Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 19 sur 19 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • jardin d'agrément du Château Sainte-Ursule, puis Château des Tours
    jardin d'agrément du Château Sainte-Ursule, puis Château des Tours Cannes - quartier Anglais - 10 avenue du Docteur-Raymond-Picaud - en ville - Cadastre : 1981 AW 17, 26, 27, 173, 202 à 204, 245, 267 à 270
    Historique :
    Le jardin aurait été aménagé en 1856 par l'architecte paysagiste cannois Charles Baron pour Lord Londesborough à l'instigation de Sir Thomas Robinson Woolfield. C'est le chef-jardinier Opoix qui en a dirigé les travaux et les 1ères plantations. Le jardinier Luc-Pupat l'a remplacé à ce poste en 1876 et a apporté quelques innovations. En 1858 le marquis de Conyngham, neveu de Lord Londesborough et pair d'Angleterre, vend la propriété pour 180000 F à Richard Manca, duc de Vallombrosa qui agrandit et enrichit le . En 1890 l'hôtelier allemand Martin Ellmer achète l'ensemble. Il fait transformer le château en hôtel de voyageurs par l'architecte cannois Laurent Vianay qui modifie aussi le jardin, dont une partie est
    Observation :
    Beau vestige du jardin qui a accompagné d'abord le château, puis l'hôtel.
    Précisions sur la protection :
    le parc (cad. AW 202) : inscription par arrêté du 10 juin 1993.
    Description :
    Sur près de 3 ha, le jardin possède une partie en pente douce au sud du château, plus escarpé au grande terrasse et le château. Au nord de celui-ci, les pentes ont gardé leur végétation naturelle de le réservoir d'une capacité de 300 m3. S'y trouvait aussi une installation zoologique peuplée de l'ouest n'ont pas modifié profondément le caractère du jardin.
    Illustration :
    Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600506X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600507X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600508X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600509X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600510X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600511X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600512X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600513X Le jardin. Vue partielle. IVR93_19850600514X
  • hôtel de voyageurs dit Hôtel Beau Site, puis Palais Beau Site
    hôtel de voyageurs dit Hôtel Beau Site, puis Palais Beau Site Cannes - 13 boulevard Beau-site - en ville - Cadastre : 1981 AV 26
    Historique :
    A cet emplacement château construit en 1840 pour François Aymard Rollet qui le loue à partir de ajouter le pavillon ouest et en 1879 un étage. L'hôtel a désormais 300 chambres. Une nouvelle salle à manger Louis XIV est inaugurée le 6 janvier 1880. Conçue par l'architecte cannois Charles Baron et nouveaux hall et restaurant. Le hall est modernisé en 1930. L'hôtel est acquis par Eugène Schmid qui le
    Représentations :
    sujet : ordres superposés, support : le hall
    Description :
    sud a été déplacée vers le nord dans une aile ajoutée sur la cour. Elle abrite un hall à l'anglaise , doté d'une cheminée à hotte droite, appelé le patio en raison des galeries qui l'entourent. Celles-ci
  • hôtel de voyageurs dit Hôtel de France et chalet Joséphine
    hôtel de voyageurs dit Hôtel de France et chalet Joséphine Cannes - 28 boulevard de la République - en ville - Cadastre : 1981 CP 90
    Historique :
    Hôtel construit vers 1872 et agrandi de 2 ailes vers 1880. Le chalet Joséphine, aujourd'hui détruit
    Référence documentaire :
    Le chalet. Façade antérieure, plans du sous-sol, du rez-de-chaussée et du 1er étage. Charles Baron
    Description :
    Hôtel de 2 étages de plan composite dissymétrique avec axe de symétrie sur le perron, le porche, le vestibule et l'escalier principal. Le porche polygonal forme avant-corps couvert en terrasse d'agrément avec balustrade. Corniche à modillon sur le corps central dont les lucarnes éclairent l'étage de comble. Des toilette pour 3 chambres au 1er étage et 3 chambres de domestiques dans le comble. Au sud de l'hôtel
    Illustration :
    Le chalet. Façade antérieure, plans du sous-sol, du rez-de-chaussée et du 1er étage. Charles Baron
  • Cercle Nautique
    Cercle Nautique Cannes - 49, 50 boulevard de la Croisette - en ville - Cadastre : 1981 BX 10 11 106 107 161 162
    Historique :
    Cercle Nautique fondé par le duc de Vallombrosa et construit en 1864 par l'architecte cannois Charles Baron pour la Société des Régates de Cannes. Après 1885 il est probable que c'est le même architecte qui procédé aux transformations en respectant le style classique d'origine : suppression de Festivals du Cinéma ont eu lieu dans le Cercle Nautique avant son remplacement en 1949 par le nouveau palais.
