Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 404 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • entrepôt agricole dit Le Pérignon
    entrepôt agricole dit Le Pérignon La Palud-sur-Verdon - les Chalanettes - isolé - Cadastre : 1835 D4 954, 955 2014 W3 136
    Historique :
    ultérieurement, sans doute à la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle. Sur le cadastre de 1835, ce bâtiment également une "terre labourable" mitoyenne. Sur l'état des section de ce cadastre, ce quartier est nommé "Le Pérignon". Ce toponyme est encore utilisé aujourd'hui par le propriétaire pour désigner ce bâtiment.
    Référence documentaire :
    sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778
    Description :
    piétonne ouverte dans le mur est, qui donne dans le vestibule éclairé par un jour en fente. De là, une en fente percés dans le mur oriental. Dans cette étable, une mangeoire sur banquette maçonnée était adossée au mur nord. Dans le vestibule, une seconde porte donne accès à la partie sud-ouest, qui est réservée à un logis saisonnier éclairé par une fenêtre. Dans ce logis, le sol est dallé en lauzes et les mortier ; une cheminée était adossée au mur ouest. Une petite mezzanine de séchage est installée sous le rampant du toit, le sol est une chape en mortier sur plancher. L'étage de comble est entièrement occupé par le fenil, il est accessible par une baie fenière ouverte dans le mur nord, et il est aéré par deux chevrons, et le toit à un pan est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué du débord des tuiles
    Titre courant :
    entrepôt agricole dit Le Pérignon
    Appellations :
    Le Pérignon
  • entrepôt agricole dit Le Cabanon
    entrepôt agricole dit Le Cabanon La Palud-sur-Verdon - Ferralhs - isolé - Cadastre : 2014 X1 62
    Historique :
    Sur le cadastre de 1835, aucune construction n'est figurée à cet emplacement qui est alors familiale nomme ce bâtiment "Le Cabanon".
    Description :
    occupée par une étable, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur est, et flanquée de deux piétonne ouverte dans le mur sud et flanquée d'un jour. L'étage carré est réservé à un petit logis. Il est partie orientale de cet étage carré est occupée par le logis, éclairé par une fenêtre ouverte dans le mur est. Le sol est en tomettes vernissées, scellées sur plancher. Les murs et le plafond sont enduits est occupée par une petite chambre, accessible depuis le logis par une porte, et éclairée par une fenêtre. L'étage de comble est accessible uniquement par une trappe depuis le logis. Il est réservé au pigeonnier, la baie d'envol est percée dans le mur est, un jour est percé dans le mur ouest. L'ensemble du charpente est à pannes, et le toit à longs pans est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué du
    Titre courant :
    entrepôt agricole dit Le Cabanon
    Appellations :
    Le Cabanon
  • entrepôt agricole dit Le Bastidou
    entrepôt agricole dit Le Bastidou La Palud-sur-Verdon - la Grau - isolé - Cadastre : 2014 W5 253
    Historique :
    Sur le cadastre de 1835, aucune construction n'est figurée à cet emplacement, qui est alors
    Description :
    charretière ouverte dans le pignon est, et aérée par un petit jour percé dans le mur sud. L'étage de comble est réservé au fenil, il est accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur nord. L'ensemble du à pannes sur chevrons, et le toit à un pan est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué
    Titre courant :
    entrepôt agricole dit Le Bastidou
    Appellations :
    Le Bastidou
  • entrepôts agricoles
    entrepôts agricoles Le Fugeret
    Historique :
    , La Béouge, Chabrières, Pelloussis, Les Raboulx...), la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle
    Description :
    Le repérage des entrepôts agricoles sur la commune du Fugeret a été effectué au cours des mois de , les enduits des élévations sont très majoritairement à pierres vues ; pour le corpus isolé et celui
    Localisation :
    Le Fugeret
    Texte libre :
