Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 6622 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Saint-André
    Eglise paroissiale Saint-André Saint-André-les-Alpes - Bas-Village - place Charles-Bron - en village - Cadastre : 1838 D19 23 1983 AC 160
    Historique :
    La décision de construire une nouvelle église paroissiale à Saint-André est prise par le conseil par l'entrepreneur Laurent-François Brunias, maître maçon domicilié à Mézel, et surveillés par
    Référence documentaire :
    successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de -Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de . Procès-verbaux des visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Peyruis, Reillane, Riez, Saint-André l'église paroissiale de Saint-André. 1841-1902. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne Extrait des registres des sentences de visite de l'évêché de Senez. Paroisses de Saint-André et Paroisse de Saint-André, 1840. Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Digne, cantons Saint-André. Cf. annexe. Extrait du registre des délilbérations du conseil de fabrique de Saint-André sacristie réalisé en bois de mélèze par le menuisier Collomp demeurant à Saint-André. Comptes de la fabrique de l'église paroissiale de Saint-André. Archives paroissiales, Saint-André-les-Alpes : non coté.
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Auteur :
    [entrepreneur] Brunias Laurent-François
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Bas-Village - place Charles-Bron - en village - Cadastre : 1838 D19 23
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-André
    Annexe :
    -Joseph Trotabas et André Honnorat, de manière à laisser un place spacieuse avec l'adjudication des concernant l'église paroissiale Saint-André de Saint-André-les-Alpes 2 V 90 1858/04/26 Informations sur la concernant l'église paroissiale Saint-André de Saint-André-les-Alpes 1 O 393 1847/04/23 Expédition : vente de terrain à la commune par André Honnorat afin d'y construire la nouvelle église paroissiale (le terrain a de l'église et clos par une porte est alors une volonté explicite d'André Honnorat qui se réserve un droit de passage). Expédition : vente de terrain à la commune par Jean-Joseph Trotabas et Jean-Bapstiste paroissiale de Saint-André-les-Alpes. Le préfet a sollicité un rapport du sous-préfet sur l'état de l'église de Saint-André, ce dernier écrit : "la nef n'a que quinze mètres de longueur sur dix mètres de Extraits du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-André. Par cette Saint-André. Par cette délibération, le conseil municipal décide de l'emplacement de la nouvelle église
    Vocables :
    Saint-André
    Texte libre :
    -André. Dans une visite pastorale de 1697, l'évêque mentionne explicitement l'église de Saint-André -André est une paroisse avec une église (et une chapelle Notre-Dame). Cependant l'église Saint-André par une visite pastorale de l'évêque Jean Soanen de 1708 où il écrit"l'église du lieu de Saint-André emplacement mais selon le même axe ouest-est, sur les terrains de Jean-Joseph et Jean-Baptiste Trotabas et André Honnorat, de manière à dégager une vaste place à l'est de l'église où est prévue l'entrée. La par l'entrepreneur Laurent-François Brunias, maître maçon domicilié à Mézel, et surveillés par cependant l'agrandir car le seigneur de Saint-André le trouve trop proche de son château. Dans une visite pénitents blancs existait en effet à Saint-André où la confrérie est très active aux 17e et 18e siècles
    Illustration :
    Plan topographique du village de Saint-André réalisé par l'architecte Bernardin Piattini figurant
  • maison dite Villa André
    maison dite Villa André Barcelonnette - 5 avenue Porfirio-Diaz - en ville - Cadastre : 1980 AD 506
    Historique :
    La villa est construite en 1913 par Joseph Morard et Marius Bonnat, architectes à Grenoble.
    Auteur :
    [architecte] Morard Joseph
    Titre courant :
    maison dite Villa André
    Appellations :
    Villa André
    Texte libre :
    Pour la villa André, achevée en 1913, avenue Porfirio Diaz, les architectes associés grenoblois Joseph Morard et Marius Bonnat perpétuent le modèle de la villa suburbaine avec un langage pittoresque évoquant le style troubadour, la villa André contraste avec sa voisine, l’italianisante villa Le Chastel.
