Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 48182 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • village de La Palud-sur-Verdon
    village de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon - - en village
    Historique :
    La construction d'un premier château seigneurial sur le site du château actuel de La Palud ne serait pas antérieure à la fin du 14e siècle ou au début du 15e siècle et serait à l'origine de la , et dominant le petit ressaut rocheux côté sud. Une porte fortifiée devait fermer la rue principale côté ouest. Une probable maison d'hospitalité a été installée au pied oriental de l'église, créant la et la fin du 19e siècle.
    Référence documentaire :
    blanc, années 1930. Dans : « La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon  » / Association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud-sur-Verdon, Nice : éditions stArts, 2014, p. 9. Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon. Mémoires -Claude Poteur. - La Palud-sur-Verdon : La Maison des Gorges, 2011, 239 p. : ill. [Vue d'ensemble du village.] / Photographie noir et blanc, années 1950./ Dans : « La Palud-sur Palud-sur-Verdon, Nice : éditions stArts, 2014, p. 34. Demandolx situés dans le lieu de La Palud et son terroir prise par le procès verbal du 24 juillet 1790. 24 Section C, dite du Village. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 Toutes les sections. Echelles du 1/5000e au 1/1250e. Plan cadastral de la commune de La Palud
    Description :
    Le village de La Palud est installé sur une légère éminence rocheuse qui domine un secteur marécageux. La partie centrale est figée dans ses limites de la fin du moyen age. Elle est organisée en îlots
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - - en village
    Titre courant :
    village de La Palud-sur-Verdon
    Carte :
    Localisation des édifices étudiés dans le village. Edifices étudiés dans le village de La Palud-sur -Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    , clefs, formes et gabarits, etc.). Le bâti Le village de La Palud est installé sur une légère éminence Fondation, évolution du village Du Moyen-Age à la fin du 18e siècle Sur la butte de La Palud, une église est édifiée dès la fin du 10e siècle ou le début du 11e siècle (« N D de Palude »). Au Saint-Pierre. L'hypothèse selon laquelle l'église paroissiale de la Palud aurait été érigée en . Maurice de Padulilias, possession de Saint-Victor puis de l'évêque de Riez, qu'elle situe à La Palud de Palude était, avant sa confirmation au chapitre cathédral de Riez (1114), sous la domination de la famille des Moustiers. D'après J. Cru, la construction d'un premier château seigneurial sur ce site n'est , l'une devenant Châteauneuf, et l'autre La Palud, entraînant l'abandon progressif du site des Barris. Le Palud. Ce premier château pourrait avoir été construit dès son origine sur le site du château actuel par une cour côté ouest. La porte principale se trouvait sur son élévation est. Une construction
    Illustration :
    La Palud, plan cadastral de 1835, section C1, échelle d'origine 1/1250e. Surcharge de couleur selon La Palud, plan cadastral de 1835, section C1, échelle d'origine 1/1250e. Surcharge de couleur selon La Palud, plan cadastral de 1835, section C1, échelle d'origine 1/1250e. Surcharge de couleur selon Vue de situation du village de La Palud, prise du nord-ouest. IVR93_20150401486NUC2A Vue de situation du village de La Palud, prise du sud-est. IVR93_20150401431NUC2A Vue de situation du village de La Palud, prise du sud. IVR93_20150401922NUC2A Vue d'ensemble du village de La Palud, prise du nord-ouest. IVR93_20150401487NUC2A Vue d'ensemble du village de La Palud, prise du sud-est. IVR93_20150401432NUC2A Vue d'ensemble du village de La Palud, prise de l'ouest. IVR93_20150401612NUC2A Vue d'ensemble du village de La Palud, prise du nord-est. IVR93_20150401696NUC2A
  • fermes de La Palud-sur-Verdon
    fermes de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    la seconde moitié du 18e siècle : Château de Ricard, Queiran, Jas de Barbon, Jas d'Aire, Maireste , Maubec... D'autres sont des créations de cette époque, par exemple au quartier de Bourbon ou à La Val de Naï. A Chaumas, une ferme date du premier quart du 19e siècle et une autre, au Vignaou, date de la fin premier quart voire la première moitié du 20e siècle.
    Description :
    Les fermes de la commune sont majoritairement constituée d'un noyau primitif en maison-bloc en disjoints. La disposition la plus fréquente (60 % des fermes) est composée d'une partie d'habitation moellon calcaire ou de tuf mais on note la présence de chaînes en pierre de taille de tuf. Les toits à un
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Titre courant :
    fermes de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    -Provence). La commune de La Palud-sur-Verdon est née en 1974 de la fusion-association des communes de La Palud-sur-Verdon (La Palud jusqu'en 1961) et de Châteauneuf-les-Moustiers. Le terme de "ferme des fermes sur la commune de La Palud-sur-Verdon a été effectué au cours des mois d'avril, mai, juin deux, voire trois étages de soubassement. IMPLANTATION Fermes de La Palud-sur-Verdon terrain plat La Palud-sur-Verdon Au Jas de Barbin, on peut noter une ferme en bâtiment bloc à terre . ENDUITS fermes de La Palud-sur-Verdon à pierres vues 53,5% à inclusions 15,5% rustique 23% lisse 8,5 % tyrolienne 1,5% récent 36%Nature des enduits des fermes de La Palud-sur-Verdon Les encadrements sont une au village). NIVEAUX commune de La Palud-sur-Verdon ancienne commune de La Palud ancienne % 0 %Nombre de niveaux d'élévation pour les fermes de La Palud-sur-Verdon 62 % des fermes de la % à Châteauneuf, 11 % à La Palud). ETAGES DE SOUBASSEMENT commune de La Palud-sur-Verdon ancienne
    Illustration :
    Pigeonnier sur une ferme du village de La Palud. (C1 110) IVR93_20150401775NUC2A Escalier de distribution extérieur desservant la porte du logis. Ferme au quartier des Paluds Ferme de La Maline. IVR93_20150401436NUC2A Hangar sur pile latérale. Ferme au quartier des Bourras. (Z3 316) IVR93_20150401721NUC2A Elévation d'une ferme, porte murée en arc plein-cintre, en pierre de taille de tuf. Quartier de la Ferme au quartier de Chaumas. Date (1805) gravée sur un linteau monolithe, puis modifiée (1865 Ferme au quartier d'Acle. Cartouche en mortier portant une date gravée (1922), datant la réfection Chaînes d'angles, en pierre de taille et en gros moellons équarris. Ferme au quartier de La Maline Carreaux de plâtre sur chant fermant un placard-niche intérieur. Ferme au quartier des Allaves Escalier de distribution extérieur en maçonnerie, desservant la porte du logis. Ferme au hameau des
  • maisons de La Palud-sur-Verdon
    maisons de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    reprise en 1826. Dans leur état actuel, plus de la moitié des maisons du corpus du village de La Palud ne plus d'un quart des maisons de La Palud ont été anciennement loties, soit par division du bâtiment en village abandonné de Châteauneuf, plus d'un tiers des maison semblent avoir une base de la fin du 15e siècle. Elles ont bien sûr connu ensuite des remaniements, et au moins une maison a été entièrement siècle, et seulement 8% à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Par ailleurs, on remarque que plusieurs parcelles, soit plus rarement par regroupement de deux bâtiments sur une parcelle.
