Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles.
    fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles. Toulon - Sainte-Catherine - isolé
    Historique :
    Lamalgue définitif, à François Milet de Monville, directeur des fortifications de Provence, en 1664 -François-Marie d’Aumale, qui le trouve petit, mal situé et propose d’en faire le réduit d’un fort plus
    Référence documentaire :
    Mémoire descriptif, fort Sainte-Catherine : articles 1, 2, 5, 6 AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D '. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur , projet de Nicolas François Milet de Monville et Pierre-Joseph Bourcet, 1765. Service Historique de la
    Auteur :
    [] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    aménagement sommaire. A propos de Sainte-Catherine, Charles-François-Marie d’Aumale, directeur des Provence Charles-François-Marie d’Aumale, donne, au fil de ses différents articles, des indications très
  • fort de Balaguier
    fort de Balaguier La Seyne-sur-Mer - Pointe de Balaguier
    Historique :
    : probablement Jean de Bonnefons ou Charles-Bernard de Besançon, dit Duplessis-Besançon. François Gombert
    Référence documentaire :
    Charles François Marie d'Aumale, Directeur des fortifications de Toulon et de Basse-Provence. Service
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    Toulon, jusqu’alors assurée seulement par la Grosse Tour royale construite sous François Ier sur la tour Sainte-Agathe de Porquerolles, construite sous François Ier (vers 1531) fournissait un modèle celui de la Grosse Tour de François 1er. Elle est peut-être la seule dont la porte, ménagée à l’étage d’une échelle mobile à son départ. François Blondel, qui s’illustrera comme architecte, auteur d’un batterie et l’enceinte adjointes à la tour, réalisations et projets 1672-1700 François Gombert, ingénieur par François Ferry, directeur des fortifications des côtes océanes. C’est dans le projet de -François-Marie d’Aumale, directeur des fortifications de Basse Provence, fait de nouveaux constats dans son
  • fort de l'Aiguillette
    fort de l'Aiguillette La Seyne-sur-Mer - Pointe de l'Aiguillette
    Historique :
    Francois Blondel en 1651. En 1672 François Gombert, ingénieur toulonnais en charge des travaux
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    par la Grosse Tour royale qui contrôle à l’est, depuis François Ier, l’entrée de la petite rade. La . Genèse et fondation du fort, 2e moitié du XVIIe siècle. L’architecte François Blondel, ingénieur de cette rade, ce sera leur donner le moyen d’y entreprendre quelque chose » . François Gombert l’ouvrage, François Gombert, donne le toisé des matériaux employés à la réalisation de la plate-forme dallée complété de deux pièces de 24 livres. Quelques années plus tard, Charles-François d’Aumale, directeur des
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Historique :
    sont trop vastes ou irréalistes ; le plus modeste, dû au jeune officier du génie François Milet de Charles-François-Marie d’Aumale, autour de 1775, mais les finitions rendant les casernes habitables
    Référence documentaire :
    MILET DE MONVILLE, Nicolas François. Mémoire relatif au projet du fort de La Malgue, daté du 1er MILET DE MONVILLE, Nicolas François. Observations sur le projet du fort de la Malgue, approuvé en AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775 , plume et lavis, 1775. Par Charles-François-Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    un autre projet, beaucoup plus modeste, dû à François Milet de Monville, alors jeune officier du
  • fort des Têtes
    fort des Têtes Briançon - Fort des Trois Têtes - isolé - Cadastre : 1975 B 1190
    Auteur :
    [commanditaire] Bidal marquis d'Asfeld Claude François
  • fort Faron
    fort Faron Toulon - Mont Faron
    Référence documentaire :
    Fort Faron. 1775. / Dessin, plume et lavis, 1775. Par Charles François Marie d'Aumale, Directeur Fort Faron et caserne retranchée. 1775. / Dessin, plume et lavis, 1775. Par Charles François Marie
    Auteur :
    [directeur des fortifications de Provence] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    forte établi en 1775, par Charles-François-Marie d’Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de
  • château puis fort
    château puis fort Entrevaux - le Château - en village - Cadastre : 1816 G non cadastré 2006 G 264
    Auteur :
    [entrepreneur] Grasset, François
    Texte libre :
    Vintimille. En juillet 1536, sous François Ier, le même Jacques de Glandevez et son fils Balthazar furent 1692-1693 et en 1697, sous traités à des maîtres maçons et entrepreneurs civils (les noms de François
  • fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles
    fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles Hyères - Ile de Porquerolles - en écart - Cadastre : 1983 J1 1254
    Historique :
    La construction de l'ouvrage est attribuée le plus généralement à François Ier, vers 1531, pour