  • chapelle Saint-André
    chapelle Saint-André Le Monêtier-les-Bains - en village - Cadastre : 1817 J1 536 1970 AB 268
    Contributeur :
    Fray François
    Référence documentaire :
    P. 119-124. DESVIGNES-MALLET Chantal, ENAUD, François, PARAVY, Pierrette et al. Peintures murales
    Titre courant :
    chapelle Saint-André
    Vocables :
    Saint-André
  • église paroissiale Saint-André
    église paroissiale Saint-André Château-Ville-Vieille - Ville-Vieille - en écart - Cadastre : 1827 K4 649 1976 AD 183
    Contributeur :
    Fray François
    Référence documentaire :
    Col. 6. ROMAN, Joseph. Répertoire archéologique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie
    Représentations :
    sur le clocher ; sujet : calvaire, support : peint au dessus de la chapelle de saint Joseph ; sujet : rinceaux, support : peints sur la voûte de la nef et de la chapelle de saint Joseph ; sujet : les 4
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-André
    Vocables :
    Saint-André
    Texte libre :
    HISTORIQUE La paroisse de Ville-Vieille, dédiée à saint André, a été détachée de celle de Château
    Illustration :
    Décor peint au-dessus de la chapelle de saint Joseph. IVR93_19860502071XA
  • Chapelle Saint-André
    Chapelle Saint-André Entrechaux - Saint-André - isolé - Cadastre : 1835 C 69 2016 C 68
    Référence documentaire :
    François Barthélémy, géomètre du cadastre. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 3 P 2 043/1.
    Description :
    La chapelle Saint-André, isolée, se trouve à un kilomètre environ au sud-est du village
    Localisation :
    Entrechaux - Saint-André - isolé - Cadastre : 1835 C 69 2016 C 68
    Titre courant :
    Chapelle Saint-André
    Vocables :
    Saint-André
    Illustration :
    Nef et choeur de la chapelle Saint-André IVR93_20158402856NUC2A Chapelle Saint-André IVR93_20158402864NUC2A Abside de la chapelle Saint-André IVR93_20158402865NUC2A
  • cloche : Jacques,André
    cloche : Jacques,André Saint-Chaffrey - Chantemerle - en écart
    Inscriptions & marques :
    LAURENCON / ANDRE HIPPOLYTE LAURENCON, NOTAIRE ET MAIRE, JOSEPH CAMILLE LAURENCON, RENTIER, ETIENNE Inscription sur le vase supérieur : SIT NOMEN DOMINI BENEDICTUM / . JE M'APPELLE JACQUES ANDRE / A LA MEMOIRE DE LEUR PERE, DE LEUR MERE ET DE Mr ANDRE BERARD, LEUR ONCLE, LES FRERES JACQUES ANTOINE LAURENCON, / PRETRE. / PARRAIN Mr LEON ANDRE LAURENCON, AVOCAT, MARRAINE Melle CATHERINE VETURIE LAURENCON
    Titre courant :
    cloche : Jacques,André
    Appellations :
    Jacques, André
  • chapelle Saint-André
    chapelle Saint-André Vallouise - le Grand-Parcher - en écart - Cadastre : 1940 D2 933
    Titre courant :
    chapelle Saint-André
    Vocables :
    Saint-André
    Illustration :
    Graffiti de la façade. Signature FRANCOIS R[A]Y[M]OND et date de 17[41]. IVR93_20020500024XE
  • Ensemble de sept tableaux : scènes de la vie de saint Augustin
    Ensemble de sept tableaux : scènes de la vie de saint Augustin Apt - 50 rue Scudéry - en ville
    Inscriptions & marques :
    ) : J André / 1692.