    Description :
    Plus de 78 % des maisons ont été repérées au village de La Palud. Le village de Châteauneuf pente douce et ils sont très majoritairement à un pan. Sur l'ensemble de la commune, le matériaux de regroupe 16 % du corpus communal. Parmi les hameaux de la haute vallée du Baou, seul le hameau des Subis a également la présence d'une maison au hameau des Allaves et une autre à celui du Brec. Plus d'un quart du de la moitié correspond à des maisons où le logis est compris entre une partie basse et une partie d'angles sont généralement en moellons enduits. La présence de chaînes d'angles en pierre de taille n'a été cinq niveaux d'élévation, avec une importante majorité pour trois niveaux. Au niveau de la répartition couverture traditionnel est la tuile creuse.
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Titre courant :
    maisons de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    -Provence). La commune de La Palud-sur-Verdon est née en 1974 de la fusion-association de la commune de La Palud-sur-Verdon (La Palud jusqu'en 1961) et de Châteauneuf-les-Moustiers. Le terme "maison" comprend repérage des maisons sur la commune de La Palud-sur-Verdon a été effectué au cours des mois d'avril, mai % hameau des Allaves 1 % hameau du Brec 1 %Localisation des maisons de La Palud-sur-Verdon Sur l'ensemble maisons de la commune de La Palud-sur-Verdon La densité du bâti se traduit également par le fait que les sur les maisons de La Palud-sur-Verdon Presque toutes les maisons possèdent des encadrements de significatif 7 % 39 % 0 %Nature des encadrements des portes de logis des maisons de La Palud-sur-Verdon Au % 4,5 % 0 %Nombres de niveaux en élévation sur les maisons de La Palud-sur-verdon Aucune maison du % sans objet 85 % 30 % 20 %Nombres d'étages de soubassement pour les maisons de La Palud-sur-Verdon Au Contexte de l'enquête Le repérage Ce dossier concerne les maisons de la commune de La Palud-sur
    Illustration :
    Village de La Palud. Date gravée (1776), sur une fenêtre avec encadrement en pierre de taille en Maison (C1 202) avec façade de type A1c : la fenêtre du logis est située sur le pignon non visible , et la porte de l'étable sur le mur gouttereau. Maison de type A3 : habitation située entre des Chaîne d'angle avec pierres de taille à bossages, secteur sud-est du village de La Palud (C1 775 maison est mentionnée « en construction » sur le cadastre de 1835. IVR93_20150401564NUC2A Maison (C1 243) construite sur un porche desservant plusieurs parcelles. Cet aménagement est nommé « ponteau » sur le cadastre de 1835. IVR93_20150401532NUC2A Maison (C1 686) avec façade de type A3a, avec une façade enduite à la tyrolienne portant un décor Châteauneuf. Maison (052W3 72d) avec façade de type A1c : la porte du logis se trouve en façade Quartier du Brec (W3 329). Date (1723) et initiales, gravées sur un bloc gréseux de l'élévation
  • entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon
    entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    Seuls une demi-douzaine de bâtiments portent des dates, échelonnées entre la fin du 19e siècle et le milieu du 20e siècle. La plus ancienne, de 1886, se trouve au quartier des Bourras. On note les . Quelques bâtiments remontent sans doute à la fin du 17e siècle (environ 9 % du corpus). 56 % des entrepôts agricoles ont une origine qui remonte au 18e siècle. 22 % datent du 19e siècle, et 9,5 % datent de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle. Enfin, les bâtiments agricoles construits dans la première connu des reprises au cours du temps, ce qui concerne environ 44 % du corpus. La présence d'extensions
    Description :
    : étable, fenil, remise, logement saisonnier, resserre, ...) représentent plus de la moitié du corpus communal et sont surtout nombreux hors village. Dans ces derniers, ce sont les entrepôts du type fenil sur
    Typologies :
    2.1 : entrepôt agricole multifonctionnel : fenil sur étable
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Titre courant :
    entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    La Palud-sur-Verdon (canton de Moustiers-Sainte-Marie, Pays Asses-Verdon-Vaïre-Var, département des Alpes-de-Haute-Provence). La commune de La Palud-sur-Verdon est née en 1974 de la fusion-association des communes de La Palud-sur-Verdon (La Palud jusqu'en 1961) et de Châteauneuf-les-Moustiers. Le terme de La Palud-sur-Verdon a été effectué au cours des mois d'avril, mai, juin et septembre 2014. Le , Boulogne, La Cuerni... LOCALISATION Entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon village de Châteauneuf 8,00 de façon ponctuelle quatre niveaux. NIVEAUX Entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon 1 15,00 % 2 commune de La Palud-sur-Verdon, tous les toits sont en pente douce. 67,5 % des entrepôts agricoles de L'Hôpital. TOIT Entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon Un pan 29,50 % Longs pans 67,50 avérée pour un quart du corpus restant. AVANT-TOIT Entrepôts agricoles de La Palud-sur-Verdon (corpus . TYPE La Palud-sur-Verdon 1.1 0 % 1.2 9 % 2.1 28,5 % 2.2 53 % 2.3 9,5 % Total 100 %Répartition de la
    Illustration :
    Entrepôt agricole au village de La Palud. (2014 C1 183) IVR93_20150401546NUC2A quartier d'Aco d'Alexis. (1985 052Y1 non cadastré, sur la parcelle 49) IVR93_20150401490NUC2A quartier de Saint-Maurin. (1985 W1 non cadastré, sur la parcelle 8) IVR93_20150401475NUC2A Assise de la maçonnerie sur la roche en place. Entrepôt agricole au quartier de Bonlau. (1985 X2 93 Etage de soubassement d'un entrepôt agricole : roche décaissée sur laquelle vient s'appuyer la Enduit rustique. Entrepôt agricole au quartier du Val de Naï. (1985 Y1 non cadastré, sur la Porte d'étable d'un entrepôt agricole, quartier du Val de Naï. (1985 Y1 non cadastré, sur la cadastré, sur la parcelle 8) IVR93_20150401474NUC2A Baie fenière. Entrepôt agricole au village de La Palud. (2014 C1 190) IVR93_20150401548NUC2A Baie fenière. Entrepôt agricole au village de La Palud. (2014 C1 788b) IVR93_20150401574NUC2A
  • présentation de la commune de La Palud-sur-Verdon
    présentation de la commune de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    , etc. En 1974, la fusion-association de la commune de La Palud-sur-Verdon (La Palud jusqu'en 1961) et de Châteauneuf-les-Moustiers donne naissance à la commune de La Palud-sur-Verdon. territoires de Rougon, Châteauneuf et la Palud est mentionnée au 9e siècle, comme appartenant à Saint-Victor Châteauneuf et de La Palud, ainsi qu'à la mise en place de la trame de l'habitat dispersé. Au cours du 18e siècle les seigneurs de Demandolx-La Palud font réaliser de nombreux travaux : reprise des châteaux de Maireste et de La Palud, construction des fermes de Château Ricard, du Jas de l'Aire et du Jas de Barbin du 20e siècle, la fréquentation touristique des Gorges du Verdon favorise la construction de nouveaux bâtiments et aménagements autour de La Palud : Chalet de la Maline, Auberge de Jeunesse, hôtels, campings Les sites les plus anciens remontent à la protohistoire. Plusieurs sites d'habitat antiques sont connus par des vestiges de tegulae et de rhyolithe. La « villa Rovagonis », qui correspond aux
