Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 48695 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • présentation de la commune de La Tour-d'Aigues
    présentation de la commune de La Tour-d'Aigues La Tour-d'Aigues
    Historique :
    village, en bordure de la route de Pertuis, fondé avant 1300, attesté jusqu'à la Révolution avec sa chapelle ; église dite chapelle Saint-Roch, au quartier du même nom sur la route de Pertuis, petit édifice de 8 m de long sur 4 de large détruit pendant ou peu après la Révolution ; église dite chapelle
    Localisation :
    La Tour-d'Aigues
    Titre courant :
    présentation de la commune de La Tour-d'Aigues
  • Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de musique
    Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de musique Aix-en-Provence - Quartier Mazarin - 3 rue Joseph-Cabassol - en ville - Cadastre : 1829 L3 1136 à 1139 2010 AK 30, 31
    Historique :
    Réauville. L'hôtel passe en 1752 à la famille Bruny de La Tour-d'Aigues, puis à la famille de Caumont, en La construction de l'hôtel de Réauville s'est déroulée de 1715 à 1719, selon des plans de l'architecte Robert de Cotte, commandés par François de Réauville, second président à la cour des Comptes d'Aix
    Observation :
    architecte en fait une œuvre majeure de l'architecture du 18e siècle. Il excelle entre autres par la qualité
    Référence documentaire :
    Livre de la Bâtisse de la maison. [Hôtel de Réauville. Aix-en-Provence.] Livre de la Bâtisse de la Rapport d'estimation et de partage de la succession de monsieur de Saint-Cannat. Rapport d'estimation et de partage de la succession de monsieur de Saint-Cannat. 1782. Musée Paul Arbaud, Aix-en Réauville n° 3. / Plume et encre par Agence de Robert de Cotte, 1715. Dans : "Aix, le livre de la Bâtisse de la maison et l'hôtel de Réauville. Une architecture parisienne à Aix-en-Provence au XVIIIème siècle . / Plume et encre par Agence de Robert de Cotte, 1715. Dans : "Aix, le livre de la Bâtisse de la maison et ° 1. / Plume et encre noire par Agence de Robert de Cotte, 1715. Dans : "Aix, le livre de la Bâtisse de la maison et l'hôtel de Réauville. Une architecture parisienne à Aix-en-Provence au XVIIIème Réauville n° 1. / Plume et encre par Agence Robert de Cotte, 1715. Dans : "Aix, le livre de la Bâtisse de la ° 2. / Plume et encre par Agence de Robert de Cotte, 1715. Dans : "Aix, le livre de la Bâtisse de la
    Précisions sur la protection :
    Hôtel, y compris la cour, le portail à carrosses, le jardin, les communs et les murs de clôture
    Représentations :
    de volutes. Au centre se trouve le cerf qui figure dans les armoiries des Bruny de La Tour-d'Aigues la base duquel ont été rapportés trois visages sculptés, féminins ou masculins. L'arc est couronné de volutes. Sur la façade de l'hôtel, le décor se porte sur la travée centrale, mise en valeur par des de roses et de gouttes. La ferronnerie du garde-corps est organisée en panneaux ornés de rinceaux et de la porte d'entrée porte en son centre un mascaron de faune. A l'intérieur, la ferronnerie de Réauville. La cheminée en marbre jaune de la chambre nord du premier étage est surmontée d'un décor de stuc
    Description :
    par la demeure, le jardin, les communs et la basse-cour, et la grande cour close d'un mur. L'accès se fait par une porte cochère. La demeure s'élève sur trois niveaux au-dessus du sous-sol. L'élévation est ordonnancée autour d'un avant-corps central. L'intérieur s'organise autour du vaste espace de la cage
    Auteur :
    [propriétaire] Bruny de La Tour-d'Aigues, marquise de caumont Pauline
    Titre courant :
    Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de
    Appellations :
    hôtel de La Tour-d'Aigues
    Texte libre :
    par voie d'échange à François Bruny de La Tour-d'Aigues dont la petite fille Pauline épouse le marquis président à la cour des Comptes de Provence, à Aix-en-Provence, demande à l'architecte Robert de Cotte terrain situé dans le nouveau quartier créé par Michel de Mazarin dans la deuxième moitié du 17e siècle . Il reçoit les plans définitifs en mars 1715. La première pierre est posée le 4 avril 1715. La décor de roses et de gouttes sous le balcon de la façade, Adrien Dhuez, sculpteur flamand de passage à Aix entre 1716 et 1719, les métopes de la frise et le masque de la porte d'entrée. En 1719, Dhuez , réalise "quatre vases à mettre aux quatre coins de la maison, sur la corniche" et les armes au fronton . Ces éléments ont à présent disparu. A la mort de François de Réauville en 1718, le projet est poursuivi par son fils Joseph-François, également second président à la cour des Comptes. C'est le début de la décoration intérieure, principalement par Honoré Gastaud, sculpteur sur plâtre, de 1719 à 1745. Il
