Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 2020 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • parfumeries (distilleries de lavande) du Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    parfumeries (distilleries de lavande) du Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var Alpes-de-Haute-Provence
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    août 1929. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 7 M 16. Une distillerie de lavande dans les Alpes de Provence. Façade latérale, coupe transversale et plan Distillerie de lavande dans les Alpes. Carte postale. Archives départementales des Alpes-de-Haute REPARAZ, André de. Les campagnes de l'ancienne Haute-Provence vues par les géographes du passé Le Touillet (Basses-Alpes). - Distillerie de Lavande Goujon. / Carte postale, avant juillet 1907. Une des jeunes cultures de lavande de Lautier fils au Plan de Saint-André (basses-Alpes). / Dans REPARAZ, André de. Le déclin de la lavande dans l'agriculture et dans la vie rurale de la Haute , 1880-1950. Mane : Les Alpes de Lumière, 2000, 180 p. : ill. ; 21 cm. . Ministère de l'Intérieur, Direction de la sureté générale, rapport d'inspection des distilleries Isidore Silvy, Chiris, Selin, Chauvet et cie de Barrême et de la distillerie Lautiers fils de Saint-André, 22
    Localisation :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Titre courant :
    parfumeries (distilleries de lavande) du Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    Texte libre :
    -les-Alpes et d’Annot, avant de se développer dans d’autres parties du sud de la France. Vers 1890, les -Alpes ou à Lambruisse, Gras à Barrême). La culture de ces champs de lavande a permis une nette -les-Alpes tout particulièrement, qui avaient pour spécificité de s’être spécialisés dans la culture de le pays, à l'exception de la distillerie Lautier de Saint-André-les-Alpes, ces unités de parfumeurs varier. Les plus grandes, à Thorame-Haute (Fig. 02) et à Lambruisse (Fig. 03), sont dotées d’une sorte de début du siècle provenant de Saint-André-les-Alpes. I La cueillette et la culture de la lavande dans le pays Asses, Verdon, Vaïre, Var Le ramassage de siècle, la cueillette de la lavande s’est développée jusqu’à devenir essentielle à l’économie rurale du pays. Le canton de Barrême fut même le premier endroit en France où cette cueillette a pris de l’ampleur. La cueillette de la lavande constituait une activité complémentaire adaptée à la situation des
    Illustration :
    Une distillerie de lavande dans les Alpes de Provence. Coupe transversale. IVR93_20150402163NUC1A Une distillerie de lavande dans les Alpes de Provence. Façade latérale. IVR93_20150402162NUC1A Une distillerie de lavande dans les Alpes de Provence. Plan au niveau supérieur Le Touillet (Basses-Alpes). - Distillerie de Lavande Goujon [vue avant juillet 1907 Distillerie de lavande dans les Alpes. IVR93_20150402154NUC1A Une des jeunes cultures de lavande de Lautier fils au Plan de Saint-André (basses-Alpes La coupe de la lavande dans la lavenderaie Lautier fils à Saint-André-les-Alpes Vue d'un champ de lavande dans la commune de Saint-André-les-Alpes. IVR93_20060401600XE Paysage de champs de lavande près de Saint-André-les-Alpes. IVR93_20150402205NUC2A Paysage près de Saint-André-les-Alpes. IVR93_20150402208NUC2A
  • usines textiles dites draperies du Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
    usines textiles dites draperies du Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var Alpes-de-Haute-Provence
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Référence documentaire :
    sur papier signé Rossi, 2 septembre 1834. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne plume, par Castagnol, 3 novembre 1853. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les / Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence . 356 p. 48-58. , Société scientifique et littéraire des Alpes de Haute-Provence . 356 p. 20-48. p. 48-58 DOMENGE Jean-Luc, La langue d'André Honnorat dans : Chroniques de Haute-Provence : 364 p. 63-65 HONNORAT Charles, Cet homme rude parti de rien dans : Chroniques de Haute-Provence, Digne p. 20-48 HONNORAT André. Mémoire pour ma famille. Dans : Chroniques de Haute-Provence, n°364 / Dessin à l'encre sur papier calque signé Pochin, 10 mars 1861, Archives départementales des Alpes-de -Haute-Provence, Digne-les-Bains, E DEP 204/22. Plan et Nivellement d'une partie du canal du Verdon dans la commune de Beauvezer pour servir à
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille pierre de taille
    Localisation :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Texte libre :
