Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 34 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice (N° 2)
    calice (N° 2) Senez - place de l' Eglise
    Historique :
    du blason est plus complexe : il pourrait s'agir du calice de Jean Anthoine Geoffroy, prévôt du Calice réalisé en 1616-1617 (lettre-date de Paris) par l'orfèvre parisien Jean Crochet. L'analyse
    Auteur :
    [destinataire] Goeffroy Jean Anthoine [orfèvre] Crochet Jean
  • tableau : Saint Joseph, saint Antoine abbé et saint Jean l'Evangéliste
    tableau : Saint Joseph, saint Antoine abbé et saint Jean l'Evangéliste Castellet-lès-Sausses
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte au-dessus des personnages : S. IOSEPH. S. ANTHOINE ABE S IEAN EVANG.
    Représentations :
    saint Jean l'Evangéliste , saint Antoine au centre, saint Joseph à sa droite et saint Jean à sa gauche. Ils tiennent leurs attribut et une coupe à pied évoquant la forme d'un calice pour saint Jean l'Evangéliste.
    Titre courant :
    tableau : Saint Joseph, saint Antoine abbé et saint Jean l'Evangéliste
  • ex-voto, tableau : Enfant renversé par un tramway, Jean Merlino
    ex-voto, tableau : Enfant renversé par un tramway, Jean Merlino La Trinité - Laghet
    Inscriptions & marques :
    AU PETIT JEAN MERLINO AGEE (e barré) DE 18 MOIS. TEMOIN SON PERE TOMAS MERLINO ET SA MERE ANNETTE concernant l'iconographie : ANTHOINE-CHOCOLAT. PLACE MASSENA-GARIBALDI-ABATOIR (sur tramway) ; signature
    Titre courant :
    ex-voto, tableau : Enfant renversé par un tramway, Jean Merlino
  • Chapelle Notre-Dame-de-Piégut dite aussi chapelle Saint-Jean
    Chapelle Notre-Dame-de-Piégut dite aussi chapelle Saint-Jean Thorame-Basse - Piégut - isolé - Cadastre : 1827 A1 271 2016 A 782
    Référence documentaire :
    Jean Honorat, notaire à Thorame-Basse, 1637-1646. 22 juillet 1641. Archives départementales des Alpes frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes p. 94 GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon
    Titre courant :
    Chapelle Notre-Dame-de-Piégut dite aussi chapelle Saint-Jean
    Annexe :
    , Thorame-Basse. Dans minutes de Me Jean Honorat, notaire à Thorame-Basse, 1637-1646. 22 juillet 1641 de me Sauvaire Monge consul moderne, Anthoine Honnoré, Pierre Sumian et Heriyes Laugier et autres
    Vocables :
    Saint-Jean
    Texte libre :
    églises dédiées Sainte-Marie, Saint-Etienne et Saint-Jean, donnée par Rostan de Castellane à l'abbaye réfection de la toiture, alors en lauzes (voir transcription en annexe), à Jean Giraud maître-maçon de : "la fabrique possède non loin du hameau de Thorame-Basse une petite chapelle dédiée à St Jean
  • tableau : Calvaire, saint Eutrope, saint Jean l'évangéliste, saint Claude, saint Antoine abbé
    tableau : Calvaire, saint Eutrope, saint Jean l'évangéliste, saint Claude, saint Antoine abbé Saint-Chaffrey - la Villette - isolé
    Inscriptions & marques :
    , S CLAVDE, S ANTHOINE ; inscription concernant le donateur, en noir, sur une ligne, à la partie
    Représentations :
    , lune ; saint Eutrope (crosse, mitre) ; saint Jean l'évangéliste (calice : dragon) ; saint Claude
    Titre courant :
    tableau : Calvaire, saint Eutrope, saint Jean l'évangéliste, saint Claude, saint Antoine abbé
  • église paroissiale Saint-Martin
    église paroissiale Saint-Martin Colmars - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1827 E 31, 39 1983 AB 55
    Historique :
