Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2058 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • présentation de l'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes
    présentation de l'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes Hautes-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Localisation :
    Hautes-Alpes
    Titre courant :
    présentation de l'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes
    Carte :
    Localisation des ensembles étudiés. Architecture militaire des Hautes-Alpes.
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    L'étude sur l'architecture militaire des Hautes-Alpes est la première de la grande enquête
  • place forte de Briançon
    place forte de Briançon Hautes-Alpes
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    des Alpes. 1940.- Avignon, 1941. BERAUD, Henri. Bataille des Alpes. Album mémorial. Juin 1940. 1944/45.-Editions Herindal, 1987. HUMBERT (Général Jacques). La défense des Alpes 1860-1939. Dans : Revue historique de l'Armée. 1ère PERREAU, Joseph. L'épopée des Alpes. Episodes de l'histoire militaire des Alpes. Berger-Levrault PERRIN M. (Colonel). Topographie et défense des Alpes françaises. 1894. PLAN, Général E., LEFEVRE Eric. La bataille des Alpes. 12-25 juin 1940. Lavauzelle, 1982.
    Localisation :
    Hautes-Alpes
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    de la guerre de la Ligue d'Augsbourg, la frontière française sur les Alpes était loin de suivre la , le corps expéditionnaire, contenu par les manoeuvres de Catinat, repasse les Alpes, laissant tout le pays dévasté. L'alerte est d'autant plus chaude à Versailles qu'on s'y faisait des Alpes en général et guerre de succession d'Espagne, et les opérations reprennent sur la frontière des Alpes, contre Victor . Louis XIV prit alors la décision de confier la défense des Alpes au maréchal de Berwick à l'aube de la contentieux évoqué plus haut : le 12 octobre, l'ingénieur Desroches a signé le procès-verbal de bornage du . Un peu plus haut, le fort d'Anjou et la « redoute à mâchicoulis» formaient ouvrages de surveillance
  • église paroissiale Saint-Louis
    église paroissiale Saint-Louis Mont-Dauphin - en village - Cadastre : 1831 7 1981 AA 92
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    l'église St. Louis de Mont-Dauphin, 1807. 1807. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 2 O 1340. ministre de l'Intérieur au préfet des Hautes-Alpes revendiquant la propriété des portions inachevées départementales des Hautes-Alpes, Gap : 2 O 1340. 1839. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap : 3 E 3866. départementales des Hautes-Alpes, Gap : 3 E 3866. d'édifice des Hautes-Alpes". : Bulletin de la société d’Études des Hautes-Alpes, 1887, 222-224 p. d'édifice des Hautes-Alpes". LARBITRAY, M. Deux vues de Mont-Dauphin. Dans : Bulletin de la société d’Études des Hautes-Alpes ROMAN, Joseph. Répertoire archéologique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie
    Description :
    chapiteaux moulurés. Le volume intérieur est éclairé par quatre hautes fenêtres en plein-cintre. Il est fermé
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    . L'ensemble est largement éclairé par quatre grandes fenêtres et un oculus d'axe, placé très haut de façon à variables décroissants du bas vers le haut, joints brouillés, pose des ardoises (épaisseur 6-8 mm) au clou , inox plombé ou cuivre) comme il était d'ailleurs couramment pratiqué dans les Alpes au XIXe siècle. A
  • ville et place forte de Montdauphin
    ville et place forte de Montdauphin Mont-Dauphin - Mont-Dauphin - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    GOLAZ, André, GOLAZ, Odette. Notice historique et descriptive sur Mont-Dauphin (Hautes-Alpes). Dans : Bulletin de la Société d’Études des Hautes-Alpes, 1966, 96 p.