    I. Contexte de l'enquête Le repérage Ce dossier concerne les entrepôts agricoles de la commune ). Le terme "entrepôt agricole" correspond aux édifices destinés à stocker des denrées agricoles (foin des fermes (voir dossier collectif fermes). Les conditions de l'enquête Le repérage des entrepôts agricoles sur la commune du Fugeret a été effectué au cours des mois de juin et juillet 2011. Le recensement s'est fait à partir du cadastre le plus récent disponible, édition mise à jour pour 1983. Le plan constructions portées sur le cadastre actuel ont été vues, au moins de l'extérieur. Le repérage a été effectué charpente, de la couverture et de l'avant-toit, - le nombre d'étages visibles, - la description des base de données destinée à faire un traitement statistique et cartographique. Le repérage est dont le parti pris architectural d'origine restait lisible ont également été repérés. En revanche, les rectangulaires masquant les baies anciennes, utilisation de matériaux récents rendant illisible le parti
    Illustration :
    le toit de la lucarne fenière. IVR93_20120401819NUC2A Le Villard. Maçonnerie assise sur un rocher. IVR93_20120402090NUC2A Le Thoron. Porte d'étable-remise. IVR93_20120402707NUC2A Roux et Saint-Pierre (le). Vue de volume d'une étable. IVR93_20120402026NUC2A Le Vilard. Etable, mur enduit à pierres vues en terre. IVR93_20120402018NUC2A Le Thoron. Baie fenière. IVR93_20120402704NUC2A Le Roux et Saint-Pierre. Saillie de rive constituée du débord des planches de couverture Le Thoron. Vue de volume d'une étable. IVR93_20120402712NUC2A le rocher. IVR93_20120401724NUC2A Le Brenc. Charpente à pannes et chevrons, couverture en planches. IVR93_20120402089NUC2A
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Chaudon-Norante - l' Amata - isolé - Cadastre : 1981 D1 15
    Observation :
    Il s'agit d'un cas rare d'entrepôt agricole à vocation principale de séchoir subsistant sur le
    Description :
    construction traditionnel sur la commune. Le soubassement tenait lieu d'étable et de remise, le rez-de-chaussée trois côtés, le quatrième étant occupé part une baie fenière (sud-ouest).
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le nord. IVR93_20110404114NUC1A Vue cavalière avec l'entrée de l'écurie-remise, le fenestron de l'étage de logis et les baies
  • entrepôts agricoles, cabanes (cabanes d'alpage, cabanes pastorales, cabanes forestières), bergeries
    entrepôts agricoles, cabanes (cabanes d'alpage, cabanes pastorales, cabanes forestières), bergeries Allos
    Historique :
    des bâtiments agricoles existent sur le territoire d'Allos depuis plusieurs siècles, puisque les uns attestées dans la haute vallée du Verdon depuis au moins le Moyen-Age. La première source datée consultée 18e siècle), fait apparaitre quatre des édifices repérés sur le terrain (cabanes de la Chaup exhaustive fiable. Le cadastre de 1825, quant à lui, signale quatorze cabanes ou bâtiment-cabane, cinq des écarts et servaient durant la saison des travaux des champs, à engranger le foin ou à soigner les -retour de la ferme à la cabane dans la journée. C'est le cas, par exemple, pour la cabane de Valigeonne village, jouent le même rôle d'entrepôt agricole pour les fermes du village. Les cabanes pastorales sont quant à elles liées à l'agropastoralisme local. Le cadastre de 1825 signale la bergerie-cabane du Vallon cette personne n'habite pas la commune. De même que le propriétaire de la bergerie du Vallonet n'habite
    Description :
    marche d'un lieu accessible par un véhicule motorisé. Ils sont construits dans le fond de vallée (aux de l'écart le plus proche ou encore plus haut en altitude, dans les prairies pastorales. Il s'agit de fenil. Le premier niveau ouvre sur l'extérieur par une porte charretière lorsqu'il sert à engranger la de ventiler le comble. Dans les alpages, un coin de l'espace intérieur peut être aménagé pour passer , mais visible sur le cadastre napoléonien (cabane des Plaines). Les cabanes forestières quant à elles sont d'un type un peu particulier : le matériau de construction majoritaire en est le bois. L'usage de -Verdon et le dépouillement des matrices du cadastre napoléonien ont servi de base à l'établissement de la
    Typologies :
    cabane pastorale dite cabane d'estive : édifice sommairement aménagé permettant d'abriter le berger
    Illustration :