    Référence documentaire :
    Cannes, le Cercle Nautique et l'hôtel Carlton. / Carte postale n° 35. LL. SELECTA. Lévy et Neurdein
    Description :
    Edifice de plan en U et de volumétrie symétriques. Le corps central avec un seul étage carré est surélevé le précède, avec un perron frontal. Une fois agrandi, le Cercle a perdu l'étage de son avant-corps ajoutés à l'arrière. Une nouvelle grande salle centrale s'aligna sur le volume du porche dans-oeuvre ensemble. Les façades furent unifiées à l'imitation de la façade d'origine. Le jardin initial qui
  • maison dite chalet de la Fourcade, puis hôtel de voyageurs dit Savoy Hôtel, puis villa Mire Juan, actuellement Palais Mire Juan
    maison dite chalet de la Fourcade, puis hôtel de voyageurs dit Savoy Hôtel, puis villa Mire Juan, actuellement Palais Mire Juan Cannes - 25 chemin de Mauvarre - en ville - Cadastre : 1991 CK 64
    Historique :
    en clinique d'héliothérapie. Il est rénovée dans le 4e quart du 20e siècle et partagé en appartements . Le jardin est agrandi.
    Référence documentaire :
    Savoy Hôtel. [Vue d'ensemble avec le jardin prise du sud.]. Carte postale publicitaire n° 1803
    Description :
    , ses annexes et 3 chambres de domestiques. Le rez-de-chaussée surélevé abrite la cage d'escalier, le entrée hors-oeuvre est ajoutée au nord, une cuisine est créée, le balcon du sud-ouest devient une étage et 6 chambres au 2e étage ajouté, dont 2 avec cabinet de toilette. Le nouvel étage de comble d'accueil. Le jardin, traversé par le chemin sinueux de Mauvarre, ne possède que des plantations paysagères
    Illustration :
    Savoy Hôtel. Vue d'ensemble avec le jardin prise du sud. IVR93_20000600933XA
  • maison dite Villa la Magdeleine, puis Francia
    maison dite Villa la Magdeleine, puis Francia Cannes - 33 avenue Amiral-Wester-Wemys - en ville - Cadastre : 1981 AS 160
    Historique :
    Maison construite vers 1870 par l'architecte cannois Charles Baron. En 1883 le plan régulateur de la Tour (IA06000207) . De plus un projet de lotissement indiqué par le plan, n'a pas abouti. Il partageait en 2 le domaine avec des rues qui n'ont pas été tracées.
    Description :
    Maison dont le rez-de-chaussée contient une aile postérieure de service dissymétrique, en ordonnancée, sont couronnées de balustrades qui masquent les terrasses des ailes et le toit du corps central pilastres. Le jardin paysager laisse subsister quelques terrasses agricoles. Une longue avenue serpentait
  • maison de botaniste dite Villa Maurice-Alice
    maison de botaniste dite Villa Maurice-Alice Cannes - 68 avenue Maréchal-Gallieni - en ville - Cadastre : 1981 CY 69
    Historique :
    Maison construite vers 1875 par l'architecte cannois Charles Baron pour le botaniste Alfonse Lavallée. En 1930 le jardin a été agrandit au nord au détriment de celui de la villa Rebecca (IA06000255 , destruction de la tour, remplacement de l'aile est et constructions scolaires dans le jardin agrandi au milieu
    Description :
    tripartite avec axe de symétrie sur les 2 perrons opposés et le salon central. Tour de plan rectangulaire doriques. Refends tracés au fer sur le 2e niveau. Ample jardin paysager avec grande mare composite et petite mare entourée de rochers.Tennis aménagé dans une excroissance de la parcelle. Le tracé est
  • maison dite Villa Tournoël, puis Villa des Anthémis
    maison dite Villa Tournoël, puis Villa des Anthémis Cannes - 29 avenue du Grand-Pin - en ville - Cadastre : 1981 DH 11
    Historique :
    accolée à l'ouest avant 1883. Le jardin a été loti.
