Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 212 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • coopérative vinicole Le Gravillas
    coopérative vinicole Le Gravillas Sablet - en village - Cadastre : 1975 AH 204
    Historique :
    réalisées par les ingénieurs Grasset et Masson. La terrasse qui couvrait à l'origine le logement a été remplacée par un toit à longs pans à une date indéterminée. La date de construction figure sur le mur-pignon
    Référence documentaire :
    [Coopérative vinicole Le Gravillas]. Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 7 M 155.
    Description :
    Le nouveau cuvage est relié au cuvage initial par une passerelle suspendue. L'élévation sud en béton armé sont disposées sur 4 rangs. Le cuvage le plus récent présente la boutique en rez-de vieillissement en foudres: les 2 étages communiquent par un ascenseur. Au sud de l'ensemble se trouve le pont
    Titre courant :
    coopérative vinicole Le Gravillas
    Appellations :
    Le Gravillas
    Texte libre :
    de l'ancienne réception à vendange. Les dernières cuves métalliques datent de 1967. Le toit-terrasse qui couvrait à l'origine le logement a été remplacé par une toiture à deux pans à une date sud des bâtiments, se trouve le pont-bascule. La réception de la vendange se fait en D. Des cuves centraux. Le bâtiment 2 comprend un caveau de vente au rez-de-chaussée ainsi qu'une salle d'embouteillage en témoigne le dessin de l'auvent sur consoles repris de façon identique pour la toiture de la cabine du pesage. ANNEXES : dans le pignon de la cave A est inscrit en creux : LE GRAVILLAS 1935 Une plaque
  • coopérative vinicole Le Rocher
    coopérative vinicole Le Rocher La Garde - Barthélémy - en ville - Cadastre : 1988 AH 681
    Description :
    Le cuvage initial couvert d'une croupe, qui occupe la place centrale abrite le logement à l'étage transformée en local de vente ; ces 2 bâtiments sont en pierres apparentes à joints cimentés. Le pont bascule
    Titre courant :
    coopérative vinicole Le Rocher
    Appellations :
    Le Rocher
    Texte libre :
    HISTORIQUE La coopérative fut créée en 1908. Le premier bâtiment construit à cette époque (A ) semble avoir été agrandi deux fois, une fois dans le prolongement vers le Sud (B), l'autre par l'adjonction à l'avant d'un bâtiment de façade (C). La distillerie, construite sur le flanc est, a d'abord été . Un arrachage important, dû à la spéculation foncière a fait baisser les récoltes, malgré le intégré à la ville, d'où le nom : "Le Rocher". La cave ouvre au nord sur un parking, la place est à l'est l'est d'un appentis qui était l'ancienne distillerie. A l'arrière une partie un peu plus haute le prolonge. Devant, au nord, est plaqué un bâtiment assez plat dont l'arête droite du toit cache le pignon quatre grandes fenêtres. A l'est est accolé le volume plus bas du local de vente. La façade est en pierres apparentes à joints cimentés. Le toit est à quatre pentes et arête plate au milieu. Couverture l'espace des réceptions. L'allée des cuves communique également à l'est avec le local de vente
  • coopérative vinicole Le Verdon
    coopérative vinicole Le Verdon Artignosc-sur-Verdon - Egalité - en village
    Description :
    La coopérative comprend un simple bâtiment rectangulaire qui comprend le cuvage et les postes de réception à vendange et le pont bascule qui est situé au sud. L'élévation est présente une porte en rez-de -chaussée destiné à la réception des vendanges, protégée par un auvent en tuiles plates. Le cuvage abrite 2
    Titre courant :
    coopérative vinicole Le Verdon
    Appellations :
    Le Verdon
    Texte libre :
    principale qui sort du village en direction de l'est. Le terrain en dénivellation est-ouest se trouve à l'intersection de cette rue et d'un chemin communal. Sur le terre-plein bordé au sud par un muret de soutènement se trouve le pont-bascule. Matériaux : béton. Structure : le bâtiment primitif est un simple . Ce rectangle a été prolongé vers l'ouest dans le même alignement pour agrandir la cuverie. Élévations
  • coopérative vinicole La Cadiérenne, actuellement Le Cellier de Cathédra
    coopérative vinicole La Cadiérenne, actuellement Le Cellier de Cathédra La Cadière-d'Azur - quartier Vallon - en écart