    nouveau contexte que se sont multipliées les draperies de Haute Provence, nouvelles unités de production variable. Certaines sont dans un état de ruine avancé (Thorame Haute et Basse, Moriez, Senez) et au moins -les-Alpes. Dans ce cas, la roue était entièrement en sous-sol. La disposition de la fabrique par par André Honnorat à Saint-André-les-Alpes. La première roue de sa fabrique (une seconde fut installée : celle des Grands Trotabas à Beauvezer et celle de la fabrique Arnaud à Saint-André-les-Alpes, qui furent en avoir plus de quinze (17 pour Honnorat à Saint-André-les-Alpes et même 18, mais en trois bâtiments -Alpes et Barneaud à Entrevaux. Dans ces trois cas, le logement reprenait les dispositions de l’usine I. Contexte de l’enquête : l’état de la question et l’apport de l’étude de l’Inventaire général de l’actuel Pays Asses, Verdon, Var, Vaïre. Il n’est donc pas surprenant que ce sujet ait déjà fait l’objet d’études de diverses natures. Dès le 19e siècle, certains industriels ou érudits ont couché par
    Illustration :
    Papier à en-tête de la draperie Honnorat de Saint-André-les-Alpes, deuxième moitié du 19e siècle Carte de localisation des foulons de Villars-Colmars d'après le cadastre napoléonien Plan et Nivellement d'une partie du canal du Verdon dans la commune de Beauvezer pour servir à l'instruction d'une demande en autorisation de construire un canal de dérivation des eaux du Verdon nécessaire à l'établissement de trois usines devant contenir quatre mécaniques destinées à la fabrication des draps Plan général et détails relatifs au réglement de la fabrique de draps et au moulin à farine que le Sr Ravel possède sur une dérivation de la rivière de Clumanc dans la commune de Barrême. Détail de la fabrique de draps et de ses abords [à cette date, la fabrique n'avait pas encore occupé le bâtiment de la Plan et Nivellement d'une partie du canal du Verdon dans la commune de Beauvezer pour servir à l'instruction d'une demande en autorisation de construire un canal de dérivation des eaux du Verdon nécessaire à
  • fortification d'agglomération de Colmars
    fortification d'agglomération de Colmars Colmars - en village - Cadastre : 1983 AB
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    des guerres de la Ligue d'Augsbourg, l'ingénieur Niquet, Directeur des fortifications de Provence de 1527 et placée au-dessus de l'une des avant-portes, atteste qu'elle fut améliorée sous le règne de François Ier. Elle met le bourg à l'abri des coups de main et du brigandage. A la fin du 17e siècle, lors , élabore le projet d'une mise à hauteur de l'enceinte du bourg. Il se contente de tirer parti de l'enceinte rapidement exécutés. Vauban, en 1693, élabore le projet d'une nouvelle enceinte flanquée de tours bastionnées
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Parties constituantes non étudiées :
    porte de ville
    Référence documentaire :
    Plan de la ville de Colmars et des ouvrages à y faire pour la fortifier. Dessin. 1690. Service Historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie. Dépôt des fortifications, Colmars, article 8, section 1 Plan de Colmars. 1693. Dessin. 1693. Service Historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie Plan de la ville et forts de Colmars. Dessin. 1695. Service Historique de la Défense, Vincennes Plan de la ville et des forts de Colmars. Dessin. 1700. Service Historique de la Défense, Vincennes Plan et profils pour servir à la construction des tours de l'enceinte de la ville de Colmars . Dessin. 1700. Service Historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie. Dépôt des fortifications Plan de Colmars et élévation des tours. Dessin. 1845. Service Historique de la Défense, Vincennes Plan de Colmars. Détail. Dessin. 1845. Service Historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie Colmars. Dessin. 1693. Service Historique de la Défense, Vincennes : Fonds du Génie. Dépôt des
    Éléments remarquables :
    chemin de ronde
    Description :
    L'enceinte enserre l'essentiel de l'agglomération. Elle est constituée d'une muraille non terrassée , précédée par un petit fossé. La muraille est doublée d'une succession d'arcs de décharge soutenant un chemin de ronde. Le flanquement est assuré par sept tours, auxquelles s'ajoutent les quatre tours des deux portes. Toutes les tours sont couvertes d'une toiture constituée de planches de bois. Les deux portes de ville sont chacune entourées de deux tours carrées et précédées d'un réduit pentagonal toit à deux pans, auxquels s'ajoutent un voire deux pans de croupe. Une échauguette se trouve en saillie sur un angle de l'enceinte.