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    terrestres et maritimes, à une imposante coalition. En ce qui concerne la frontière des Alpes - au tracé entreprend, en 1700, sa seconde tournée d'inspection des places de la frontière des Alpes. Pour Montdauphin de sa nouvelle situation de place de première ligne et de clef de voûte de la défense des Alpes. En la France» où, pour la frontière des Alpes, il souligne la nécessité d'améliorer Montdauphin, en France : l'organisation de la frontière des Alpes ne sera en rien négligée). Aussi, vers 1878, on des Alpes à partir de 1886, puis le report corrélatif de notre dispositif défensif plus en avant et plus haut (Viraysse, Les Fourches, Restefond) avaient sensiblement amélioré la sécurité de la frontière
  • ensemble fortifié dit ouvrages italiens
    ensemble fortifié dit ouvrages italiens Montgenèvre
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    En 1713, la France cède à la Maison de Savoie ses possessions du versant oriental des Alpes en
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    cédé, à la Maison de Savoie, ses possessions du versant oriental des Alpes en échange de la Haute Ubaye d'ensemble de la frontière des Alpes (1929-31) en fait composantes, pour le sud-est, du système dit « ligne Alpes, avec 85000 combattants, ne pouvait livrer qu'une bataille défensive face à l'offensive italienne un puits montant, 15 m plus haut, à une cloche cuirassée de mitrailleuse, à quatre créneaux, type n°4
    Illustration :
    Groupe du col de l'Echelle. Ouvrage 654. Détail du bloc d'entrée. En haut, et à droite, prise d'air
  • position dite ligne des Gondrans
    position dite ligne des Gondrans Montgenèvre - le Gondran - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    la défense de la frontière des Alpes revient au premier plan des préoccupations en 1926 , président de la C.O.R.F. en réponse à l'approbation ministérielle et à l'attribution au front des Alpes d'un aux organisations plus méridionales (Larche - Restefond - Alpes- Maritimes) au détriment de celles du nord des Alpes, Briançonnais compris. L'ouvrage existant est constitué : - D'une infrastructure , routes, fontaines, baraques, ouvrages, admirablement intégrés au paysage du haut plateau, constitue un
    Illustration :
    Vue aérienne prise du sud. Au premier plan, tranchées et batteries. De bas en haut et de gauche à Ouvrage C : cour centrale vue du haut de la casemate B. A gauche, les façade des casemates A avec
  • pont dit pont d'Asfeld
    pont dit pont d'Asfeld Briançon - Pont d'Asfeld - isolé - Cadastre : 1975 AO-B
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    , le petit tronçon de route menant au passage couvert situé sous la culée est, évoqué plus haut
    Illustration :
    tambour défensif. En arrière, en haut et à gauche, le fort des Salettes. Au centre, la vallée de la Clarée , la route d'Italie et en haut, à l'arrière plan, le Chaberton. IVR93_19870500463X Vue inférieure côté nord. En haut, flanc est du château. IVR93_19870500482X
  • ouvrage fortifié dit ouvrage 365, dit batterie du Petit Vallon, dit batterie de la Fontaine du Chamois
    ouvrage fortifié dit ouvrage 365, dit batterie du Petit Vallon, dit batterie de la Fontaine du Chamois Montgenèvre - Batterie du Chamois - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Description :
    L'ouvrage est constitué de quatre éléments. Les batteries hautes du Petit Vallon sont un groupe de
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    réalisées avant 1914 - un ouvrage récent (1935-40). Batteries hautes du Petit Vallon Implantées sur un , implanté à contrepente entre les batteries hautes et la poudrière. Corniche en pierre moulurée. Fenêtres à , sont constituées par des chambres de tir d'environ 2,50 de large et 4 m de profondeur et 2,50 de haut de large x 40 cm de haut (type 3 du «catalogue Nicolas »). L'embrasure est précédée extérieurement
  • fort de la Croix de Bretagne
    fort de la Croix de Bretagne Villar-Saint-Pancrace - la Croix de Bretagne - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    politique et tactique (développement d'unités spéciales de montagne, création de l'armée des Alpes, tension parapet en terre, niches à munitions et éventuellement magasin. Ce sont, de bas en haut : Batterie n° 1
    Illustration :
    Caserne A. Casemate du premier étage. Vue intérieure. En haut, doublage en tôle de la voûte. Au mur
  • ouvrage d'infanterie dit ouvrage d'infanterie du col de Granon
    ouvrage d'infanterie dit ouvrage d'infanterie du col de Granon Val-des-Prés - col du Granon - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    12 février 1929 relatif à la frontière des Alpes, de prendre la crête séparant les bassins de la du 14 janvier 1930 à la fortification des Alpes, l'ouvrage est classé en deuxième urgence donc
    Illustration :
    haut de la vallée du torrent du Granon. A l'arrière plan, la crête de Pecé. IVR93_19860500880X (observatoire). Au fond, en haut et à gauche, blockhaus de l'Enlon. IVR93_19860500881X
