Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • groupe scolaire des Iles d'Or
    groupe scolaire des Iles d'Or Hyères - 2 avenue Alexis-Godillot - en ville - Cadastre : 1983 A6 5172
    Historique :
    Le projet de construire une école au quartier des Iles d'Or date des années 1882-1885. Mais celui
    Référence documentaire :
    [Plan des terrains à acquérir pour le groupe scolaire des Iles d'Or] / dessin, 18 février 1951
  • maison de villégiature dite La Rainette
    maison de villégiature dite La Rainette Hyères - Costebelle - chemin de la Font-des-Horts - isolé - Cadastre : 1983 H4 3511
    Représentations :
    Sur le portail, plaque en mosaïque bleue avec inscription du nom de la villa en mosaïque dorée.
  • monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945
    monument aux morts de la guerre de 1914-1918 et de la guerre de 1939-1945 Sausses - montée de la Côte - en village - Cadastre : 2005 D non cadastré
    Historique :
    Le 11 juillet 1920, le conseil municipal de Sausses décide d'élever un monument commémoratif aux morts pour la France. Il approuve les plan et devis dressés par l'architecte de Hyères Léon David, le coût s'élevant à 1000 francs. Le monument érigé porte la date 1921.
    Description :
    LA GUERRE (7 noms), l'autre fixée par des rivets, portant l'inscription : 1939-1945 (2 noms). Le monument est placé dans un exèdre pratiqué dans le mur de soutènement qui surplombe la chaussée, mur en
  • maison de villégiature dite La Buissette, puis hôtel de voyageurs dit Hostellerie La Québécoise
    maison de villégiature dite La Buissette, puis hôtel de voyageurs dit Hostellerie La Québécoise Hyères - la Font des Horts - V.C. 119 20 voie communale de l' Amiral - isolé - Cadastre : 1983 H1 153
    Description :
    béton armé est recouverte d'un enduit lisse ; le soubassement et les contreforts sont en pierre apparente. L'entrée est abritée par un porche hors-oeuvre. Elle introduit dans un vestibule desservant le couvrant une galerie. Le portail a le même traitement architectural que la maison.
    Illustration :
    Cage d'escalier. Détail : bacs à fleurs intégrés dans le mur d'échiffre. IVR93_19998301530X
  • maison dite Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles
    maison dite Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles Hyères - 2e maison rue Saint-Pierre - en ville - Cadastre : 1951 B 804, 805
    Historique :
    , reçu en cadeau de mariage. Le chantier est confié à l'architecte hyérois Léon David. La maison est Modernes. Mais ses 800 m2 ne suffisant pas, on aménage en hall et salon d'anciennes caves voûtées sous le 1933, la villa atteint 2400 m2. Elle est le lieu de création ou de tournage de chefs-d'oeuvre du cinéma
    Référence documentaire :
    CHAMPENOIS, Michèle. La Villa Noailles, rendez-vous estival de jeunes designers. Dans : Le Monde CHAMPENOIS, Michèle. Une architecture sauvée dans un esprit de fête. Dans : Le Monde, 12 août 2000. PAULHAN, Claire. Marie Laure de Noailles, aristocrate hétéroclite. Dans : Le Monde, vendredi 20 MAUMENÉ, Albert. Résidences méditerranéennes d'esprit différent. Le Clos Saint-Bernard. Dans : Vie GANGNET, Pierre. Le sentiment de la nature chez Mallet-Stevens. Dans : AMC, Architecture mouvement BANIER, François-Marie. Ami des arts et des jardins, Charles de Noailles est mort. Dans : Le Monde Vue d'ensemble prise depuis le chemin d'accès. Au premier plan le jardin de sculpture Le jardin clos. Vue d'ensemble depuis l'entrée de la ville / Photographie, vers 1928. Dans : Art et Vue d'ensemble de la villa prise depuis le jardin clos. Au fond au centre, le bâtiment de la Le jardin de sculpture organisé par Guévrékian. Au fond l’œuvre de Jacques Lipchitz / Photographie
    Description :
    défini. Le noyau initial, dont le belvédère est raccourci en cours de chantier, est la partie la plus l'apparence d'une construction en béton armé. Le salon rose, éclairé uniquement par son plafond vitré, bien cubiste. Sauf l'aile de la piscine, autre chef-d'oeuvre, le reste des constructions qui se sont ajoutées de voyageurs (elle possède 42 chambres) . Le parvis est aménagé en jardin clos de murs percé de baies découpant le paysage. Le jardin en terrasses est rénové.
    Illustration :
    Vue d'ensemble prise depuis le chemin d'accès. Au premier plan le jardin de sculpture Le jardin clos. Vue d'ensemble depuis l'entrée de la ville. IVR93_19808300120XB Vue d'ensemble de la villa prise depuis le jardin clos. Au fond au centre, le bâtiment de la Le jardin de sculpture organisé par Guévrékian. Au fond l'oeuvre de Jacques Lipchitz Logis initial. Rez-de-chaussée. Le vestibule pris de l'entrée. IVR93_19808300113XB Logis initial. Rez-de-chaussée. Le grand salon dit l'atelier. IVR93_19808300124XB Logis initial. Rez-de-chaussée. Le petit salon. Vue d'ensemble. IVR93_19808300126XB Le golf miniature. Vue d'ensemble. IVR93_19808300134XB Le jardin clos. Vue d'ensemble prise de la maison en avril 1982 IVR93_19828300195XA Le grand salon dit l'atelier-verrière. Vue de volume IVR93_19828300178X
  • banque de France
    banque de France Hyères - 14 avenue Joseph-Clotis - en ville - Cadastre : 1983 A6 1688
    Historique :
    Plans du 20 juillet 1922 signés par l'architecte A. Defrasse, portant le cachet de Léon David.
  • hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel des Iles d'Or
    hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel des Iles d'Or Hyères - 62 avenue des Iles-d'Or - en ville - Cadastre : 1983 A1 5323
    Historique :
    Le Grand Hôtel des Iles d'Or est le plus ancien représentant des hôtels de luxe à Hyères. Construit en 1850, vraisemblablement par le menuisier-architecte hyérois Victor Trotobas, il était très innovant en matière d'hôtellerie. C'était une véritable ville dans la ville , comme le définit Aufauvre en
    Référence documentaire :
    p. 92-94 Indicateur topographique et médical de Hyères en Provence / par le docteur ***... ; suivi Indicateur topographique et médical de Hyères en Provence / par le docteur ***... ; suivi d'un annuaire
  • maison (villa balnéaire)
    maison (villa balnéaire) Hyères - les Pesquiers - 9 avenue Emile-Gérard - en écart - Cadastre : 1983 G2 2049
    Historique :
    Les plans de cette villa, qui porte le nom de bungalow sur la demande de permis de construire, ont modifiés au moment de la réalisation. On a entre autre inversé l'orientation de la maison. Sur le plan, la l'ouest, côté rue. La terrasse couverte prévue, sur laquelle ouvrait le living room a alors été remplacée
    Description :
    Villa balnéaire située à l'avant d'une parcelle d'environ 1100m2 de terrain sablonneux dans le prolongement de la plage. Le plan s'organise autour d'un patio d'accueil, orienté à l'ouest, sur l'avenue , prolongé par le living room, à l'est, donnant sur la mer. Ce dernier dessert les autres pièces : la cuisine
  • maison de villégiature dite Villa Espérance
    maison de villégiature dite Villa Espérance Hyères - Costebelle - chemin des Villas - isolé - Cadastre : 1983 H4 2023
    Historique :
    également rajoutés à cette époque les pergolas du jardin, le garage, le pigeonnier et les jardinières en
    Description :
    Le jardin d'origine de la villa a été morcelé. La façade antérieure est au nord, la façade
  • maison de villégiature dite Villa Belmont
    maison de villégiature dite Villa Belmont Hyères - Costebelle - chemin de la Font-des-Horts - isolé - Cadastre : 1983 H4 3511
    Description :
    nord sont décorés en rocaille imitant le bois. Le garage est dans l'étage de soubassement ainsi qu'une chambre indépendante. Le plan intérieur est dissymétrique. Un vestibule d'entrée distribue l'escalier, au
  • maison (villa balnéaire) dite Calypso
    maison (villa balnéaire) dite Calypso Hyères - Presqu'île de Giens Escampobar - isolé - Cadastre : 1983 G8 1712
    Description :
    sud. La façade antérieure est au nord, sur la voie d'accès ; la façade d'agrément est au sud, vers le jardin et la mer. Le plan de masse et les volumes sont réguliers. Les matériaux ne sont pas visibles sous l'enduit ; le soubassement et l'entrée du patio sont en pierre apparente. L'accès se fait au rez-de pénètre ensuite dans un hall desservant la cuisine à l'ouest, un dégagement à l'est et le living-room au abritée par une véranda Le dégagement dessert à l'est, la lingerie, des penderies, les toilettes et une sud ; le nord (en partie enterré) sert de cave et de buanderie. Les deux étages sont reliés par
  • manège, usine de ferblanterie
    manège, usine de ferblanterie Hyères - 22 rue Victor-Hugo - en ville - Cadastre : 1951 A1 134
    Historique :
    rue des Villas (V. Hugo). De ce château, seul sera réalisé le manège pour son fils, en 1882. Il a été et à l'ouest. Le préau central, à l'origine ouvert sur la cour a alors été fermé par une élévation de
  • salle de spectacle dite Salle Saint-Louis, puis Familia
    salle de spectacle dite Salle Saint-Louis, puis Familia Hyères - 12 rue de la République - en ville - Cadastre : 1951 A3 1176
    Description :
    panneaux façonnés selon le projet. Le portail de la cour était prévu avec un simple ressaut cintré de la génoise couronnant le mur de clôture. Il se présente aujourd'hui sous la forme d'un arc segmentaire portant en relief le nom de la salle, encadré de parties ajourées au-dessus de tables en creux destinées à
  • maison de villégiature dite L'Oradou
    maison de villégiature dite L'Oradou Hyères - Notre-Dame - chemin Jacques-Anquetil - isolé - Cadastre : 1983 H4 549
    Description :
    , dans un hall en partie occupé par l'escalier. Ce hall dessert la cuisine, à l'est et le salon au sud
1