Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 41937 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • gare de la Roche-de-Rame
    gare de la Roche-de-Rame La Roche-de-Rame - près de la Roche-de-Rame - isolé
    Historique :
    septembre 1884. la gare est désaffectée à la fin des années 1950.
    Référence documentaire :
    La Roche-de-Rame. Usine génératrice de la Nitrogène et la gare. Carte postale ancienne. Editeur V
    Description :
    Le bâtiment de la gare de 9 x 8 m présente une façade ordonnancée, avec deux travées et un étage porte surmontée d'une fenêtre. La façade présente un soubassement de pierre taillée, avec une maçonnerie sur rez-de-chaussée. Côté quai, on trouve deux portes d'entrée, encore surmontée des panneaux en tôle émaillée bleue indiquant salle d'attente et chef de gare, avec deux fenêtres au-dessus. Sur les côtés, une
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - près de la Roche-de-Rame - isolé
    Titre courant :
    gare de la Roche-de-Rame
    Appellations :
    de la Roche-de-Rame
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    La Roche-de-Rame. Usine de la Nitrogène et la Gare. IVR93_19830501734XB
  • présentation de la commune de La Roche-de-Rame
    présentation de la commune de La Roche-de-Rame La Roche-de-Rame
    Référence documentaire :
    La Roche-de-Rame (Htes-Alpes). Le Lac, La Pêche. Carte postale, s.d. La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Briançon). [L'entrée nord du village.] Carte postale, V La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Embrun). Carte postale, s.d., V. Fournier, édit, Gap. La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Embrun). [L'entrée sud du village quelques années plus La Roche-de-Rame [Entrée sud du village.] Carte postale. Vers 1950 ? Vallée de la Durance. La Roche-de-Rame. Hôtel Fourrat. Carte postale, vers 1900 ? V. Fournier, édit La Roche. [Le village et le lac.] Lithographie, 1840. Dans : "The memoir of Felix Neff /Dr Gilly
    Localisation :
    La Roche-de-Rame
    Titre courant :
    présentation de la commune de La Roche-de-Rame
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    La Roche-de-Rame (Htes-Alpes). Le Lac, La Pêche. IVR93_19830501730XB La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Briançon). [L'entrée nord du village La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Embrun). [L'entrée sud du village. La maison au premier La Roche-de-Rame. Entrée du village (côté Embrun). [L'entrée sud du village quelques années plus La Roche-de-Rame [Entrée sud du village.] IVR93_19830501739XB Vallée de la Durance. La Roche-de-Rame. Hôtel Fourrat. IVR93_19830501737XB La vallée de la Durance au sud de la chapelle de Rame. IVR93_19800501132X La Roche. [Le village et le lac.] IVR93_19940500004XB tard. Noter la transformation de la maison située à gauche de la route.] IVR93_19830501732XB plan à droite a un toit d'ardoises à deux croupes avec épis de faîage et baie fenière. Il est fermé par
  • centrale hydroélectrique de Rame
    centrale hydroélectrique de Rame Champcella - près de Champcella - isolé
    Historique :
    La centrale est construite en 1909 pour alimenter l'usine La Nitrogène de la Roche-de-Rame. Elle fonctionne avec 5 turbines Francis simples fournissant 1.5 MW. En 1946, la centrale est nationalisée au
    Hydrographies :
    la Byaisse
    Référence documentaire :
    La Roche-de-Rame. Usine génératrice de la Nitrogène et la gare. Carte postale ancienne. Editeur V Usine des forces motrices de la Biaisse à Champcella (Hautes-Alpes). Carte postale ancienne P. 75. SIMON. Les Hautes-Alpes industrielles. Dans Bulletin de la Société d'Etudes des Hautes-Alpes P. 43. BALESTRA, R. De Durance en Gyronde. Images retrouvées. Dans Chroniques de l'Argentiérois
