Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 20 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • pont-buse dit passage busé du Revestidou
    pont-buse dit passage busé du Revestidou Caderousse - Cités des Islons - isolé
    Historique :
    Le passage busé du Revestidou a été installé en 1973 par convention passée entre la Société Civile rétablir un gué de passage, probablement modifié par le plan d'aménagement de la chute de Caderousse, dont les ouvrages (Références : IA84000930 et IA84000931) sont situés dans le périmètre. La mise en place d'une buse permet la reconnexion des cours d'eau et le drainage des terres de la presqu'île, grâce à une
    Hydrographies :
    Revestidou (le) Rhône (le)
    Description :
    Le pont-buse routier se trouve au sud de Caderousse, au lieu-dit Cité des Islons, à hauteur du plan d'eau du Revestidou dont il porte le nom. Il permet de franchir un petit bras mort en coude, qui forme enrochement. Une buse circulaire métallique traverse le talus.
  • pont routier dit du Royaume
    pont routier dit du Royaume Avignon - île de la Barthelasse île de Piot - R.N. 580 R.D. 900 - en écart - Cadastre : 2008 AC non cadastré domaine public
    Historique :
    A partir de 1970, la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) aménage le fleuve autour d'Avignon afin de hydroélectrique d'Avignon (Référence : IA84000937). En effet, le bras droit du Rhône (bras de Villeneuve) devient le bras vif, et le trafic fluvial qui passait jusqu'alors par le bras gauche du fleuve (bras d'Avignon) va être déporté sur le bras de Villeneuve. Le pont de pierre (Référence : IA84000949) qui enjambe (Gard), ne permet pas le passage d'un trafic important. Il est dynamité en 1972 pour faire place au pont
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique. Pont franchissant le bras droit du Rhône, entre Avignon (84), l'île de
    Description :
    Dans le prolongement du pont Edouard Daladier (Référence : IA84000919), le pont du Royaume permet à la R.D. 900 - R.N. 580 de franchir le bras droit du Rhône (bras de Villeneuve) entre l'île de la Barthelasse sur la commune d'Avignon (Vaucluse), en rive gauche, et le sud de la commune de Villeneuve-lès formant bec, fondées pour celle de droite, sur semelle, pour celle de gauche, sur pieux. Le tablier porte
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Vue générale, face aval (depuis le pont de l'Europe). IVR93_20128400052NUC2A
  • pont-digue routier
    pont-digue routier Caderousse - la Piboulette - R.D. 238 R.D. 138a - isolé
    Historique :
    . De nombreux équipements hydrauliques, destinés à resserrer le cours du fleuve pour amener un débit que celle protégeant le port de Laudun-l'Ardoise (Référence : RA84000011) en aval.
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Observation :
    Repérage terrain. Pont-digue routier à la suite du barrage de Caderousse ; franchit le Rhône entre Caderousse (84) et le sud de Codolet (30), débouchant côté Gard sur la R.D. 138a.
    Description :
    de rejoindre le nord de l'île de la Piboulette (Caderousse) via le pont du barrage de Caderousse
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Vue générale, depuis le département du Gard. IVR93_20128400360NUC2A Vue partielle de la chaussée, depuis le département du Vaucluse. IVR93_20128400361NUC2A
  • port, dit halte fluviale intercommunale de Châteauneuf-du-Pape
    port, dit halte fluviale intercommunale de Châteauneuf-du-Pape Orange - Montbuisson - isolé
    Historique :
    La halte fluviale mise en place sur le Rhône vif, dans la seconde moitié du 20e siècle sans doute en valeur paysagère ont été projetés dans le cadre de la politique de restauration et de valorisation des cours d'eau (incluant l'ouverture au public et le développement des activités liées aux milieux ), dont le point de départ se situe juste en aval de la halte fluviale, est comprise dans ce même Contrat fluviale (s'élevant à 85.354 euros H.T.), la Compagnie Nationale du Rhône 20 %. Le projet a également été financé par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (à hauteur de 20 %) et par le Conseil Général de Vaucluse (pour 10 %). La maîtrise d’œuvre a été assurée par le bureau Kanopé. Les travaux sont lancés en 2006 par le réaménagement de l'appontement. En 2007, on procède à la mise en place de la est inaugurée le 26 septembre de cette dernière année.