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    dans sa partie haute ; la façade ouest de ce bâtiment abrite le logement et les bureaux. L'immeuble
    Titre courant :
    coopérative vinicole La Cadiérenne, actuellement Le Cellier de Cathédra
    Appellations :
    Le Cellier de Cathédra
    Texte libre :
    HISTORIQUE "La Cadiérenne, dont est issu Le Cellier de Cathedra, est née le 03/03/1929 de la logement pour le caviste-gérant était construit. Il n 'y avait pas encore d'électricité. Notre coopérative citer cependant celui de 1933, celui de 1949 qui a à peu près doublé le volume, la construction de l'annexe en 1954, celle d'un immeuble voisin pour le vieillissement du vin en 1969, la construction d'un l'échangeur vers La Cadière vient d'être terminé en 1989. La Cadiérenne a à peu près la même situation que le Moulin de la Roque. La façade ancienne ouvre au sud, le reste des bâtiments est éparpillé sur le terrain . Matériaux : maçonnerie de pierres sur les parties anciennes. Bétons sur les parties nord. Parpaings pour le magasin et les bâtiments ouest. Structure : on peut distinguer plusieurs blocs : le 1er est celui qui s'est constitué derrière le bâtiment primitif, le plus à l'est. Il comprend du sud au nord : la partie , et 1962. Le 2e bloc se trouve à l'ouest du 1er. Il a été constitué en 1954, 1957, et parachevé par
  • coopérative vinicole et coopérative agricole (coopérative oléicole) Le Val
    coopérative vinicole et coopérative agricole (coopérative oléicole) Le Val Le Val - en village - Cadastre : 1929 E 1113
    Description :
    L'ensemble comprend la coopérative vinicole installée dans le bâtiment ouest et la coopérative oléicole installée dans le bâtiment contigü au précédent sur sa face est. Le bâtiment ouest abrite le bureau, l'espace de vente et la cuverie au centre. Le bâtiment est sur 1 étage carré abrite le moulin à huile et le logement. Le pont bascule se trouve à l'est de l'ensemble. L'ancienne distillerie située au
    Localisation :
    Le Val - en village - Cadastre : 1929 E 1113
    Titre courant :
    coopérative vinicole et coopérative agricole (coopérative oléicole) Le Val
    Appellations :
    Le Val
    Texte libre :
    mural sur la façade qui représenterait le paysage qui figure sur une étiquette. État actuel : assez bon au sud sur un petit bureau, un espace de vente et la cuverie au centre. Il a été allongé vers le nord et a rejoint l'ancienne distillerie. Les réceptions actuelles sont sur le flanc est. La circulation à façade : un bâtiment plus bas est accolé au flanc est, c'est là que se trouvent le moulin à huile et l'appartement. Le pont-bascule se trouve à l 'est, près des réceptions. Élévations extérieures : élévation sud tuiles plates. Distribution intérieure : l'intérieur de la cave, à part l'espace de vente et le petit stockage et à 'entrepôt. Le bâtiment accolé à la cave au sud abrite le moulin à huile et l'appartement
  • coopérative vinicole Le Trait d'Union, actuellement école et caserne
    coopérative vinicole Le Trait d'Union, actuellement école et caserne Vinon-sur-Verdon - Verdon - en ville - Cadastre : 1984 A 811
    Description :
    Le bâtiment restant est de plan rectangulaire ; les baies des anciennes réceptions des vendanges
    Titre courant :
    coopérative vinicole Le Trait d'Union, actuellement école et caserne
    Appellations :
    Le Trait d'Union
    Texte libre :
    . L'annexe est devenue le siège des pompiers. Les coopérateurs apportent leur récolte à Saint-Julien. Un hangar à stockage a été installé en-dehors de Vinon, près de l 'aérodrome. DESCRIPTION Situation : le bâtiment restant, devenu le siège des pompiers municipaux, est situé en plein centre, sur une grande place coopératifs construits en béton dans les années 1920, renouvelait un peu le schéma habituel en particulier les
  • coopérative vinicole La Garéoultaise, actuellement Le Cellier Provençal
    coopérative vinicole La Garéoultaise, actuellement Le Cellier Provençal Garéoult - Etienne-Gueit - en village - Cadastre : 1990 D 800, 798
    Historique :
    et agrandie à plusieurs reprises notamment en 1954 et 1966. Le magasin date de 1984.