    Canton :
    L'Argentière-la-Bessée
    Description :
    Le bâtiment de la centrale comprend un grand hall de 37 x 14 m à 5 travées et une extension au nord , plus petite, de 17 x 7 m comportant 5 fenêtres. La prise d'eau est implantée en altitude, à Pallon. Une conduites forcées longues de 450 m, d'un diamètre de 1.10 m. La hauteur de chute est de 204 m. galerie souterraine de 590 m st suivie d'une chambre d'eau qui surplombe les gorges, puis de deux
    Localisation :
    Champcella - près de Champcella - isolé
    Titre courant :
    centrale hydroélectrique de Rame
    Appellations :
    de Rame
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    L'usine électrique des forces motrices de la Biaisse, les conduites forcées et la chapelle Saint Le même bâtiment, appelé ici usine génératrice de la Nitrogène. IVR93_19830501735XB Vue intérieure de l'usine génératrice de la Nitrogène. IVR93_19830501736XB -Laurent. Vue prise de l'est vers l'ouest. IVR93_19830501742XB Les conduites forcées entre Pallons et Rame. IVR93_19920501091ZA Les installations de Pallons, vue prise du nord vers le sud. IVR93_19920501092ZA
  • pont de la Roche percée
    pont de la Roche percée Annot - la Roche percée - isolé - Cadastre : 2009 D non cadastré
    Historique :
    napoléonien, qui parle lui de la Roche trouée. Il pourrait avoir été construit dans la seconde moitié du 18e Le pont n'est figuré ni par le cadastre actuel, qui mentionne la Roche percée, ni par le cadastre siècle lors du percement de la route d'Entrevaux à Castellane. Il permettait autrefois le franchissement
    Hydrographies :
    affluent de la Galange
    Référence documentaire :
    Plan cadastral de la commune d'Annot, 1830. / Dessin à l'encre sur papier par Builly, géomètre du cadastre, 1830. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 008/1 à 105
    Description :
    deux parois de l'importante faille du lieu-dit la Roche percée. Elle est du reste adossée au rocher au moyen appareil. Le reste de la maçonnerie est en blocage de moellons, en calcaire ou en grès. L'arc n'est pas perpendiculaire aux parois de la faille, ce qui donne au pont une allure biaise. Son ouverture Le pont n'enjambe plus de cours d'eau. Son unique arche, légèrement en anse de panier, relie les nord. Seul son front sud est donc renforcé d'une rangée de claveaux en pierre de taille, en tuf, de
    Localisation :
    Annot - la Roche percée - isolé - Cadastre : 2009 D non cadastré
    Titre courant :
    pont de la Roche percée
    Appellations :
    pont de la Roche percée
    Illustration :
    Le pont coincé entre les paroies de la Roche percée. Vue d'ensemble prise du sud Extrait cadastral de la commune d'Annot, section D3, échelle d'origine 1/1250e Extrait cadastral de 1830, section D. IVR93_20170400545NUC1A
  • fermes
    fermes La Roche-de-Rame
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Typologies :
    maison bloc type IB0 : logis à l'étage, absence de balcons
    Localisation :
    La Roche-de-Rame
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Le Bathéoud. Vue d'ensemble prise de la route de Coutin. IVR93_19830501626ZA Le Bathéoud. Espace de circulation entre deux demeures. L'arc protège les portes de la cave et de l'écurie de la maison 695 et permet l'accès à l'escalier de la maison 2019. IVR93_19830501535X Géro. Parcelle 283. On accède à la porte de la grange par une échelle de meunier de quelques Les Gillis. Parcelle 1458. Au premier plan le "montau" ; derrière la porte de l'"écurie" et Les Gillis. Parcelle 1433. La porte de la grange, à laquelle on accède par un escalier en bois Les Gillis. Parcelle 1427. La porte de la grange dans laquelle on pénètre de plain-pied Les Gillis. Parcelle 1458. Le montau de la grange. IVR93_19830501475X Les Queyras. Parcelle 950. Pignon est. Détail de la maçonnerie. IVR93_19830501510X Les Queyras. Parcelle 950. Pignon est, détail de la maçonnerie. IVR93_19830501634ZA