    Historique :
    L'ensemble des tableaux est attribué à Joseph-François André et daté de 1692 grâce à la signature
    Auteur :
    [peintre] André Joseph-François
    Texte libre :
    l'injonction qui lui est faite : "Tolle, lege" (prends et lis). C'est sur ce tableau que le peintre, Joseph André a choisi de faire figurer sa signature. - tableau n°6 : baptême de saint Augustin par saint
  • Tableau : saint Jean-Baptiste (?) et saint Christophe
    Tableau : saint Jean-Baptiste (?) et saint Christophe Méailles - en village
    Historique :
    est datée (quoique la lecture de la date soit incertaine) de 1690 et signée de Joseph André, la
    Auteur :
    [peintre] André Joseph-François
  • tableau : Saint André entre saint Joseph et sainte Lucie
    tableau : Saint André entre saint Joseph et sainte Lucie Vallouise - le Grand Parcher - en écart
    Inscriptions & marques :
    transcription : ST JOSEPH ORAT., sous saint Joseph ; ST ANDREA ORAT., sous saint André ; STA LUCIA saint André. LAURENS DUPINET / PINXIT. 1676, en bas à gauche.
    Représentations :
    A gauche, saint Joseph tient une fleur de lys. Au centre, se tient saint André. A droite, sainte colombe du Saint-Esprit. saint Joseph, vieux, lys ; saint André ; sainte Lucie ; symbole : Saint Esprit
    Titre courant :
    tableau : Saint André entre saint Joseph et sainte Lucie
  • tableau d'autel : Vierge à l'enfant, saint Joseph et saint Etienne
    tableau d'autel : Vierge à l'enfant, saint Joseph et saint Etienne Castellet-lès-Sausses - Aurent
    Historique :
    . Il pourrait s'agir du peintre Jean André, ou, plus probablement, de son fils Joseph André. Non personnage de saint Joseph du tableau de Méailles (Référence : IM04002879), il s'agit du même auteur présumé
    Représentations :
    saint Joseph d'angelots apparaissent dans les angles supérieurs. Plus bas, à gauche, saint Joseph, debout, vêtu d'une
    Auteur :
    [peintre] André Joseph-François [peintre] André Jean
    Titre courant :
    tableau d'autel : Vierge à l'enfant, saint Joseph et saint Etienne
  • Village de Saint-André-les-Alpes
    Village de Saint-André-les-Alpes Saint-André-les-Alpes - en village - Cadastre : 1838 D 2015 AB, AC
    Référence documentaire :
    Procès-verbal de situation des territoires des communautés de Saint-André-de-Méouilles et de Troins Matrices cadastrales de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838-1914. Archives départementales Pièces relatives à la création d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes par Marcel Rouvier. 1957 Pièces relatives à la création puis à l'extension d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes par Pièces relatives à la création d'un lotissement à Saint-André-les-Alpes au lieu-dit Les Espinasses Pièces relatives au réaménagement de la place au sud de l'église paroissiale de Saint-André Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Saint-André-les-Alpes Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury Détail de la feuille 194-16 : village de Saint-André. Cartes des frontières Est de la France, de Plan cadastral de la commune de Saint-André-les-Alpes. 1838. / Dessin à l'encre. Archives
    Précision dénomination :
    village de Saint-André-les-Alpes
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - en village - Cadastre : 1838 D 2015 AB, AC
    Titre courant :
    Village de Saint-André-les-Alpes
    Texte libre :
    Provence. Le village de Saint-André compte alors trente-trois feux et trente hommes aptes à porter les Andrea. D'après Isnard, en 1248, Saint-André est un fief des comtes de Provence ; à partir du milieu du Saint-André. Il est d'ailleurs dévié dans les années 1860 pour longer en souterrain la draperie Pascal -André remonte ainsi au début du 13e siècle, l'agglomération actuelle de Saint-André est pour l'essentiel progression : si en 1504, Saint-André compte 26 maisons habitées, il y en a 70 en 1540, 99 en 1698, 119 en à disposition pour déterminer l'état du village de Saint-André-les-Alpes. Sur la carte de Cassini tout d'abord, établie entre 1760 et 1789, le village dénommé St-André comprend alors deux lieux de ), et 1760 sur l'ancien château de Saint-André, la maison dite La Polka (Référence IA04002547). De même 1774, est établi un procès-verbal de situation des territoires des communautés de Saint-André-de les infrastructures. Ainsi concernant le village de Saint-André, « les maisons y apparaissent en assez
