l'angle nord-est : le logement. Les bureaux, en façade petit espace de vente a été aménagé dans le hangar. CONCLUSION Cette construction imposante semble
  • coopérative vinicole La Tréyère
    coopérative vinicole La Tréyère Gréasque - en ville - Cadastre : 1992 AE 291
    Observation :
    Cette coopérative illustre le cas le plus simple de coopérative avec plan rectangulaire.
    Texte libre :
    HISTORIQUE Coopérative créée en 1952. Le bâtiment construit en1954-56 a été agrandi vers 1960 puis rectangulaire orienté est-ouest et agrandi vers l'ouest. Le logement est une villa avec jardin située au nord dans l'agrandissement. CONCLUSION Ici est illustré le type le plus simple de cave sous forme d'un hangar parallélépipédique, le logement de fonction étant rejeté hors de la cave. ANNEXES : Sur le mur
  • coopérative vinicole
    coopérative vinicole Velaux - les Chaumes - en écart - Cadastre : 1962 B1 423
    Observation :
    Le décor de céramique est presque constant dans les caves construites par l'architecte Hourst.
    Description :
    le nom de la coopérative ; ce bâtiment présente une croupe en couverture. Le mur-pignon du cuvage ; ce bâtiment possède un toit à longs pans. Entre les 2 cuvages, le bureau est le seul bâtiment qui
    Texte libre :
    . de vin. Le bâtiment a été agrandi entre 1925 et 1926 ; une nouvelle aile lui fut ajoutée en 1930. Des ont été réalisés avant 1965. Le pont-bascule d'origine a disparu. La coopérative effectue la vente de l'agglomération, au nord-est, le long de la voie de chemin de fer. Matériaux : béton sauf la partie D en briques la cuverie A. Élévations extérieures : élévation principale à l'ouest : à gauche se trouve le pignon . Le pignon plat signale le nom du bâtiment. Au centre, on peut voir le pignon de C, triangulaire occupent deux rangs latéraux. Le local E est réservé à la vente du vin et comprend un entrepôt. F était un ancien local de vente directe aux coopérateurs qui n'est plus en service. Le logement de fonction est au siècle. Le décor de céramique colorée est presque une constante dans les caves construites par M. Hourst . ANNEXES : dans le pignon de A est inscrit : COOPERATIVE VINICOLE Les initiales figurant dans le pignon de
  • coopérative vinicole
    coopérative vinicole Le Thor - Camaret - en ville
    Historique :
    La coopérative est construite en 1925 par l'architecte G. Salomon, agrandie par le même architecte en 1932, en 1937 avec la construction d'un hangar à marcs. Le pont bascule est reconstruit en 1937 construction figure sur le mur-pignon sud du cuvage initial.
    Description :
    précédent abrite le logement au 1er étage. Le mur-pignon sud contigü au logement, couronné d'un fronton au sud-est. Le local abritant la machinerie d'embouteillage et l'entrepôt destiné au stockage des bouteilles se trouvent au nord. Le pont bascule est placé au sud-est de l'ensemble.
    Localisation :
    Le Thor - Camaret - en ville
    Texte libre :
    construite la même année pour loger 15.000 hl. de récolte. Le bâtiment a subi des agrandissements en 1932 , 1937 (avec construction d'un hangar à marcs), 1939-41 ( ajout d'une distillerie). Le pont-bascule . Le pont-bascule existe toujours au sud-est. Élévations extérieures : Élévation principale à l'est auvent métallique. Devant les fenêtres du logement de service s'étend une terrasse dont le garde-corps porte le nom du bâtiment. L'enduit de l'avant-corps est de couleur rose dans la partie inférieure. Le , bureaux et local de vente G, au nord E et F différents de ce que l'on peut voir sur le projet de 1925 des cuves sont peintes mi-jaune, mi-blanc. Le bureau et le local de vente G communiquent directement avec la cave. Le local E abrite la machinerie d'embouteillage ; le stockage des bouteilles se fait en F . Le logement du caviste est au premier étage avec accès intérieur. Les fosses de réception à vendange d'un enduit aussi coloré. ANNEXES : au sommet du mur pignon, figure la date : 1925 et sur le garde
  • coopérative agricole (coopérative oléicole) Oli Provence
    coopérative agricole (coopérative oléicole) Oli Provence Aix-en-Provence - R.N. 7 - en ville
    Historique :
    La coopérative est construite en 1953 par l'architecte Enjouvin ; son nom est mentionné sur le société effectue l'importation, le conditionnement et la vente d'huile d'olives.
