Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 48167 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : La Trinité
    tableau : La Trinité Guillestre
    Inscriptions & marques :
    Transcription de la signature (en partie illisible) : Laur[?] pinx[it].
    Historique :
    Trinité ne permet pas de conclure avec certitude qu'il s'agit du même artiste. La Trinité était autrefois Pinet" et daté 1676 orne le retable du maître-autel de la chapelle Saint-André du Grand-Parcher, commune de Vallouise. Les deux toiles présentent quelques similitudes, toutefois la restauration de la
    Représentations :
    La Trinité, sous les traits du Père, du Fils et du Saint-Esprit, apparaît au centre de nuées habitées par des anges, au-dessus d'un paysage. Une ville fortifiée est figurée au second plan. trinité
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tableau : La Trinité
    Dimension :
    h = 212,5 ; la = 172
  • pont ferroviaire de la Trinité
    pont ferroviaire de la Trinité Entrevaux - la Trinité - isolé - Cadastre : 1980 I non cadastré
    Historique :
    L'avant-projet de la section Annot/ Puget-Théniers est établi en 1899 par l'ingénieur Métissier. Le dressés cette même année par l'ingénieur Bonhomme. Comme pour l'ensemble de la section, les travaux de terrassement et de maçonnerie ont été réalisés par l'entreprise Scoffié et Lambert. La fabrication des deux septembre 1907. Endommagé pendant le retrait des troupes allemandes à la fin de la Seconde Guerre mondiale
    Référence documentaire :
    marquent les hésitations sur les calculs de la structure de ce pont. Dossier du pont de la Trinité p. 44 : travaux de terrassement et de maçonnerie attribués à Scoffié et Lambert pour le lot de la
    Description :
    Le pont de la Trinité est un pont métallique dont la structure rivetée de pont cage est posée de elles par la dernière de ces travées qu'elles ont en commun au niveau de la pile. La structure rivetées. Les panneaux verticaux de la cage sont renforcés d'un treillis multiple qui juxtapose des délimitent les travées sur les panneaux latéraux de la cage sont triplés aux extrémités des deux poutres.
    Localisation :
    Entrevaux - la Trinité - isolé - Cadastre : 1980 I non cadastré
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Puget-Théniers
    Titre courant :
    pont ferroviaire de la Trinité
    Appellations :
    pont de la Trinité
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    Pont de la Trinité. IVR93_20050401452NUCB
  • peintures monumentales : La Trinité, Les Apôtres
    peintures monumentales : La Trinité, Les Apôtres Villar-Saint-Pancrace - la Cure - en écart
    Historique :
    Oeuvre du milieu du 15e siècle, de la même main que les panneaux du mur nord de l'édifice représentant le bienheureux Pierre de Luxembourg, le Calvaire et le Jugement dernier. (Voir la publication de
    Matériaux :
    enduit support détrempe à la colle
    Représentations :
    trouvent sur le mur et à la retombée de l'arc-triomphal. La Trinité, dans le cul-de-four, est représentée à d'un manteau pourpre doublé d'hermine, présente le Christ en croix. (La colombe a disparu.) Vestiges de draperies au registre inférieur. Rinceaux et décor géométrique sur l'arc-triomphal. Trinité : Christ en
    Localisation :
    Villar-Saint-Pancrace - la Cure - en écart
    Titre courant :
    peintures monumentales : La Trinité, Les Apôtres
  • ensemble de l'autel de saint Claude et de saint Antoine de Padoue (2 gradins d'autel, tabernacle, retable, tableau : Saint Claude, saint Antoine de Padoue, la Vierge et la Trinité)
    ensemble de l'autel de saint Claude et de saint Antoine de Padoue (2 gradins d'autel, tabernacle, retable, tableau : Saint Claude, saint Antoine de Padoue, la Vierge et la Trinité) Val-des-Prés - le Serre - en écart
    Matériaux :
    bois décor dans la masse décor rapporté doré peint
    Représentations :
    la Trinité, dans une nuée peuplée de têtes d'anges. cartouche, cuir découpé, ciboire ; feuille couvercle décorés de feuilles d'acanthe. Retable : grandes volutes de part et d'autre du cadre de la toile , avec cuirs, feuilles d'acanthe, chutes de fleurs et cartouche ; au sommet, un dais à lambrequin. La toile représente saint Claude et saint Antoine de Padoue, avec dans le registre supérieur, la Vierge et Padoue ; Vierge ; Trinité ; angelot, colonne : chapiteau composite ; fronton : à aileron, angelot
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    angles abattus ; battant rectangulaire à bord supérieur cintré, à décor dans la masse, en réserve. Le plutôt épaisse, en deux lés verticaux plus une bande dans la partie cintrée. Couche picturale très
    Titre courant :
    , retable, tableau : Saint Claude, saint Antoine de Padoue, la Vierge et la Trinité)
    Dimension :
    h = 540 ; la = 375 ; pr = 94 ; Dimensions totales ; dimensions du tabernacle : h = 37, la = 45, pr = 37 ; dimensions de la toile : h = 196, la = 156.