    Titre courant :
    fortification d'agglomération de Colmars
    Aires d'études :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Texte libre :
    Intérêt stratégique Se référer au dossier place forte de Colmars pour l'analyse historique . Analyse architecturale Elle enserre encore aujourd'hui l'essentiel de l'agglomération (fig. 1), à l'exception de quelques lotissements extérieurs, assez dispersés, d'où la conservation en l'état de la silhouette originelle de la petite cité. Le plan, en dessinant un haricot (doc. l , fig. 2), présente sa concavité adossée au cours du Verdon, et sa face convexe tournée vers la campagne. Le grand axe, de 240 m de difficulté de maintenir la continuité de la circulation sur le chemin de ronde, le percement frauduleux de fenêtres et de portes par les riverains, a parfois provoqué des conflits entre l'autorité militaire et les assuré par 7 tours (sans compter les 4 tours des deux portes) et les accès constitués par deux portes (de France, et de Savoie, chacune entourée de deux tours). Compte tenu de cette situation initiale relativement favorable - contrairement à celle de Seyne - il apparaît logique que Niquet se soit contenté
    Illustration :
    Plan de la ville de Colmars et des ouvrages à y faire pour la fortifier. IVR93_19930400142XAB Plan de Colmars. IVR93_19930400143XAB Plan de la ville et forts de Colmars. IVR93_19930400145XAB Plan de la ville et des forts de Colmars. IVR93_19930400146XAB Plan et profils pour servir à la construction des tours de l'enceinte de la ville de Colmars Plan de Colmars et élévation des tours. IVR93_19930400149XAB Ensemble de la ville vu du nord, depuis la rive droite du Verdon. En arrière, le fort de France et La ville vue du nord-est depuis les lacets de la route du col des Champs. IVR93_19930400297ZA La porte de Savoie. Vue de face prise dans l'axe, depuis le haut du saillant du réduit Porte de Savoie. Vue intérieure du réduit prise du haut du parados de la face gauche. Au fond, la
  • pont du Galetas
    pont du Galetas Moustiers-Sainte-Marie - le Galetas - isolé - Cadastre : 2014 D3 non cadastré ; domaine public
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Pont construit en 1970 dans le cadre de l'aménagement du lac de Sainte-Croix.
    Description :
    Pont en béton construit en mono caisson de 3 m de longueur chacun qui forment mis bout à bout une poutre de hauteur variable de 114 m de longueur. Il comporte deux piles de plan rectangulaire et la portée de sa poutre centrale atteint 57 m. La hauteur de la poutre varie de 1,50 m à 3 m. Elle fait 5 m de largeur, mais pour avoir la largeur totale du pont qui se porte à un peu moins de 10 m, il faut ajouter deux encorbellements de 2,30 chacun.
    Aires d'études :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Illustration :
    Extrait du plan cadastral de la commune de Moustiers-Sainte-Marie. Section D3. Echelle d'origine 1 Vue de situation à la sortie des gorges. IVR93_20140400492NUC2A Vue de la sortie des gorges. IVR93_20140400493NUC2A Vue d'ensemble prise de l'ouest. IVR93_20140400494NUC2A Vue rapprochée prise de la rive droite aval. IVR93_20140400496NUC2A Vue rapprochée de l'encorbellement vu de la rive gauche aval. IVR93_20140400497NUC2A Vue de dessous prise de la rive droite. IVR93_20140400498NUC2A Vue de dessous prise de la rive gauche. IVR93_20140400499NUC2A Détail de l'appui de la poutre sur une pile. IVR93_20140400500NUC2A Appui de la poutre sur la culée de la rive droite. IVR93_20140400501NUC2A
  • bannière de procession (bannière de confrérie) : saint Joseph et Vierge de l'Immaculée Conception
    bannière de procession (bannière de confrérie) : saint Joseph et Vierge de l'Immaculée Conception Beauvezer - - en village
    Historique :
    Cette bannière date probablement de la 2e moitié du 19e siècle. La Vierge a été réalisée d'après Murillo, sans doute après la proclamation du dogme de l'Immaculée Conception en 1854. La bannière est actuellement en dépôt à la maison-musée de Colmars (Référence IA04001860), elle provient de Beauvezer (dépôt de la mairie au musée, convention de dépôt en date du 6 juin 2006), peut-être de l'église paroissiale Notre-Dame-de-Nazareth devenue chapelle Saint-Joseph (Référence IA04000146) en 1857. Elle était en tout cas utilisée par une confrérie de pénitents blancs.