    commande de Bérard de Chamberony, notaire de Colmars en 1300, sous le vocable de Saint-Jean. Cet édifice dans le grand incendie de la ville. Un nouvel édifice, toujours sous le vocable de Saint-Jean semble-t
    Référence documentaire :
    18 juillet 1628 : l'assemblée du conseil de communauté se tient "dans l'église Saint-Jean 30 octobre 1685 : la communauté de Colmars "paie à Jean Meisfred vingt sept livres qui lui sont ), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788 1816. Pétition des fabriciens. Délibérations du 20 janvier. Devis estimatif de Jean-Pierre Vue de situation des deux églises Saint-Jean (dans le bourg, à l'intérieur des fortifications) et -Jean, 1986, 559 p. : ill. p. 86-87 GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et
    Remploi :
    remploi provenant de Colmars - porte est, façade nord ancienne église paroissiale Saint-Jean
    Annexe :
    titre de saint Martin [avait] été démolie longtemps devant l’année 1582, puisque mgr Jean Clausse fesant avant 1300, a été érigée l'église de Saint-Jean sur la commande Bérard de Chamberony, à l'emplacement de pourrait considérer que la nouvelle église édifiée en 1530 sous la titulature de saint Jean prend, dès sa ", puis en 1700, dans une visite pastorale, l'évêque mentionne à nouveau l'église Saint-Jean « qui est novembre 1700: "[...] nous sommes allés visiter [...] l'église de Saint-Jean qui est maintenant celle de puisque Mgr Jean Clausse fesant la visite épiscopale à Colmars cette année impute cette vieille démolition aux guerres précédentes et atteste que le service se fesoit des lors en l'église de Saint-Jean". "La chapellenie de St Jean l'Evangéliste fondée par Bérard Chamberony notaire de Colmars le vint sept janvier mil trois cens lequel bâtist aussi cette meme église de St-Jean qui est devenue aujourdhuy la Paroisse lequel il a donné trois maisons contiguës à l'église de St-Jean qu'il venoit de batir, lesquelles ayant
    Texte libre :
    la chapellenie de Saint-Jean et c'est le même qui fait bâtir "cette même église de St-Jean qui est l'église Saint-Jean dans laquelle, d'après Monseigneur Soanen en 1718, on célébrait le service divin déjà en 1551. Cette nouvelle église Saint-Jean est détruite par le grand incendie de Colmars le 8 août saint Jean, de même lors de la visite de 1712 à l'occasion de laquelle l'évêque commente son piètre état
    Illustration :
    -Martin et Saint-Jean, respectivement à l'emplacement de l'actuel fort de Savoie, et dans le bourg
  • église paroissiale Notre-Dame
    église paroissiale Notre-Dame La Bastide-des-Jourdans - 1ère église paroissiale - en village - Cadastre : 1974 AB 20 1838 F 269
    Contributeur :
    Vincent Jean
    Historique :
    1672 et 1674 construction du collatéral nord par les maçons Jean Delestic et Michel Féraud ; réfection
    Référence documentaire :
    f° 2624. Sommations et réponses faites entre Claude Corriolis et Jean Gros, prieur de La Bastide Appel à Rome par Jean Robaud, prieur de La Bastide-des-Jourdans, 11 août 1418. Archives
    Auteur :
    [maçon] Delestic Jean
    Annexe :
    le 24e jour du mois de nouvambre apres midy, constitués en leurs personnes, messire Jean-Bernard de deliberation du conseil du sixiesme du courant, lesquels, de leurs grés, ont bailhé à prix faict à Jean midi , constitué en sa personne messire Jean-Bernard de Coriolis, docteur en sainte theologie, prestre grés, ont bailhé à pris fait à Jean Delestic et Michel Feraud, mestres masons dudit la Bastide, presans
    Texte libre :