    Aguille (l'). Allos, section A2 de Valboyère, feuille 4/7, levé par Builly, le 10 septembre 1825 Herbe Blanche (l'). Allos, section D3 le Villard et le Lac, feuille 3/6, levé par Mathieu, le 10 Laus (le). Allos, tableau d'assemblage, 1825. Détail : section D dite du Villard et du lac. Détail Plaines (les). Allos, section A1 de Valboyère, feuille 1/1, levé par Cauvin, le 10 août 1825, éch Rougnouse. Allos, section A1 de Valboyère, feuille 1/1, levé par Cauvin, le 10 août 1825, éch. 1 Sestrière. Allos, section A2 de Valboyère, feuille 4/7, levé par Builly, le 10 septembre 1825, éch Varijoune. Allos, section C4 le Brec, feuille 4/5, levé par Nicolas, le 30 août 1825, éch. 1/2500 Brec-Haut (le). Remise agricole. Vue du sud-ouest. IVR93_20060400061NUCA Brec-Haut (le). Remise agricole. Elévation est. IVR93_20060400062NUCA Plan-Est (le). Remise agricole (1983 D6 835). Pignon sud. IVR93_20060400048NUCA
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Chaudon-Norante - le Château - en écart - Cadastre : 1838 C3 87 1986 C4 814
    Historique :
    rognée dans sa profondeur. Le bâtiment a donc changé de destination. La façade a également été modifiée
    Observation :
    Le bâtiment a changé de destination : de maison il est devenu entrepôt agricole sans que les
    Description :
    rustique sur les deux premiers niveaux. Il est impossible de déterminer avec certitude si le bâtiment disposait au 19e siècle de trois niveaux (auquel cas le rehaussement en parpaing moderne n'en serait pas parcelle). Quoi qu'il en soit le rez-de-chaussée sert de remise, l'étage carré de fenil et le comble, dans l'architecture actuelle subsistante. La modification empêche de le certifier, mais sa fonction actuelle diffère
    Localisation :
    Chaudon-Norante - le Château - en écart - Cadastre : 1838 C3 87 1986 C4 814
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Blieux - les Ferrajas - en écart - Cadastre : 1811 B2 930 ? 1982 AB 9
    Observation :
    Le bâtiment est situé à quelques mètres de la tête d'exploitation agricole dont il dépend. Celle-ci
    Description :
    Le bâtiment s'appuie sur une forte dénivelée qui lui permet de ménager une pièce en soubassement qui devait probablement servir d'étable et de remise. Le rez-de-chaussée surélevé servait de logis de comble) orientée au sud-est en mur pignon. Le mode de mise en oeuvre ressortit d'une technique et de gypse pour le façonnage des ouvertures. Le chaînage d'angle est constitué de gros moellons
    Illustration :
    Vue d'ensemble avec le pignon sud-ouest. IVR93_20090400202NUC1A Elévation sud-est avec le pignon nord-est. IVR93_20090400204NUC1A Le fenil : vue de volume depuis le nord-est. IVR93_20090400205NUC1A
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Le Fugeret - le Mélé - isolé - Cadastre : 1830 A 251 1983 A3 171
    Historique :
    La date de 1805 pourrait indiquer l'origine de ce bâtiment. Le plan cadastral de 1830 le mentionne
    Description :
    est réservé au fenil-séchoir, il est accessible depuis l'intérieur par une trappe ; le sol est un poinçons. Le toit à longs pans, à forte pente, est couvert en planches de mélèze, avec un faîtage en chaume trouve devant le bâtiment, il est fermé par un muret en pierre sèche ; un cerisier est planté devant
    Localisation :
    Le Fugeret - le Mélé - isolé - Cadastre : 1830 A 251 1983 A3 171
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Le Fugeret - le Touron - isolé - Cadastre : 1830 A 1212 1983 A4 856
    Historique :
    L'origine de cet entrepôt agricole pourrait remonter au moins au 18e siècle. Le cadastre de 1830 le
    Description :
    , flanquée d'une fenêtre, côté sud ; un placard-niche est aménagé dans le mur est. L'étage de comble est . La charpente est à chevrons et le toit à longs pans, à forte pente, est couvert en plaques de tôle
    Localisation :
    Le Fugeret - le Touron - isolé - Cadastre : 1830 A 1212 1983 A4 856
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Soleilhas - la Ferraye - isolé - Cadastre : 1987 C 914 ; 1834 C 533
    Historique :
    siècle et avoir été allongée vers l'est au plus tard dans le premier tiers du 19e siècle. Les éléments en remploi proviennent vraisemblablement de l'ancien bourg castral situé à peu de distance au-dessus. Le date de cette transformation pourrait être fournie par le chronogramme 1934 présent au-dessus d'une
    Observation :
    réside également dans le remploi de matériaux médiévaux provenant probablement de l'ancien castrum de
    Description :
    pente, le bâtiment comprend un étage de soubassement voûté en berceau plein-cintre et un étage de comble autre porte murée. Trois fenêtres éclairent le volume, celle de l'ouest en arc segmentaire monolithe , celle du nord en arc segmentaire clavé (le chronogramme 1934 est peint au-dessus de l'embrasure), celle