    Dénominations :
    bannière de procession
    Statut :
    propriété de la commune
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Beauvezer
    Déplacement :
    lieu de dépôt Colmars - maison-musée - rue de Goin - en village - Cadastre : 1983 AB 64
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Transcription (inscription peinte sur un phylactère sur chaque face de la bannière), d'un côté : St JOSEPH PRIEZ POUR NOUS ; de l'autre côté : O MARIE PRIEZ POUR NOUS.
    Précision dénomination :
    bannière de confrérie
    Représentations :
    architecturée de style néo-gothique, de part et d'autre deux en orant, en dessous un troisième ange tient un dans la main droite le bâton de lys, à ses pieds sont agenouillés deux pénitents blancs. Sur l'autre face, la Vierge nimbée est représentée debout sur un croissant de lune sur des nuées, les mains
    Description :
    similaires : sur fond en damas de satin rouge, le décor est peint en doré autour de la scène centrale, peinte
    Titre courant :
    bannière de procession (bannière de confrérie) : saint Joseph et Vierge de l'Immaculée Conception
    Appellations :
    dite de l'Immaculée Conception
    Illustration :
    Vue générale du revers : Vierge de l'Immaculée conception. IVR93_20100403309NUC2A
  • tableau : L'Education de la Vierge en présence de saint Joachim
    tableau : L'Education de la Vierge en présence de saint Joachim Tartonne - le Thouron
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    Le tableau et son encadrement sont mentionnés dans l'inventaire de 1906.
    Référence documentaire :
    -de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66. Tartonne, dressé en exécution de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905. Archives départementales des Alpes Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de
    Représentations :
    Education de la Vierge, saint Joachim
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tableau : L'Education de la Vierge en présence de saint Joachim
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Tartonne, église paroissiale Notre-Dame
  • retable du maître-autel
    retable du maître-autel Tartonne - le Thouron
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    Le retable et sont tableau sont mentionnés dans l'inventaire de 1906.
    Référence documentaire :
    -de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66. Tartonne, dressé en exécution de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905. Archives départementales des Alpes Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de
    Représentations :
    agrafe. Une longue feuille entre deux fleurs sur les deux parties de la traverse supérieure.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    petite corniche moulurée. Eléments rapportés : moulure interne en quart-de-rond, quatre chapiteaux et
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Tartonne, église paroissiale Notre-Dame
  • groupe sculpté : Saint Antoine
    groupe sculpté : Saint Antoine Annot
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    Un signalement sur l'état de la statue a été fait auprès de la CAOA des Alpes-de-Haute-Provence.
    Représentations :
    Le saint est accompagné du cochon. Il s'appuie sur un bâton de ses deux mains.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Groupe sculpté monoxyle en noyer taillé, relié par une base de forme rectangulaire. La figure du . Les parties de chair sont peintes polychrome. Le cochon qui accompagne le saint est traité en ronde
    États conservations :
    De nombreuses traces d'usure au niveau de la dorure ainsi qu'au niveau du visage. Une infestation active de vrillettes a été constatée.
    Illustration :
    Vue d'ensemble de face. IVR93_20100402811NUC2A Vue d'ensemble de trois-quarts gauche. IVR93_20100402812NUC2A
  • Confessionnal
    Confessionnal La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    de la commune voisine de Moustiers-Sainte-Marie (04).