    l'édifice lui-même. Le prieur de La Bastide-des-Jourdans est, le 11 août 1418, Jean Roubaud . Comme tous ses et de Saint-Pierre-de-Pomerol qui lui ont été annexés ; son titulaire, Guillaume Jean, successeur de notarié, daté du16 décembre 1573, fait état d'un différent survenu entre le prieur, Jean Gros, et le avec le propre frère du seigneur, Anthoine Corriolis, à propos de l'hôpita ldu lieu qu'il occupe visite pastorale des 5 et 6 septembre, le même Jean Gros est toujours prieur et l'effectif des la communauté, sur le rapport des consuls et en accord avec l'abbé Jean-Bernard de Corriolis, prieur , à Jean Delestic et Michel Feraud, maçons du pays, pour le prix de 350 livres : la communauté se communauté ratifia l'accord passé entre les consuls, le prieur et le sieur Jean de Tappis , stipulant que ce même année 1674, le prieur Jean-Bernard de Corriolis adressa au cardinal Grimaldi, archevêque d'Aix, un les entrepreneurs Jean Delestic et Michel Feraud de refaire la troisième travée du vaisseau central
  • pont d'Ondres dit du Moulin ou de Serpège
    pont d'Ondres dit du Moulin ou de Serpège Thorame-Haute - Saint-Antoine - isolé - Cadastre : 1827 non cadastré ; domaine public ; 1987 A non cadastré ; domaine public
    Historique :
    ouvrage, en pierre, est conçu par l'architecte de la province Jean Jaubert et adjugé en 1685 à Eustache
    Référence documentaire :
    accepte de construire ce pont de pierre. Elle envoie Jean Jaubert, architecte, pour établir le devis ; f
    Auteur :
    [architecte de la province] Jean Jaubert
    Annexe :
    vingt-six et le quinziesme jour du mois de julhet avant midi, establi en personne me Anthoine Saurin vingt-six et le vingtroisiesme jour du mois de septembre après midi, du consentement de me Anthoine . communauté et par les mains et propre argent d’Anthoine Bauch[ière ?] comis d’Anthoine Brochier, thézorier fait Anthoine Arnaud Augier et Honoré sieur de Clamensane, prins du consentement des parties, moyenant
  • Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1
    Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1 Le Fugeret - en village
    Historique :
    Castellane Jean André (tableau d'autel daté et signé). Un restauration a été effectuée par JA Bourgoin : le
    Référence documentaire :
    Voir la transcription en annexe. Prix-fait et quittance pour deux tableaux peints par jean André p. 7 LACROIX, Jean-Bernard. Un peintre provençal méconnu Jean André. Dans : Annales de Haute
    Auteur :
    [peintre] André Jean
    Annexe :
    Transcription du Prix-fait et de la quittance pour deux tableaux peints par jean André pour . Transcription réalisée par Aurélie Bonan. Prix fait concernant deux tableaux passé à Jean André, peintre de la assisté de messires Anthoine Trabaud, vicaire et curé, Esperi Trabaud, segondere en la dite eglize de leur gré, au nom de la communauté et de sieur prieur du dit lieu ont bailhé à priffaict à Jean André et publié au dit Fugeiret dans la maison de mois notaire, présents à ce Jean Agaud et Guilhem Maur du mil six cent soixante ung et le dix neuf novembre establi le dit Jean André, maistre peintre de son Fugeiret, tesmoings requis et soubsignés avec les dites parties. Jean André, Audibert, J. Salvan, H. Blanc
  • Retable N°1
    Retable N°1 Le Fugeret - en village
    Historique :
    de Jean André, auteur du tableau d'autel, sans doute dans la réalisation de la polychromie. Le
    Référence documentaire :
    Prix-fait et quittance pour deux tableaux peints par jean André pour l'église paroissiale du p. 279. LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n