    États conservations :
    Tableau : des trous de brûlures ont été restaurés, une bande a été ajoutée dans la partie
    Illustration :
    , saint Antoine de Padoue, la Trinité. IVR93_19760500229X
  • Tableau, cadre : Sainte Trinité
    Tableau, cadre : Sainte Trinité Roussillon
    Représentations :
    Représentation du Christ à gauche tenant la croix et de Dieu la Père à droite avec la colombe de la Sainte Trinité au centre, au-dessus.
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Titre courant :
    Tableau, cadre : Sainte Trinité
    Dimension :
    h = 108 cm ; la = 81,5 cm
    États conservations :
    Mauvais état : toile gondolée, lacunes à la couche picturale multiples, encrassement, chancis
  • Chapelle Sainte-Trinité
    Chapelle Sainte-Trinité Colmars - Clignon-Bas - en écart - Cadastre : 1827 B1 59 2012 B1 261
    Historique :
    sainte Trinité" ; dans cette même visite, l'évêque rappelle une fondation de messe datant de 1664, la La chapelle est mentionnée dans la visite pastorale de 1700, elle est déjà "sous le nom de la mentionnée et semble toujours en bon état. En 1785, l'évêque exige la pose d'une serrure avec clé car, jusque , seul un loquet la tient fermée. Sur le cadastre napoléonien de 1827, apparaît un tout petit cimetière à l'ouest de l'édifice. Dans une visite pastorale de 1869, la chapelle et toit sont en bon état . Il semblerait que la chapelle, ruinée au début du 20e siècle, ait été reconstruite par le grand-père
    Description :
    Petit édifice occidenté, construit en moellon de calcaire perpendiculairement à la pente. Il est composé d'une nef unique au chevet arrondi. La nef est voûtée en plein cintre, l'abside en cul-de-four . Deux baies au sud à encadrement façonné de gypse rouge, ainsi qu'un occulus au-dessus de la porte d'entrée à l'est, éclairent la chapelle. Elle est couverte d'un toit à longs pans avec tôles ondulées. Un petit clocher mur à une seule baie s'élève à l'aplomb de la façade, à l'est.
    Titre courant :
    Chapelle Sainte-Trinité
    Vocables :
    Sainte-Trinité
  • Le mobilier de la chapelle Sainte-Trinité
    Le mobilier de la chapelle Sainte-Trinité Colmars - Clignon-Bas - - en écart
    Historique :
    Dans la visite pastorale de 1700 est mentionné un tableau où "[la sainte Trinité] est représentée
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Sainte-Trinité
    Annexe :
    Liste du mobilier de la chapelle Sainte-Trinité de Colmars (Clignon-Bas) Liste du mobilier étudié , la = 21, 1ère moitié 20e siècle (?) - ex-voto, marbre, 1938 Sculpture - statue - relief : Vierge, plâtre, h = 43, la = 36, 20e siècle Art graphique - estampe : Ecce homo , lithographie, h = 23, la = 17,5, 1ère moitié 20e siècle - estampe : Vierge, lithographie, h = 23, la = 17,5
  • tableau : Purgatoire,Vierge et Trinité
    tableau : Purgatoire,Vierge et Trinité Le Monêtier-les-Bains - les Guibertes - en écart
    Représentations :
    poignet. Vierge bras écartés. Composition savante. Purgatoire, ange ; nuée, Vierge, Trinité : Christ
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tableau : Purgatoire,Vierge et Trinité
    Dimension :
    h = 130 ; la = 93 (Dimensions approximatives à l' ouverture du cadre)
  • Tableau : Nativité de la Vierge avec la Sainte-Trinité
    Tableau : Nativité de la Vierge avec la Sainte-Trinité Thorame-Basse - Chateau-Garnier - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature et date peintes dans le bas de la toile : 1861 . Patritti.