    Observation :
    Cette coopérative comporte le même type de décor sculpté qu'à la coopoérative fruitière les Vergers
    Représentations :
    Un bas-relief en pierre de Rognes représentant le pressage et la cueillette des olives orne l'angle
    Description :
    Les bâtiments forment 3 ailes autour d'une cour intérieure. Le bâtiment situé au sud de l'ensemble abritant les bureaux au rez-de-chaussée et le logement à l'étage comporte une galerie d'arcades formant -ouest, avec croupe en couverture présente un bas-relief. Le bâtiment situé à l'ouest de l'ensemble est consacré à la vente au public: le mur-pignon ouest est percé de fenêtres en arc segementaire ; un toit en
    Texte libre :
    Provence" effectue l'importation, le conditionnement et la vente d'huile d'olive. Etat actuel : bâtiments plusieurs bâtiments formant 3 ailes autour d'une cour intérieure. Le bâtiment le plus au sud A est à vocation administrative tandis que B à l'ouest est destiné à la vente au public. Le moulin devait être à l'origine le bâtiment le plus au nord C. Un pont-bascule sans cabine de pesage se trouve au sud. Elévations extérieures : -bâtiment A : à deux niveaux avec au le niveau une galerie d'arcades formant portique compos~e une tour d'angle ornée de bas-reliefs: celui de la face sud représente le pressage et celui de la face en arc segmentaire, devant lequel s'étend une construction d'un niveau qui se poursuit devant le tuiles creuses. Toiture à 4 pans sur la tour de A. Distribution intérieure : Seul a été visité le se fait en B et dans l'aile basse située en façade ouest de B et de C. CONCLUSION 1 CONCLUSION Le bâtiment A porte bien la marque de son architecte qui emploie ici les mêmes arcs surbaissés et le même type
  • Coopérative vinicole de La Fare
    Coopérative vinicole de La Fare La Fare-les-Oliviers - Aix - en ville
    Observation :
    Elle appartient au type courant des coopératives vinicoles dont le cuvage est perpendiculaire à
    Description :
    -chaussée ouvrant sur un quai de déchargement ; à l'étage se trouve le logement avec balcon. Cette façade couverts de plaques de fibro-ciment. Le pont-bascule se trouve au sud de l'ensemble.
    Texte libre :
    est-ouest ont été agrandis de part et d'autre de la cuverie A puis parallèlement vers le nord en B et vers l'est : C. Y fut ajouté une cuverie perpendiculaire D. En E se trouvent des locaux de stockage. Le réception se trouve le hall de vente et à droite en entrant les bureaux. La cuverie A orientée est-ouest est courant des caves dont la cuverie est perpendiculaire à la réception. Le pignon à génoise est de conception soignée. ANNEXES : dans le pignon est inscrit : COOPERATIVE VINICOLE DE LA FARE
  • Coopérative vinicole
    Coopérative vinicole Lourmarin - le Clos - isolé - Cadastre : 1934 A3 484
    Localisation :
    Lourmarin - le Clos - isolé - Cadastre : 1934 A3 484
    Texte libre :
    coopérative de Lourmarin qui, la première dans le Vaucluse en1955, a commencé à vendre au détail fait route d'Apt à Cadenet. Matériaux : murs en pierrailles et chaux. Pierres apparentes pour le dernier vers l'ouest. A l'est, se trouve le pont- bascule. Construction des bâtiments B en 1936, C en 1951, D , le tout sous pignon nu de la cuverie. Au sud a été ajoutée contre la cuverie une aile plus basse. Les fenêtres carrées ou hautes et étroites. Le nouveau caveau à un niveau a été fait, en raison des contraintes du site, dans le style provençal. Couverture : charpente métallique et tuiles plates. Tuiles creuses sur le nouveau caveau. Distribution intérieure : cuverie en deux rangs latéraux sur deux niveaux en la partie A et E. Bureau dans l'aile sud. Local d'embouteillage au nord-ouest. CONCLUSION Particularité : le nom de la coopérative ne figure pas sur le bâtiment, à part une longue inscription peinte récemment sur le mur nord.