    Auteur :
    [peintre] André Jean
    Annexe :
    Transcription du Prix-fait et de la quittance pour deux tableaux peints par jean André pour . Transcription réalisée par Aurélie Bonan. Prix fait concernant deux tableaux passé à Jean André, peintre de la assisté de messires Anthoine Trabaud, vicaire et curé, Esperi Trabaud, segondere en la dite eglize de leur gré, au nom de la communauté et de sieur prieur du dit lieu ont bailhé à priffaict à Jean André et publié au dit Fugeiret dans la maison de mois notaire, présents à ce Jean Agaud et Guilhem Maur du mil six cent soixante ung et le dix neuf novembre establi le dit Jean André, maistre peintre de son Fugeiret, tesmoings requis et soubsignés avec les dites parties. Jean André, Audibert, J. Salvan, H. Blanc
  • Orgue de tribune
    Orgue de tribune Entrevaux
    Historique :
    Jean-Baptiste de La Farge des orgues qu’il sera tenues de disposer ad cornu Evangelii entre le premier chœur, cette construction est réalisée par un maître maçon d’Entrevaux, Anthoine Delabarre. En 1692, à par le Marseillais Jean Eustache et reprise en 1858 par François Mader à la demande de l'abbé Avilon voit alors confier la restitution à l'identique de l'orgue de Jean Eustache.
    Référence documentaire :
    f. 394-400. Prix-fait à maître Jean-Baptiste de la Farge pour la facture d'un orgue pour la p. 67 LACROIX, Jean-Bernard. La cathédrale à Entrevaux. Le mobilier. Dans : Annales de Haute
    Auteur :
    [facteur d'orgues, menuisier, sculpteur] Farge Jean-Baptiste de la [facteur d'orgues] Eustache Jean
  • Église paroissiale Saint-Nicolas
    Église paroissiale Saint-Nicolas Pertuis - place Mirabeau - en ville - Cadastre : 2014 BV 1 472 1937 K1 274 1837 K 496
    Historique :
    vers 1539. De 1535 à 1541, les maîtres maçons Jean Martin et Jacques Jean reconstruisent le chœur et
    Référence documentaire :
    f°1233v°-1235, 1600, 1607 Prix-fait entre Jean-Baptiste de Rippa et George Bernard, puis entre Jean -Baptiste de Rippa, Antoine Jaumard et Jean Chautras. Dans les minutes notariales de l'étude Barriol de
    Auteur :
    [maître maçon] Martin Jean [maître maçon] Jean Jacques
    Annexe :
    proffit et utilité de ladite esglise assavoir messires reimond palmier, Barthelemi Vernet et Anthoine Prix fait du 29 août 1600 conclu entre le sieur jean-Baptiste de Rippa et George Bernard pour la conclu entre le même fermier général et Antoine Jaumard et jean Chautras, maistres menuisiers de Bonnieux
  • cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Entrevaux - place Saint-Jean-Baptiste - en village - Cadastre : 1816 G 12 2009 G 255
    Historique :
    , Antoine Boulhit, Jean-Antoine de Remuzat, Etienne Michel, Michel Remuzati). Quatre évêques jouent un rôle particulièrement important dans l'édification et l'aménagement de la cathédrale : Clément Isnard, Jean-Dominique
    Référence documentaire :
    p. 184 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean p. 274 FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Souvenirs religieux des églises de la Haute-Provence. Digne
    Auteur :
    [maître maçon] Remuzat Jean-Antoine de [commanditaire] Ithier Jean-Dominique
    Localisation :
    Entrevaux - place Saint-Jean-Baptiste - en village - Cadastre : 1816 G 12 2009 G 255
    Annexe :
    agrandit le domaine de la Seds par des acquisitions et en 1654, l’évêque Jean-Dominique Ithier fait
    Texte libre :