  • celliers
    celliers La Roche-de-Rame
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Localisation :
    La Roche-de-Rame
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Texte libre :
    Tableau récapitulatif des édifices repérés. Type de cellier : 1. Cellier intérieur à la maison . Cuve à fouler : X : présence d'une cuve. Pressoirs 1. A tête de bois 2. A pierre de contrepoids 3. A
    Illustration :
    prise de l'est vers l'ouest. IVR93_19830501494X
  • usine de produits électrochimiques La Nitrogène
    usine de produits électrochimiques La Nitrogène La Roche-de-Rame - près de la Roche-de-Rame - isolé
    Historique :
    L'usine de La Nitrogène est créée en 1909 à proximité de la gare de la Roche-de-Rame et de l'usine hydro-électrique de Rame. Elle sert à fabriquer des produits destinés à l'agriculture : nitrate de chaux fabrication de magnésium. L'affaire est reprise en 1944 par la Société métallurgique du Planet qui s'oriente vers la fabrication de calcium pur, puis d'aluminium et de plastiques. L'usine est alors profondément , nitrate soude, acide nitrique. Les bâtiments sont agrandis en 1912. En 1935, la société SERB construit un four à chaux et projette d'exploiter un gisement de dolomie. En 1939-1940 on y fait des essais de entreprise de films plastiques.
    Référence documentaire :
    La Roche-de-Rame. Usine génératrice de la Nitrogène et la gare. Carte postale ancienne. Editeur V La Nitrogène. Vue générale de l'usine. La gare, les ruines de Rame et la gorge du Gouffourens P. 41-43. BALESTRA, R. De Durance en Gyronde. Images retrouvées. Dans Chroniques de l'Argentiérois
    Canton :
    L'Argentière-la-Bessée
    Dénominations :
    usine de produits électrochimiques
    Description :
    subsiste de l'usine de 1909 qu'un seul bâtiment de 9 travées, constitué de piliers en béton armé et de murs chaux de 1935 subsiste et semble avoir peu servi ; il s'agit d'une tour ronde en moellons d'un diamètre de 6 m avec appareillage métallique à son sommet.
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - près de la Roche-de-Rame - isolé
    Titre courant :
    usine de produits électrochimiques La Nitrogène
    Appellations :
    La Nitrogène
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    La Nitrogène. Vue générale de l'usine. La gare, les ruines de Rame et la gorge du Gouffourens Usine de la Nitrogène et la gare. IVR93_19830501734XB
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Michel
    Le mobilier de la chapelle Saint-Michel La Roche-de-Rame - Prareboul - en écart
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de procession
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - Prareboul - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Michel
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Michel. Vue d'ensemble. IVR93_19830501609X
  • tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : 1914 ; 1918/PAROISSE DE ; LA ROCHE-DE-RAME/MORTS AU CHAMP D'HONNEUR/[suivent 20 noms, accompagnés de la date et du nom du lieu de leur mort]/MORTS POUR LA FRANCE/[5 NOMS]/DISPARUS/[4
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Plaque émaillée en couleur, au bord supérieur cintré. h = 80,5 ; la = 40,5 (dimensions totales).