    Représentations :
    Les jours de la porte reprennent des motifs végétaux stylisés : une fleur et ses pétales. Le fronton représente deux grosses spirales affrontées (volutes), décorées de feuilles d'acanthe et de fleurs desquelles s'échappent des perles. La croix sommitale est ornée de rinceaux de feuilles d'acanthe.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    États conservations :
    Le gonflement du bois de la porte empêche la fermeture de cette dernière. Les corniches latérales sont manquantes. Un vernis foncé, largement écaillé, a été apposé sur la presque totalité de l'objet exception faite d'une partie de ses parties latérales, comme si le meuble avait été verni accolé à d'autres
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Moustiers-Sainte-Marie Moustiers-Sainte-Marie
    Illustration :
    Vue générale de face IVR93_20150400025NUC2A Vue générale de trois-quart depuis le choeur IVR93_20150400024NUC2A
  • croix de procession, statue : Christ en croix (N° 2)
    croix de procession, statue : Christ en croix (N° 2) Tartonne - Plan de Chaude
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Dénominations :
    croix de procession
    Représentations :
    Aux extrémités, bagues ornées de fleurons. Au centre, le Christ ; la gloire est composée de carrés de chant terminés par une palmette.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Plaques de laiton doré clouées sur une âme de bois. Bras tubulaires, extrémités en boule, avec
    Localisation :
    Tartonne - Plan de Chaude
    Titre courant :
    croix de procession, statue : Christ en croix (N° 2)
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Tartonne, chapelle Sainte-Anne du Touron
    Illustration :
    Vue de la partie métallique. IVR93_20050401386XE Détail du décor à fleurs de lys et dauphins. IVR93_20050401387XE Détail : le décor à fleurs de lys et dauphins, armoiries du Dauphiné. IVR93_20050401390XE
  • statue (statuette) : Saint Michel terrassant le démon
    statue (statuette) : Saint Michel terrassant le démon Tartonne - Plan de Chaude
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Tartonne - Plan de Chaude
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Tartonne, église paroissiale Notre-Dame
  • tableau : L'Adoration des mages
    tableau : L'Adoration des mages Tartonne - Plan de Chaude
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Ce tableau est sans doute une copie resserrée (de rectangulaire horizontal, le tableau passe à rectangulaire vertical avec un nombre réduit de personnages) de l'Adoration des mages de Rubens conservé au musée des Beaux-Arts de Lyon daté de 1647-1648. Le tableau de Tartonne a probablement été réalisé dans le courant du 17e siècle. Selon l'inventaire de 1905, ce tableau aurait été offert par Joseph Reinach.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie réduite de peinture
    Description :
    Panneau composé de deux planches de peuplier teinté de brou de noix au revers, dont la partie
    Localisation :
    Tartonne - Plan de Chaude
    Origine :
    lieu de provenance Alpes-de-Haute-Provence, 04, Tartonne, église paroissiale Notre-Dame
  • tableau : Le Sacré-Coeur et la Vierge
    tableau : Le Sacré-Coeur et la Vierge Entrevaux - Saint-Jean-du-Désert
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    Ce peintre a laissé de nombreuses oeuvres dans les Alpes-de-Haute-Provence entre 1819 et 1847.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Peinture à l'huile sur toile constituée d'un seul lé au tissage régulier et serré. Il n'y a pas de préparation. L'épaisseur de la couche picturale est moyenne. Cadre rapporté en bois peint polychrome.
    Dimension :
    h = 90 (hauteur au niveau de l'ouverture du cadre) ; la = 70 (largeur au niveau de l'ouverture du
  • tableau : Assomption
    tableau : Assomption Chaudon-Norante
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    Ce peintre a réalisé de nombreuses oeuvres dans les Alpes-de-Haute-Provence entre 1819 et 1847.
    Représentations :
    Assomption de la Vierge dans un paysage aux cyprès, avec en-dessous d'elle un tombeau ouvert et des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tableau dont le support est constitué de deux lés horizontaux ; la toile est tissée de manière
    Illustration :
    Vue d'ensemble de face. IVR93_20090402674NUC2A Détail de la signature et de la date. IVR93_20090402676NUC2A
  • ciboire (N° 1)
    ciboire (N° 1) Allos
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître sur l'oeuvre poinçon de maître sur l'oeuvre Poinçon de maître (insculpé sous le pied) : P L. Armoiries (gravées sur la terrasse du pied ) : blason ovale entouré par deux rameaux de laurier, de sable à une fasce d'argent et trois étoiles d'or posées 2 et 1 Deux poinçons insculpés sur le bord du couvercle et la lèvre de la coupe : - Poinçon garantie et titre (1er titre) argent Paris et départements après 1838 : tête de Minerve avec un 1 devant le front. - Poiçon de maître : dans un losange horizontal, F F avec un soleil entre les deux lettres.