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Senez - le Vallon du Pin - isolé - Cadastre : 1986 B1 4
    Historique :
    La couverture en tuile plate mécanique semble indiquer une construction dans le courant du second quart du 20e siècle, mais le bâtiment peut être plus ancien. De fait, la ferme à laquelle cet entrepôt
    Description :
    recouverts en tuile plate mécanique avec adjonction ancienne d'un bâtiment dans le prolongement de la pente du toit côté ouest. Le bâtiment initial dispose de deux pièces : une étable-remise qui donne accès lapins sont insérées dans le muret de l'élévation sud. Il s'agit d'une dépendance importante de la ferme
    Localisation :
    Senez - le Vallon du Pin - isolé - Cadastre : 1986 B1 4
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le nord-ouest. IVR93_20080403659NUC1A Vue d'ensemble depuis le nord-ouest avec le pignon sud. IVR93_20080403660NUC1A Le pignon sud. IVR93_20080403661NUC1A Bergerie : vue de volume depuis le nord. IVR93_20080403663NUC1A La remise : vue de volume depuis le nord. Au fond, la porte menant à la resserre Le grenier : vue de volume depuis l'ouest. IVR93_20080403669NUC1A Le grenier : vue du pignon nord avec la baie fenière. IVR93_20080403670NUC1A
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Le Fugeret - Argenton - en écart - Cadastre : 1983 A3 761
    Historique :
    Sur le cadastre de 1830, cet emplacement est occupé par une « aire » (parcelle 1830 A 1041) qui
    Description :
    Cet entrepôt agricole est situé à une centaine de mètres en contrebas du hameau d'Argenton. Le , qui correspond à la partie couverte de l'aire à battre, sert aussi de remise ; le sol est dallé en une petite rampe maçonnée ; le sol est un plancher sur poutres. L'ensemble du bâtiment est construit poinçon. Le toit à longs pans, à forte pente, est couvert en planches de mélèze, avec un faîtage en chaume de seigle. Le bâtiment situé en contrebas de l'aire à battre, aujourd'hui ruiné, abrite une étable et
    Localisation :
    Le Fugeret - Argenton - en écart - Cadastre : 1983 A3 761
    Illustration :
    Elévation sud. Couverture de planches et chaume (aujourd'hui disparue) venant couvrir le faîtage du
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Tartonne - le Thouron - en écart - Cadastre : 1987 ZB 355, 356
    Historique :
    Le bâtiment figuré sur le plan cadastral de 1837 ne comprend que la moitié ouest de l'actuel entrepôt, qui a été remodelé et agrandi probablement dans le 2e moitié du 19e siècle. Le petit hangar
    Description :
    Le bâtiment est divisé par un refend qui, avec les reprises visibles dans les élévations sud et nord, conserve le souvenir de l'entrepôt figuré en 1837. Le toit à longs pans, où la tôle ondulée a remplacé les tuiles plates mécaniques, couvre 3 étages. Le soubassement contient à l'ouest une étable en arc segmentaire en brique ; à l'est, une remise. Le rez-de-chaussée, accessible par l'ouest, et le comble servent de fenil. Le hangar adossé à l'élévation est, porté par 4 piliers en blocage, a été
    Localisation :
    Tartonne - le Thouron - en écart - Cadastre : 1987 ZB 355, 356
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole La Palud-sur-Verdon - Prés (Les) - isolé - Cadastre : 2014 Y1 12
    Historique :
    Sur le cadastre de 1835, aucune construction ne figure à cet emplacement, qui est mentionné comme
    Observation :
    Un autre entrepôt, de structure et d'organisation similaires, se trouve au lieu-dit le Vignal, à environ 150 mètres au nord du village de La Palud. Construit en parpaings de béton probablement dans le
    Description :
    moellons. Les élévations reçoivent un enduit récent au ciment. Le toit à longs pans est couvert en tuile
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Braux - le Villard - isolé - Cadastre : 1982 C 961, 962
    Historique :
    Cet entrepôt occupe l'emplacement d'un ancien hameau, encore figuré sur le plan cadastral de 1831
    Description :
    et sa destination à l'élevage ovin. Le bâtiment est un long rectangle couvert d'un toit à longs pans poulailler surmontés d'un fenil, ainsi qu'un hangar bûcher. Le soubassement du bâtiment principal abrite une bergerie, le rez-de-chaussée surélevé sert de fenil. Le pignon sud abrite un porche soutenu par 2 gros , sert de séchoir et communique avec le fenil. Le toit en tuiles plates mécaniques a conservé quelques dalles de lauses, notamment sur le pignon nord.