    Référence documentaire :
    postale noir et blanc, années 1910. Dans : « La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon » / Association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud-sur-Verdon, Nice : éditions stArts Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon. Mémoires -Claude Poteur. - La Palud-sur-Verdon : La Maison des Gorges, 2011, 239 p. : ill. , CRU Jacques. Errance d'un village sur le territoire de La Palud. Dans : Verdons, Pays du Verdon PALUD sur VERDON. / Carte postale en couleur, années 1970, Editions Photoguy à Nice. Archives Conseil général de la communauté de La Palud du 26 mai 1790. Archives départementales des Alpes-de Demandolx situés dans le lieu de La Palud et son terroir prise par le procès verbal du 24 juillet 1790. 24 État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778
    Description :
    Située en rive droite du Verdon, la commune de La Palud-sur-Verdon est comprise entre 480 mètres et niveau du canyon du Verdon. Le village de La Palud est installé sur une légère éminence rocheuse qui beaucoup plus présent sur le territoire de l'ancienne commune de La Palud que sur celui de Châteauneuf. Les . Hormis la dépression de La Palud et le fond de la vallée de la Vallonge, le relief est raide, voire très note de nombreuses cabanes en pierre sèche, la plupart étant situées sur le plateau karstique de la domine un secteur marécageux. La partie centrale, figée dans ses limites de la fin du moyen-âge, est années 1920. La plupart des écarts et hameaux se trouvent dans la haute vallée du Baou. Ils sont proximité des villages, et on en compte une soixantaine sur tout le territoire communal. On trouve également
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Titre courant :
    présentation de la commune de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    Palud-sur-Verdon remontent à la protohistoire. L'oppidum du Fournas a été aménagé par des structures en groupes presque égaux ». En 1974, la fusion-association des communes de La Palud-sur-Verdon (La Palud La commune du La Palud-sur-Verdon est limitée au sud par la rive droite du canyon des Gorges du d'Aiguine à La Palud, au-dessus de la confluence entre le Ravin de la Mainmorte et le Verdon. Ce site est du canyon du Verdon, et il domine un ancien gué important sur la rivière. A son pied, il présente un oriental de l'église de La Palud sur le cadastre de 1835, et toujours en usage aujourd'hui. L'origine de siècle. L'installation d'un château et du village sur le site actuel de La Palud date de la fin du 14e des gorges du Verdon sur la basse Provence, amplifié par la situation au pied de grandes falaises retenue du barrage de Sainte-Croix-du-Verdon. Sur le substrat calcaire, la végétation naturelle est Les origines Préhistoire et Antiquité Les premiers sites d'habitat situés sur la commune de La
    Illustration :
    PALUD sur VERDON, années 1970. IVR93_20160400061NUC1A des Paluds. Surcharge de couleur selon la nature des parcelles. En rouge les « maisons », en orange La Palud, extrait de la carte IGN au 1/25 000e, avec la surcharge orange pour les parcelles Au second plan, le territoire de la commune de La Palud ; vue prise de l'est. A gauche, la crête et le versant de la Montagne d'Aire, au centre la plaine de La Palud, à droite la Montagne de Barbin La plaine de La Palud, et le village. Vue prise du nord-ouest. IVR93_20150401591NUC2A Fragment de meule en rhyolithe trouvé dans les terrasses à l'ouest de la ferme des Paluds Site de La Bastié, dominant la confluence du Ravin de La Maimorte et du Verdon. Vue prise de l'est Le village de La Palud, vue d'ensemble prise du sud-est. IVR93_20150401433NUC2A Ancien chemin de La Palud à Rougon, passage au quartier de la Grau. IVR93_20150401722NUC2A
  • Auberge de Jeunesse de La Palud-sur-Verdon
    Auberge de Jeunesse de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon - près de Boulogne - - isolé - Cadastre : 2014 X2 172
    Historique :
    Une première Auberge de Jeunesse avait été créée en 1937 par Elie Gibelin, menuisier à La Palud ; elle occupait alors l'ancienne maison Taxil, sur la place de l'église. Cette structure, fermée pendant ans est signé le 15 décembre 1954 entre la commune de La Palud et la Fédération Nationale des Auberges d'accueil d'une auberge de jeunesse. Le 25 mars 1957, ce bail est modifié et porte dorénavant sur la Jeunesse ouvre ses portes en 1958, et une aire de camping installée sur la terrasse située devant la seconde guerre mondiale, a fonctionné jusqu'à la création du nouveau bâtiment. La construction de l'Auberge de Jeunesse à son emplacement actuel remonte à la seconde moitié des années 1950. Un bail de 99 parcelle C 460, "le terrain loué étant contigu à la route départementale de La Maline". L'Auberge de verticales, peint en brun foncé, sur les élévations nord et ouest et sur une partie de l'élévation sud. Le l'intérieur, l'actuelle salle de réfectoire accompagnée de son petit salon avec la cheminée, l'escalier ainsi
    Observation :
    l'architecture de la fin des années 1950.
    Référence documentaire :
    Bail du 15 décembre 1954, entre la commune de La Palud-sur-Verdon et la Fédération Nationale des Auberges de Jeunesse. Archives communales, La Palud-sur-Verdon. Avenant au bail du 15 décembre 1954 entre la commune de La Palud-sur-Verdon et la Fédération Nationale des Auberges de Jeunesse, 25 mars 1957. Archives communales, La Palud-sur-Verdon F.U.A.J. - Etat des lieux, avant-projet. 18 septembre 1984. Archives communales, La Palud-sur-Verdon. Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon. Vue de situation prise du sud, dans les années 1960 [Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon. Vue prise du sud, à la fin des années 1970] / Carte [Plan du rez-de-chaussée de l'Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon] / Dessin, par Claude lieux, avant-projet". Archives communales, La Palud-sur-Verdon. [Plan du sous-sol de l'Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon] / Dessin, par Claude Brégéon
    Description :
