Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : portrait de Raymond Poincaré
    tableau : portrait de Raymond Poincaré Villar-d'Arêne - le Villar - en village
    Inscriptions & marques :
    description : inscription gravée sur une plaque de métal rapportée sur le cadre : RAYMOND POINCARRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
    Historique :
    Tableau provenant de la mairie en travaux lors de l'enquête (?) ; portrait de Raymond Poincaré daté de 1913 et signé par Pierre Carrier-Belleuse.
    Emplacement dans l'édifice :
    posé contre le mur de la nef, à même le sol
    Titre courant :
    tableau : portrait de Raymond Poincaré
    Origine :
    lieu de provenance Villar Villar-d'Arêne
  • tableau : Portrait de Raymond Poincaré
    tableau : Portrait de Raymond Poincaré Castellane - 2 boulevard Saint-Michel
    Historique :
    Tableau signé Pierre Carrier-Belleuse et daté de 1913, année de l'élection de Raymond Poincaré à la présidence de la République. Il existe plusieurs versions de ce portrait officiel par ce peintre.
    Observation :
    Pierre Carrier-Belleuse, fils d'Albert-Ernest, est né à Paris en 1851. Il fut élève de Cabanel et du décorateur Galland. Il exposa régulièrement au Salon à partir de 1873. Le peintre a visiblement -Côte d'Azur. De dimensions légèrement inférieures, il se trouve dans l'église Saint-Martin-de-Tours au
    Représentations :
    Président de la République Il est représenté en buste, de trois-quarts et avec le ruban rouge des grands-croix de la Légion
    Statut :
    propriété de la commune
    Emplacement dans l'édifice :
    bureaux de la communauté de communes
    Titre courant :
    tableau : Portrait de Raymond Poincaré
    États conservations :
    La toile présente de nombreuses griffures et de nombreux accrocs en bordure.
  • tableau, ex-voto : La Vierge et l'Enfant, saint Roch de Montpellier, saint Raymond, saint Côme et saint Damien
    tableau, ex-voto : La Vierge et l'Enfant, saint Roch de Montpellier, saint Raymond, saint Côme et saint Damien Vallouise - le Petit Parcher - en écart
    Inscriptions & marques :
    MEDICUS DAT AEGRIS COSMA SALUTEM, au bas de la toile ; 1665, sous cette inscription.
    Représentations :
    de Montpellier (à gauche, un ange à ses genoux) ; saints Côme et Damien (à droite) ; saint Raymond ; saint Roch de Montpellier, saint Raymond, agenouillé, saint Côme, debout, saint Damien, debout La Vierge et l'Enfant dans une nuée, entre deux angelots, au-dessus de quatre saints : saint Roch
    Description :
    préparation brune. 140 h ; 116 la ; dimensions à l' intérieur du cadre. Lé de gauche : la = 57.
    Titre courant :
    tableau, ex-voto : La Vierge et l'Enfant, saint Roch de Montpellier, saint Raymond, saint Côme et
    États conservations :
    Toile distendue. Accrocs réparés. Mauvais état de la couche picturale. Grandes craquelures.
  • tableau : Mort de saint Joseph (N° 1)
    tableau : Mort de saint Joseph (N° 1) Beauvezer
    Historique :
    Ce tableau ornait l'autel dédié à saint Joseph : il est mentionné dans le procès-verbal de visite pastorale de 1697. Il a été peint en 1656 par Jean André et est assez proche, dans son traitement de ce
    Référence documentaire :
    Visite du 7 juin 1697. Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 17. p. 480 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean p. 20 LACROIX, Jean-Bernard. Un peintre provençal méconnu Jean André. Dans : Annales de Haute p. 277 LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n p. 297 CAIRE, Jean. A la découverte des villages. Dans Annales de Haute-Provence ; le Haut-Verdon p. 23 et 35. LACROIX, Jean-Bernard. La peinture du XVIIe siècle dans les Alpes-de-Haute-Provence . Dans : Le patrimoine religieux de la Haute-Provence. Bulletin de l'Association pour l'Etude et la Sauvegarde du Patrimoine Religieux de la Haute-Provence. n° 14, pages 21-51, 2e semestre 1992.