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    première travée de la nef, mur droit
    Titre courant :
    tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    Appellations :
    de la guerre de 1914-1918
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Plaque commémorative aux morts et aux disparus de la guerre de 1914-1918. Vue d'ensemble
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Roch
    Le mobilier de la chapelle Saint-Roch La Roche-de-Rame - les Bonnaffés - en écart
    Parties constituantes non étudiées :
    croix de procession croix de sacristie objet de dévotion sous globe
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Bonnaffés - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Roch
    Annexe :
    Liste du mobilier non étudié de la chapelle Saint-Roch - PATÈNE Argent doré. Décor : IHS. cœur percé de clous. Poinçon de moyenne garantie : poinçon 1er titre argent pour Paris 1809-1819 : poinçon de Bois peint,19e siècle ? - ÉTOLE, MANIPULE : ornement vert. Soie : damas de satin à décor végétal.19e siècle. - CHASUBLE, ornement vert. Soie : damas de satin (fond) : soie : satin broché (orfrois) à décor ? - CHASUBLE, ornement blanc Soie brochée, à décor de tiges ondulantes, 18e siècle ? - CHASUBLE. ÉTOLE , MANIPULE, VOILE DE CALICE. ornement blanc. Soie : damas (fond) : soie : satin broché (croix) à décor végétal. 19e siècle - CHASUBLE, ÉTOLE, MANIPULE, VOILE DE CALICE, ornement rouge. Soie : satin à décor végétal broché, 1ère moitié 19e siècle. - BOURSE DE CORPORAL, MANIPULE, VOILE DE CALICE, ornement blanc l'huile : cadre en bois mouluré peint, 2 trous dans la partie inférieure, 1858 (porte la date).
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
  • peintures monumentales : Scènes de la vie de saint Pancrace
    peintures monumentales : Scènes de la vie de saint Pancrace La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Observation :
    Les épisodes représentés de la vie légendaire de saint Pancrace, jeune martyr phrygien qui aurait complétée par la Légende dorée de Jacques de Voragine.
    Représentations :
    Six panneaux relatent des épisodes de la vie de saint Pancrace : Pancrace et son oncle Denis sont saint, toujours à cheval, discute avec un groupe de soldats dont l'un désigne la statue d'un idole agenouillés devant un pape qui les enseigne dans la foi chrétienne, avec une ville (Rome?) en arrière-plan ; Pancrace et Denis reçoivent le baptême ; Pancrace est monté sur un cheval en compagnie de soldats ; le ; Pancrace en compagnie de soldats, probablement lors de son procès ; plusieurs hommes dans un édifice voûté d'intérieur ; fond de paysage (ville) ; scène : saint Pancrace, pape, baptême, vue d'intérieur ; scène : saint
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    mur sud de la nef, deuxième travée
    Titre courant :
    peintures monumentales : Scènes de la vie de saint Pancrace
    États conservations :
    Ensemble dégradé par le piquetage, comportant des lacunes dans la partie inférieure.
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Mur sud de la deuxième travée. Saint Pancrace à cheval devant une idole. Détail avant restauration Mur sud de la deuxième travée. Le miracle du parjure. Détail avant restauration Mur sud de la deuxième travée. Saint Pancrace et son oncle Denis devant le pape Corneille. Vue Mur sud de la deuxième travée. Saint Pancrace et son oncle Denis devant le pape Corneille. Détail Mur sud de la deuxième travée. Saint Pancrace et des soldats face à une idole. Vue d'ensemble avant Mur sud de la deuxième travée. Baptême de saint Pancrace et de son oncle Denis. Vue d'ensemble Mur sud de la deuxième travée. Procès ou martyre de saint Pancrace. Vue d'ensemble avant Mur sud de la deuxième travée. Procès ou martyre de saint Pancrace. Détail avant restauration Mur sud de la deuxième travée. Procès ou martyre de saint Pancrace. Détail avant restauration Mur sud de la deuxième travée. Saint Pancrace à cheval. Vue d'ensemble avant restauration
  • ensemble de 2 bustes-reliquaires de saints (non identifiés) et de 6 statues (statuettes) : Anges, Saint Laurent diacre, Saint guerrier, Christ, Saint (non identifié).
    ensemble de 2 bustes-reliquaires de saints (non identifiés) et de 6 statues (statuettes) : Anges, Saint Laurent diacre, Saint guerrier, Christ, Saint (non identifié). La Roche-de-Rame - en village
    Matériaux :
    bois taillé décor dans la masse peint doré
    Description :
    deux anges : h = 51. Hauteur de saint Laurent diacre : h = 39. Hauteur du saint guerrier : h = 39
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - en village
    Titre courant :
    ensemble de 2 bustes-reliquaires de saints (non identifiés) et de 6 statues (statuettes) : Anges
    Appellations :
    de saints
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
  • coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons de la Roche Amère
    coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons de la Roche Amère Villeneuve - quartier de la Gare - en écart
    Historique :
    coopérative de Volx en 1983. La date de construction figure sur le fronton chantourné de la façade nord. La coopérative est construite en 1923, puis agrandie en 1952 et en 1963. Elle fusionne avec la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Cette coopérative est la plus ancienne du département.
