Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 264 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • présentation de la commune de Castellet-lès-Sausses
    présentation de la commune de Castellet-lès-Sausses Castellet-lès-Sausses
    Historique :
    La plus ancienne mention de Castellet-lès-Sausses se trouve dans la liste des localités soumises au séparées, qu'on trouve mentionnées dans les listes des 13e et 14e siècles. A Castellet, la dépopulation les documents à partir du 13e siècle. Pas moins de 11 coseigneurs, appartenant aux deux puissantes "castrum Aurentis", sans compter les propriétés franches tenues ici par les Hospitaliers de Saint-Jean-de , amorcée dans les années 1850, connaît un répit durant 3 décennies grâce au développement des cultures
    Référence documentaire :
    , actuellement commune de Castellet-lès-Sausses, 1869-1873. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Castellet-les-Sausses , Digne-les-Bains : 1 O 23 1920. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 99. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 99 (ingénieur), 8 février 1939. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 99 février 1939. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 99 départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 99
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
    Titre courant :
    présentation de la commune de Castellet-lès-Sausses
    Annexe :
    Reliefs armoriés en remplois dans les murs de deux maisons de la commune de Castellet-lès-Sausses de la seigneurie de Castellet-lès-Sausses depuis 1492 jusqu'en 1728 et dont les armes enregistrées baton courbe. Les armoiries représentées sont celles de la famille de Pontevès, coseigneur de Castellet -lès-Sausses depuis 1324 jusqu'en 1666 : "de gueules à un pont de deux arches d'or", et celles de la l'élévation sud d'une maison non étudiée d'Henriez, entre les 2e et 3e niveaux. Relief semi-méplat, taillé famille de Castellane, qu'on ne trouve parmi les seigneurs du lieu qu'en 1348 : "de gueules à un château donjonné de trois tours d'or". Les armes des Castellane, ici brisées, pourraient avoir appartenu à un cadet qui n'a pas fait souche et dont le nom ne figure pas même dans les listes d'hommages. L'association Castellane entre les mains des Pontevès, dans la 2e moitié du 14e siècle.
    Texte libre :
    utilisés pour la construction. Peuplement La plus ancienne mention de Castellet-lès-Sausses se trouve , on dénombre 363 habitants à Castellet, 91 à Aurent. L'exode rural débute dès les années 1820 année y passer l'été et entretenir les bâtiments. A Castellet, la dépopulation, amorcée dans les années Le territoire Les 5391 hectares de la commune couvrent, pour l'essentiel, la vallée d'un petit contigüe de la vallée du Var, depuis la limite de Sausses jusqu'à la clue d'Agnerc. Cette dernière rocailleuses, plus ou moins boisées, occupent la majeure partie de cet espace. Les zones agricoles, aujourd'hui abandonnées, sont encore lisibles dans le paysage : les coteaux de part et d'autre du Var, le petit plateau au quartiers du Chabanal, du Mont et des Selves. Les hautes terres donnaient des céréales, des légumes secs , du fourrage. Les plus bas coteaux, bien ensoleillés, étaient couverts de vignes, d'arbres fruitiers un cheptel varié, réduit depuis le milieu du 19e siècle aux seuls ovins. Parmi les ressources
    Illustration :
    Les pâturages du Haut Chabanal et du Mourre Frey. IVR93_20060402592NUCA
  • église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul
    église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul Castellet-lès-Sausses - en village - Cadastre : 1824 E 13 ; 1983 E 60
    Historique :
    L'église de Castellet-lès-Sausses qui est mentionnée pour la première fois en 1351 dans un compte les yeux et dont les caractères situent la construction au plus tard dans le courant du 13e siècle . Cet édifice, apparemment solide et suffisant pour les besoins de la population paroissiale, a subi peu mur nord de la 3e travée pourrait dater de la même époque. Les modifications ultérieures sont encore disparaître en 1815 les pierres de taille et leurs compartiments sous un enduit de chaux et un lourd crépissage. Les visites pastorales signalent la transformation de la chapelle latérale en sacristie entre
    Référence documentaire :
    Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 74.
    Précisions sur la protection :
    Eglise paroissiale de Castellet-lès-Sausses : inscription par arrêté du 25 octobre 1971.