    d’Entrevaux Nicolas Raynard, Michel Moret, Jean Antoine de Remuzat et Antoine Delabarre, sous-traitent avec devant être achevés à la fête de saint Jean Baptiste 1630. En 1630, la construction de la cathédrale est 1651, puis de Mgr Jean-Dominique Ithier, évêque de 1654 à 1672. Ainsi on doit notamment à ce dernier le étables de Maitres Anthoine Bonnet et Honoré Mouret, notaires royaux, afin de les démolir pour rendre la Jean-Baptiste Nolliny, nommé « architecte » dans le prix fait de 1773. Artisan italien résidant à
  • Château Fort, Beffroi
    Château Fort, Beffroi Pertuis - Mirabeau - en ville - Cadastre : 1937 K 262 1837 K 490
    Historique :
    1605 par la ville et transformé en beffroi par les maçons Raimond Bérard et Jean Meissonnier sur les
    Auteur :
    [maçon] Meissonnier Jean
    Annexe :
    Raimond Bérard et Jean Meissonier, maçons de la Tour-d'Aigues. Rapport pour messieurs les conseux et notere royal soubsigné hont rapporté Anthoine Bouier et Sauvaire Leaumond, mestres massons de la ville Raimond Bérard et Jean Meissonnier pour la construction du clocher. Pris faict pour la communauté de Raimond Bérard et Jean Meissonnier pour la construction du clocher. Pris faict pour la communauté de Raimond Bérard et Jean Meissonnier pour la construction du clocher. Pris faict des trompes du clocher Raimond Bérard et Jean Meissonnier pour la construction du clocher. Pris faict pour la communauté de 1605 , 17 août . - Prix-fait conclu entre la communauté de Pertuis et les maçons Jean Meissonnier
    Texte libre :
    les dalles du passage extérieur. Entre autres : PELLENC Jean-Baptiste 1856, Albert BIU 1835
  • Tableau d'autel : Donation du rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne
    Tableau d'autel : Donation du rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne Colmars - - place de l' Eglise - en village
    Historique :
    D'après une quittance (cf. annexe) datée du 11 août 1641, un tableau est réalisé par Anthoine l'Enfant avec saint Mître, conservé dans l'église Saint-Jean-Baptiste-du-Faubourg d'Aix-en-Provence). En
    Référence documentaire :
    de Colmars. Dans minutes d'Anthoine Roux, notaire à Colmars. Archives départementales des Alpes-de
    Annexe :
    de Nostre-Dame du Saint-Rosaire de ceste ville de Colmars 1641, 11 août (…) Anthoine Rouvier mre tesmoingz y requis et soubsignés quy a sceu, Rouvier, J. Saurin, F. Mati, Jehan Grimaud et moy Anthoine Roux
  • Maison Consulaire
    Maison Consulaire Pertuis - Voltaire - en ville - Cadastre : 1937 K 1880 1837 K 454, 456
    Historique :
    l'horloge communale construite en 1407 par Jean de Croys ; en 1602 et 1603, construction d'un nouvel
    Auteur :
    [fabricant] Croys Jean de
    Annexe :
    neuf livres dix soulz ,que ont confessé avoir receu de Anthoine Constans, tresorier moderne de ladicte
  • Maison
    Maison Pertuis - 6 rue de la Fontaine de L'Ange - en ville - Cadastre : 1937 K 308 1837 K 762 A 764
    Historique :
    Grosse maison bourgeoise, propriété de la famille Jean en 1567 et 1602, Martin en 1730 ; formée de 3 maisons réunies par le notaire André Jean et reconstruites en 1603 par les maîtres maçons Etienne
    Annexe :
    1603, 11 janvier. Pertuis. - Prix-fait conclu entre André Jean et Antoine Bonaud, notaires, et les mestres Anthoine Bonaud et André Jehan, noteres royaulx de ceste ville de Pertuis, lesquelz de leurs grés jusques à la maison de mestre Anthoine Bonaud notere et au millieu du jour du passage de la cour comune . mestre Anthoine Bonaud et celle de la maison que feust dud. Pascallis, et pour fere lad. besongne