    Description :
    Maison formant un bloc simple avec axe de symétrie sur les 2 perrons opposés, le salon et l'entrée
  • maison dite Villa Pepita
    maison dite Villa Pepita Cannes - 14 impasse de Pierval - en ville - Cadastre : 1981 CV 43
    Description :
    Maison de 2 étages formant un bloc simple avec axe de symétrie sur un couloir, le salon et le perron sud. L'entrée est au nord, mais le perron sud à 2 montées convergentes oriente la maison sur le cordons, pilastres d'angle, bossages tracés au fer sur le 2e niveau et la travée centrale en léger avant couronne la travée centrale. Le jardin irrégulier comportait une petite partie d'agrément devant la maison , le reste étant encore réservé sans doute à l'agriculture.
  • maison dite Villa Lutetia, puis clinique Lutetia
    maison dite Villa Lutetia, puis clinique Lutetia Cannes - 6 rue Docteur-Calmette - en ville - Cadastre : 1981 CP 22
    Historique :
    Maison construite vers 1873 par l'architecte cannois Charles Baron pour P. Girodoux Lavigne. Le
    Description :
    domestiques, la cuisine, l'escalier et le grand salon. L'entrée latérale est précédée d'un porche à voitures 2e étage. Des chaînages à bossages encadrent les élévations. Une corniche dentelée couronne le 2e niveau, les avant-toit couronnent le 3e. L'aile ajoutée n'a qu'un étage carré. Son élévation sud sans caractère est bordée d'un balcon sur consoles avec garde-corps maçonné ajouré. Le jardin, aujourd'hui réduit ?) . Une extension du jardin enjambait le torrent de la Peyrière jusqu'au boulevard du Cannet.
  • maison dite Villa Monte Leo, actuellement immeuble Monte Leo
    maison dite Villa Monte Leo, actuellement immeuble Monte Leo Cannes - 26 avenue Général-Koenig - en ville - Cadastre : 1981 CN 168
    Description :
    Maison de plan et de volumétrie composites symétriques avec axe de symétrie sur l'entrée, le vestibule, le grand salon et les 2 perrons opposés. 2 ailes couvertes en terrasse d'agrément avec balustrade encadrent le corps central. L'escalier de service tournant dessert le sous-sol où se trouve la cuisine. Des bossages continus ornent le 1er et le 2e niveaux des façades. Un ordre colossal corinthien scande les 2 autres niveaux du corps central que couronne une corniche surmontée d'une crête et d'acrotères. Le jardin vertical latéral qui se retourne à l'horizontale sous le bandeau de la couverture. Couverture en terrasse chambre, les blocs humides étant groupés dos à dos. Le jardin contient un parking au nord et une piscine
  • maison dite Villa Clotilde
    maison dite Villa Clotilde Cannes - 18 boulevard de la République - en ville - Cadastre : 1981 CP 117
    Historique :
    la comparaison de sa façade sud avec le dessin de celle de la villa Clairette (IA06000279) . Le
    Description :
    -corps couronnée d'une lucarne inscrite dans un fronton cintré brisé. Le petit jardin irrégulier conserve
  • verger, jardin d'agrément des Hespérides
    verger, jardin d'agrément des Hespérides Cannes - 104 boulevard de la Croisette - en ville - Cadastre : 1981 BZ 73 à 82, 98 à 105
    Historique :
    ) . Un chalet, construit en 1864 par l'architecte cannois Charles Baron s'élevait près de l'entrée. Le
    Description :
    Le jardin avait une superficie de près de 7 ha avec son entrée sur le bord de mer. Il était aussi des bananiers et des eucalyptus. Le chalet, qui s'élevait dans un enclos particulier de tracé , avec une vasque. Une autre maison abritait le logement du jardinier. Des bassins carrés alimentaient
  • théâtre, puis immeuble la Guitare et la Harpe
    théâtre, puis immeuble la Guitare et la Harpe Cannes - 102 rue d' Antibes 1 rue Molière - en ville - Cadastre : 1981 BV 140, 141, 142, 143
    Historique :
    le directeur du théâtre municipal. L'édifice finit par être transformé vers 1900 en immeuble.