    Représentations :
    l'âtre. L'ensemble de la scène est surmontée d'une représentation de la Sainte-Trinité. Au premier plan, préparation du bain de la Vierge juste après sa naissance. A l'arrière-plan, à gauche, sainte Anne, la mère de la Vierge est alitée, à droite, deux servantes s'occupent du linge devant
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tableau : Nativité de la Vierge avec la Sainte-Trinité
    États conservations :
    Toile reprise à la base.
    Dates :
    1861 porte la date
  • Tableau, cadre : la sainte Trinité et les Âmes du Purgatoire
    Tableau, cadre : la sainte Trinité et les Âmes du Purgatoire Entrechaux
    Représentations :
    ange tenant le bras de l'homme au centre. Dans la moitié supérieure : le Christ et Dieu le Père avec la
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tableau, cadre : la sainte Trinité et les Âmes du Purgatoire
    Dimension :
    la = 136 (largeur approximative)
    Illustration :
    Détail de la partie inférieure IVR93_20168400163NUC2A Détail de la partie supérieure IVR93_20168400164NUC2A
  • tableau : Sainte Trinité et deux pénitents noirs
    tableau : Sainte Trinité et deux pénitents noirs Aiguilles - en village
    Représentations :
    , le Christ et la colombe du Saint-Esprit ; dans le registre inférieur, deux pénitents noirs
    Statut :
    propriété de la commune (?)
    Titre courant :
    tableau : Sainte Trinité et deux pénitents noirs
    Dimension :
    h = 250 ; la = 150
  • Retable et tableau d'autel : saint Jean et saint André accompagnés de la sainte Trinité
    Retable et tableau d'autel : saint Jean et saint André accompagnés de la sainte Trinité Colmars - - place de l' Eglise - en village
    Historique :
    Un tableau présentant la même iconographie est mentionné dans la visite pastorale de 1700 : "dans la confrérie de saint Jean et saint André à la seconde chapelle [dans l'église paroissiale] nous avons vu un tableau des deux saints avec un cadre de plâtre assez joli". Dans la visite de 1746 , l'emplacement du retable est précisé : dans la petite nef, après l'autel du saint Rosaire (le plus proche de la retable sur le pourtour semblent plus anciennes et pourraient dater de la 2e moitié du 17e siècle et donc
    Matériaux :
    bois peint monochrome doré à la feuille décor en bas relief chantourné
    Représentations :
    Le tableau présente une composition pyramidale. Au sommet est figurée la sainte Trinité : dans des nuées, le Christ assis tenant la croix, fait face à Dieu le Père également assis, entre eux, la colombe du saint Esprit. A gauche de la composition, saint Jean, assis sur un rocher, tient une plume dans la main droite et le Livre dans la main gauche, ses yeux sont levés vers le ciel. Derrière lui, son symbole, l'aigle, est chevauché par un ange. A droite, saint André lui fait face, sensiblement dans la
    Datation principale :
    4e quart 18e siècle porte la date
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile rectangulaire verticale, en trois lés horizontaux. Cadre rapporté en bois taillé doré à la feuille. Retable à ailerons de petites dimensions, en bois doré et peint monochrome vert ; la lunette
    Titre courant :
    Retable et tableau d'autel : saint Jean et saint André accompagnés de la sainte Trinité
    États conservations :
    La toile est en mauvais état : lacunes importantes de la couche picturale, dans le bas du tableau
    Dates :
    1785 porte la date
    Annexe :
    secondaire de Notre-Dame-des-Grâces et de la sainte Trinité (IM04002730). A noter cependant que cet ensemble reprise les évêques le décrive comme "éloigné de la muraille en sorte que l'on puisse passer derrière " (visite de 1748). La visite pastorale de 1745 permet d'être la source d'une reconstitution des emplacements : jusque les évêques mentionnaient les chapellenies et le mobilier associé, ici il procède à une description non seulement des autels mais de leur emplacement dans l'église, en voici la liste ", soit au nord. C'est la première fois qu'il est mentionné dans une visite. Il est sans doute au même emplacement qu'aujourd'hui, soit dans la deuxième travée de la nef. Nef, quatrième travée, mur nord : Il poursuit par la "chapelle du st Rosaire" : cette chapelle contient autel, gradin, retable (datant du 1er quart du 18e siècle, mentionnés dans la visite de 1712) et tableau d'autel (commandé en 1641). Cette chapelle est, en 1745, localisée "dans la petite nef, près de la sacristie", soit dans la quatrième travée