    L'Auberge de Jeunesse est isolée à environ 400 mètres au sud du village de La Palud, sur une crête soubassement, la dalle de plafond est constituée de poutres en béton armé, qui prennent appuis sur des ancien est couvert par un toit à un pan dont la charpente est à pannes sur demi-fermes ; il est couvert aride qui domine le quartier des Ferralhs au nord, et celui de Boulogne au sud. Adossé à la pente, le comble. L'étage de soubassement ne concerne que la moitié nord des deux parties du bâtiment. On y trouve un garage, la chaufferie, les anciens sanitaires et cuisine du camping, et un atelier. Le rez-de -chaussée est occupé par la salle de réfectoire et son petit salon, les cuisines et des sanitaires. L'aile dans le réfectoire et le petit salon, et de couleur verte dans la cuisine. Le petit salon possède une de ciment granités. Dans la partie plus récente, l'extrémité sud de cet étage carré est aménagé en pilastres en parpaings de béton pleins, avec un hourdi en parpaing de béton creux sur lequel est coulé une
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - près de Boulogne - - isolé - Cadastre : 2014 X2 172
    Titre courant :
    Auberge de Jeunesse de La Palud-sur-Verdon
    Appellations :
    Auberge de Jeunesse de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Illustration :
    [Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon. Vue de situation prise du sud, dans les années 1960 [Plan du rez-de-chaussée de l'Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon] 1984 [Plan du sous-sol de l'Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon] 1984. IVR93_20150402017NUC2A [Plan de l'étage de l'Auberge de jeunesse de La Palud-sur-Verdon] 1984 IVR93_20150402019NUC2A Vue de situation prise du sud, à la fin des années 1970. IVR93_20150402016NUC2A Charpente à pannes sur demi-fermes. IVR93_20150401017NUC2A
  • croix et oratoires de La Palud-sur-Verdon
    croix et oratoires de La Palud-sur-Verdon La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    La croix du Vignal, refaite dans la seconde moitié du 20e siècle, est le seul édicule à perpétuer actuellement l'emplacement d'une des nombreuses croix signalées par la carte des frontières Est de la France est datable de la seconde moitié du 19e siècle, 3 oratoires sont datables du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    CRU, Jacques. Les croix et oratoires de La Palud-sur-Verdon, notes manuscrites, 1987. Archives communales, La Palud-sur-Verdon. Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 Plan cadastral de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers. / Dessin à l'encre sur papier par État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de Feuille 195-33. Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre État de section du cadastre de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers, 1836. Archives
    Description :
    . Les croix sont métalliques (fonte ou fer forgé) à l'exception de la croix de l'Hôpital, en pierre de
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Titre courant :
    croix et oratoires de La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    croix et 4 oratoires sur celle de La Palud). Seule la croix du Vignal existe encore aujourd'hui, mais Palud, sur la crête de la Graou où se trouvaient trois oratoires. Le plus à l'ouest était alors réduit à oratoires et 14 croix (3 oratoires et 6 croix pour Châteauneuf, 4 oratoires et 8 croix pour La Palud, dont autres oratoires étaient placés sur la route de Châteauneuf. A cette époque déjà les circonstances et date de l'érection de la grande croix placée à l'entrée est du village de La Palud sont oubliées à La Palud est en pierre de taille, socle compris. Dimensions Le plan des oratoires est carré, à mesurée fait 165 cm, la plus grande fait 260 cm. Les autres sont comprises entre 210 cm et 250 cm. Sur les de 115 x 100 cm, la croix de l'Hôpital à La Palud possède un socle carré de 49 x 49 cm. été repérés sur l'ancienne commune de Châteauneuf, tous aux entrées du village ruiné. Les autres édicules religieux se trouvent tous compris dans un rayon d'environ un kilomètre autour du village de La
    Illustration :
    Oratoire Saint-Louis à la Grau. IVR93_20150401635NUC2A Plaque dans la niche de l'oratoire Saint-Joseph. IVR93_20150401619NUC2A
  • Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie
    Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 182, 183, 184, 185, 186 2014 C 166
    Historique :
    aux habitants de La Palud. Sur le cadastre de 1835, il est partagé entre 18 propriétaires. A la suite Un premier édifice paraît avoir été construit à cet emplacement dès la fin du 14e ou le début du 15e siècle. Une première extension est réalisée par la famille de Demandolx-La Palu avant 1570 d'agrandissement réalisés entre 1744 et la Révolution. Le château, confisqué à la Révolution, est loti puis vendu de la vente, un atelier de potier est aménagé à l’angle sud-est ; il reste actif jusqu’en 1927. La construction de l’escalier à l'extrémité sud de la façade ouest date sans doute de cette période. Le château est racheté par la commune en 1984 et de nombreux et importants travaux de reprise et de réfection sont réalisés entre cette date et 2010. Le bâtiment accueille aujourd'hui la mairie, l'Office du Tourisme, le musée de la Maison des Gorges et la bibliothèque.
    Référence documentaire :
    BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin de demande de permis de construire pour le château de La Palud-sur-Verdon. 1988. Archives 1900. Dans : « La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon » / Association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud-sur-Verdon, Nice : éditions stArts, 2014, p. 15. 1910.] / Carte postale noir et blanc, années 1910. Dans : « La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon » / Association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud-sur-Verdon, Nice P. 14 à 17, 34. Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur monsieur Demandolx situés dans le lieu de La Palud et son terroir prise par le procès verbal du 24 juillet Section C, dite du Village. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764
    Représentations :
    Quelques cheminées subsistent au premier étage avec un décor simple de gypseries sur les trumeaux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    reposant sur trois rangs de génoise et couvert de tuiles creuses. La distribution intérieure est Le château se situe à l'extrémité sud-ouest du village, en surplomb de la vallée. De plan hauteurs, un étage de comble à surcroît dont les baies sont moins hautes que les étages inférieurs. La globalement similaire sur les trois premiers niveaux desservis par un escalier tournant à retour avec jour : vestibule-palier et répartition des pièces en U autour de la cage d'escalier.
    Auteur :
    [commanditaire] Demandolx-La Palud
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 182, 183, 184, 185, 186 2014 C 166
    Titre courant :
    Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie
    Annexe :
    Lotissement et partage du château d'après le cadastre de 1835. Sur le cadastre de 1835, l'ancien château seigneurial est entièrement loti et partagé entre 18 propriétaires. Propriétaires Nature de la 3ème, grenier à foinPropriétaires du château, sur le cadastre de 1835.