  • fort d'Anjou
    fort d'Anjou Briançon - Fort d'Anjou - isolé - Cadastre : 1975 C 264, 265
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    haut) sur une crête secondaire dérivée du pied de la montagne de l’Infernet, et dont l'occupation
    Illustration :
    Gondran. Au deuxième plan, derrière le fort, ancien chemin d'accès. Au troisième plan, en haut et à gauche
  • double caponnière dite communication Y
    double caponnière dite communication Y Briançon - Fontchristiane - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    exposé : le rempart en est plus épais, plus haut et défile mieux le bâtiment A ; le piédroit est de celui
    Illustration :
    haut à droite, la vallée de la Guisane. En haut, à gauche, le sommet du Prorel (2566 m
  • édifice fortifié dit baraquement des Acles
    édifice fortifié dit baraquement des Acles Névache - Vallée des Acles - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    » conduisirent la France à la création d'unités alpines, noyau de la future armée des Alpes. Du même coup, on l'infanterie de montagne, de points plus nombreux situés plus loin et de plus en plus haut, au plus près de la
  • caserne dite caserne Rochambeau, dite casemates C et K
    caserne dite caserne Rochambeau, dite casemates C et K Mont-Dauphin - 3e caserne - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    soutènement de la cour, et en haut, sur la façade du troisième niveau du pan coupé à la jonction des deuxième chacune à une porte d'accès au comble. Ces portes, placées d'équerre, s'appuient d'un côté sur le haut batterie éventuelle mais, aucune embrasure n'étant préparée dans le haut du parapet (à part deux créneaux l'escalier de l'arc-boutant décrit plus haut. Les cages d'escalier des casemates s'arrêtent, sous voûte à d'exemplaires dans les ouvrages militaires de la frontière des Alpes), les deux autres ayant dû abriter le
  • position des Aittes
    position des Aittes Cervières - les Aittes - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    des crédits alloués à la frontière des Alpes, l'ouvrage des Aittes est placé par la CORF en deuxième d'une conception assez proche de l'"abri actif" spécifique à la fortification des Alpes. Réalisation
    Illustration :
    Vue partielle des blocs avant prise du nord. A gauche, bloc 4. Plus haut à droite, bloc 3
  • position dit blockhaus et batterie de la Lauzette
    position dit blockhaus et batterie de la Lauzette Cervières - la Lauzette - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    des Alpes, à partir du 25 juin 1940 . Enfin, a été transportée au secteur des travaux du génie de
    Illustration :
    la Cerveyrette. Au centre, la baraque G, à gauche la batterie B. En haut, à droite, le blockhaus
  • blockhaus dit blockhaus de la Cleda
    blockhaus dit blockhaus de la Cleda Névache - la Cleda - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Description :
    C'est un parallélépipède monolithique en béton armé de 5 x 4,5 m par 2, 3 m de haut, épaisseur des
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
  • fort dit fort de l'Olive
    fort dit fort de l'Olive Névache - Rocher de l'Olive - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    développement des unités de montagne spécialisées, et la création, en France, de l'armée des Alpes (1888 .) dans le cadre des études du programme restreint de défense des Alpes. Premier stade d'un ensemble plus cuirassées d'action frontale des ouvrages du Sapey (Modane), FIant et Rimplas (secteur fortifié des Alpes
    Illustration :
    Berger. En haut, à gauche, la route stratégique d'accès et le chemin de l'Enlon, avec le poste de magasin à poudre sous roc avec, à droite, les ruines du bâtiment K, et, plus haut et à gauche, la façade
  • batterie du Chaberton
    batterie du Chaberton Montgenèvre - Mont Chaberton - isolé
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    du sommet (est) a été entaillée artificiellement sur 12 m de haut, de façon à dégager une plateforme tours en maçonnerie de 8 m de haut, portant chacune une tourelle tournante système Armstrong abritant un en tôle d'acier prolongeait la base du cuirassement pour protéger des intempéries le haut de la tour
  • fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon
    fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon Briançon - avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1975 AO5 54, 55, 58, 59, 60
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Aires d'études :
    Hautes-Alpes
    Texte libre :
    « Barbets », sur le versant oriental des Alpes. Craignant probablement un coup de main des Barbets contre la
    Illustration :
    Q. A l'arrière plan, en haut et à droite, le fort des Têtes. IVR93_19870500566X l'arrière plan, en haut et à gauche, position de la Croix de Toulouse. IVR93_19870500567X . En haut et à gauche, fort des Têtes. IVR93_19860500858X