    Représentations :
    Mort de saint Joseph Au centre de la composition, saint Joseph est assis sur son lit, encadré du Christ à gauche et de
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie partielle de dessin
    Titre courant :
    tableau : Mort de saint Joseph (N° 1)
  • Tableau : la Donation du Rosaire à saint Dominique
    Tableau : la Donation du Rosaire à saint Dominique Thorame-Basse - Chateau-Garnier - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature peinte sur le bas de la toile : RAYMONDUS RASPAY.
    Historique :
    Le tableau est signé par Raymond Raspail, peintre avignonais du 4e quart du 18e siècle. Il proviendrait donc probablement de l'ancienne église de Château-Garnier.
    Représentations :
    dans sa gueule deux bâtons enflammés, devant un orbe bleu, accompagné également d'une tige de lys et
    Statut :
    propriété de la commune
    Auteur :
    [peintre] Raspay Raymond
    États conservations :
    Lacunes de la couche picturale, un trou a été rebouché puis grossièrement repeint, toile légèrement
  • Tableau : Baptême du Christ
    Tableau : Baptême du Christ Thorame-Basse - en village
    Historique :
    Le tableau a été peint d'après le Baptême du Christ de Pierre Mignard en 1666, diffusé par la gravure, notamment celle de Pierre Duflos, maintes fois copiée, par exemple à Colmars (Référence IM04002727). Il est mentionné dans le questionnaire de 1840, il est donc antérieur à cette date. Il a été
    Référence documentaire :
    Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Digne, cantons d'Allos à Colmars, vers 1840 . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 76 Dossier documentaire de la Conservation des Antiquités et Objet d'Art pour la commune de Thorame -Basse. 2e moitié 20e siècle. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : non p. 482 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie partielle de peinture
    Description :
    Dans le rapport de restauration on peut lire que "l’œuvre est peinte sur une toile de lin ou chanvre, de tissage armure toile [...]. Le tissage donne un grain de toile serré. Le support possède deux superposition de demi-pâtes assez lisses posées sur une préparation beige". Toile en trois lés horizontaux
    États conservations :
    Le tableau a été restauré en 2006-2009. A cette date, la toile n'a pas de châssis mais est clouée directement sur le revers du cadre, d'où une importante déformation de la toile. De plus, "le support présente une importante lacune de toile due à une grande brûlure, antérieurement consolidée par une couture avec des gros fils et le collage de deux pièces de toile, à la face et au revers du support originel . Cette déchirure est de grande dimension : la pièce de toile la recouvrant à la face mesure 172 cm de hauteur sur 15 cm de largeur. Elle démarre de la tête de l'angelot en haut à droite, traverse le ciel, les visages du Christ et de saint Jean Baptiste et finit à hauteur des genoux du Christ". Cette réparation est de la toile ajoutée dans la déchirure et restitution de la couche picturale, puis la fourniture d'un châssis et rentoilage, sur le reste de la toile : nettoyage, consolidation. Le cadre est également
  • tableau, ex-voto : Chute d'une femme (N° 2)
    tableau, ex-voto : Chute d'une femme (N° 2) Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville
    Inscriptions & marques :
    Transcription : EX.VOTO / MME RAYMOND, HYERES 25 OCTOBRE 1881 (en bas au centre de la toile).