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    loti puis vendu aux habitants de La Palud. Sur le cadastre de 1835, l'ancien château seigneurial est 1492 Honorade de Gérente qui, en 1504, hérite de son père la seigneurie de La Palud et de Meyreste de l'élévation nord et sur la tour nord-est correspondent bien à une construction de la fin du 16e siècle. Sur l'élévation orientale, les deux grandes fenêtres de la travée nord pourraient être primitive), une cave, une écurie et une "salle neuve" au château de La Palud (avec cette graphie ainsi mentionné dès 1570), qui donne sur les jardins. En 1611/1635, une grande chambre au-dessus de la salle du 18e siècle Le manuscrit de Henri de Demandolx trace un bref historique du château de La Palud et date du village). S Bossy estime que cette cour pouvait être fermée (traces d'arrachement du mur sur la de La Palud est un centre important. Dans les états de section du cadastre napoléonien (en C1 186 château et avec la grande cheminée que l'on voit sur les cartes postales du début du siècle mais aussi
    Illustration :
    village de La Palud.] IVR93_20140400610NUC1A Le château de La Palud. Vue d'ensemble prise du nord-ouest, dans les années 1900 La Palud (B.-A.) Ancien château seigneurial. [Vue d'ensemble prise du sud-ouest, dans les années La Palud (Basses-Alpes) - L'ancien Château des Seigneurs de Demandolx. 1er quart 20e siècle La Palud (B.-A.) alt 915 m - Le Château. 1er quart 20e siècle. [Vue éloignée depuis le sud [Le château de La Palud. Vue d'ensemble prise du sud-ouest.] Années 1970. IVR93_20150402031NUC2A Vue générale intérieure : grande salle du rez-de-chaussée, ouvrant sur la terrasse Vue générale intérieure : grande salle du rez-de-chaussée, ouvrant sur la terrasse Vue générale intérieure : grande salle du rez-de-chaussée, ouvrant sur la terrasse Carte des frontières est de la France, de Colmars à Marseille. [Détail de la feuille 195-33 ; le
  • Église paroissiale Saint-Pons
    Église paroissiale Saint-Pons La Palud-sur-Verdon - Châteauneuf-les-Moustiers - - en écart - Cadastre : 2014 52W 72 L'édifice en ruines est partiellement cadastré avec des tirets 1835 D4 1126
    Historique :
    remaniée vers 1600, elle connaît d'importants travaux au début du 19e siècle : la réfection du clocher
    Référence documentaire :
    -Claude Poteur. - La Palud-sur-Verdon : La Maison des Gorges, 2011, 239 p. : ill. l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 105 Fi 51 16 Plan cadastral de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers. / Dessin à l'encre sur 1708-1709 Comptes des trésoriers de la commune de Châteauneuf, 1696-1744. Archives départementales 1765 Délibérations du Conseil municipal de la commune Châteauneuf-les-Moustiers, 1748-1776 Délibérations du Conseil municipal de la commune Châteauneuf-les-Moustiers, 1748-1776. Archives départementales An XI, 1804, 1873 Délibérations du Conseil municipal de la commune Châteauneuf-les-Moustiers, 1790 de Digne, doyennés des Mées, Mézel, La Motte, Moustiers, Noyers de 1845 à 1879. Archives Planche 195-33, 1767 Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à CRU, Jacques. Châteauneuf-les-Moustiers, un village des gorges du Verdon, rive droite. Collab. Jean
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Châteauneuf-les-Moustiers - - en écart - Cadastre : 2014 52W 72 L'édifice
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Déplacement :
    partie déplacée à La Palud-sur-Verdon - en village
    Texte libre :
    rattachement de la commune avec celle de La Palud-sur-Verdon (1974). Citée en 1204 dans la bulle de Chauvets (commune actuelle de La Palud-sur-Verdon) avant 1893, et l'autre (une Vierge à l'Enfant) pour destruction et conservés au musée de la Maison des Gorges, dans le château de La Palud-sur-Verdon (IM04003142 La Palud-sur-Verdon). Trois des élévations de l'édifice sont encore dressées. Appareillées en rejoindre la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir, sur la commune voisine de Moustiers-Sainte-Marie. Il en va de Historique détaillé Ancienne église paroissiale de la commune de Châteauneuf-les-Moustiers et de 1351 et dépendait alors de l’évêché de Riez. Selon Jacques Cru, sur le site de l'église aurait également été reconstruite ou remaniée après les guerres de religion. La visite pastorale de 1582 "; celle de 1616 nous apprend que l'ensemble fut trouvé "au mesme estat et pire qu'il n'est porté par la , le clocher nécessite 100 livres de réparations. En 1765, le conseil municipal vote la dépose du toit
    Illustration :
    Plan de masse d'après le plan cadastral de La Palud-sur-Verdon, 2014, feuille 52W, 1/1000 Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. Châteauneuf IVR93_20140401214NUC1A Vue de l'entrée de la nef vers le choeur. IVR93_20140400839NUC2A
  • Carrelage de sol
    Carrelage de sol La Palud-sur-Verdon - en village
    Inscriptions & marques :
    Sur le carreau médian de la base est lisible l'inscription gravée :"RETUR[AT] / ESTIENI / BOMDIL
    Historique :
    (château de La Palud-sur-Verdon). ce type de pavement était répandu ; on peut supposer une provenance locale. Deux noms figurent sur un début de sa ruine" (les années 1960) sont désormais conservés dans le musée de la Maison des Gorges
    Référence documentaire :
    . Jean-Claude Poteur. - La Palud-sur-Verdon : La Maison des Gorges, 2011, 239 p. : ill. p.503-515 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis p.134 CRU, Jacques. Châteauneuf-les-Moustiers, un village des gorges du Verdon, rive droite. Collab
    Représentations :
    Huit carreaux positionnés dans la diagonale du pavement sont ceints d'une bordure et d'une croix de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Pavement de 25 carreaux en argile fin, émaillé, formant damier : alternance de la couleur claire de l'argile, qui tire parfois vers le rouge, et de la couleur verte. Les carreaux beiges, disposés dans la diagonale du pavement reconstitué, sont gravés ainsi que le carreau beige médian de la base.
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - en village
    États conservations :
    altération chromatique de la surface Œuvre déplacée et recomposée, fragile, ce carrelage présente des altérations de l'émail, ainsi la blancheur sous-jacente de l'argile se perçoit aisément, presque sur chaque carreau. L'état général reste
    Origine :
    lieu de provenance Eglise paroissiale Saint-Pons La Palud-sur-Verdon - Châteauneuf-les-Moustiers
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • four de potier
    four de potier La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 186 2014 C1 non cadastré (dans la parcelle 773)
    Historique :
    Le four est probablement construit au moment de la Révolution française ou peu après, lorsque le château est loti puis vendu. Lors de la réalisation du cadastre napoléonien, il appartient à Joseph jardins ainsi que des logements et une boutique dans le château. Par la suite, un atelier de potier utilisant un tour à bras est aménagé à l’intérieur du château, ainsi que des bacs de décantation pour la préparation de la terre, en contrebas de la terrasse. En 1880, à la suite d'une plainte des voisins que le four servait tout aussi bien à la cuisson des objets de poterie qu'à celle de briques. En 1898 , la cheminée s'est effondrée et le problème se pose à nouveau, tout comme en 1909, lorsque la cheminée réparée est accusée de ne pas avoir la bonne hauteur. Le dernier potier de la famille Peisselon serait
    Référence documentaire :
    La Palud sur Verdon. / Carte postale, 4e quart du 20e siècle. 1910.] / Carte postale noir et blanc, années 1910. Dans : « La Palud-sur-Verdon. Mémoires d'un village des Gorges du Verdon » / Association pour la sauvegarde du patrimoine de La Palud-sur-Verdon, Nice , Denis, Martel, Pierre, et al., Pour un musée des potiers de La Palud-sur-Verdon, brochure section C1, parcelle 186. Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier LESCH, Robert, CAILLE, Denis, Martel, Pierre, et al., Pour un musée des potiers de La Palud-sur La Palud (B.-A.) alt 915 m - Le Château. / Carte postale, Edition Cauvin, 1er quart 20e siècle La Palud (Basses-Alpes) - L'ancien Château des Seigneurs de Demandolx. / Carte postale, 1er quart La Palud (B.-A.) Ancien château seigneurial. [Vue d'ensemble prise du sud-ouest, dans les années Plan, coupes et élévations de four de La palud, dessins anonymes, dans : LESCH, Robert, CAILLE
    Description :
    s'appuie sur trois piliers centraux. Devant la terrasse du château se trouvent les vestiges de ce qui a pu . Entièrement en briques, il se compose de deux galeries de chauffe surmontées d'un laboratoire de cuisson. La
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 186 2014 C1 non cadastré (dans la parcelle
    États conservations :
    envahi par la végétation
    Annexe :
    Lotissement et partage du château d'après le cadastre de 1835. Sur le cadastre de 1835, l'ancien château seigneurial est entièrement loti et partagé entre 18 propriétaires. Propriétaires Nature de la 3ème, grenier à foinPropriétaires du château, sur le cadastre de 1835.