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Description :
    Bien que portant le nom de la commune de Châteauneuf-du-Pape, la halte fluviale intercommunale se ont été créés sur la berge pour accueillir le public.
  • digue et embarcadère de Caderousse
    digue et embarcadère de Caderousse Caderousse - l' Ardoise - zone industrielle de Ardoise - en écart - Cadastre : 2008 0I non cadastré domaine public
    Historique :
    La digue a été créée par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) dans le cadre de l'aménagement de la connexion avec le site industrialo-portuaire aval de l’'Ardoise (commune de Laudun-l'Ardoise ; 30 . Récemment reboisée par la CNR, la digue protège le port de plaisance de l'Ardoise.
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Observation :
    Repérage cartographique et terrain. Digue protégeant le port de plaisance (port 2) de l'Ardoise
    Description :
    ), sur le bras droit du Rhône. Elle est située en grande partie sur la commune de Caderousse mais est prend place au bout de l'ouvrage : un décrochement dans le mur de quai permet un déchargement plus aisé
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
  • canal de dérivation de Donzère-Mondragon
    canal de dérivation de Donzère-Mondragon Bollène - en écart
    Historique :
    , afin d'améliorer la navigation sur le Rhône, d'en contrôler le débit, mais aussi d'alimenter en eau de refroidissement le site nucléaire du Tricastin (600 hectares entre Drôme et Vaucluse, sur la rive droite du canal ). Un grand barrage hydroélectrique a été mis en place sur le canal à Bollène : l'usine-barrage (Référence : IA13004059), qui porte le nom du physicien André Blondel, jumelée à l'écluse Saint-Pierre, la économique charnière que fût le début des Trente Glorieuses. Le canal de Donzère-Mondragon remplit les trois
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Description :
    Canal de dérivation situé à l'est du Rhône, le canal de Donzère-Mondragon prend ses eaux à Donzère Rhône à l'aval de Lyon, il répond au gabarit européen de 11,40 m x 190 m. Courant sur 28 km, c'est le plus long canal de dérivation du Rhône, mais surtout le plus productif : il porte, associée au barrage hydroélectrique de Bollène (Référence : IA13004059), la plus haute écluse du fleuve. Sept ponts-route le
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 26
    Illustration :
    Vue générale de l'usine hydroélectrique, du pont-barrage et de l'écluse construite sur le canal Pont routier du Tricastin sur le canal de Donzère-Mondragon. IVR93_20128400068NUC2A
  • barrage mobile de Caderousse, pont routier
    barrage mobile de Caderousse, pont routier Caderousse - la Piboulette - R.D. 238 île de la Piboulette - isolé - Cadastre : 2008 0I 335, 336
    Historique :
    , intéresse une section de 20 km dans la vallée du Rhône. Il s'agit d'un ouvrage majeur dans le grand projet de modernisation du fleuve engagé par la CNR dans les années 1950, avec le creusement du canal de (Référence : IA84000926). Les travaux commencent en juillet 1972. Le barrage et l'usine-écluse (Référence : IA84000931) de Caderousse sont mis en service au début de l'année 1975. Le montant des travaux, comprenant la le chantier de l'usine-écluse (Référence : IA84000930) est la G.T.M. B.T.P. ; la CNR assure la
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Observation :
    , franchissant le Rhône à Caderousse (84), depuis l'Île de la Piboulette ; reliant la R.D. 138a menant à Codolet
    Description :
    Le barrage de Caderousse, sur la R.D. 238, franchit le Rhône à l'ouest de la commune dont il porte le nom. Il est situé sur une dérivation du Rhône qui forme l'Île de la Piboulette, qu'il relie par la (Référence : IA84000926) établi sur le canal de Donzère-Mondragon (Référence : IA84000943), et en amont du barrage d'Avignon (Référence : IA84000937). Le barrage alimente l'usine-écluse (Référence : IA84000926
  • centrale hydroélectrique dite usine-écluse d'Avignon
    centrale hydroélectrique dite usine-écluse d'Avignon Avignon - île de la Barthelasse île des Papes - R.D. 228 route de l' Islon Lou Radèu Farfantello chemin du Mont-Blanc - en écart - Cadastre : 2008 Al 74
    Historique :
    l'écluse d'Avignon sont inclues dans le grand projet d'aménagement d'Avignon, déclaré d'utilité publique en s'agissait aussi de prévenir l'écoulement des crues en amont. Le Rhône se divise en deux bras d'importance des deux bras d'un barrage : le barrage de Sauveterre (Gard) sur le bras d'Avignon, qui longe l'agglomération, et le barrage de Villeneuve (Gard), qui alimente en aval l'usine-écluse d'Avignon.