    Illustration :
    Carte de Cassini, entre 1760 et 1789. Détail : Saint-André, Méouilles, Courchon village de Saint-André]. IVR93_20140401049NUC1A [Carte postale] Vue aérienne rapprochée du centre du village de Saint-André depuis l'ouest, 3e
  • le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-André Saint-André-les-Alpes - le Bourg - place Charles-Bron - en village
    Historique :
    mention d'un troisième buste-reliquaire, de saint André, aujourd'hui disparu mais encore mentionné dans
    Référence documentaire :
    1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier Saint-André et Méouilles. 7 septembre 1708. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne , 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives Digne, doyennés de Peyruis, Reillane, Riez, Saint-André. 1840-1879. Archives départementales des Alpes curé de St André, dans un délai de un mois à partir de ce jour 1) un calice avec fausse coupe et la Saint-André. 1841-1902. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 396. paroissiale. Comptes de la fabrique de l'église paroissiale de Saint-André. Archives paroissiales, Saint-André Paroisse de Saint-André, 25 janvier 1906. Inventaire des biens de l'église paroissiale (avec
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - le Bourg - place Charles-Bron - en village
    Titre courant :
    le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    Annexe :
    Liste du mobilier de l'église paroissiale Saint-André de Saint-André-les-Alpes Liste du mobilier ) - PAIRE DE VERRIERES (VERRIERE A PERSONNAGES) : VIERGE A L'ENFANT, SAINT ANDRE (IM04001052) Meubles JOSEPH (IM04001044) - STATUE-RELIQUAIRE : VIERGE DITE DE L'IMMACULEE CONCEPTION (IM04001043) Vêtements MARTYRES DE SAINT LAURENT ET SAINTE AGATHE (IM04001029) - TABLEAU : SAINT ANDRE (IM04001028) - TABLEAU visite pastorale) STATUE : SAINT JEAN-BAPTISTE (Fig. 08), Plâtre ( ?), 19e siècle STATUE : SAINT ANDRE
  • maison de villégiature dite Villa Ker-André
    maison de villégiature dite Villa Ker-André Hyères - 8 boulevard Châteaubriand - en ville - Cadastre : 1983 A3 1039
    Historique :
    A la mort de Joseph Tagnard, promoteur du quartier Châteaubriand vers 1890, sa veuve continue son
    Titre courant :
    maison de villégiature dite Villa Ker-André
    Appellations :
    Villa Ker-André
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André Château-Ville-Vieille - Ville-Vieille - en écart
    Référence documentaire :
    DESVIGNES-MALLET Chantal, ENAUD, François, PARAVY, Pierrette et al. Peintures murales des Hautes ROMAN, Joseph. Répertoire archéologique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie ROMAN, Joseph. Tableau historique du département des Hautes-Alpes. Paris : Imprimerie Nationale
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    Annexe :
    Liste du mobilier non étudié de l'église paroissiale Saint-André Enquêtes : Alain Brandalise, 1986 : 160.Nef. XXe siècle. VERRIÈRES Verrière 0 : saint André. Verrière 2 : Verrière (4) : la sainte Trinité . Bois peint en blanc. L : 130 ; H : 100 ; PR : 80. Fin XIXe siècle ou début XXe. AUTEL de saint Joseph première moitié XXe siècle. a. Curé d'Ars. b. Notre-Dame de Lourdes. c. Saint Joseph. H : 100. Plâtre (?) peint et doré. d. Sacré-Cœur. e. Saint André. f. Saint Pierre. g. Saint Antoine de Padoue. h. Sainte
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André Puy-Saint-André - en village
    Localisation :
    Puy-Saint-André - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-André
    Annexe :
    Liste du mobilier non étudié de l'église paroissiale Saint-André CLÔTURE DE CHŒUR Mélèze, h. 72 cm MAROTTE ED . IMP. R. St JACQUES. Rehauts de couleur. LITHOGRAPHIE Tribune.St FRANCOIS XAVIER (titre en LITH. DE LAUJOL PLACE MAUBERT, N° 26. h. 32 cm, l. 24 cm. Saint François-Xavier baptise un indien en . Saint André. Inscription en lettres jaunes : St ANDRE PRIEZ POUR NOUS. Revers. Immaculée Conception (poinçon rond avec tête de femme) ; poinçon de maître de Jean-Ange-Joseph Loque. orfèvre parisien reçu en