  • Tableau d'autel : Vierge dite Notre-Dame-des-Grâces et la sainte Trinité
    Tableau d'autel : Vierge dite Notre-Dame-des-Grâces et la sainte Trinité Colmars - place de l' Eglise - en village
    Historique :
    Ce tableau a été peint en 1937 par Raymond à Nice. Il reprend pour la figuration de la Vierge l'archétype iconographique appelé Notre-Dame-des-Grâces créé à la suite de l'apparition de la rue du Bac à
    Représentations :
    d'où jaillissent des faisceaux de lumière) ; derrière elle, une figuration de la sainte Trinité avec Sur fond de nuées grises percées d'un halo de lumière, on peut voir, au premier plan, la représentation de la Vierge selon de type de Notre-Dame-des-Grâces (debout, vêtue de blanc, les mains ouvertes successivement le Christ en croix, la colombe du saint Esprit et Dieu le Père, en buste, les bras ouverts, le
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tableau d'autel : Vierge dite Notre-Dame-des-Grâces et la sainte Trinité
    Dates :
    1937 porte la date
  • Tableau : Sainte Trinité apparaissant au-dessus de Thorame
    Tableau : Sainte Trinité apparaissant au-dessus de Thorame Thorame-Basse - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte sur le pourtour de la toile, dans des phylactères en trompe-l'oeil : TURRIS MDCCCXLV. Transcription : la tour de cette église, détruite en 1586 et dont la reconstruction débuta en
    Historique :
    Le tableau a sans doute été peint vers 1860 pour commémorer l'achèvement de l'église, après la
    Représentations :
    montagnes. Dans la partie supérieure, des nuées, habitées de chérubins, portent la Sainte Trinité. Dans la partie inférieure du tableau est représenté le village de Thorame-Basse : on distingue , sur la gauche, le chemin de croix avec ses oratoires, montant à Piégut, l'ensemble dans un paysage de
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    Tableau : Sainte Trinité apparaissant au-dessus de Thorame
  • Ensemble de l'autel secondaire de Notre-Dame-des-Grâces et de la sainte Trinité : autel, deux gradins d'autel, tabernacle
    Ensemble de l'autel secondaire de Notre-Dame-des-Grâces et de la sainte Trinité : autel, deux gradins d'autel, tabernacle Colmars - place de l' Eglise - en village
    Historique :
    Dans cette travée du bas-coté se trouvait la chapelle dédiée à sainte Catherine, on en trouve mention dès les premières visites pastorales après la reconstruction de l'église et notamment celle de largeur que l'autel du Rosaire", cette préconisation semble avoir été suivie d'effet car l'autel porte la date de 1777 au centre du premier gradin d'autel. La titulature de l'autel a changé et le retable de sainte Catherine (IM04002713) a été déplacé dans la quatrième travée où il se trouve actuellement. Ainsi ) dans la mesure où il appartient au retable de sainte Catherine.
    Référence documentaire :
    Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de dans la nef centrale) avec retable en bois sculpté". Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905
    Représentations :
    La fond de la face de l'autel porte un décor gravé de hachures et lambrequins. Au centre, est ; la traverse supérieure de l'autel est ornée de rais de coeur. Sur le premier gradin, des rinceaux de feuilles d'acanthe s'achevant en bouquet de fleurs cantonnent un cartouche portant la date.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    dans la masse.
    Titre courant :
    Ensemble de l'autel secondaire de Notre-Dame-des-Grâces et de la sainte Trinité : autel, deux
    Dimension :
    Dimensions de l'autel : h = 117 ; la = 254 ; pr = 58. Dimension du tabernacle : h = 56.