    Localisation :
    Braux - le Villard - isolé - Cadastre : 1982 C 961, 962
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Peyroules - le Mousteiret - en écart - Cadastre : 1997 D 119
    Historique :
    de la route N 85 de Digne à Grasse, en bordure de laquelle il se situe. Des 3 bâtiments qui le . Le hangar qui les complète à l'est et devait leur servir de porche a été remanié à l'aide de
    Description :
    Mousteiret au chef-lieu de Peyroules, et composé de 3 corps de bâtiment. Le plus ancien et le plus grand, au par l'ouest. Le 2e bâtiment, appuyé au nord du 1er a les mêmes divisions avec 2 accès, à l'est pour l'étage de soubassement et à l'ouest pour le fenil. Devant les élévations est des deux premiers bâtiments récents. Le petit contrefort taluté de l'angle nord-est devait soutenir un pilier, remplacé ultérieurement par un mur en matériaux industriels (parpaings recouverts d'un enduit au ciment) qui ferme tout le côté est. Le côté sud, primitivement ouvert sur la route, est aujourd'hui fermé.
    Localisation :
    Peyroules - le Mousteiret - en écart - Cadastre : 1997 D 119
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Le Fugeret - Haut-Pelloussis - isolé - Cadastre : 1983 A4 1173
    Historique :
    Sur le cadastre de 1830, il n'y a pas de bâtiment à cet emplacement, qui est nommé « L'Eissage » à
    Description :
    soubassement est occupé par un logis, il est accessible par une porte piétonne ouverte dans le gouttereau sud . Sur le mur est, une fenêtre a été murée et transformée en placard-niche ; on compte trois autres petit réduit en excroissance, creusé dans le talus et couvert par des lauzes sur bois de brin. Les murs étaient enduits et on note un crochet en bois, scellé à côté du placard-niche nord. Le sol est en terre piétonne. Le sol était un plancher sur solives, sans retraite de maçonnerie. L'ensemble du bâtiment est linteau en bois. Le toit à longs pans était couvert en chaume de seigle, avec pignons à redents en lauzes
    Localisation :
    Le Fugeret - Haut-Pelloussis - isolé - Cadastre : 1983 A4 1173
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole Moriez - Hyèges - Le Bourg - en village - Cadastre : 1838 A4 287 1983 A4 915, 916
    Historique :
    Un bâtiment apparaît sur le cadastre napoléonien à l'emplacement de l'actuel entrepôt, il n'a
    Description :
    plus ou moins ajourées. Le bâtiment le plus au sud a trois de ses côtés fermés par des cloisons de planches, le quatrième étant largement ouvert : cet entrepôt sert de remise et de garage. Le second porcherie et une bergerie à l'arrière, une remise sur le devant, l'accès se faisant par le côté grâce à une
    Localisation :
    Moriez - Hyèges - Le Bourg - en village - Cadastre : 1838 A4 287 1983 A4 915, 916
    Illustration :
    Vue générale depuis le sud. IVR93_20060401353NUCA Vue générale depuis le nord. IVR93_20060401352NUCA
  • entrepôt agricole
    entrepôt agricole La Rochette - le Touet - isolé - Cadastre : 1988 B 23
    Historique :
    Aucune construction ne figure à cet emplacement sur le cadastre de 1818. Au vu de la forme
    Description :
    charpente est à pannes. Le toit à un pan est couvert en tuile creuse. L'avant-toit et la saillie de rive des pignons sont constitués par le débord des tuiles de couvertures.
    Localisation :
    La Rochette - le Touet - isolé - Cadastre : 1988 B 23
1 2 3 4 21 Suivant