    Texte libre :
    Construction et armement Construction attribuée le plus généralement à François 1er, vers 1531
  • fort Malbousquet
    fort Malbousquet Toulon
    Référence documentaire :
    p. 23 AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs . Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775 [Projet du fort Malbousquet]. / Dessin à l'encre en couleur, par Etienne François Joseph Desroys
  • fort des Pomets
    fort des Pomets Toulon
    Référence documentaire :
    AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775
    Texte libre :
    -François-Marie d’Aumale, proposait (sans plus convaincre) de renforcer la position défensive confinant au
  • fort dit Fort Carré
    fort dit Fort Carré Antibes
    Référence documentaire :
    ]. / Dessin par François Martelleur, ingénieur cartographe, vers 1600. British Library : Ms, Add Mss 21117
    Texte libre :
    Toulon, construite au début du règne de François Ier, entre 1515 et 1524, ou si elle était carrée, comme le château d’If de Marseille, construit également sur ordre de François Ier, entre 1529 et 1533, qui ingénieur du roi en Provence sous François Ier, maître d’œuvre de l’enceinte bastionnée de la place forte de Saint-Paul-de-Vence en 1546 et 1547. D’une part, François Mandon (ou de Mandon) dit de Saint-Remy François Ier et Henri II en Provence, notamment en 1546. Ce Jean de Saint-Remy, personnage important, se qu’on sût trouver dans toute l’Europe ». Les lettres de commission de François Ier pour la tournée en -Remy. D’autre part, les qualités et la carrière de François Mandon de Saint-Remy, mort entre ces deux le duc de Savoie. On observera que Negro passa en 1581 du service de François de Lesdiguières du cartographe François Martelleur, et qui correspondent probablement à un premier état du programme mis en œuvre -François de Lozières d’Astier pour 1721, l’enceinte du bas fort en est toujours au même point
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Référence documentaire :
    MILET DE MONVILLE Nicolas François. Description de la coste de Provence depuis l’embouchure du . / Dessins, plume et lavis, 1775. Par Charles-François-Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon
    Texte libre :
    Grosse tour. François Milet de Monville, officier du génie, né à Toulon, auteur d’un projet pour le fort le directeur des fortifications de Basse Provence Charles-François-Marie d’Aumale . Les modifications
  • fort Royal ou fort Sainte-Marguerite
    fort Royal ou fort Sainte-Marguerite Cannes - Ile-Sainte-Marguerite
    Texte libre :
    souhaitait que cet établissement lui fût attribué, une première union ayant été révoquée par François Ier comme Jean de Beins, François Martelleur ou Honoré de Bonnefons. Tassin a fait graver en 1634 deux fonds furent plutôt employés à la construction de la tour de Batiguier. Un autre capitaine, François 1647, soit dix ans après le départ des espagnols, par le célèbre architecte François Blondel, alors facture et de même origine que le dessin de François Blondel pour Saint-Honorat, ce qui permet de
  • fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol
    fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol Bandol - Le château - avenue du château - en ville
    Texte libre :
    François Ier, c'est à dire bastionné, issu de dessins d'ingénieurs militaires, tandis que l'enceinte du provençales du règne de François Ier, comme celles du château d'If, ou celles des Iles d'Hyères. Le recours à rapidement dispersée par le comte de Barville, brigadier du roi, et quatre compagnies de grenadiers. François , François III de Boyer de Foresta. On y constate la monumentalité de l'architecture de la résidence Révolution, François III Ange Hilaire Auguste Boyer de Foresta, chambellan de Louis XVI, décide d'émigrer, et
  • fort du Petit Langoustier
    fort du Petit Langoustier Hyères - Ile du Petit Langoustier - isolé - Cadastre : 1983 J2 146
    Texte libre :
    compléter les apports de François Ier, Henri II et Henri IV. Le Petit Langoustier est donc, sans
  • fort du Grand-Saint-Antoine
    fort du Grand-Saint-Antoine Toulon - Mont Faron
    Texte libre :
    de retranchement imaginé alors par l’auteur de l’atlas, Charles-François-Marie d’Aumale, directeur Charles-François-Marie d’Aumale, donne quelques indications sur les « Grand et Petit forts Saint-Antoine
  • fort du Mont-Alban, de la place forte de Nice
    fort du Mont-Alban, de la place forte de Nice Nice - Mont-Alban
    Texte libre :
    proposé par Niquet. Après avoir visité le fort en 1744, Jean Baptiste François Desmaretz, marquis de d’If construit au large de Marseille sur ordre de François Ier entre 1529 et 1531. De fait, le parti du
  • fort de la Croix des Signaux
    fort de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - isolé
    Texte libre :
    défensif, mais avec une "Croix d'où on fait les signaux des vaisseaux qui paraissent". En 1747, François
1