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Illustration :
    Plan, coupes, élévations du four de La Palud. IVR93_20160401275NUC1A La Palud (B.-A.) alt 915 m - Le Château. [Avec le four à droite du château]. IVR93_20140400581NUC1A La Palud (Basses-Alpes) - L'ancien Château des Seigneurs de Demandolx. 1er quart 20e siècle La Palud (Basses-Alpes) - L'ancien Château des Seigneurs de Demandolx. [Avec le four à droite du Le four envahi par la végétation. IVR93_20140400553NUC2A Vue prise de la terrasse du château. IVR93_20140400554NUC2A La chambre de cuisson. IVR93_20140400556NUC2A Le laboratoire, détail de la maçonnerie. IVR93_20140400558NUC2A Effondrement de la maçonnerie au fond de la galerie de chauffe occidentale. IVR93_20140400561NUC2A Un des bassins pris par la végétation. IVR93_20140400555NUC2A
  • Statue de procession (petite nature) : Assomption
    Statue de procession (petite nature) : Assomption La Palud-sur-Verdon - Les Chauvets - en écart
    Représentations :
    reposent sur des nuées comportant trois chérubins dont deux regardent la sainte. Le socle admet en son La Vierge est représentée debout levant ses bras au ciel et vêtue d'une ample robe. Ses pieds centre le monogramme gravé de la Vierge.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    intérieur partiellement évidé et un revers sculpté. Sa couche picturale est posée sur un apprêt de plâtre blanc. A la polychromie s'associent dorure et argenture : les vêtements de la sainte et les chérubins sont dorés tandis que les nuées sont argentées et les carnations de la Vierge sont peintes. Le socle de plan rectangulaire et d'élévation concave repose sur quatre boules légèrement aplaties. Peint et doré
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Les Chauvets - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    Sur l'autel secondaire
    Dimension :
    H = 97 (h du socle = 15), la = 43, pr = 30
    États conservations :
    La peinture et la dorure sont écaillées en de nombreux endroits (robe, chevelure, mains etc.), la fissuré par endroits, notamment au niveau du bras droit de la sainte et des plis de sa robe en la partie
    Origine :
    lieu de provenance église paroissiale Saint-Pons de Châteauneuf-les-Moustiers La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • moulins à farine de la vallée du Bau
    moulins à farine de la vallée du Bau La Palud-sur-Verdon
    Référence documentaire :
    [Plan des moulins de La Palud et de Rougon] / Dessin non signé, encre sur papier, vers 1671 [Plan des moulins de La Palud et de Rougon]. Dessin anonyme à l'encre sur papier, seconde moitié du à farine au territoire de La Palud, 15 septembre 1824. Archives départementales des Alpes-de-Haute TURREL, Denis, Demande d'autorisation pour la construction d'un moulin à La Palud, 22 avril 1824 Palud... / Document non signé, encre sur papier, Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : H Plan de Rougon et de la Pallu. / Dessin anonyme à l'encre sur papier, 1671, Archives Plan des moulins de Rougon et de La Palu en 1778. / Dessin anonyme à l'encre sur papier, 1778 Plan de la partie du canal d'amenée du moulin de Rougon... / Dessin à l'encre sur papier signé ses droits et revenus avec Prioret, coseigneur de Moissac. L’échange, qui concerne Moissac et La Palud d'expertise du 25 janvier 1671. [Dossier concernant le conflit opposant les seigneurs de Rougon et ceux de La
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Rougon
    Titre courant :
    moulins à farine de la vallée du Bau
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    contrebas des Chauvets (au pied des grand et petit Mourre), jusqu’à la confluence avec le Verdon, sur un reconnait que le seigneur de La Palud a la préséance sur les eaux de Bau. Le seigneur de La Palud reconnait Rougon et Jean de Demandolx, seigneur de La Palud. Ce dernier renonce à son droit de préséance sur les moulin de La Palud est en ruine. Les archives n'apportent pas de réponse définitive sur ce qu'il se marque aujourd’hui la limite entre les communes de La Palud et de Rougon, a été source de litige entre les seigneurs de La Palud et de Rougon pendant plusieurs siècles. La commune de Rougon a compté ). La vallée du Bau Le Bau est un affluent du Verdon qui prend sa source au pied du massif du Chiran et Fournas, elle monte à 10 % dans la boucle pour redescendre à 4 % sur sa partie basse avant le Saut du Bau seigneuries de Rougon, de La Palud et de Châteauneuf lès Mousiters ayant de nombreuses fois changé de mains au Moyen Âge et à l’Époque moderne, les plus vieilles mentions de moulins sur la terre de Rougon sont
    Illustration :
    [Plan des moulins de La Palud et de Rougon]. IVR93_20160400649NUC2A [Plan des moulins de La palud et de Rougon]. IVR93_20160400651NUC1A La vallée du Bau. Au centre le moulin de La Palud. IVR93_20140400524NUC2A Localisation des moulins de la vallée du Bau. IVR93_20160401269NUDA Rapport fait par les memes experts le dernier de février 1671 au sujet de la requête du sieur de La Palud [plan des lieux]. IVR93_20160400648NUC1A Plan de Rougon et de la Pallu. IVR93_20160400650NUC2A Plan des moulins de Rougon et de La Palu en 1778. IVR93_20160400652NUC1A Plan de la partie du canal d'amenée du moulin de Rougon... IVR93_20160401108NUC2A La vallée au niveau du moulin des Subis. IVR93_20140400483NUC1A
  • pont ferroviaire sur le Verdon
    pont ferroviaire sur le Verdon Thorame-Haute - la Rivière - isolé - Cadastre : 1987 non cadastré ; domaine public domaine public
    Historique :
    du village de la Colle Saint-Michel a nécessité la construction d'un pont pour franchir le Verdon La décision, prise en 1892, de faire passer la voie ferrée sous le massif du Pic de Rent au droit immédiatement à la sortie du souterrain. Le projet définitif a été dressé par l'ingénieur ordinaire Bérengier à commence en octobre. Rapidement, les sols rencontrés et les difficultés de la météorologie ont compliqué au plus haut point la construction du pont dont le coût a triplé, passant de 13000 à 390000 F. Le chantier
    Hydrographies :
    le Verdon
    Référence documentaire :
    Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur sur la fourniture de vin aux puisatiers à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la Coupe du pont sur le Verdon à l'entrée du tunnel de la Colle Saint-Michel. Section de Saint-André à Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire expliquant les causes du . Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire. Document signé Bérengier et Zürcher le Travaux du pont sur le Verdon à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture. Adjudication des . Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur Bérengier. 1er avril 1899. Archives départementales Fondations du pont sur le Verdon : plan général. / Dessin à l'encre sur toile plastifiée signé Travaux des fondations du pont sur le Verdon : photos du chantier et dessins - vues d'ensemble du Conférence mixte relative aux dispositifs de mine à établir dans le pont sur le Verdon et à
    Description :
    Le pont sur le Verdon situé à l'entrée ouest du tunnel de la Colle Saint-Michel est un pont en maçonnerie à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture chacune et de 6, 667 m de flèche. La voie est établie 13 m au-dessus des fondations de la pile et 9 m au-dessus de la ligne des hautes eaux. D'une largeur de 5, 95 m (8,8 m à la base de la pile qui comprend avant et arrière-bec) pour une longueur totale l'exception des chaînes d'angle des deux culées, des parements de la pile et des deux rouleaux, en pierre de
    Localisation :
    Thorame-Haute - la Rivière - isolé - Cadastre : 1987 non cadastré ; domaine public domaine public
    Titre courant :