    Hydrographies :
    le Rhône
    Observation :
    hauteur du chemin du Mont Blanc ; située sur le canal usinier du bras droit du Rhône, elle relie l'île de
    Description :
    l'Islon Lou Radèu Farfantello (R.D. 228). Elle prend place sur le canal usinier du bras droit du Rhône et relie l'île de la Barthelasse à l'île des Papes. Tous les ouvrages sont en béton armé. Le barrage de est de 935 millions de kWh par an. Accolée à l'usine, en rive droite, l'écluse permet le dans le bajoyer de la rive droite. Un pont routier a été mis en place sur l'ouvrage pour permettre le
  • port industriel d'Avignon Courtine
    port industriel d'Avignon Courtine Avignon - Courtine - zone industrielle de Courtine - isolé - Cadastre : 2008 CY non cadastré domaine public
    Historique :
    Le site industriel et portuaire d'Avignon fait partie du grand programme d'aménagement engagé par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) en 1970, qui intègre également le barrage d'Avignon (Référence : IA84000937). Il s'agit de mettre en liaison une zone industrielle et un aménagement portuaire sur le Rhône
    Hydrographies :
    Rhône (le)
  • digues ; levées de terre
    digues ; levées de terre
    Historique :
    ’aménagement du fleuve dans la seconde moitié du 20e siècle. A cette époque, entre 1950 et 1970 environ, le Bas la navigation fluviale et de l'irrigation des terrains agricoles. Environ 400 km de digues bordent le depuis Fourques jusqu’à la mer et le littoral de la Camargue, auxquels s'ajoutent les 87 km de digues documents qui permettent d'établir que les digues aient été l'objet d'un entretien régulier avant le 14e siècle ; et il est très probable que, vers le 12e et même vers le 13e siècle, elles étaient très durée. Le 19e siècle est le siècle de nombreuses créations et restaurations de ces ouvrages de , construits entre les années 1950 et 1975, assurent le maintien des plans d'eau aux abords des aménagements hydroélectriques d'Avignon, Caderousse et Donzère-Mondragon et canalisent le fleuve pour en optimiser le débit. De nombreux organismes gèrent ces digues comme le Syndicat mixte interrégional d'aménagement des digues du delta du Rhône et de la mer (SYMADREM), le Syndicat intercommunal des digues du Rhône de Beaucaire à la
  • Port de commerce fluvial dit port fluvial d'Arles
    Port de commerce fluvial dit port fluvial d'Arles Arles - Z.I. Portuaire Arles Nord - - en écart - Cadastre : 2008 CN 198
    Historique :
    d'atteindre Port-Saint-Louis-du-Rhône. Trop ambitieux, le plan est abandonné. Dans les années 1980, le déclin économique de la région d'Arles remet d'actualité le projet de port. Une plate-forme installée par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), dans le cadre de son chantier d'aménagement du palier d'Arles, donne de la C.C.I. qui engage alors son ancien projet. L'entreprise est une réussite : le port fluvial d'Arles est aujourd'hui le premier port en aval du Rhône. En 2012, un projet était à l'étude pour réaliser
    Hydrographies :
    le Grand Rhône
    Description :
    Le port fluvial d'Arles est situé sur la rive gauche du Grand Rhône (Référence : IA13004134), au de l'aménagement du palier d'Arles. Il sont surmontés d'une dalle en béton. Le quai a été doublé au
  • écluse de Port-Saint-Louis
    écluse de Port-Saint-Louis Port-Saint-Louis-du-Rhône - faubourg Foch - en ville - Cadastre : 2008 0C non cadastré domaine public