    Illustration :
    panneau central, le cerf qui figure dans les armoiries des Bruny de La Tour-d'Aigues Mur de clôture : plaque de pierre indiquant la présence du conservatoire de musique Mur de clôture sur la rue Joseph-Cabassol. IVR93_20101300191NUC2A Vue d'ensemble prise de la rue Joseph-Cabassol. IVR93_20101300190NUC2A Portail. Vue prise de la rue Joseph-Cabassol. IVR93_20101300194NUC2A Portail. Vue prise de la rue Joseph-Cabassol. IVR93_20101300193NUC2A Portail. Vue prise de l'intérieur de la cour. IVR93_20101300237NUC2A Couronnement du portail. Morceau d'entablement à la base sculptée de trois visages Couronnement du portail. Visage féminin sculpté sur la base de l'entablement Couronnement du portail. Visage féminin sculpté sur la base de l'entablement
  • tour d'observation dite observatoire de la Californie ou de Super-Cannes
    tour d'observation dite observatoire de la Californie ou de Super-Cannes Cannes - 8 avenue de la Gare-du-Funiculaire - en ville - Cadastre : 1981 DK 759
    Historique :
    funiculaire (IA06000602) pour y accéder. En 1953 l'architecte cannois Georges Sauvan remplace la tour En 1924 la Société Immobilière de Paris et du Littoral projette la construction d'un hôtel sur un site plus élevé que celui de l'Observatoire de la Californie mentionné par le plan régulateur de 1883
    Observation :
    Labellisée par la Commission Régionale du Patrimoine et des Sites (CRPS) du 28 novembre 2000.
    Référence documentaire :
    [L'observatoire avec la gare d'arrivée du funiculaire.] / Carte postale n° 10566-1. Vers 1953 Cannes. L'observatoire de la Californie. [L'observatoire provisoire.] / Carte postale sans marques
    Dénominations :
    tour d'observation
    Description :
    La tour provisoire de l'observatoire en bois était de plan carré. Des poteaux obliques portaient 2 plateformes accessibles par des volées d'escalier. La tour moderne se compose d'un fût cylindrique cantonné de supportant une antenne. Un ascenseur extérieur est plaqué sur la face du fût jouissant de la meilleure vue.
    Localisation :
    Cannes - 8 avenue de la Gare-du-Funiculaire - en ville - Cadastre : 1981 DK 759
    Titre courant :
    tour d'observation dite observatoire de la Californie ou de Super-Cannes
    Appellations :
    Observatoire de la Californie ou de Super-Cannes
    Illustration :
    Cannes. L'Observatoire de la Californie. [L'observatoire provisoire.] IVR93_20000600923XB L'observatoire avec la gare d'arrivée du funiculaire. IVR93_20000600910XB
  • tableau : la dernière communion de saint François
    tableau : la dernière communion de saint François La Tour-d'Aigues
    Description :
    . Peinture à l'huile dont la couche picturale demi-pâte est très couvrante avec quelques empâtements dans les
    Localisation :
    La Tour-d'Aigues
    Titre courant :
    tableau : la dernière communion de saint François
    Dimension :
    Dimensions : h = 457 cm ; la = 264 cm.
    Dates :
    1851 porte la date
    Appellations :
    la dernière communion de saint François
  • tour d'autel
    tour d'autel La Garde
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tour d'autel constitué de triangles en tulle cousus les uns aux autres pour former une suite. Le
    Localisation :
    La Garde
    Titre courant :
    tour d'autel
    Dimension :
    l = 190 ; la = 18.
    États conservations :
    La broderie est très fragile : des paillettes sont tombées car les fils de fixation sont très fins.
  • tour d'autel
    tour d'autel Peyroules - la Bâtie
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    métal avec, en supplément, de la chenille ivoire et du filé métal argent sur âme chenille. Le satin est renforcé par un fond en toile très lâche qui permet de soutenir la broderie. Doublure en sergé de coton
    Localisation :
    Peyroules - la Bâtie
    Titre courant :
    tour d'autel
    États conservations :
    Le satin de fond a presque entièrement disparu ; les fils métalliques sont très oxydés ; la peinture bleue, la dorure et l'argenture des perles en cuivre sont très endommagées.