    Statut :
    propriété de la commune
    Origine :
    lieu de provenance Provence-Alpes-Côte d'Azur, 83, Hyères, ancienne chapelle de pèlerinage Notre -Dame-de-Consolation lieu de provenance Provence-Alpes-Côte d'Azur, 83, Hyères, chapelle Notre-Dame-de-Consolation
  • tableau, ex-voto : Saint Pancrace (?), saint Christophe portant l'Enfant, et saint Barthélemy
    tableau, ex-voto : Saint Pancrace (?), saint Christophe portant l'Enfant, et saint Barthélemy Rougon - près de Rougon
    Historique :
    Christophe est plus difficile. Raymond Collier estime qu'il s'agit de saint Domnin un des premiers Ce tableau est, ainsi que l'indiquent les registres de la fabrique paroissiale de Rougon, une commande passée conjointement par Michel Audibert (héritier de Barthélémi Achard) et Calixte Maynard (beau -fils et héritier de Bernard Bernard), à la demande expresse, "par obligation de dernière volonté", de l'autel de la chapelle Saint-Christophe. Bernard Bernard et Barthélémi Achard sont deux résidents de . Celui-ci est représenté sur le tableau accompagné de deux autres saints : si l'identification de saint Barthélemy, saint patron de Barthélémi Achard, ne pose pas problème, celle du saint à gauche de saint évangélisateurs du diocèse de Digne. Il pourrait également s'agir de saint Expédit patron des plaideurs en cours de procès ou de saint Pancrace, saint patron des parjures. La tradition orale locale donne comme origine de la demande de Barthélémi Achard et Bernard Bernard un remerciement à saint Christophe pour une
    Référence documentaire :
    Photographie prise par Raymond Collier en 1977 du tableau de la chapelle Saint-Christophe de Rougon Pour l'année 1811, le budget "composé par les membres du conseil de fabrique" mentionne "le tableau de St Cristophe" dont une partie seulement a été payée. Budget our 1811 de la fabrique paroissiale de Rougon ordonné par le décret impérial du 30 décembre 1809. Archives départementales des Alpes-de-Haute 3 septembre 1813 : Devant le conseil de fabrique "s'est présenté Michel Audibert et Calixte Maynard [?] propriétaires de cette commune de Rougon, lesquels se sont déclarés débiteurs envers la fabrique de cette paroisse, par obligations de dernière volonté, savoir le feu Barthelemi Achart a chargé et obligé le sieur Michel Audibert son héritier, de payer pour un tableau à la chapelle de St. Christophe la somme de trente neuf francs. Et le feu Bernard Bernard a tout de meme obligé le sieur Calixte Maynard [?] son beaufil , de payer pour le même objet que cy dessus la somme de septante-cinq francs. Sur laquelle proposition
    Représentations :
    Dans un cadre champêtre, saint Christophe, muni de son bâton de palmier dattier, porte sur ses épaules l'Enfant Jésus pour lui faire traverser un cours d'eau dangeureux. A droite de ce groupe, saint Barthélemy tenant dans sa main droite le couteau, instrument de son martyre. Le saint sur la gauche du groupe pourrait être le premier évêque de Digne saint Domnin dont la présentation ici en soldat romain proviendrait d'une confusion avec saint Domnin martyr à Parme. Il pourrait également s'agir de saint Expédit . Ou encore, et plus probablement, de saint Pancrace.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tableau rectangulaire vertical avec un cadre rapporté peint. Toile de tissage irrégulier (2 toiles de préparation blanche, couche picturale épaisse.
    Localisation :
    Rougon - près de Rougon
    Annexe :
    distinctif. Si l’on regarde du côté de la tradition religieuse locale, on peut imaginer, comme Raymond à l’huile sur une toile rectangulaire verticale constituée de deux lés inégaux, au tissage assez registre des délibérations du conseil de fabrique, il a été peint par Joseph Féraud, ébéniste de profession distingue tout d’abord par sa taille, presque deux mètres de haut. Depuis sa réalisation en 1814, et sur de Rougon probablement au 17e siècle reconstruite. Cependant, l’originalité de ce tableau tient saint dédicataire de la chapelle : saint Christophe, muni de son bâton de palmier dattier, portant sur ses épaules l’Enfant Jésus pour lui faire traverser un cours d’eau. A la gauche de ce saint, est figuré saint Barthélémy, aisément reconnaissable par son attribut, instrument de son martyre, le couteau . A la droite de saint Christophe, il est permis de s’interroger sur l’identité du personnage : il Collier le propose, la figuration de saint Domnin : premier évêque de Digne, évangélisateur du lieu. Pour
  • Tableau : Crucifixion
    Tableau : Crucifixion Thorame-Basse - en village
    Historique :
    pastorale de 1712, il est clairement dit que la chapelle où il se trouve ne contient pas de tableau. On ne peut cependant rien en déduire quant à sa date de réalisation : la toile a visiblement été découpée (au niveau du tabernacle et dans les angles supérieur), et repliée (bas de la toile) pour l'adapter à son
    Référence documentaire :
    Dossier documentaire de la Conservation des Antiquités et Objet d'Art pour la commune de Thorame -Basse. 2e moitié 20e siècle. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : non p; 478 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean
    Représentations :
    Christ en croix dont le flanc est percé par la lance de Longin sur son cheval. Au pied de la croix , la Vierge est évanouie dans les bras de saint Jean, Marie-Madeleine est figurée sur la gauche du
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La toile est constituée de trois lés horizontaux, le tissage est régulier et assez serré, la couche de préparation est particulièrement fine.
1