  • coopérative vinicole Les Fouleurs de Saint-Pons
    coopérative vinicole Les Fouleurs de Saint-Pons Le Plan-de-la-Tour - quartier du Préconil - en écart - Cadastre : 1960 D 1095
    Description :
    Le bâtiment situé à l'est de l'ensemble avec façade en pierres, couvert d'un toit à longs pans abrite le local de vente. Le petit bâtiment mitoyen au précédent sur sa face nord abrite le local de stockage et de conditionnement. Le bâtiment le plus à l'ouest, sur 1 étage carré abrite les bureaux, la salle de réunion et le logement au 1er étage.
    Localisation :
    Le Plan-de-la-Tour - quartier du Préconil - en écart - Cadastre : 1960 D 1095
    Texte libre :
    dont 1/3 d'AOC. Le projet le plus immédiat est de rénover les postes de réception. État actuel : bon FERRERA (Plan-de-la-Tour) DESCRIPTION Situation : elle est située dans le centaines de mètres de l'agglomération. Elle ouvre au sud sur une grande esplanade. Le terrain est en forte plancher métallique sur pilotis qui rejoint le premier niveau. Ce plancher prolongé à l'ouest, a permis édifice à deux étages communique avec les autres parties par le rez-de-chaussée. Élévations extérieures : élévation sud : Le grand pignon de pierres apparentes de couleur brune, portant une inscription en lettres séparée de la partie vente et bureaux par un muret perpendiculaire, percé d'une arcade. Le magasin vers l'ouest ouvre par deux portes en bois. Derrière son toit à une pente souligné de génoise, on aperçoit le , souligné de pierres brunes, et une grande porte signalent le passage avec le reste de la construction. Cet oculi sous le toit. Couverture : charpente bois, tuiles creuses. Distribution intérieure : dans la
  • coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Saint-Andiol
    coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Saint-Andiol Saint-Andiol - près de Saint-Andiol - R.N. 7 - isolé - Cadastre : 1989 B 504
    Description :
    stockage, des bureaux, un logement de fonction et un logement pour le personnel féminin. Devant les quais de déchargement se trouve le pont bascule. Le bâtiment abritant les bureaux, contigü au logement du
    Texte libre :
    conservés en archives. Un projet de création d'un bar à jus de fruits, contre le bâtiment des femmes, n'a propriétaire des bâtiments depuis 1976. État actuel : le bâtiment des femmes n'est plus utilisé et se délabre et un bâtiment pour le logement du personnel féminin. Devant les quais se trouve un pont-bascule. La : seuls ont été visités les hangars. Le bâtiment des femmes est désaffecté. CONCLUSION Avec "La Muscadelle
    Illustration :
    Bâtiment de logement pour le personnel féminin. IVR93_19861300197X
  • coopérative vinicole
    coopérative vinicole Le Puy-Sainte-Réparade - 13 boulevard des Ecoles - en ville - Cadastre : 1975 A 218 à 220
    Description :
    . L'entrepôt agricole en avant-corps, contigü au bâtiment nord est couvert d'une terrasse en béton. Le logement
    Localisation :
    Le Puy-Sainte-Réparade - 13 boulevard des Ecoles - en ville - Cadastre : 1975 A 218 à 220
    Texte libre :
    . Bureau et salle de réunion sont au premier étage du bâtiment C avec accès par un escalier intérieur ; le symétrique dont le décor est rare dans la région par sa disposition en médaillons ronds saillants. ANNEXES : L'élévation antérieure porte les inscriptions : sur le bâtiment A (à droite) : PUY Ste REPARADE 19 24 sur le
  • école d'agriculture, actuellement lycée horticole
    école d'agriculture, actuellement lycée horticole Hyères - les Grès - carrefour du Lycée Agricole - isolé - Cadastre : 1951 F4 5529, 4877
    Historique :
    La création de l'école d'agriculture d'Hyères s'inscrit dans le contexte de la crise de réalisations à Hyères. La première pierre est posée le 8 janvier 1899 et les travaux sont achevés en 1902. Il bas-reliefs en céramique de Philippe Meyer. A partir de 1989, le Conseil Régional amorce une politique de rénovation des lycées dont il a la charge. C'est le cas du Lycée agricole et horticole d'Hyères dont le projet, conçu en 1995 par l'architecte Michel Lagrot, est réalisé en 1997-1998. Il consiste principalement dans le bardage d'aluminium laqué des façades des bâtiments des dortoirs et d'enseignement
    Représentations :
    d'olivier. Le préau présente deux bas-reliefs en céramique émaillée.