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la partie centrale. IVR93_20050401682XE Détail de la broderie de fils métal et de perles. IVR93_20050401683XE Détail de la couronne brodée. IVR93_20050401684XE Détail de la broderie de fils métal et de chenille. IVR93_20050401685XE
  • tour d'autel
    tour d'autel Saint-Jacques
    Historique :
    Le tour d'autel est probablement la "pente en drap d'or" offerte à l'église paroissiale en 1889.
    Référence documentaire :
    1889. Registre des dépenses et recettes du conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Jacques
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    filé argent dans la partie supérieure. Broderie d'applique en filé doré lisse et frisé, avec paillons
    Titre courant :
    tour d'autel
    Dimension :
    h = 41 ; la = 190 : dimensions totales.
    États conservations :
    Une bande de tissu lamé or a été ajoutée dans la partie supérieure.
    Illustration :
    Vue de la partie centrale. IVR93_20050401722XE
  • tour d'autel
    tour d'autel Soleilhas
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tour d'autel à bordure inférieure festonnée, en gros de Tours ivoire moiré (moire très discrète soulignant les festons et la bordure supérieure.
    Titre courant :
    tour d'autel
    Dimension :
    h = 32,5 ; la = 220 : dimensions totales.
    Illustration :
    Vue de la partie centrale. IVR93_20050401541XE
  • tour d'autel
    tour d'autel Ceillac
    Historique :
    Tour d'autel réalisé à partir de plusieurs morceaux de tissu en remploi provenant vraisemblablement
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tour d'autel formé de deux pièces séparées. La bande la plus longue est elle-même faite de deux
    Titre courant :
    tour d'autel
    Illustration :
    Détail de la partie centrale. IVR93_20000500056XA
  • tour d'autel (?)
    tour d'autel (?) Saint-Crépin
    Dénominations :
    tour d'autel
    Représentations :
    de part et d'autre des initiales M.A. placées au centre de la composition. symbole christique (blé
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tour d'autel (?)
  • tour d'autel
    tour d'autel Sausses
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tour d'autel
  • tour d'autel (N° 1)
    tour d'autel (N° 1) Castellane - place de l' Eglise
    Dénominations :
    tour d'autel
    Représentations :
    Le tour d'autel est orné d'épis de blé retenus par un ruban, de feuilles de vigne, de grappes de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Il s'agit d'un tour d'autel en satin de soie blanche avec une broderie en application au fil métal
    Titre courant :
    tour d'autel (N° 1)
  • tour d'autel (N° 1)
    tour d'autel (N° 1) Le Monêtier-les-Bains - en village
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Motifs rose sur fond blanc sur la face. Quatre doubles liens en coton cousus sur le bord supérieur
    Titre courant :
    tour d'autel (N° 1)
    Dimension :
    h = 51 ; la = 288 ; Dimensions maximales. Liens à 50 cm des extrémités ; liens centraux distants de
  • tour d'autel (N° 2)
    tour d'autel (N° 2) Castellane - place de l' Eglise
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Il s'agit d'un tour d'autel en reps lancé avec une broderie d'application au fil d'or.
    Titre courant :
    tour d'autel (N° 2)
  • tour d'autel No 1
    tour d'autel No 1 Cavaillon - place Voltaire
    Dénominations :
    tour d'autel
    Description :
    La partie inférieure est légèrement ondulée et garnie de franges torsadées dorées, dont certaines , pourpres et verts sépare le tour d'autel en deux parties horizontales dont l'une porte le décor brodé ; broderies de fils de soie multicolore à la Cornély.
    Titre courant :
    tour d'autel No 1
    Dimension :
    h = 31,5 ; la = 314 ; dimensions du tour d' autel. Franges : h = 4.
