Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de villégiature (villa) dite Les Pins, actuellement La Lézardière
    maison de villégiature (villa) dite Les Pins, actuellement La Lézardière Saint-Raphaël - Valescure - 417 avenue des Mimosas - en ville - Cadastre : 1981 AM 48
    Historique :
    , elle appartient à la veuve du docteur Noël Guéneau de Mussy, célèbre homéopathe, et en 1914, à Montaigu Howard. Elle est actuellement morcelée en plusieurs appartements et a pris le nom de La Lézardière.
    Référence documentaire :
    Bulletin de l'Association de Boulouris, 1888, tableau des villas. CARLINI, Marcel. Collection Carlini. 1875-1950. Médiathèque de Saint-Raphaël : non coté. NIEPCE, A. Station hivernale de Saint-Raphaël. Paris : Ed. O. Doin, 1889.
    Précision dénomination :
    maison de villégiature
    Représentations :
    Ornements architecturaux sculptés sur les élévations extérieures et le grand salon. Décor de gypseries à motifs de marguerites dans l'entrée.
    Description :
    la façade antérieure, au nord, en rez-de-chaussée surélevé, abritées par un auvent ou un porche en largement ouvert par trois fenêtres occupant toute la largeur de la pièce. Ce salon est relié au jardin par
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé
    Auteur :
    [personnage célèbre] Guéneau de Mussy Noël
    Titre courant :
    maison de villégiature (villa) dite Les Pins, actuellement La Lézardière
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée surélevé. IVR93_20048301121NUD Vue de volume prise du sud. IVR93_20048300908XE
  • station de villégiature de Valescure
    station de villégiature de Valescure Saint-Raphaël - Valescure - Cadastre : 1981 AM
    Historique :
    milieu médical parisien et mondain. On y rencontre les célèbres homéopathes Noël Guéneau de Mussi (villa Comme la ville, la station de villégiature de Valescure est une création de Félix Martin, maire à partie de 1878, qui la relie à la ville par un boulevard de 5 kilomètres. Un réseau de plus de 15 kilomètres d'avenues et de boulevards dessert le parc résidentiel dont les terrains sont commercialisés par la Société Civile des Terrains de Valescure dont Félix Martin est le principal actionnaire avec les plus important propriétaire foncier de Valescure. Il se porte acquéreur des terrains de la Société civile Saint-Raphaël-Valescure de Félix Martin, restée plusieurs années en liquidation, et constitue sa propre société dont il confie la gestion à l'architecte Léon Sergent. De 1882 à 1900, les principales lotissement. De 1880 à 1888, Valescure est plutôt un centre de tourisme hivernal et climatique où se côtoie un Marguerite IA83000584), groupés autour du mécène Angelo Mariani, pharmacien et inventeur du vin de coca
    Référence documentaire :
    Feuille de Fréjus N° XXXV-44. Feuille au 10000e. N° 8-a. 1 Carte de France au 50.000e. Service géographique de l'armée. Levé en 1913. / Dessin à l'encre, auteur inconnu, levé en 1913, tirage de 1931. KIEFFER, M. Le Valescure de Félix Martin. Dans : Annales du Sud-Est Varois, tome II, 1977, p. 51-58. NIEPCE, A. Station hivernale de Saint-Raphaël. Paris : Ed. O. Doin, 1889. pédagogique d'Architecture de Marseille : 1984.
    Dénominations :
    station de villégiature
    Description :
    Située en retrait par rapport à la mer (environ 3,5 kilomètres), la station de villégiature de Valescure est aménagée sur un site d'exception constitué de collines boisées de pins parasols, de chênes liège et de mimosas, dominant le paysage environnant. Elle est organisée en parc résidentiel structuré à partir du Grand boulevard de Valescure et du boulevard du Suveret qui partent tous deux du carrefour des Anglais. Un réseau de boucles faisant retour sur le boulevard constitue des îlots occupés par une ou parfois deux villas. La disponibilité des terrains permet une dispersion des villas sur de grandes parcelles. Les constructions sont en général de grosses villas de type aristocratique.
    Auteur :
    [commanditaire] Guéneau de Mussy Noël
    Titre courant :
    station de villégiature de Valescure
1