    Description :
    la nef. Apparemment simple et homogène, l'édifice montre les traces de nombreuses reprises. La nef et
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - en village - Cadastre : 1824 E 13 ; 1983 E 60
    Texte libre :
    Eléments de chronologie On ne trouve pas mention de l'église de Castellet-lès-Sausses avant le , L'église de Castellet-lès-Sausses a été inscrite au titre des Monuments Historiques le 25 octobre 1971 L'église de Castellet-lès-Sausses est un édifice roman d'assez bonne qualité, quoique peu orné, qui a de sa tournée pastorale) levées en 1376, le rapport est inverse et l'église de Castellet affiche un bénéficie de larges dégagements qui ont permis le maintien à ses abords du cimetière paroissial. Les pentes gros-œuvre, en blocs taillés à joints vifs pour les parements de l'abside, à joints plus épais pour mise en œuvre n'est visible qu'à l'extérieur, toutes les parois intérieures sont revêtues d'un enduit nef. Le plan n'est pas régulier. L'abside voûtée en cul-de-four, la travée droite de chœur et les 3 apparent (hormis les reprises du parement qui seront signalées plus bas). Le relevé d'architecture montre . Elévations Elévation sud : les fondations ont été dégagées lors de l'aménagement (au XVIIIe ou au XIXe siècle
  • pont routier de Gueydan n°1
    pont routier de Gueydan n°1 Saint-Benoît - Pont de Gueydan - R. N. 202 - isolé - Cadastre : 1830 B non cadastré ; domaine public 1990 B non cadastré ; domaine public
    Historique :
    les cartes postales du début du 20e siècle fait plutôt penser à une réalisation de l’Époque moderne alarmant de ce dernier, le bureau des monuments historiques procéda à son classement. Mais les deux ponts ont subsisté, à l'état de vestiges, les culées et le départ des deux arches détruites.
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Castellet-lès-Sausses ; oeuvre située en partie sur le
  • pont routier de Gueydan n°2
    pont routier de Gueydan n°2 Saint-Benoît - Pont de Gueydan - R.N. 202 - isolé - Cadastre : 1990 B non cadastré ; domaine public
    Description :
    d'environ 2 m et décalés de 3 m dans l'axe du pont, ce qui implique que les massifs de chaque culée arcature dont les montants sont en pierre de taille en grès et les voûtes en béton. L'usure assez avancée l'exception de l'espace situé entre les deux arcs qui présente un appareil de revêtement irrégulier ; pierre de taille de petit appareil assisé et grossièrement hachuré pour les arcs et les montants latéraux
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Castellet-lès-Sausses ; oeuvre située en partie sur le
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis l'amont avec les départs des arches détruites du pont du 19e siècle et de Entre les deux arcs : appui des arcs, ders lancette et du tablier en béton sur la culée sud-ouest Le pont vu de dessous : les deux arcs en pierre supportant le tablier en béton
  • oratoire Saint-Loup
    oratoire Saint-Loup Castellet-lès-Sausses - le Mont - isolé - Cadastre : 1983 A 150
    Observation :
    Edicule représentatif d'une série assez nombreuse (8 oratoires) à Castellet-lès-Sausses.
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - le Mont - isolé - Cadastre : 1983 A 150
  • le mobilier de la chapelle Sainte-Madeleine
    le mobilier de la chapelle Sainte-Madeleine Castellet-lès-Sausses
    Référence documentaire :
    des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Castellet-les-Sausses. 8 Il est précisé les existences du presbytère et, pour mémoire, d'une ancienne chapelle de Ste mars 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
    Annexe :
    Liste du mobilier de la chapelle Sainte-Madeleine de Castellet-lès-Sausses Liste du mobilier étudié
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul Castellet-lès-Sausses
    Référence documentaire :
    Castellet-les-Sausses. 8 mars 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans l'église de Castellet-les-Sausses au 25 Juin 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65.
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
    Annexe :
    Liste du mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul de Castellet-lès-Sausses Liste , drapeau tricolore, médaille de guerre, palme du martyr ; inscription : « Que les héros de Castellet-les PEINTURES MONUMENTALES DU CHŒUR ENDUIT peint, 19e siècle TABLEAU : LES AMES DU PURGATOIRE PEINTURE A -Sausses (phylactère en haut) / Morts pour la patrie/ trouvent au ciel leur récompense/ Priez pour eux (en
  • statue (petite nature) et socle reliquaire : Vierge à l'Enfant
    statue (petite nature) et socle reliquaire : Vierge à l'Enfant Braux - la Serre-et-la-Forêt
    Observation :
    Cette statue est à rapprocher de celle de la chapelle Notre-Dame de Castellet-lès-Sausses.
