Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • le mobilier de l'église puis église paroissiale Saint-Pons
    le mobilier de l'église puis église paroissiale Saint-Pons Ubraye - le Touyet
    Référence documentaire :
    Dans les travaux sont inclus la réalisation et l'installation de 2 autels et des fonts baptismaux en maçonnerie. Extrait du rapport de réception des travaux de construction de l'église et sacristie Visites pastorales des 21 mai 1890 et 14 octobre 1884. Procès-verbaux de visites pastorales, évêché p. 60. GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon
    Auteur :
    [lithographe] Engelmann et Graf [éditeur] Mayoux et Honoré [éditeur] Mingardon et Cie [imprimeur] Desclée et Cie
    Annexe :
    : Tremblay Editeur rue Michel Le Comte, 27 Paris ; inscr. à droite : chromolithographie d’Engelmann et Graf siècle Objets religieux - garniture d'autel de style néo-gothique composée de 6 chandeliers d'autel et (petite nature, socle-reliquaire), carton-pâte, 19e siècle Sculpture - ensemble d'un buste et d'un buste -reliquaire de saint Pons et de saint Augustin (paire, socle-reliquaire), carton-pâte, 3e quart 19e siècle - statue (petite nature) : Saint Joseph et l'Enfant Jésus, carton-pâte, 2e moitié 19e siècle - statue 4 verrières Nef, chœur, 3 verrières rectangulaires verticales cintrés et 1 oculus, peint polychrome , ornements géométriques et végétaux, mitre, crosse, croix, lys, la couronne d’épines, inscription en bas au Sacristie, fer forgé peint en noir, h = 81 ; la = 55,2, croix repeinte et entreposée dans la sacristie, 17e droite, décor gravé et en relief, h = 212 ; la = 205,5 ; pr = 56, fin 19e siècle - autel secondaire de et argent, 2 cœurs enflammés dans Gloire et demi couronne végétale, galon fil métal doré, revers
    Illustration :
    Vue de la nef et du choeur depuis le sud. IVR93_20090403072NUC2A
  • Port du Frioul
    Port du Frioul Marseille 7e arrondissement - Ile Ratonneau - - en écart - Cadastre : 1831 A 2015
    Référence documentaire :
    GARELLA Hyacinthe. Plan des iles de la rade de Marseille et du Port Dieudonné destiné à la quarantaine des navires provenant des pays infectés de la fièvre jaune / Lithographie, Imprimerie G. Engelmann
  • présentation du canton d'Aiguilles
    présentation du canton d'Aiguilles
    Référence documentaire :
    Carte de la vallée de Queyras et de ses environs par Ricond, le 17 janvier 1696. Dessin, 1696 Carte géométrique du Haut Dauphiné : Château-Ville-Vieille, Aiguilles et Saint-Véran. Bourcet Abriès et Ristolas. Carte de Cassini. Château-Ville-Vieille, Aiguilles et Molines. Carte de Cassini. ALBERT, Antoine. Histoire géographique, naturelle, ecclésiastique et civile du diocèse d'Embrun et Verlucca, Ivrea, 1974. ARNAUD, Claude. Une mémoire de Saint-Véran. Vie traditionnelle et patois queyrassin. Dans Le Monde alpin et rhodanien, n° 3, 1983. 101 p., ill. ?]. Illustrated in a series of views taken on the spot expressly for this work by Messrs Bartlett et Brockedon. Briançonnais aux XVIIe et XVIIIe siècles. Bergerac, 1933.
    Annexe :
    . Les privilégiés (nobles et ecclésiastiques) ne figurent pas sur ces listes d'hommages. Peu nombreux 5,2 en Queyras au XVIIIe siècle (variable selon les communes entre 4,5 et 6,25). Le calcul fait sur ces bases (majoration de 20 % et multiplication par 5,2) donne une population d'environ 3700 âmes. (2 et le clergé très peu nombreux : 5 % environ du total. Le calcul donne à peine plus de 2000 habitants , soit une chute de 46 %. L'impact des épidémies et de la récession économique se mesure ici pleinement et enquête détaillée sur la situation économique. Les déclarations des contribuables mettent l'accent naturelles, les récurrences de la peste et l'endettement. Depuis environ 30 ans, 100 feux au moins se sont éteints et 286 ont émigré définitivement en Piémont, en Provence ou dans des localités moins déshéritées du Dauphiné. Le nombre des privilégiés - les curés et quelques nobles - culmine à 19. La population beaucoup plus importante et doit être majorée de 286 familles émigrées, soit 14 %. Le calcul montre que l
    Texte libre :
    et historique, celle de l'Escarton du Queyras. 1. La République des Escartons Le 29 mai 1343, les , l'ensemble de leurs droits féodaux. Contre la somme de 12000 florins d'or et la promesse d'une rente annuelle et perpétuelle, le dauphin renonçait à tous ses droits. La « Grande Charte» de 1343 reconnaissait aux répartir et de lever eux-mêmes les impôts (escartonner signifie d'ailleurs répartir l'impôt). De plus, elle laine) et leur reconnaissait la propriété des eaux, des forêts, des chemins et surtout des immenses une vaste région qui s'étendait sur les deux versants des Alpes. Les châtellenies et les communautés Grand Escarton du Briançonnais et qui regroupait cinq territoires indépendants : l'escarton de Briançon qui englobait la vallée de la Guisane et bientôt la Vallouise, l'escarton du Queyras correspondant au territoire de l' actuel canton d'Aiguilles et, sur le versant aujourd'hui piémontais, les escartons d'Oulx et Val Cluson à l'est du col de Montgenèvre et celui de Château-Dauphin au sud du col Agnel. La charte de
    Illustration :
    Château-Ville-Vieille, Aiguilles et Molines. IVR93_19940500036XB Abriès et Ristolas. IVR93_19940500037XB Carte géométrique du Haut Dauphiné : Château-Ville-Vieille, Aiguilles et Saint-Véran Carte de la vallée de Queyras et de ses environs par Ricond, le 17 janvier 1696 La confluence des vallées de Molines et de Saint-Véran avec la vallée du Guil. IVR93_19720500592ZA
  • présentation de la commune du Monêtier-les-Bains
    présentation de la commune du Monêtier-les-Bains Le Monêtier-les-Bains
    Référence documentaire :
    ALBERT, Antoine. Histoire géographique, naturelle, ecclésiastique et civile du diocèse d'Embrun AMOURETTI, Bernard. De Briançon au Bourg d'Oisans. Les hommes et la route au XIXe siècle. Aix-en et économique. Villeurbanne : Imp. Fayolle et Cie, 1979, 680 p., ill. BLANCHARD, Raoul. Les Alpes occidentales. Tome V : Les grandes Alpes françaises du sud. Grenoble et Séances et travaux de l'Académie des Sciences morales et politiques. Comptes-rendus, 1843, tome IV. CHAIX, Barthélémy. Préoccupations statistiques, géographiques, pittoresques et synoptiques du FAURE, L. E. Statistique rurale et industrielle de l'arrondissement de Briançon. Gap : Allier, 1823 FERRAND, Henri. Le pays briançonnais : de Briançon au Viso, la vallée de Névache et le Queyras JACQUES, Louis (chanoine). Chapelles rurales des Hautes-Alpes. 1956. t.1 et t.2. méthodologiques et premiers résultats. Dans Le Monde alpin et rhodanien, n° 4bis, 1983.
    Illustration :
    Façade est, prise de la route. Noter le lambrequin, les faux-chaînages et les encadrements des Moulin communal. Système pour soulever les meules et bluttoir. IVR93_19810500362X
1