    Historique :
    Le tracé intérieur du canal Saint-Louis (Référence : IA13004103) permet d'éviter l'embouchure du depuis le Grand Rhône (Référence : IA13004134). Elle s'ouvre sur un bassin de 14 hectares (Référence : IA13004104) permettant aux navires d'évoluer librement avant le passage de l'écluse, dans le sens Rhône-port vers le Rhône, ainsi qu'aux bateaux du fleuve. Les travaux de l'écluse débutés en 1870 sont terminés en juin 1873, soit deux années après la mise en eau du canal. Le chantier, conduit par M. Pascal
    Hydrographies :
    le) ; Saint-Louis Grand Rhône
    Référence documentaire :
    Projet des travaux à exécuter pour l'établissement d'un canal entre le Rhône et l'Anse du Repos
    Description :
    . Construite pour accueillir des gabarits maritimes, le sas de l'écluse mesure 160 m de long, pour une largeur l'écluse sur la partie aval du sas, et ainsi de relier le centre-ville de Port-Saint-Louis à la presqu'île du Mazet, formée par le canal. Les deux ouvrages pont et écluse - sont gérés par un poste de
    Illustration :
    Vue des vantaux de la porte ouvrant sur le bassin portuaire (au nord). IVR93_20121300446NUC2A Vue du sas vers le sud. IVR93_20121301726NUC2A Vue du sas vers le nord. IVR93_20121301727NUC2A Détail du vérin de la porte busquée donnant sur le bassin portuaire (au nord
  • gué dit radier
    gué dit radier Sorgues - les Confines île d' Oiselet Oiselon - isolé - Cadastre : 2008 EH non cadastré domaine public
    Historique :
    Le passage formant gué que l'on trouve en aval du bras des Arméniers (Référence : IA84000947
    Observation :
    Point de franchissement aménagé sur le bras des Arméniers à Sorgues (84), en aval du Pont des
    Description :
    A l'ouest de l'agglomération de Sorgues, à hauteur du lieu-dit les Confines, le gué franchit le submersible est bétonné. Ses parties sur rive en pente sont enrochées. Le pont cadre en béton armé appuyé en
  • ponceau sur passe à poissons
    ponceau sur passe à poissons Sorgues - île d' Oiselet Oiselon - isolé - Cadastre : 2008 El non cadastré domaine public
    Observation :
    reliant Sorgues (84) à l'île d'Oiselet. Ouvrage sur passe à poissons sur le seuil du bras des Arméniers
    Description :
    A l'ouest de l'agglomération de Sorgues, à hauteur du lieu-dit les Confines, le ponceau-cadre est contournant par l'ouest le gué dit radier (Référence : RA84000030) qui lui est juxtaposé et auquel il donne
    Appellations :
    ouvrage sur passe à poissons sur le seuil du bras des Arméniers
  • passage busé submersible routier
    passage busé submersible routier Sorgues - île d' Oiselet Château d'Oiselet - chemin de l' Oiselay - isolé - Cadastre : 2008 AH, El non cadastré domaine public
    Historique :
    La digue formant passage routier sur le bras des Arméniers (Référence : IA84000947) semble avoir été mise en place dans le cadre de l'aménagement CNR (Compagnie Nationale du Rhône) d'Avignon (1970 -1974). Le pont des Arméniers (Référence : IA84000917), devenu obsolète, ayant été interdit à la circulation en 1975, et le Rhône ne présentant plus de danger de crues, le Conseil municipal de Sorgues a voté
    Observation :
    Digue franchissant le bras des Arméniers à Sorgues (84) et desservant l'île d'Oiselet (anciennement
    Description :