    Description :
    dont la baie du rez-de-chaussée de chacun est couvert d'un auvent en tuiles plates et celle de l'étage l'embouteillage et à la vente, le bureau et les travées de cuves ; le logement occupe le 1er étage. Dans le cabines dont 1 réservée à la bascule électronique sont implantées à l'ouest. Des cuves de stockage sont est cintrée ; un portique couvert d'une terrasse forme avant-corps ; la façade nord est couronnée d'un prolongement de ce bâtiment initial, l'édifice sud, plus récent est flanqué au sud d'un petit bâtiment ; 2
    Localisation :
    Villeneuve - quartier de la Gare - en écart
    Titre courant :
    coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons de la Roche Amère
    Dates :
    1923 porte la date
    Appellations :
    Les Maîtres Vignerons de la Roche Amère
    Texte libre :
    coopérative a pris le nom de "Roche Amère", un lieu-dit sur la route de Forcalquier. Actuellement, elle ont subi des transformations, notamment en 1952 et en 1963. Elle a fusionné avec la coopérative de Volx en 1983 et prévoie un regroupement avec celles de Pierrevert, Manosque et Quinson en 1991. La : les bâtiments sont situés en dehors de l'agglomération, sur une petite route qui mène à la gare et à électronique, sont implantées à l'ouest. Élévations extérieures : élévation nord : le centre de la façade à cuves de 840 hl - à l'ouest, 3 cuves de 400 hl. CONCLUSION L'architecture de la coopérative de Villeneuve est la plus élaborée du département. La conception du bâtiment et du décor témoignent de relations HISTORIQUE Cette coopérative constituée en 1923 est la plus ancienne du département. Les bâtiments commercialise du VDQS Coteaux de Pierrevert. État actuel : bon. Capacité : 16 000 hl. DESCRIPTION Situation la Durance. Le grand terrain planté d'arbres est longé à l'est par la voie ferrée. La façade ouvre au
  • coffre
    coffre La Roche-de-Rame - Prareboul - en écart
    Historique :
    sacerdotaux et des vases sacrés de la chapelle. Il est identique aux coffres paysans dans lesquels étaient Ce coffre daté 1725 (porte la date) servait à la conservation et au rangement des ornements
    Représentations :
    Le décor de damiers sur la partie supérieure des poteaux d'angle n'apparaît que sur la face antérieure du coffre. Pas de décor rapporté sur la face antérieure comme c'est habituellement le cas. La date est gravée sur le piédroit gauche, sous la frise de damiers. damier
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - Prareboul - en écart
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Vue de face. IVR93_19830501610X
  • Le mobilier du presbytère
    Le mobilier du presbytère La Roche-de-Rame - en village
    Parties constituantes non étudiées :
    lanterne de procession bâton de procession
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - en village
    Annexe :
    :- ADOREZ LE SEIGNEUR / - HABITANTS DE LA TERRE. STATUE : Enfant Jésus sous globe. Entreposé dans une salle = 187 ; h extrémité = 28. Représentations en relief de saint Laurent, de la Vierge et d'un saint . Œuvre académique de la fin du XIXe siècle ? ESTAMPE Bustes de saint Joseph et de l'Enfant. Entreposée remploi, constituant la marche supérieure des degrés conduisant à la porte d'entrée principale, au sud . Marbre local rose ; h = 18, l = 148, pr = 89. Cavet et bandeau sur la face antérieure et les retours . GARDE-CORPS Palier de l'escalier du premier étage. Pin cimbro découpé, mouluré, décoré en bas relief ; h . Mains, avant-bras et tête en cire. Robe en satin crème brodé de fils de couleur et de paillettes , portant le symbole IHS ; manteau en damas pourpre doublé de damas crème et frangé de fils or ; couronne en carton et fils en très mauvais état ; fleur de métal doré embouti. H Enfant Jésus = 45. LANTERNE DE = 32. En très mauvais état. BÂTON DE PROCESSION Entreposé dans une salle. Bois, polychromie. H totale
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
  • batterie dite batterie supérieure de Roche-la-Croix, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    batterie dite batterie supérieure de Roche-la-Croix, de l'organisation défensive de l'Ubaye. Val d'Oronaye - Roche-la-Croix - isolé