    Description :
    L'ensemble se compose d'un bâtiment d'entrée dont le premier niveau est réalisé en pierre de taille
    Illustration :
    Le lycée construit en 1966-1967. Vue de situation. IVR93_19998302024XE Le lycée. Corps de portique. Décor de céramique nord. IVR93_19998302034XE Le lycée. Corps de portique. Décor de céramique sud. IVR93_19998302035XE Le lycée. Cour intérieure. IVR93_19998302032XE Le lycée. Cour intérieure. Le portique. IVR93_19998302031XE Le lycée. Amphithéâtre. Vue des gradins. IVR93_19998302029XE Le lycée. Amphithéâtre. Vue de la scène. IVR93_19998302030XE
  • coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Cabannes
    coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Cabannes Cabannes - en ville
    Représentations :
    Le bas-relief en pierre de Rognes se trouve sur le mur-pignon sud du bâtiment initial. Il
    Description :
    abrite la salle du conseil ; la tour située dans l'angle sud-ouest abrite les bureaux, le logement et le entrpôts agricoles. Le pont bascule est situé à l'est de l'ensemble.
    Texte libre :
    primitive A dont le bâtiment a été prolongé par B. Il comprenait les principales installations ; les autres (C et D) ne sont que des hangars de stockage. A possède un avant-corps, une tourelle et le corps d'eau au sommet. Des bureaux ont été crées au rez-de-chaussée. Le reste du bâtiment comprend des chambres froides et plusieurs dortoirs pour le personnel ainsi que des sanitaires. - B, C et D contiennent remarquable. Le décor sculpté concentré en un bas-relief rappelle celui de la coopérative oléicole "Oli Provence" d'Aix-en-Provence (cf. dossier IA13001129). ANNEXES : Sur le quai de la façade sud est peint le
  • coopérative vinicole Magali
    coopérative vinicole Magali Graveson - près de Graveson - isolé - Cadastre : 1990 D 1740, 1832
    Description :
    Le bâtiment central comporte l'entrepôt agricole en rez-de-chaussée et le logement à l'étage. Sous -chaussée. Au sud se trouve la distillerie. Le bureau et la boutique sont accolées au cuvage.
    Annexe :
    peu de jour s avant sa disparition avec le Président J . L. DESFONS jouent dans l'ombre le plus frappées par deux gelées meurtrières en 74 et 75 nous n'avons pas, comme nous aurions dû et pensions le faire pour le cinquantenaire de la CAVE MAGALI, fêté et évoqué le souvenir de ceux qui l'ont créée et le cas pour ces dix dernières années, à une ou deux exceptions près. Parvenant donc à un tournant la Société Coopérative Vinicole Gravesonnaise qui prit le nom de Cave Magali en témoignage de être éliminées. Aidés financièrement par l’État, le Conseil Général, certains Gravesonnais actionnaires en francs-or, par le Crédit Agricole, les achats de terrains et les travaux furent rapidement conduits entre le 24 Février et les vendanges, l'inauguration officielle ayant lieu le16 novembre 1924 en réalisation et pour le succès futur de la CAVE MAGALI avec beaucoup de sincérité par tous, nous retiendrons la patience, l'obstination, le courage, la volonté de réussir, la foi en l'avenir des premiers créateurs .En
    Texte libre :
    HISTORIQUE Coopérative créée en 1924, Magali étant le prénom de la femme du premier président, M . Baragnon. La cave construite la même année a été agrandie en 1928, 1933 et 1941. Une maison pour le E. Structure : bâtiment orienté nord-ouest/sud-est avec agrandissement dans le prolongement ouest de la cuverie d'origine A puis parallèlement vers le nord. Au sud de la cuverie A, se trouve une fenêtres du logement au-dessus. Le pignon contient un bas-relief représentant Magali et le nom du bâtiment intérieure : dans les parties A, B et C, on trouve deux rangées de cuves centrales. Dans le prolongement , l'aile D contient 6 cuves de béton et la partie E en possède 8 disposées sur un rang.Le bureau et le hall coopératifs des Bouches-du-Rhône construit en moellons réguliers apparents. En façade a été réalisé le même type de décor à balustres sous les fenêtres qu'à Saint-Etienne-du-Grès. ANNEXES : dans le pignon