    La digue a été établie sur le bras des Arméniers (Référence : IA84000947), à l'ouest de Sorgues
  • pont routier du V.O. 2
    pont routier du V.O. 2 Bollène - Bollène-Ecluse - V.O. 2 - en écart - Cadastre : 2008 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    Dans le cadre de l'aménagement de la chute de Donzère-Mondragon, un pont suspendu a été mis en place par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) sur le canal d'amenée de l'usine-barrage de Bollène des culées, a réalisé en plus un pont d'accès en béton armé sur le contre canal rive droite (ce -Morin et Baudin. L'ouvrage a été démoli et remplacé à la fin des années 1970 par le pont dit du
    Observation :
    Repérage bibliographique. Ancien pont construit par la CNR sur le canal d'amenée de l'usine hydroélectrique de Bollène, dans le cadre de l'aménagement de Donzère-Mondragon.
    Description :
    L'ancien pont du canal de Donzère-Mondragon franchissait le canal (Référence : IA84000943) à
  • écluse de Barcarin et sa gare fluviale
    écluse de Barcarin et sa gare fluviale Port-Saint-Louis-du-Rhône - Bois-François l' Eysselle - isolé - Cadastre : 2008 0B 683
    Historique :
    L'écluse de Barcarin, sur le canal de Fos au Rhône (Référence : IA13004105), fait partie du grand construite sur le Rhône à ce jour, elle a été mise en service en 1983 pour permettre d'éviter la traversée du
    Observation :
    Repérage cartographique. D'après la Compagnie Nationale du Rhône. Ecluse sur le canal du Rhône à . 35 par le pont dit de Barcarin.
    Description :
    L'écluse se trouve sur le canal du Rhône à Fos (Référence : IA13004105), à Port-Saint-Louis-du -Rhône, lieux-dits Bois François, l'Eysselle. Son sas est franchi par le pont routier de la R.D. 35 dit peuvent notamment décharger leurs vracs liquides, comme le pétrole, par le biais de systèmes de tuyauterie
    Illustration :
    Vue générale, vers le nord-est. IVR93_20121300453NUC2A
  • pont routier de l'usine-écluse de Caderousse
    pont routier de l'usine-écluse de Caderousse Caderousse - Cité de la Piboulette la Piboulette - R.D. 238 île de la Piboulette - isolé - Cadastre : 2008 0I 338, 339
    Historique :
    , intéresse une section de 20 km dans la vallée du Rhône. Il s'agit d'un ouvrage majeur dans le grand projet de modernisation du fleuve engagé par la CNR dans les années 1950, avec le creusement du canal de (Référence : IA84000926). Les travaux commencent en juillet 1972. Le barrage (Référence : IA84000930) et l'usine-écluse de Caderousse sont mis en service au début de l'année 1975. Le montant des travaux qui gère le chantier de l'usine-écluse est la Société des Grands Travaux de Marseille (GTM B.T.P
    Observation :
    et pont de la R.D. 238, franchissant le Rhône (le canal de dérivation de l'aménagement de Caderousse
    Description :
    amont du barrage d'Avignon (Référence : IA84000937). Le bloc écluse et centrale hydroélectrique de Caderousse, joignant l'île de Piboulette, franchit le bras gauche du Rhône à l'ouest de la commune dont il porte le nom. Tous les ouvrages sont en béton armé immergé. Le barrage de Caderousse (Référence : IA84000930), installé en amont sur le bras droit du fleuve, à l'ouest de l'île, fournit le débit nécessaire le rive droite du fleuve, permet la navigation des bateaux. Son sas de 195 m de long offre un vantail, qui s'ouvrent latéralement en s'enfonçant dans le bajoyer, vers la rive droite. Le poste de