  • église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens
    église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens Thorame-Basse - - en village - Cadastre : 1827 F 111, 112 2016 F 44, 45
    Référence documentaire :
    -Pierre de Thorame-Basse. Dans minutes de Me Jean Honorat, notaire à Thorame-Basse, 1678-1687. 30 juin ), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 -Jean, 1986, 559 p. : ill. FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses-Alpes p. 93-95 GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et p. 275. LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n
    Annexe :
    dans ma maison en présence de me Anthoine Carbounel prestre et vicaire dud. Thorame et Jean Féraud et messire Anthoine Ysnard prebstre du lieu de Torretes de Venceet les recteurs de la confrairie du Saint -Rosaire du lieu de Thoramène-Basse L’an 1618 et le 14 octobre (...) messire Anthoine Ysnard prebstre du et Jehan Jassaud notaires, messire Anthoine Fanton prebstre et Sperit Amic du lieu de Thoramène-Basse d’Honoré Simon présentz led. Simon et Anthoine Reboul à feu Jehan dud. lieu, A. Ysnard, A.Fanton, J l'église paroissiale Saint-Pierre de Thorame-Basse. Dans minutes de Me Jean Honorat, notaire à Thorame de Thorame-Basse L’an 1680, 30 juin (...) Pierre Laugier filz d’Anthoine consul moderne du présent
    Texte libre :
    besoin du service. Cette dernière est donc changée, la chapelle devient la chapelle Saint-Jean-Baptiste , elle est aujourd'hui chapelle Saint-Jean. Les autels de la nef La titulature du maître-autel, dédié à saint Jean, elle abrite un autel dédié au saint, mais aussi un tableau de la Crucifixion ; la chapelle à plan en illustration). La porte qui reliait la sacristie à la chapelle Saint-Jean est murée au profit
  • retable architecturé du maître-autel
    retable architecturé du maître-autel Colmars - place Joseph-Girieud
    Référence documentaire :
    ), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788
    Annexe :
    Granier, Michel Dalmas, Jaques Grangier, Pierre Fabre, Anthoine Fabre, Heriey Ventre, Anthoine Gandaubert
  • remise dite la Carrosière, écurie
    remise dite la Carrosière, écurie La Tour-d'Aigues - en village - Cadastre : 1939 H 299 1837 H 360
    Historique :
    appentis à 2 demi croupes en tuile plate, confié au maître maçon Jean Meissonnier et au menuisier Pierre Laumonier ; achevée en 1618 par le maître maçon Jean Chabert sous une forme réduite en largeur et en hauteur reste qu'un fragment d'élévation. AUTEUR : Meissonnier Jean (maître maçon) ; Laumonier Pierre (menuisier ) ; Chabert Jean (maçon) ; JATT : attribution par source
    Référence documentaire :
    construction de divers bâtiments au château de La Tour d'Aigues. Etude notariale Jean Desnotz à Paris. Archives de Madeleine de Bonne, et maître Jean Chabert, maçon gipier de Manosque. Etude notariale Georges f° 182 v° - 195 : convention entre Charles de Créquy et le maître maçon Jean Chabert pour
    Annexe :
    1619, 30 mars. La Tour-d'Aigues. - Convention entre Charles de Créquy et le maitre maçon Jean par dernier ce jourd'huy vandue aud. François Pourchier, maison d' Anthoine Garein, du costé du , intendant et procureur de Madeleine de Bonne, et maitre Jean Chabert, maçon gipier de Manosque. Original deux cy-dessus au bas de lad. maison du costé de celle d'Anthoine Garein. Demeurant ledict Chabert en . Original, minutes de Jean Desnotz, notaire à Paris, A.N., CXII 260. [...] Item sera ledict Pascal tenu, a