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pons
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pons Castellet-lès-Sausses - Aurent
    Référence documentaire :
    des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 74. pastorales, évêché de Digne. 1845-1879 (?). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les . 12 mars 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - Aurent
    Annexe :
    -vicaire jusques sur les terres du Castellet-lès-Sausses, à lus de quatre kilomètres de mon presbytère, où je le trouvai accompagné de mon confrère mr Jaubert, curé du Castellet-lès-Sausses, mon bon voisin , auxquelles touts mes paroissiens ont, le soir et le matin, assisté. Mr Jaubert, curé du Castellet-lès-Sausses Questionnaire sur l'état de l'église Saint-Pons d'Aurent (Castellet-lès-Sausses) et de son mobilier Liste du mobilier non étudié de l'église paroissiale Saint-Pons d'Aurent (Castellet-lès-Sausses courant, vers les quatre heures du soir, lorsque je fus à la rencontre de monsieur Fortoul votre grand lequel j’étais très lié, passant très souvent avec lui les courts moments de nos récréations, nous jeune homme conduisait avec beaucoup de prudence et nous sommes arrivés sains et saufs à Aurent vers les six heures du soir. Là, après nous être reposés quelques instants et un peu réfectionnés, les cérémonies prescrites par les statuts diocésains ont été remplies avec beaucoup de respect et de satisfaction
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin Castellet-lès-Sausses - Enriez
    Référence documentaire :
    -Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87 - 1891. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93 départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65.
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - Enriez
    Annexe :
    Liste du mobilier de l'église paroissiale Saint-Martin d'Enriez (Castellet-lès-Sausses) Liste du : peint rose et doré ; limite 19e siècle, 20e siècle STATUE : CHRIST DU SACRE-CŒUR (les bras écartés
  • maisons
    maisons Castellet-lès-Sausses
    Historique :
    En 1824, hormis quelques fermes dispersées, l'habitat était concentré dans les villages de Castellet (43 maisons) et d'Aurent (20 maisons) et 5 hameaux : Enriez (10 maisons), le Collet (aujourd'hui maisons) et Rives Maigres (3 maisons). Aujourd'hui, les écarts les plus éloignés, Rives Maigres et le Coulet, n'existent plus, Aurent n'est habité que durant les mois d'été. Partout, le nombre de maisons , au bord de la route, pour croître de quelques unités. Les maisons repérées qui ne figurent pas sur le plan cadastral de 1824 sont très peu nombreuses. Même dans les agglomérations restées vivantes, le bâti nous parvient en mauvais état, ruiné ou méconnaissable sous les remaniements des dernières décennies. 4 dates portées ont été relevées, les 2 plus anciennes, 1853 et 1871 gravées dans la pierre, les 2 plus
    Référence documentaire :
    départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 Z 39.
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
    Texte libre :
    Les maisons repérées sont toutes des blocs en hauteur, à l'exception de 2 blocs à terre situées à ) qui proviennent de la fusion de plusieurs édifices primitivement distincts. Les deux maisons-blocs à , avec laquelle ce village communiquait autrefois par le chemin du lac de Lignin. Toutes les autres maisons d'Aurent ressemblent à celles de Castellet, avec un empilement d'étages sur une assise au sol peu étendue. Les parcelles bâties à usage d'habitation de moins de 50 m² représentent 48,8% des maisons du village de Castellet, 61,9% de celles du village d'Aurent, mais seulement 25% de celles des autres écarts , où les regroupements de parcelles ont été plus fréquents. Dans les 2 villages, un tiers des maisons ont une superficie comprise entre 50 et 100 m², dans les écarts leur proportion monte à 40%. Les grandes surfaces, entre 100 et 200 m², sont toujours minoritaires, 35% dans les écarts, 20% au chef-lieu , 10% à Aurent. Regroupées en îlots avec les entrepôts agricoles, les maisons sont toutes (sauf 4
    Illustration :
    Aurent. Maison parcelle G 123. 1er et 2e niveaux, avec les accès à la cave et au logis
  • ensembles agricoles, entrepôts agricoles
    ensembles agricoles, entrepôts agricoles Castellet-lès-Sausses
    Historique :
    D'après le cadastre de 1824, à Castellet comme à Aurent les entrepôts agricoles étaient beaucoup communes, alors que les maisons et les fermes ne formaient que 34,7% du total à Castellet et 28,9% à Aurent plus nombreux que les habitations. Ils représentaient 60% du bâti enregistré dans l'une et l'autre . Présents, mais moins nombreux que les maisons, dans les villages et les écarts, les entrepôts sont exploitations. Les cabanes construites dans les alpages pour les bergers sont en effet comptabilisées à part. La leur nourriture, leurs outils et leurs récoltes. Les plus grands pouvaient abriter de véritables des espaces aménagés (aires de battage, cours et parcs à bétail) qui les entourent. Devenus inutiles Castellet, 41 à Aurent), 34 seulement ont été repérés, dont 18 existaient en 1824.