  • usine-barrage André-Blondel, écluse saint-Pierre de Bollène, pont routier
    usine-barrage André-Blondel, écluse saint-Pierre de Bollène, pont routier Bollène - Saint-Pierre-de-Sénos - R.D. 243 promenade Léon-Perrier - en écart - Cadastre : 2008 AK 2
    Historique :
    Après la Seconde Guerre mondiale, l'aménagement hydroélectrique de Bollène (débuté en 1947) est le construite par la CNR. Elle permet le passage de convois importants, selon les normes en vigueur. Le chantier s'illustre par sa monumentalité. Mis en activité en 1952, le complexe de Bollène a été conçu sur les plans de le béton armé immergé. La maîtrise d’œuvre (exception faite des travaux du barrage de retenue) est salle des machines, ainsi que le vestibule et l'élévation des façades, ont été classés Monuments historiques en 1992. Le complexe bénéficie également du label XXe siècle. La centrale a reçu le nom du
    Observation :
    Promenade Léon Perrier (R.D. 243), franchissant le canal de Donzère-Mondragon à Bollène (84), Saint-Pierre
    Référence documentaire :
    [Aménagement de la chute de Donzère-Mondragon. L'usine André Blondel, le déchargeur et l'écluse vus [Vue aérienne de l'usine Blondel sur le canal de Donzère-Mondragon]. / Photographie positive, 22 x [Aménagement de la chute de Donzère-Mondragon. L'usine André Blondel, le déchargeur et l'écluse vus
    Description :
    barrage-usine-déchargeur-écluse, est mis en place sur le canal de dérivation du Rhône de Donzère-Mondragon grès. Sur le canal d'amenée, le trajet est scindé en deux : une entrée navigable en rive gauche et une d'uniformité : le rythme est marqué par l'affirmation en façade de la structure piliers-poutres, assez alternateurs Kaplan pouvant produire annuellement en moyenne 2 milliards de kWh par an. Accolé à l'usine, le déchargeur est constitué de six passes de 5 m pouvant être fermées, et ainsi réguler le débit de l'eau. En pouvant comprendre deux péniches et un remorqueur. On retrouve sur le mur d'entrée de l'écluse, flanqués . Le poste de commande, qui surmonte le mur, est à deux niveaux, également décorés de ces motifs. Un l'usine pour atteindre le poste de transformation.
    Illustration :
    [Vue aérienne de l'usine Blondel sur le canal de Donzère-Mondragon]. IVR93_20128400202NUC2A [Aménagement de la chute de Donzère-Mondragon. L'usine André Blondel, le déchargeur et l'écluse vus [Aménagement de la chute de Donzère-Mondragon. L'usine André Blondel, le déchargeur et l'écluse vus Vue partielle, face aval (depuis la rive gauche) : le bassin à la sortie de l'usine Vue partielle : le pont-route, côté aval (depuis la rive droite). IVR93_20128400460NUC2A
  • station de pompage et vanne
    station de pompage et vanne Mondragon - Île-Vieille - isolé - Cadastre : 2008 ZS 32
    Description :
    depuis la route menant au lieu-dit Gravière. Les eaux sont amenées par une voie d'irrigation depuis le sont munies de grilles métalliques. Le mur de la salle des machines est en retrait, ce qui a permis d'aménager une loggia fermée par des garde-corps métalliques, directement accessible depuis la berge. Le bâtiment est couvert de tuiles-canal. La vanne, qui ferme le réservoir en béton, est située à l'exutoire du , par un système de treuil. Pour atteindre le canal, les eaux pompées passent sous un chemin de service.
1