    Description :
    Le cuvage initial abrite les travées parallèles des cuves. A l'ouest se trouvent les locaux préfabriqués couverts d'éverites et de plaques de fibro-ciment abritant l'accueil, le magasin, le stockage et les bureau. Le pont bascule est à l'est de l'ensemble. Au sud de l'ensemble se trouvent les postes de réception équipés d'un système de bennes peseuses et d'un système automatisé de prise de degré. Le logement
    Titre courant :
    coopérative vinicole La Garéoultaise, actuellement Le Cellier Provençal
    Appellations :
    Le Cellier Provençal
    Texte libre :
    HISTORIQUE Elle fut créée le 09/11/1924 avec 61 adhérents, le président étant Etienne Gueit. Elle créé le magasin. État actuel : bon. Capacité : 44 000 hl. Architectes : 1925 DRAPERI Entrepreneurs façades ouvraient à l'est vers le village. On leur a ajouté, sur le flanc nord, un bâtiment qui longe la pignons accolés des bâtiments les plus anciens et de (B). Un auvent de tôle barre le tout au-dessus des occupée par une grande inscription. Sous le toit, une ligne de redents court sur toute la longueur. Une seule petite porte et six fenêtres. Élévation sud : ce sont celles des préfabriqués qui donnent sur le peseuses et d'un système automatisé de prise de degré. Au sud-est, est aménagé le logement de fonction . ANNEXES : façade latérale nord : LE CELLIER PROVENCAL + décor de grappes (peint sur mur clair ) pignon ouest : CAVE COOPERATIVE COTEAUX VAROIS (inscription peinte) Sur le toit du local de
  • cellier puis coopérative vinicole Le Cellier de la Capelette
    cellier puis coopérative vinicole Le Cellier de la Capelette Sénas - 35 avenue André-Aune - en ville
    Description :
    Le cuvage initial possède des murs en moellons avec charpente en bois et toit en tuiles creuses un toit en plaques de fibro-ciment. Le logement est situé au sud du cuvage initial. La boutique est
    Titre courant :
    cellier puis coopérative vinicole Le Cellier de la Capelette
    Appellations :
    Le Cellier de la Capelette
    Texte libre :
    ; l'entrée de la cave est en façade est où est mentionné le nom du bâtiment. Au nord apparaissent les deux béton sont disposées selon un plan irrégulier ; une partie des cuves signalées sur le plan sont en sous -sol. A l'est entre A et B se trouve un poste de réception à vendange. Le logement du caviste est à l'extrémité sud de la cave primitive A. Le local de vente à l'est est près du bureau. CONCLUSION Cette cave coopératives. ANNEXES : sur la façade figure en violet l'inscription peinte : LE CELLIER DE LA CAPELETTE.