    Historique :
    . La famille est originaire de Digne-les-Bains et installée à Aix-en-Provence au 17e siècle. La coupe connu comme maître orfèvre à Digne en 1666. Le ciboire porte les armoiries de la famille de Chazelles dont deux membres furent collecteurs aux comptes à Aix-en-Provence, Claude en 1639 et Joseph en 1650 orfèvres lyonnais Favier Frères. Le ciboire est en 2010 déposé au presbytère de Colmars (IA04001873).
    Observation :
    Un autre calice de ce maître orfèvre a été identifié par la CAOA des Alpes-de-Haute-Provence à
    Représentations :
    Bordure du pied ornée de sortes de fleurons composés de perles. Trois angelots séparés par des chutes de fruits suspendues à une draperie sur le noeud. Rangées de perles sur la coupe et le couvercle . Feuilles de refend et croix latine pattée, ornée de perles, sur le couvercle.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    couvercle, sur le haut de celui-ci décor repoussé ciselé surmonté d'une croix pattée fondue rapportée.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Région Provence-Alpes-Côted'Azur, 04, Digne-les-Bains lieu d'exécution Rhône-Alpes, 69, Lyon
    Illustration :
    Vue de face. IVR93_20050401192XE
  • ensemble de deux tableaux : Saint Pierre, Saint Paul
    ensemble de deux tableaux : Saint Pierre, Saint Paul Senez - place de l' Eglise
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Ces deux toiles qui forment une paire, ne sont pas mentionnées dans l'Inventaire des biens de l'église datant de 1905, contrairement à l'Assomption de la Vierge (IM 04001358). Tout porte cependant à croire qu'ils formaient un ensemble avec celle-ci et contribuaient à constituer le décor du retable de l'ancien maître-autel de la cathédrale, aujourd'hui disparu. En effet, les deux tableaux présentent la même hauteur que l'Assomption de la Vierge et ils sont de la même facture que ce dernier. On peut donc penser que ces deux toiles sont également de la main de François Mimault. Oeuvre restaurée en 2005 par Franck
    Observation :
    Vigliani et conservé par la CAOA des Alpes-de-Haute-Provence. Les dimensions, sans cadre ont été relevées dans le dossier de restauration rédigé par Franck
    Représentations :
    Les saints sont représentés debout sur un piédestal, dans une niche à décor de coquille. Deux putti assis sur le sommet de la niche tiennent une couronne au-dessus de la tête de saint Pierre, un livre ouvert pour saint Paul. Le corps de face, le visage légèrement tourné vers la dextre, saint Pierre tient de la main dextre son principal attribut, les clés et de la main senestre, un livre fermé, tandis que saint Paul tient une épée de la main dextre, un livre ouvert de la main senestre. Les couleurs
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Senez - place de l' Eglise
    Titre courant :
    ensemble de deux tableaux : Saint Pierre, Saint Paul
  • tableau : Reconnaissance des pestiférés de Marseille
    tableau : Reconnaissance des pestiférés de Marseille Senez - place de l' Eglise
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    CEUX QUI PRIERONT ET ADORERONT LE SACRE COEUR DE JESUS SERONT EXCAUCES L'AN 1720. LES / PESTIFERES DE MARSEILLE ET D'AILLEURS AYANT DEVOTEMENT INVOQUE LE SACRE COEUR DIVIN / LA PESTE CESSA AUSSITÔT EN FAVEUR DE CE MIRACLE. L'AN 1726 LE PAPE CLEMENT XI A ACCORDE UN[E] [B]ULLE ET DES INDULGENCES, CETTE
    Historique :
    Ce tableau anonyme du 18e siècle est à mettre en relation avec la terrible épidémie de peste que connût la ville de Marseille en 1720. Oeuvre restaurée en 1990 par J.-A. Bourgoin, restaurateur à Monaco.
    Observation :
    relevées dans le dossier de restauration établi par J.-A. Bourgoin, conservé par la CAOA des Alpes-de-Haute Ce tableau est remarquable de par la rareté de son iconographie. Les dimensions sans cadre, ont été -Provence.
    Représentations :
    d'hommes, de femmes et d'enfants, ainsi qu'un pape, un évêque et une religieuse adorent le Sacré-Coeur représenté au-dessus d'eux sur une nuée, à côté de Dieu le Père. Deux anges sont les intercesseurs entre
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Senez - place de l' Eglise
    Emplacement dans l'édifice :
    chapelle de la Vierge
    Titre courant :
    tableau : Reconnaissance des pestiférés de Marseille
  • pont n° 2
    pont n° 2 Mirabeau - le Capon - 2e pont - isolé - Cadastre : non cadastré
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Pont construit en 1947 en remplacement du pont édifié de 1832 à 1835 et détruit pendant la guerre.