    Illustration :
    Statue : saint André. Vue d'ensemble. IVR93_19770500299X
  • Le mobilier de la chapelle Saint-André
    Le mobilier de la chapelle Saint-André Vallouise - le Grand Parcher - en écart
    Auteur :
    [imprimeur] Laurent André
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-André
    Annexe :
    Liste du mobilier non étudié de la chapelle Saint-André CONFESSIONNAL Mur ouest, à gauche de la vert, sur fond de paysage à palmiers. Sur l'autre face, saint André, en robe jaune et manteau bleu-vert jaune et manteau rouge, sur fond de paysage à palmiers ; saint André, en robe verte et manteau rouge ; saint Joseph, en robe bleue et manteau brun et jaune. H = 172 ; tête : h = 26, la = 7,5. Limite 18e d'acanthes. Sur les faces, sont collées des estampes coloriées représentant sainte Lucie, saint André, et saint Joseph. H = 187 ; Tête : h = 23, la = 9. Très mauvais état : polychromie écaillée, dorure et
  • Cadre et tableau : Donation du rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne avec Louis XIV enfant, Anne d'Autriche, saint Joseph et saint Jacques
    Cadre et tableau : Donation du rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne avec Louis XIV enfant, Anne d'Autriche, saint Joseph et saint Jacques Méailles - en village
    Inscriptions & marques :
    : à gauche de saint Joseph, à hauteur de son épaule : SEPH (?) ; à droite de saint Jacques, derrière
    Historique :
    œuvre commune de Jean et Joseph André. Les visages de Louis XIV et Anne d'Autriche sont assez proche du intercesseurs, ils sont cette fois stylistiquement plus proches des deux saints représentés par Joseph André s'agit de 1647, l'attribution à un membre de la famille André ne semble plus possible (Jean, le père, est style de Jean André, qui a travaillé à Méailles : paupières gonflées et ourlées, pâleur du teint, bouche , son fils, dans la même église (Référence : IM04002884). A noter que le saint Joseph est très similaire probable que le tableau ait été réalisé à la fin des années 1680 : Joseph peut alors être apprenti chez son
    Représentations :
    inférieurs de la composition. Le registre médian est celui des intercesseurs : ici saint Joseph avec le
    Auteur :
    [peintre] André Joseph-François [peintre] André Jean
    Titre courant :
    avec Louis XIV enfant, Anne d'Autriche, saint Joseph et saint Jacques
    Illustration :
    Détail : saint Joseph. IVR93_20130401393NUC2A
  • Ensemble de quatre verrières : saint Laurent, la Vierge, saint Joseph, saint André
    Ensemble de quatre verrières : saint Laurent, la Vierge, saint Joseph, saint André Entrechaux
    Représentations :
    Chaque saint est représenté de face dans un cadre cintré (pour saint Joseph et saint André) ou . Le pourtour est parcouru par une frise de losanges rouges (pour saint Joseph et saint André) et une saint Joseph saint André
    Description :
    représentant saint Laurent et la Vierge figurent dans l'abside. Celle représentant saint Joseph se situe dans la 2e travée côté nord et celle représentant saint André dans la 2e travée côté sud.
    Titre courant :
    Ensemble de quatre verrières : saint Laurent, la Vierge, saint Joseph, saint André
    Illustration :
    Vue générale de la verrière représentant saint Joseph IVR93_20168400109NUC2A Vue générale de la verrière représentant saint André IVR93_20168400111NUC2A Détail de la verrière représentant saint Joseph (signature) IVR93_20178401036NUC1A
  • Tableau : Annonciation
    Tableau : Annonciation Castellane - 21 rue Saint-Victor
    Inscriptions & marques :
    Transcription (inscription peinte en bas à droite du tableau) : André. Inventor / Et fecit - 1697.
    Historique :
    Tableau peint en 1697 par Joseph André, peintre de Castellane et restauré en 1986-1987 par J celui d'André soit une copie légèrement interprétée de celui de Charles Poerson, dont l'Annonciation est
    Auteur :
    [peintre] André Joseph-François