    pont ferroviaire sur le Verdon
    Appellations :
    pont sur le Verdon
    Aires d'études :
    voie ferrée de la ligne Nice - Digne-les-Bains
    Illustration :
    à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la Vue du pont sur le Verdon et de la sortie ouest du tunnel de La Colle-Saint-Michel Vue du pont sur le Verdon et de la sortie ouest du tunnel de La Colle-Saint-Michel tête, côté st andré, du souterrain de la Colle St Michel / adjudication du 10 septembre 1898 / Le sieur tête, côté st andré, du souterrain de la Colle St Michel / adjudication du 10 septembre 1898 / Le sieur
  • puits et citernes
    puits et citernes La Palud-sur-Verdon
    Historique :
    Les puits les plus anciens semblent remonter à la fin du 18e siècle, ou au début du 19e siècle. Le cadastre de 1835 ne signale que 5 puits, la construction des autres puits et des citernes remonte à la seconde moitié du 19e siècle et au premier quart du 20e siècle. La tradition orale rapporte que les
    Référence documentaire :
    la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835 la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du Section C, dite du Plan. État de section du cadastre de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers Section C, feuille 1, puits au hameau du Plan, échelle d'origine 1/2500e. Plan cadastral de la commune de Châteauneuf-lès-Moustiers. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre Section C, feuille 1, puits au quartier de La Plaine, échelle d'origine 1/2500e. Plan cadastral de
    Description :
    mortier. Près de 30 % des puits sont couverts par un toit à un pan et 22 % par l'extrados de la coupole couvertes par un dôme maçonné sur une couverture plate. Les couvertures sont en tuiles creuses ou en lauzes
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    semblent remonter à la fin du 18e siècle, ou au début du 19e siècle. Sur l'ancienne commune de La Palud Le corpus Le corpus est constitué de 37 puits et 3 citernes, qui ont été repérés sur la commune de La Palud. Il a été décidé d'associer ces puits et citernes, car leur forme et leur mode de puits sont figurés sur le plan cadastral de 1835, deux au hameau du Plan et un au quartier de La Plaine pan, sur pannes ou sur plancher de couverture. Deux citernes possèdent un couvrement en lauzes. La dôme maçonné sur une couverture plate. Lorsque l'édicule est couvert par un toit à un pan, la le cas des lauzes, soit elles portent de part et d'autre sur la maçonnerie, soit elles sont soutenues construction sont identiques. La seule différence tient à l'alimentation en eau, qui se fait par capillarité partie des dépendances d'une ferme ou d'un entrepôt agricole. Deux citernes ont été étudiées : la citerne isolée de Bonlau et la citerne de la ferme d'Aco Emilien. Données historiques Les puits les plus anciens
    Illustration :
    Extrait de la carte IGN au 1/25 000e, avec pointage des puits (en jaune) et des citernes (en orange ) repérés sur le terrain. IVR93_20150402104NUC2A Puits en fer à cheval, en moellons de calcaire, quartier de la Plaine. IVR93_20150401975NUC2A Puits de la Colle d'Encourel, couverture en bâtière maçonnée. IVR93_20150401627NUC2A Puits au quartier de La Colle de l'Olivier. Vue d'ensemble. IVR93_20150401484NUC2A Puits au quartier de la Basse Graou. Vue de volume du cuvelage. IVR93_20150401817NUC2A Puits au quartier de Courchon. Couvrement en lauzes sur solivettes ; poulie de puisage
  • écart de Saint-Maurin
    écart de Saint-Maurin La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 2014 W1
    Historique :
    Le site semble avoir été occupé dès l'Antiquité. La première mention dans les texte est un poème de siècle, la communauté monastique semble avoir quitté les lieux et la chapelle est mentionnée comme propriété de l'évêché de Riez. Son usage est attesté jusqu'à la moitié du 14e siècle. Elle semble ruinée dès grandes prairies abondamment arrosées et dont la récolte de foin est stockée dans les grottes aménagées
    Référence documentaire :
    BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin grottes.] / Dessin, par Sarah Bossy. Dans : « Deux lieux en devenir : la château de La Palud-sur-Verdon et p. 42 Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon Conseil général de la communauté de La Palud du 26 mai 1790. Archives départementales des Alpes-de Demandolx situés dans le lieu de La Palud et son terroir prise par le procès verbal du 24 juillet 1790. 24 Section D, dite de Bourbon. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives , Jacques. Histoire des Gorges du Verdon jusqu'à la Révolution. - Aix-en-Provence : Edisud : Parc naturel p. 131, 294. DEMANDOLX, Henri de. La famille des Demandolx. Manuscrit, 1877, 2 vol., 297 p Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille. Les grottes. Situation. [Plan du site de Saint-Maurin, avec la localisation et l'appellation des
    Précisions sur la protection :
    Réserve naturelle régionale caractérisée par la formation spectaculaire de travertins issus de la précipitation du carbonate de calcium libéré par les nombreuses sources prenant naissance au pied de la falaise de Barbin. La réserve est co-gérée par les propriétaires et le conservatoire d'espaces naturels de
    Statut :
    propriété publique (?) Le site de Saint-Maurin est propriété de la commune de La Palud-sur-Verdon
    Description :
    nord-ouest du village de La Palud, à une altitude comprise entre 710 et 760 mètres. Il est installé au pierre sèche. Un sentier les desserts, en partie creusé dans la roche, en partie sur un mur de Le site de Saint-Maurin se trouve à l'entrée aval des gorges du Verdon, à environ 6,5 kilomètres au nombreuses sources qui suintent au pied de la falaise. L'une d'elle est plus particulièrement fournie et , formant des cascades plus ou moins abondantes selon la saison. D'autres plans naturels s'étagent de façon
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 2014 W1
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    , à environ 6,5 kilomètres au nord-ouest du village de La Palud, à une altitude comprise entre 710 et fait que jusqu'au 18e siècle, les habitants de La Palud venaient en pèlerinage à Saint-Maurin lors des l'entrée des gorges du Verdon. Antiquité et Moyen Age La datation des abris troglodytiques est délicate utilisés à l'antiquité, alors qu'une villa exploitait le quartier de Maireste. Sur la base d'un poème de l'exploitation du quartier de Maireste. Un "gué Maurice" sur le Verdon est mentionné en 1038 et, en 1079, le chapelle. Ses ruines, situées sur le replat supérieur au pied de la grande falaise calcaire, présentent un bâtiment agricole, traversé par le chemin de La Palud à Moustiers. En revanche, elle ne donne aucun . Maurice. Le Curé de La Palud est obligé de prendre possession dans cette espèce de chapelle". Cette vingtaine de parcelles concernées par cette appellation est partagée entre la commune de La Palud et , sur un ressaut de la falaise médiane, à proximité immédiate du chemin creusé dans le tuf. Il est fermé
    Illustration :
    Coupe sur le site de Saint Maurin IVR93_20160400053NUDA Les grottes. Situation. [Plan du site de Saint-Maurin, avec la localisation et l'appellation des Chemin taillé dans le rocher, au niveau de la grotte N. IVR93_20150401891NUC2A
  • abri troglodytique de Saint-Maurin dit grotte G
    abri troglodytique de Saint-Maurin dit grotte G La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 non cadastré 2014 W1 non cadastré
    Historique :
    de taille de tuf pourraient provenir des ruines de la chapelle. Il est probable qu'une plate-forme en bois était installée devant le porche d'entrée. Des graffitis et signatures de la fin du 19e siècle sont gravés sur le mur du porche.