    Texte libre :
    DESCRIPTION Dénomination : tour d'autel Description matérielle : Bande de velours violet, à soie multicolore. Dimensions : H. tot. 31, 5 cm, La. 314 cm, franges : H. 4 cm. État de conservation
    Illustration :
    Vue de la partie centrale. IVR93_19898400564XA
  • tour d'autel (N° 2)
    tour d'autel (N° 2) Le Monêtier-les-Bains - en village
    Dénominations :
    tour d'autel
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tour d'autel (N° 2)
    Dimension :
    h = 64 ; la = 341 (Dimensions maximales. Liens à 67 cm des côtés)
  • tour d'autel No 2
    tour d'autel No 2 Cavaillon - place Voltaire
    Historique :
    Une "pente d'autel tulle brodé lame or mi-fin", de 5,10 m. de longueur, fut payée 24,20 F à la Fabrique de dorures et passementeries Ch. Dumur, à Lyon, le 25 avril 1862. Il pourrait s'agir de ce tour
    Dénominations :
    tour d'autel
    Description :
    La partie inférieure est légèrement ondulée. Tulle blanc, brodé de lames d'or lisses ou façonnées
    Titre courant :
    tour d'autel No 2
    Dimension :
    h = 38,5 ; la = 315 (dimensions totales)
    Texte libre :
    DESCRIPTION Dénomination : tour d’autel. Description matérielle : Rectangle de tulle blanc, à parties lisses et façonnées. Dimensions : H. 38, 5 cm, La. 315 cm. État de conservation : médiocre, lames
    Illustration :
    Vue partielle de la partie centrale. IVR93_19898400559XA Vue de détail d'un motif. Noter la variété des lames d'or façonnées. IVR93_19898400560XA
  • présentation de la commune de Cabrières-d'Aigues
    présentation de la commune de Cabrières-d'Aigues Cabrières-d'Aigues
    Historique :
    Commune formée par la réunion au 14e siècle de 2 villages : Cabrières et Roubians ; édifices 148) , probablement fondé dans la 2e moitié du 11e siècle par les moines de Montmajour, rattaché dans
    Localisation :
    Cabrières-d'Aigues
    Titre courant :
    présentation de la commune de Cabrières-d'Aigues
  • présentation de la commune de Peypin-d'Aigues
    présentation de la commune de Peypin-d'Aigues Peypin-d'Aigues
    Historique :
    à la fin du 12e siècle ou au début du 13e siècle par les moines clunisiens de Lure, reprise par les
    Localisation :
    Peypin-d'Aigues
    Titre courant :
    présentation de la commune de Peypin-d'Aigues
  • demeure (bastide)
    demeure (bastide) La Tour-d'Aigues - La Bourgette - isolé - Cadastre : 1939 D 271 1837 D 276
    Historique :
    Bastide de la famille Estienne du Bourguet, construite avant 1727 ; projet d'agrandissement non
    Référence documentaire :
    Cadastre [La Tour-d'Aigues], 1727. Archives communales, La Tour-d'Aigues.
    Description :
    antérieure en pierre de taille couronnée d'un fronton triangulaire. Dimensions : 190 h ; 225 la.
    Localisation :
    La Tour-d'Aigues - La Bourgette - isolé - Cadastre : 1939 D 271 1837 D 276
    Texte libre :
    un versant en forte pente. Le chemin de la Bourguette, partant de la route de la Tour-d'Aigues à HISTORIQUE Appartenait à la famille d'Estienne-Dubourguet, d'après le cadastre de1727 qui . DESCRIPTION SITUATION ET COMPOSITION D' ENSEMBLE L'édifice est situé à la sortie d'un vallon, dit "vallat de la Bourguette", surplombé au sud par une falaise calcaire d'environ 40 mètres de haut et au nord par un coude, en une allée de marronniers. La masse des bâtiments, entourée de frondaisons - platanes vallat : - au sud : le logis (A) est aspecté sur une terrasse ombragée de platanes. Au-delà de la terrasse et jusqu'au vallat s'étendent des cultures maraîchères. Il existe, dans les archives de la (D) est construit, 200 mètres à l'est, à l'extrémité de la propriété. BÂTIMENT (A) - LOGIS A ) Matériaux et leur mise en œuvre : Pierre calcaire locale. Murs en blocage crépi sur la façade antérieure ouvertes dans les pignons après la construction sont en brique (pignon droit), à linteau de bois (pignon
    Illustration :
    Logis (A). Premier étage. Salon. Décor peint et stic au-dessus de la porte de la chambre Logis (A). Premier étage. Salon. Décor peint et stuc au-dessus de la cheminée. IVR93_19708401223V Logis (A). Salle à manger, décor peint et gypserie au-dessus de la porte. IVR93_19708401228V Logis (A). Premier étage. Salle à manger, décor peint et gypserie au-dessus de la porte Logis (A). Salle à manger, décor peint et gypserie au-dessus de la porte du placard Logis (A). Premier étage. Chambre, décor peint et stuc sur la porte. IVR93_19708401234V Fontaie (C). Arrivée de la canalisation dans le bassin voûté. IVR93_19688400263Z