    Historique :
    La batterie supérieure de Roche-la-Croix est construite de 1884 à 1894. Pour des raisons pratiques de terrain, l'ouvrage se distingue de la redoute, construite en contrebas. Il participe aux combats de 1940.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Parties constituantes non étudiées :
    corps de garde
    Référence documentaire :
    Plan terrier du domaine militaire. Batterie supérieure de Roche-la-Croix. / Dessin, 1899. Service Historique de la Défense, Vincennes : Archives des Directions des Travaux du Génie de Briançon Roche-la-Croix. Altitude 1897 m. / Carte postale, Zéphirin Caire éditeur à Larche, Collection
    Statut :
    propriété publique Cet ouvrage est la propriété de la Communauté de Communes Vallée de l'Ubaye
    Description :
    dessus, traversée dans sa longueur par une galerie voûtée en plein cintre et de plain-pied avec la cour parapet du front de gorge, qui délimite la cour, est interrompu par le petit bâtiment du corps de garde centrale. Elle est divisée par quatre casemates à la Haxo, elles-même en voûtes cintrées d'un côté et en voûtes conoïdes de l'autre. Les caponnières sont également voûtées en berceau cintré. Le mur à bahut du couvert d'un toit de tôles à deux pans.
    Étages :
    en rez-de-chaussée
    Typologies :
    casemate à la Haxo
    Localisation :
    Val d'Oronaye - Roche-la-Croix - isolé
    Précision localisation :
    anciennement commune de Meyronnes
    Titre courant :
    batterie dite batterie supérieure de Roche-la-Croix, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    Appellations :
    batterie supérieure de Roche-la-Croix de l'organisation défensive de l'Ubaye
    Aires d'études :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Texte libre :
    Roche la croix, pour tenir sous le feu de la défense le col de Larche, d'une part, le col de Mirandol et corps d'Armée. La batterie supérieure de Roche la Croix" est construite de 1884 à 1892 pour une dépense ) de Roche la Croix, et 370 m au sud. L'ouvrage est orienté, pour l'essentiel, à l'est-sud-est face au structures identiques à celles de la redoute de Roche la Croix, pouvait être occupée par du personnel logé caractère d'annexe donné à la batterie par rapport à la redoute de Roche la Croix,organisée en ouvrage part, rappelle les parties de la "redoute" de Roche la Croix rasées lors de la construction de ("redoute" et "batterie supérieure") de "l'ouvrage permanent" destiné à occuper solidement la position de réunion du 15 avril 1882 conformément aux propositions de la sous commission chargée des études du 15e casemate avancé peu avant 1914. C'est donc dans son état original qu'elle se présente à la déclaration de la première guerre mondiale, sans autre armement qu'une section de mitrailleuses. En 1940, l'ouvrage
    Couvrements :
    voûte de type complexe
    Illustration :
    Plan terrier du domaine militaire. Batterie supérieure de Roche-la-Croix. IVR93_19940400012ZAB Vue aérienne prise du sud. Derrière et en contrebas, l'ouvrage de Roche la Croix et le village de Roche-la-Croix. Altitude 1897 m. IVR93_19910400495ZAB Vue d'ensemble de l'ouvrage prise de l'arrière, depuis la route d'accès. Au fond, à gauche, les rochers de Saint-Ours. Au centre, la Rocca Bianca. IVR93_19910401201ZA Vue intérieure de la batterie-casemate prise du nord. A gauche, escalier de descente à la Façade arrière de la batterie casemate vue de la cour centrale. IVR93_19910401187ZA Vue intérieure du flanc droit. Créneau horizontal et, au-dessus, évent. A droite, débouché de la Cour centrale. A gauche, façade de la batterie-casemate. A droite, bâtiment du corps de garde. En arrière, porte d'entrée, et à l'arrière-plan la Tête de Siguret. IVR93_19910400487X
  • bénitier
    bénitier La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Représentations :
    Six motifs autour de la cuve parmi lesquels un écu ovale meublé d'une croix, une croix et un tau
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Bénitier composé de deux éléments superposés : support et cuve. Motifs en bas relief autour de la cuve. h = 90 ; hauteur totale. Pied : la = 35. Cuve : d = 34.