  • Coopérative Vinicole dite l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard
    Coopérative Vinicole dite l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard Besse-sur-Issole - 26 avenue Victor-Hugo - en village - Cadastre : 1939 F 499
    Titre courant :
    Coopérative Vinicole dite l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard
    Appellations :
    l'Emancipatrice, puis le Cellier de Gaspard
    Texte libre :
    production de vin rosé (1974). Cette cave créée dans un grand élan d'enthousiasme, comme le prouve l'iconographie du livret des statuts, exceptionnelle pour le Var, tente de trouver une orientation nouvelle avec direction de Flassans. La façade ouvre au nord, en bordure de route. Le terrain qui l'entoure présente une dénivellation d'est en ouest. Matériaux : réception pierres et crépi sauf pour le magasin et les postes de béton postes de réception. Cette partie a été prolongée vers le sud pour agrandir la cuverie. Le bâtiment (B ), prolongement de (A) vers le nord, a sa façade sur la route actuelle, coupée à mi-hauteur et sur les trois -quarts de sa longueur par le magasin qui présente un angle nord-est arrondi, probablement pour des raisons de configuration de terrain. Élévations extérieures : élévation nord : au rez-de-chaussée : le bandeau peint portant le nom de la cave et surmonté d'un oculus. Couverture : dans partie (A) : belle charpente de bois. Ailleurs : charpente métallique et tuiles plates, sauf sur le magasin couvert d'éverite
  • Coopérative Vinicole dite Coopérative la Bourgade, puis le Cellier des Trois Pignes
    Coopérative Vinicole dite Coopérative la Bourgade, puis le Cellier des Trois Pignes Pignans - C.D. 78 - en village - Cadastre : 1990 AC 670, 691
    Historique :
    Coopérative vinicole construite en 1927 (porte la date). Acquis par le Département après 1993
    Titre courant :
    Coopérative Vinicole dite Coopérative la Bourgade, puis le Cellier des Trois Pignes
    Appellations :
    puis le Cellier des Trois Pignes
    Texte libre :
    coopérative "La Ruche" et n'a plus beaucoup d'activité, seulement le stockage et peut-être la vente. État de crépi et béton. Structure : elle est formée de deux parties l'une dans le prolongement de l'autre vitrées groupées sont surmontées d'une table moulurée qui porte une inscription gravée. Le pignon est en superposées seulement sur les travées latérales. En façade, à la droite des réceptions, le local de vente
  • Coopérative Vinicole dite Coopérative la Ruche, puis le Cellier des Trois Pignes
    Coopérative Vinicole dite Coopérative la Ruche, puis le Cellier des Trois Pignes Pignans - R.N. 97 - en village - Cadastre : 1990 AB 188 A 190
    Titre courant :
    Coopérative Vinicole dite Coopérative la Ruche, puis le Cellier des Trois Pignes
    Appellations :
    puis le Cellier des Trois Pignes
    Texte libre :
    HISTORIQUE La coopérative a été créée en 1912, sous le nom de "La Ruche". Elle a fusionné récemment avec l'autre coopérative de Pignans : "La Bourgade" ; elles ont adopté un nouveau nom : "Le Cellier des la sortie du village, tout près de la RN 97 qui va à Toulon. Le terrain est plat et clôturé par un mur bas, des piliers décorés de briques et des grilles. Le bâtiment est un peu en retrait de la route et il ouvre au nord. Structure : le bâtiment est composé d'une partie ancienne (A), prolongée vers le sud (B). Une travée supplémentaire a été accolée au flanc est. Le poste de réception est resté en façade nord, mais l'entrée se fait sur le côté est. Élévations extérieures : élévation nord : la façade abrite le poste, le pignon porte au sommet un cartouche avec la date : 1912. Au-dessous : une table en cours de restauration qui sera le local de vente. De vieux pressoirs COQ y seront installés comme décor . CONCLUSION Le bâtiment est simple, avec un décor amusant et naïf au pignon nord. ANNEXES : façade nord, au
  • coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons du Beausset
    coopérative vinicole Les Maîtres Vignerons du Beausset Le Beausset - en ville
    Observation :
    Le cuvage en demi-cercle est très rare dans les coopératives vinicoles.