    Description :
    Sauf exception, tous les entrepôts agricoles répondent au même schéma : bloc en hauteur implanté longueur repéré est une exception assez récente. Dans les villages et les écarts, les entrepôts prennent équarries et planches épaisses, jointoyées et recouvertes d'une semelle de mortier de plâtre pour les planchers. Les voûtes, surtout utilisées en milieu bâti dense, sont généralement en berceau plein-cintre (7
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
  • fermes
    fermes Castellet-lès-Sausses
    Historique :
    Les 20 fermes repérées ne représentent qu'une partie du corpus autrefois existant. Le cadastre de 1824 en recense 27, dont 9 seulement figurent dans le corpus repéré. Les autres ont été détruites (16 , dans 7 cas à partir d'un entrepôt agricole préexistant. En dehors des données cadastrales, les éléments de datation sont très peu nombreux. Les 4 chronogrammes relevés, 1854, 1876, 1927 et 1912 ne datent
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
    Texte libre :
    Petites fermes saisonnières Les fermes se répartissent en 2 catégories, aussi anciennes l'une que l'autre. Dans les quartiers du Chabanal, de Clot Moustier, du Plan, c'est-à-dire dans des zones agricoles intensément exploitées quoique assez éloignées du village de Castellet, on trouve de petites fermes à . Ensembles complexes Sur l'ensemble du territoire et surtout dans les zones très éloignées, à l'exception d'Aurent où elles semblent n'avoir jamais existé, les fermes constituent de gros ensembles complexes, dont battre et jardins. Dans ces grands édifices, les fermes à maison-bloc sont presque toutes constituées uniquement de bâtiments accolés ; les 4 exceptions ajoutent à l'ensemble un bâtiment disjoint pour des raisons techniques (citerne et lavoir dans 2 cas) ou de construction beaucoup plus récente. Les fonctions agricoles, plus variées que dans les petites fermes, font une large place à l'élevage (bergerie, porcherie des besoins et du terrain. La pente a permis d'empiler de 2 à 5 étages, la plupart (sauf les combles
    Illustration :
    Champ d'Anguieux. Ferme parcelle A 533. Le lavoir et les lapinières (à droite Les Couestes. Ferme parcelle C 232. Vue d'ensemble prise du sud-est. IVR93_20060402573NUCA Le Marc. Ferme parcelle D 146. Hangar abritant le bûcher et les lapinières. IVR93_20060402579NUCA
  • chape
    chape Castellet-lès-Sausses - Enriez
    Représentations :
    bouquets dans des paniers d'osier. Les bords du chaperon sont soulignés d'une guirlande végétale qui mèle
    Description :
    ondé à liage repris. Le chaperon et les bandes sont en taffetas framboise, à décor de trames
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - Enriez
    États conservations :
    Le taffetas crème du fond est en très mauvais état, il est rongé par les souris et déchiré à
  • pertuisane
    pertuisane Castellet-lès-Sausses
    Représentations :
    Sur la face 1 : à la base et dans les oreillons, rinceau terminé à gauche par une tête de loup ou de chien, avec 2 cartouches contenant les lettres GA et RM, médaillon ovale armorié (lion rampant
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
  • statue (petite nature) et socle reliquaire de saint Martin évêque
    statue (petite nature) et socle reliquaire de saint Martin évêque Castellet-lès-Sausses - Enriez
    Historique :
    Cette statue du 19e siècle est mentionnée dans les visites pastorales de 1876 et 1891, il est
    Description :
    Statue en bois peint (pour les carnations uniquement) et doré à la feuille, avec détails décoratifs
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - Enriez
  • fonts baptismaux et retable des fonts baptismaux, estampe : Le Baptême du Christ
    fonts baptismaux et retable des fonts baptismaux, estampe : Le Baptême du Christ Castellet-lès-Sausses - Enriez
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - Enriez
  • chape
    chape Castellet-lès-Sausses
    Représentations :
    que des fleurs blanches et vertes, disposées en bouquet ou placées sur tige ornent les orfrois et le
    Description :
    est fait de larges bandeaux de lampas à fond satin rouge. Les flottés de trames lancées (blanche et toile rouge. Les galons sont tissés en fils métal dorés.
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
  • lampe de sanctuaire
    lampe de sanctuaire Castellet-lès-Sausses
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
  • ensemble de l'autel de la Vierge (autel secondaire) : autel, 2 gradins d'autel, tabernacle
    ensemble de l'autel de la Vierge (autel secondaire) : autel, 2 gradins d'autel, tabernacle Castellet-lès-Sausses
    Description :
    le second. Tabernacle à élévation droite à fronton plein-cintre, enserré par les deux gradins. Le
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses
1 2 3 4 14 Suivant