    Représentations :
    nord, piédroit ouest ; sujet : femme portant une gerbe de blé, symbole des Alpes-de-Haute-Provence sujet : femme portant une grappe de raisin, symbole du département de Vaucluse, support : pylône , support : pylône nord, piédroit est ; sujet : femme portant une corbeille de fruits, symbole du Var
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    , symbolisant les quatre départements limitrophes (Alpes-de-Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse
    Illustration :
    Vue aérienne éloignée prise de l'est. IVR93_19788400185X Vue aérienne rapprochée prise de l'est. IVR93_19788400186X Vue des deux ponts prise de l'ouest. IVR93_19708401264V Face latérale extérieure des piles : bas-relief allégorique de Sartorio. IVR93_19718400214X Face latérale, pile gauche : les Basses-Alpes. IVR93_19718400215X Les piles des deux ponts rive gauche, vue prise de la rive droite. IVR93_19708401265V
  • tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge
    tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge Saint-Julien-du-Verdon
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    F. Patritti 1860 (au pied de l'arbre sur la gauche, en rouge) ; Don des Dames / Julie et Marguerite
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Référence documentaire :
    , évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G Haute-Provence, n° 311, 1er trimestre 1990. saint Roch, que l'actuel tableau de Patritti a sans doute remplacé. Procès-verbaux de visites pastorales p. 112, 126 : les auteurs font un rapprochement entre le saint Roch de ce tableau avec un saint Roch représenté sur un tableau de l'église paroissiale de Barles où il est associé à Saint André . LACROIX Jean-Bernard, RISSE Mireille. Fidèle Patritti, artiste peintre (1811-1867). Dans : Annales de
    Représentations :
    Saint Roch, les bras étendus et les mains ouvertes, est agenouillé aux pieds de la Vierge à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Peinture à l'huile sur un support en toile constitué de trois lés horizontaux. La préparation est
    Titre courant :
    tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge
    États conservations :
    Zone de soulèvements au niveau du manteau de l'ange, déchirures en haut à droite, taches noires
    Illustration :
    Détail de l'inscription en bas à gauche. IVR93_20090403225NUC2A
  • tableau d'autel : Le martyre de saint Barthélemy
    tableau d'autel : Le martyre de saint Barthélemy Ubraye - Laval
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Contributeur :
    Boscal de Reals Aude
    Historique :
    dans les Alpes-de-Haute-Provence et dans les Alpes-Maritimes. Tableau réalisé en 1663 par Jean André dont la dynastie a exécuté de nombreux tableaux religieux
    Observation :
    Mériterait une protection au titre des Monuments Historiques. Oeuvre à rapprocher de la Vierge du Rosaire (non étudiée) signée J. André et datée 1664 conservée dans l'église paroissiale Saint-Martin de la
    Référence documentaire :
    L'auteur met en relation la Vierge du Rosaire de l'église paroissiale Saint-Martin, les Mujouls (06 ) avec Le martyre de saint Barthélemy, chapelle Saint-Barthélemy, Laval commune d'Ubraye. ASTRO, Charles , THEVENON, Luc. La peinture au XVIIe siècle dans les Alpes-Maritimes. Nice : Editions Serre, 1985
    Représentations :
    de fleurs et la palme du martyre. Dans la partie gauche du tableau, la Vierge à l'Enfant assortie
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile en 2 lés verticaux au tissage régulier. Epaisseur de la couche picturale plus ou moins
    Titre courant :
    tableau d'autel : Le martyre de saint Barthélemy
    États conservations :
    écaillements et zones d'empâtement de la matière picturale (poitrine de saint Barthélemy). Repeints. Taches
    Illustration :
    Détail de la signature et de la date en bas à droite du tableau. IVR93_20090403023NUC2A Détail de saint Barthélemy. IVR93_20090403026NUC2A Détail de saint Barthélemy. IVR93_20090403024NUC2A Détail des anges au-dessus de saint Barthélemy. IVR93_20090403027NUC2A Détail de la Vierge à l'Enfant. IVR93_20090403028NUC2A