Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • hôtel puis immeuble à logements
    hôtel puis immeuble à logements Cavaillon - place du Commerce - en ville - Cadastre : 1982 CK 561, 562
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtels
    hôtels Cavaillon
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel de Modène puis hôtel de Jocas actuellement immeuble à logements
    hôtel de Modène puis hôtel de Jocas actuellement immeuble à logements Carpentras - 57 rue Moricelly - en ville - Cadastre : 1983 CE 430
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel de Bélézy actuellement immeuble à logements
    hôtel de Bélézy actuellement immeuble à logements Carpentras - 46 rue des Marins - en ville - Cadastre : 1983 CE 495
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel actuellement immeuble à logements
    hôtel actuellement immeuble à logements Carpentras - 94 rue d' Inguimbert - en ville - Cadastre : 1983 CE 557
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel de Murs actuellement école
    hôtel de Murs actuellement école Carpentras - 18 rue des Marins - en ville - Cadastre : 1983 CE 489
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel puis immeuble à logements
    hôtel puis immeuble à logements Cavaillon - 2e hôtel Grand Rue - en ville - Cadastre : 1832 G1 452 1982 CK 939
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel
    hôtel Cavaillon - rue Poissonnerie - en ville - Cadastre : 1832 G1 540 1982 CK 565
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel de Pérussis ou d'Arbaud puis tribunal
    hôtel de Pérussis ou d'Arbaud puis tribunal Cavaillon - 1er hôtel place Philippe-de-Cabassol - en ville - Cadastre : 1832 G1 643 1982 CK 788
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel
    hôtel Cavaillon - impasse Romarin - en ville - Cadastre : 1832 G1 704 1982 CK 751
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel de Crillon puis immeuble à logements
    hôtel de Crillon puis immeuble à logements Cavaillon - rue du Commerce - en ville - Cadastre : 1832 G1 560 1982 CK 554
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel
    hôtel Cavaillon - 2e hôtel place Philippe-de-Cabassol - en ville - Cadastre : 1832 G1 638, 639, 641, 642 1982 CK 784, 786, 787, 799, 1234, 1235
    Contributeur :
    Fray François
  • hôtel
    hôtel Cavaillon - rue Raspail - en ville - Cadastre : 1982 CK 215
    Contributeur :
    Fray François
  • Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de musique
    Hôtel de Réauville, puis de La Tour-d'Aigues, puis de Caumont, actuellement conservatoire de musique Aix-en-Provence - Quartier Mazarin - 3 rue Joseph-Cabassol - en ville - Cadastre : 1829 L3 1136 à 1139 2010 AK 30, 31
    Historique :
    l'architecte Robert de Cotte, commandés par François de Réauville, second président à la cour des Comptes d'Aix , Joseph-François (de 1718 à 1727) puis le petit-fils Jean-Baptiste (de 1727 à 1752) du président de
    Référence documentaire :
    . Architecture et décor. FOSSIER, François. Les dessins du fonds Robert de Cotte de la Bibliothèque nationale de
    Auteur :
    [maître des oeuvres de maçonnerie] Aubert François [commanditaire] Rolland-Tertulle de Réauville, marquis de Cabannes François [commanditaire] Rolland-Tertulle de Réauville, marquis de Cabannes Joseph-François
    Texte libre :
    I. HISTORIQUE En 1714, François de Rolland-Tertulle de Réauville, marquis de Cabannes, second réalisation est le fait de maîtres d'œuvre locaux dont François Aubert, "gipier" d'Aix, chargé de mettre en . Ces éléments ont à présent disparu. A la mort de François de Réauville en 1718, le projet est poursuivi par son fils Joseph-François, également second président à la cour des Comptes. C'est le début de l'architecte Laurent Vallon, reprend la conduite des travaux et ce jusqu'en 1734. Toutefois François Aubert -François est décédé en 1727. Son fils Jean-Baptiste, conseiller au Parlement, poursuit l'œuvre. Les travaux par voie d'échange à François Bruny de La Tour-d'Aigues dont la petite fille Pauline épouse le marquis la façade est déjà achevée et décorée. C'est François Aubert, "maître gipier", qui le 15 janvier 1715
1