    Dates :
    1770 porte la date
    Annexe :
    secondaire de Notre-Dame-des-Grâces et de la sainte Trinité (IM04002730). A noter cependant que cet ensemble reprise les évêques le décrive comme "éloigné de la muraille en sorte que l'on puisse passer derrière " (visite de 1748). La visite pastorale de 1745 permet d'être la source d'une reconstitution des emplacements : jusque les évêques mentionnaient les chapellenies et le mobilier associé, ici il procède à une description non seulement des autels mais de leur emplacement dans l'église, en voici la liste ", soit au nord. C'est la première fois qu'il est mentionné dans une visite. Il est sans doute au même emplacement qu'aujourd'hui, soit dans la deuxième travée de la nef. Nef, quatrième travée, mur nord : Il poursuit par la "chapelle du st Rosaire" : cette chapelle contient autel, gradin, retable (datant du 1er quart du 18e siècle, mentionnés dans la visite de 1712) et tableau d'autel (commandé en 1641). Cette chapelle est, en 1745, localisée "dans la petite nef, près de la sacristie", soit dans la quatrième travée
  • croix de la Passion
    croix de la Passion Val-des-Prés - la Vachette - en écart
    Historique :
    Croix exécutée vers 1880 par plusieurs habitants de la Vachette à l'occasion d'une mission.
    Dénominations :
    croix de la Passion
    Représentations :
    Tête du Christ en relief arasé, instruments aplatis. les instruments de la Passion ; Christ : tête
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Val-des-Prés - la Vachette - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    face occidentale de la deuxième pile droite
    Titre courant :
    croix de la Passion
    Dimension :
    h = 234 ; la = 78 ; Dimensions de la croix : h = 132.
  • croix de la Passion
    croix de la Passion Soleilhas
    Matériaux :
    tilleul décor en haut relief décor rapporté décor dans la masse peint polychrome
    Dénominations :
    croix de la Passion
    Représentations :
    Les instruments de la Passion
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    par des clous. Quelques détails peints directement sur le montant de la croix.
    Titre courant :
    croix de la Passion
    Dimension :
    h = 191 ; la = 86 : dimensions totales.
    États conservations :
    Le haut de la croix est endommagé ; le fouet a perdu ses lanières ; l'élément accroché à une petite suspension en métal sous le bras gauche a disparu. La tête du coq est cassée.
    Illustration :
    Vue de la partie supérieure. IVR93_20050401572XE
  • croix de la Passion
    croix de la Passion Puy-Saint-André - Puy-Chalvin - en écart
    Historique :
    Cette croix de la Passion pourrait avoir été réalisée à la fin du17e siècle ou au début du 18e
    Dénominations :
    croix de la Passion
    Représentations :
    Extrémités des bras en forme de tête d'ange. les instruments de la Passion, angelot
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    revers de la façade antérieure
    Titre courant :
    croix de la Passion
    Dimension :
    h = 205 ; la = 109
  • croix de la Passion
    croix de la Passion Névache - Ville-Haute - en écart
    Dénominations :
    croix de la Passion
    Représentations :
    Au centre de la croix, la tête du Christ est entourée de plusieurs instruments de la Passion : le porte éponge, la coupe, les dés, l'aiguière, la lance, une verge, le couteau de saint Pierre, la tunique . Au sommet de la croix, le coq du reniement. instrument de la Passion ; Christ : tête
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Assemblages à mi bois, sept clous en fer forgé de section carrée sur le dessus des bras de la croix . Lanière de la verge en cuir, les yeux du Christ sont en perles de verre.
    Titre courant :
    croix de la Passion
    Dimension :
    h = 66,5 ; la = 65 ; pr = 5,5
    États conservations :
    Plusieurs instruments de la Passion ont disparu, de même que la hampe de la croix
  • croix de la Passion
    croix de la Passion Puy-Saint-Pierre - en village
    Historique :
    Cette croix de la Passion fut probablement réalisée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e
    Dénominations :
    croix de la Passion
    Représentations :
    les instruments de la Passion
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Bois tourné et peint. Branches de la croix de section octogonale, montant inférieur cylindrique . Instruments de la passion en ronde-bosse, cloués, ou plats et peints de couleurs diverses. Lanières des fouets
    Titre courant :
    croix de la Passion
    Dimension :
    h = 216 ; la = 96