    Description :
    L'édifice de plan rectangulaire allongé possède à ses extrémités 2 pavillons dont le 4e niveau est
  • maison dite Villa Marina, puis La Corne d'or, immeuble La Corne d'Or
    maison dite Villa Marina, puis La Corne d'or, immeuble La Corne d'Or Cannes - 100 boulevard de la Croisette - en ville - Cadastre : 1981 BZ 68
    Historique :
    Maison construite vers 1870 par l'architecte cannois Charles Baron. En 1922 Henry Seton, le
    Description :
    entre le corps central et l'aile est. La façade sud est ordonnancée avec un perron axial. Un autre couronnent l'ensemble. Dans le 2e état de la maison, les ailes sont agrandies et surélevées d'un étage . L'entrée axiale au nord ouvre sur un vestibule central bordant le nouvel escalier. On compte désormais 11
  • lotissement concerté Woolfield
    lotissement concerté Woolfield Cannes - 9 à 29 avenue du Docteur-Raymond-Picaud - en ville - Cadastre : 1981 AV 81, 128 AW 152, 153, 154, 156, 157, 160, 162, 163, 164, 177, 199, 211, 215, 266
    Description :
    Le lotissement est une succession de parcelles assez régulières juxtaposées sur la rive sud de . Quelques-unes ont des irrégularités dues à la topographie, notamment au passage du ruisseau dit le vallon Provençal. Le tracé des jardins, réguliers ou paysagers, observe une certaine régularité qui tient elle
  • hôtel de voyageurs dit Hôtel Central, puis Hôtel Bristol
    hôtel de voyageurs dit Hôtel Central, puis Hôtel Bristol Cannes - 10 avenue Saint-Nicolas - en ville - Cadastre : 1981 CR 37
    Description :
    Hôtel de 2 étages plan composite dissymétrique dont le corps principal possède une façade -fenêtres ont tous une balustrade.L'aile en retrait à l'est suit la même organisation de façade. Le jardin
  • maison dite Villa Alabama, puis Cornélia
    maison dite Villa Alabama, puis Cornélia Cannes - 70 à 74 avenue du Roi-Albert - en ville - Cadastre : 1991 CK 97
    Historique :
    héritiers de la comtesse de Diesbach de Belleroche par W.H. Ludington qui lui donne le nom de Cornélia. Il
    Description :
    -attique orné de guirlandes de feuillage. Un perron frontal donne accès à chaque corps de bâtiment. Le composition en serlienne avec une fontaine sur son côté nord. Le jardin paysager surtout planté de palmiers
  • maison dite Villa Marie-Thérèse ou Villa Rothschild
    maison dite Villa Marie-Thérèse ou Villa Rothschild Cannes - 7 avenue Jean-de-Noailles - en ville - Cadastre : 1981 AW 167
    Historique :
    assuraient le fonctionnement. Elle fut confisquée à la famille Rothschild lors de la 2e guerre mondiale
    Description :
    façade nord. Un portique corinthien semi-circulaire dont les colonnes sont en marbre rose domine le d'une riche ornementation sculptée. Au rez-de-chaussée le vestibule de style Louis XVI ouvre sur un long
1