  • coopérative agricole (coopérative céréalière)
    coopérative agricole (coopérative céréalière) Tarascon - les Ferrages Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1989 D 572, 705, 706
    Historique :
    terrain comprenant une maison, un magasin et un hangar. Les premiers bâtiments, dont le bureau, réalisés
    Description :
    les bureaux et le pont bascule. Le bâtiment abritant les bureaux est en rez-de-chaussée avec angle
    Texte libre :
    d'expédition. Au nord près de l'entrée se trouvent les bureaux, le pont-bascule et les sanitaires. Élévations boisseaux de chargement métalliques. Le bâtiment comprenant les bureaux et les sanitaires (datant des : charpente en bois ou métallique sur les hangars. Toit-terrasse de béton sur le bâtiment 1. Distribution intérieure : Les hangars contiennent des cellules pour le stockage des céréales, en bois de type Rousseau à fond plat, construites en 1957, et des séchoirs à grain. Le séchoir à riz des années 1950 ne fonctionne plus. CONCLUSION Il s'agit ici comme à Arles ("Le Flamand rose") et à Miramas d'installations trés
    Illustration :
    Vue prise de l'entrée : à gauche se trouvent les bureaux et au fond le boisseau de chargement 10
  • coopérative vinicole dite Cave des Vignerons
    coopérative vinicole dite Cave des Vignerons Beaumes-de-Venise - près de Beaumes-de-Venise - Vacqueyras - isolé - Cadastre : 1975 AN 333
    Représentations :
    Sur le mur-pignon sud du cuvage initial se trouve un bas-relief sculpté représentant les armes de
    Description :
    L'ensemble est disposé autour du cuvage qui occupe la place centrale. Le mur-pignon sud du cuvage initial présente un auvent en béton protégeant les larges portes destinées à recevoir les vendanges. Le cuvage le plus récent est couvert d'une terrasse en béton. Au sud de l'ensemble se trouvent le logement
    Texte libre :
    HISTORIQUE Coopérative créée en novembre 1955. Le premier chai construit en 1956 a été agrandi en la réception à l'est. Le pignon du bâtiment le plus ancien est orné en son centre d'un bas-relief compte parmi les caves assez récentes construites dans le nord du département et ayant pris une extension rapide. Ici les travaux ont toujours été menés par le même cabinet d'architectes. ANNEXES : dans le
  • Coopérative vinicole des Milles
    Coopérative vinicole des Milles Aix-en-Provence - les Milles - 1 avenue Albert-Decanis - en écart
    Historique :
    ainsi qu'un nouveau bâtiment en 1968 construit par l'architecte Enjouvin. Le pont bascule date de 1973.
    Description :
    Le cuvage primitif orienté nord-sud est couvert d'un toit à longs-pans avec demi-croupe ; l'avant édifice dont la couverture est en appentis. Le pont bascule se trouve au sud-ouest de l'ensemble des bâtiments. Le nom de la coopérative est mentionné sur une plaque de céramique colorée figurant sur la façade
    Texte libre :
    ; le pont-bascule date de ces travaux. État actuel : bon Architectes : 1951 VAUD 1968 orientée nord-sud a été complétée par une aile parallèle B accolée à l'est. Le pont-bascule se trouve au . Sous le pignon en croupe est mentionné le nom du bâtiment entouré d'un décor de céramique colorée. Les . Au nord se trouve le bureau. CONCLUSION Par sa conception et sa décoration le bâtiment initial est proche de la cave coopérative de Velaux. Le même architecte en est peut-être l'auteur. ANNEXES Dans une
1 2 3 Suivant