    Référence documentaire :
    BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin P. 42. Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille. . Mémoires d'un village des Gorges du Verdon. Nice : Edition stArt, 2014, 63 p.
    Statut :
    propriété publique Le site de Saint-Maurin est propriété de la commune de La Palud-sur-Verdon, de
    Description :
    L'abri troglodytique dit "grotte G" se trouve dans la partie centrale du site, au pied de la falaise médiane. Il est installé dans une cavité naturelle perchée au-dessus de la "grotte F". On accède le rocher témoignent de la présence d'un système de main courante. Le porche est en partie fermé par est creusé dans la voûte, au-dessus de la porte. Le sol est aplani, et une fosse circulaire profonde de plusieurs dizaine de centimètres est creusée au centre de la pièce.
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 non cadastré 2014 W1 non
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Illustration :
    Plan de la grotte G et coupe DD IVR93_20150402910NUDA
  • ferme de La Maline
    ferme de La Maline La Palud-sur-Verdon - la Maline - isolé - Cadastre : 1835 C3 792, 795 2014 C2 613
    Historique :
    figure pas sur la Carte des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille, dressée dans les années 1780. Sur le cadastre de 1835, elle est séparée en deux parties mentionnées chacune comme "bâtiment rural et cour", ce qui sous-entend qu'il n'y avait pas d'habitation à l'année. La partie occidentale (1835 C3 792) appartient à Roux Pierre, habitant au hameau de La Maline ; la partie orientale (1835 C3 d'aire à battre mentionnée à proximité de ce bâtiment. La lecture des élévations montre plusieurs surmontée d'un fenil, de forme allongé et comprenant seulement deux niveaux. Il correspond à l'emprise de la la parcelle 1835 C2 792. Ensuite, sans doute au début du 19e siècle, la partie ouest de la parcelle 795 a bénéficié d'une surélévation d'un niveau. Cette campagne est peut-être contemporaine de la , dans le courant de la seconde moitié du 19e siècle, le porche couvert situé à l'extrémité ouest a été accolé. Enfin, les bergeries de l'extrémité orientale ont été ajoutées à la fin du 19e siècle ou au début
    Référence documentaire :
    de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives Section C, dite du Village. État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives Section C, feuille 3, parcelles 792 et 795, échelle d'origine 1/5000e. Plan cadastral de la commune
    Description :
    Cette ferme est isolée à environ trois kilomètres au sud du village de La Palud, au bord de l'ancien chemin de La Palud à La Maline, dans un environnement d'anciennes terres agricoles aménagées en terrasse et en partie complantées en vergers. Adossée perpendiculairement au sens de la pente, elle moellons équarris. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. La partie séchoir, au-dessus du est constitué de deux rangs de génoise peints en blanc et la saillie de rive des pignons comporte un une cinquantaine de mètres au sud de la ferme, à la rupture de pente du versant. Le captage de la en pierre sèche. Un volet métallique ajouré ferme l'accès à la galerie, qui s'enfonce sous le versant , parallèlement au sens de la pente. Les parois sont en pierre sèche et le couvrement est en dalles calcaires ; un perpendiculaire. La surverse des abreuvoirs alimentait un lavoir, dont le bassin est construit en maçonnerie de
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - la Maline - isolé - Cadastre : 1835 C3 792, 795 2014 C2 613
    Titre courant :
    ferme de La Maline
    Appellations :
    La Maline
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Illustration :
    Elévation sud, deuxième niveau. Evacuation de la pile d'évier, en terre cuite Chaîne d'angle sud-est, passage de l'avant-toit à deux rangs de génoise, à la saillie de rive à un Abreuvoir-lavoir. Chenaux en bois monoxyles, à la sortie de la source. IVR93_20150400327NUC2A Abreuvoir-lavoir. Galerie en pierre sèche pour le captage de la source. IVR93_20150400328NUC2A Abreuvoir-lavoir. Chenaux en bois monoxyles, à la sortie de la source. IVR93_20150400326NUC2A
  • lavoir de La Plaça
    lavoir de La Plaça La Palud-sur-Verdon - Plaça (La) - en village - Cadastre : 2014 C1 non cadastré, domaine public
    Historique :
    La cadastre ne mentionne aucune construction à cet emplacement, qui fait alors partie du jardin du "presbytère" (1835 C1 293). La construction de ce lavoir remonte probablement aux années 1930.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ce lavoir est situé au pied du mur de soutènement de la place de l'église du village de La Palud parties, la partie amont servant au rinçage ; la séparation comporte une petite buse d'écoulement. Côté nord, la margelle est inclinée et débordante vers l'extérieur. La surverse alimente un petit bassin
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Plaça (La) - en village - Cadastre : 2014 C1 non cadastré, domaine public
    Titre courant :
    lavoir de La Plaça
    Dimension :
    la 182.0 cm grand bassin
    Appellations :
    lavoir de La Plaça
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • abri troglodytique de Saint-Maurin dit grotte F
    abri troglodytique de Saint-Maurin dit grotte F La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 non cadastré 2014 W1 non cadastré
    Historique :
    , où sont les noyers, avec la grande baulme ou la baulme murale ». Le mur du porche oriental porte les 1940. Un dessin de S. Bossy montre qu'en 1988, la partie centrale possédait encore son encadrement de
    Référence documentaire :
    BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin P. 42. Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de La Palud-sur-Verdon. La Palud-sur-Verdon , Jacques. Histoire des Gorges du Verdon jusqu'à la Révolution. - Aix-en-Provence : Edisud : Parc naturel p. 54-56 : Au débouché des Gorges du Verdon, une cella dans les grottes de Saint-Maurin. CRU régional du Verdon, 2001. 386 pages. Provence-Alpes-Côte d'Azur, Direction de la Culture, Service Inventaire et Patrimoine, Marseille. . Mémoires d'un village des Gorges du Verdon. Nice : Edition stArt, 2014, 63 p.
    Statut :
    propriété publique Le site de Saint-Maurin est propriété de la commune de La Palud-sur-Verdon, de
    Description :
    L'abri troglodytique dit "grotte F" se trouve dans la partie centrale du site, au pied de la par un grand mur maçonné. Le porche de la partie orientale est entièrement fermé par un mur maçonné que par l'arrachement de l'encadrement d'une petite baie, dont subsiste quelques élément de la feuillure d'arrière tableau. Cette partie orientale n'est donc accessible que par l'intérieur, depuis la partie centrale. La cavité naturelle est vaste et haute. Le sol naturel a été taillé et aménagé pour aménagée sur une banquette de gros blocs de tuf, avec une grande accumulation de cendres. Un conduit d'aération, en partie taillé dans la paroi, permet l'évacuation des fumées. On note des trous de poutres et une retraite de plancher taillés dans la paroi, qui témoignent de l'existence d'un plancher créant un dont on voit l'ancrage des trois dernières marches creusé dans la paroi sud-ouest. Cet étage servait très probablement de séchoir et de fenil. La partie centrale est constituée d'une cavité peu profonde
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 non cadastré 2014 W1 non
    Aires d'études :
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Illustration :
    Plan de la grotte F IVR93_20150402908NUDA