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    première travée de la nef
    États conservations :
    Bord de la cuve arraché, repris au ciment.
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
  • peinture monumentale : Le martyre de sainte Catherine d'Alexandrie
    peinture monumentale : Le martyre de sainte Catherine d'Alexandrie La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Représentations :
    Scène du martyre de sainte Catherine d'Alexandrie. La sainte est agenouillée devant les deux roues hérissées de lames, rompues miraculeusement suite à l'intervention divine manifestée par la présence de deux anges armés d'une épée dont subsistent les bustes. A droite apparaissent encore la tête renversée en
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    mur sud de la nef, deuxième travée
    Titre courant :
    peinture monumentale : Le martyre de sainte Catherine d'Alexandrie
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Mur sud de la deuxième travée. Le martyre de sainte Catherine d'Alexandrie. Vue d'ensemble avant
  • peinture monumentale : Le martyre de saint Hippolyte
    peinture monumentale : Le martyre de saint Hippolyte La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Historique :
    Cette scène rappelle celle représentée sur un panneau peint de la chapelle Saint-Hippolyte, au Bouchier (commune de Saint-Martin-de-Queyrières).
    Représentations :
    Scène du martyre de saint Hippolyte, écartelé par quatre chevaux sous les yeux de quatre
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    mur sud de la nef, deuxième travée
    Titre courant :
    peinture monumentale : Le martyre de saint Hippolyte
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Mur sud de la deuxième travée. Le martyre de saint Hippolyte. Vue d'ensemble avant restauration Mur sud de la deuxième travée. Le martyre de saint Hippolyte. Détail avant restauration
  • ensemble de 2 statues (petite nature) : Saint Laurent diacre, Immaculée Conception
    ensemble de 2 statues (petite nature) : Saint Laurent diacre, Immaculée Conception La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Inscriptions & marques :
    Transcription : SAINT LAURENT, sur le socle de la statue de saint Laurent.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Main droite de saint Laurent et mains de la Vierge rapportées. Décor gravé sur la dalmatique de saint Laurent et sur la robe, le manteau et le globe de l'Immaculée Conception. Couronne de la Vierge en métal h = 100 ; hauteur totale des deux statues. Hauteur du support de la statue de saint Laurent : h
    Localisation :
    La Roche-de-Rame - les Queyras - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    piédestal contre le mur droit de la première travée (Saint Laurent) deuxième travée à gauche de l'arc-triomphal (Immaculée Conception)
    Titre courant :
    ensemble de 2 statues (petite nature) : Saint Laurent diacre, Immaculée Conception
    États conservations :
    usée, arrachée par endroit sur la statue de l'Immaculée Conception. Etat des statues très médiocre : bois fendu (notamment le globe de l'Immaculée Conception) ; dorure
    Aires d'études :
    Argentière-la-Bessée (L')
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la statue de saint Laurent. IVR93_19840500391X Vue d'ensemble de la statue de l'Immaculée conception. IVR93_19840500393X