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    surmonté d'une terrasse en couverture ; l'étage présente une fenêtre centrale et des oculi. Le cuvage l'aile ouest se trouvent le logement, le chai de viellissement, l'atelier d'embouteillage. La boutique est couverte d'un toit en appentis. Les bureaux sont à l'est. L'entrepôt agricole servant à stocker le
    Localisation :
    Le Beausset - en ville
    Texte libre :
    bouteille. Dans l 'ancien moulin à huile fut aménagé, vers 1960, un chais de vieillissement du Bandol. Le pour les parties les plus anciennes ; béton pour le poste de réception ; parpaings pour les parties les plus récentes. Structure : le bâtiment primitif (A), au centre, est flanqué à l'est d'une partie . Entre les réceptions et la partie (B), en façade, a été encastré le local de vente. A l'extrémité Est de tripartite donne sur la terrasse. Sous le toit en croupe, un décor à redents et à consoles très stylisées , la bordure du toit est plate et ornée du même bandeau que le centre. De chaque côté, à l'étage, un : charpente métallique et tuiles plates. Distribution intérieure : dans le bâtiment (A), la cuverie est en plafond est aménagée une dalle de béton sur laquelle était le fouloir. Le raisin était amené par des le hangar de stockage de matériel. Dans l 'aile ouest (C), on trouve le logement, le chais de vieillissement et, à l'arrière, l 'atelier d'embouteillage. Le local de vente est en façade et on accède aux
  • coopérative vinicole L'Amicale Muyoise
    coopérative vinicole L'Amicale Muyoise Le Muy - près du Muy - isolé - Cadastre : 1981 A 826
    Historique :
    La coopérative est construite à partir de 1926, puis agrandie en 1931, 1957. Le bureau et le
    Canton :
    Muy (Le)
    Description :
    ; l'étage abrite le logement de fonction. Contigü au cuvage primitif, un bâtiment en rez-de-chaussée couvert d'une terrasse en béton abrite le local de vente et le bureau. Le pont bascule est situé à l'ouest de
    Localisation :
    Le Muy - près du Muy - isolé - Cadastre : 1981 A 826
    Texte libre :
    "Rouge". Elle fut agrandie en 1931, et une seconde fois en 1957. Le bureau et le magasin ont été aménagés , elle a beaucoup de problèmes. Le projet de fusion avec l"Ancienne" semble avorté. La municipalité Situation : le terrain est à l'intersection de la route de La Motte et de la rocade qui fait le tour du Muy du pays, sauf pour les réceptions et le magasin : béton. Structure : la cave est constituée de trois une troisième partie, aussi large que les deux autres qui les allonge vers le nord. A l 'avant, le bureau encastré dans (A), déborde à l'est, et comprend aussi le magasin. A l'entrée du terrain à l'ouest balcon s'appuie sur le toit de l 'auvent et trois portes-fenêtres y ouvrent. Deux autres fenêtres sur cette façade. Au-dessus, le nom de la coopérative dans un encadrement de fer forgé. La façade de gauche côté de l 'espace des réceptions, le bureau, le local de vente, à l'étage, l'appartement de fonction . CONCLUSION Le bâtiment très rustique, n'est pas sans charme et d'une structure assez lisible. ANNEXES
  • coopérative vinicole L'Ancienne, actuellement Les Vignerons de L'Ancienne
    coopérative vinicole L'Ancienne, actuellement Les Vignerons de L'Ancienne Le Muy - près du Muy - isolé - Cadastre : 1981 B 492, 493
    Canton :
    Muy (Le)
    Description :
    Le cuvage primitif avec toit en croupe, sur 2 étages carrés, abrite en rez-de-chaussée l'espace de réception et les cuves superposées ; le bureau se trouve à l'étage. Le local de vente et de stockage ainsi que le logement se trouvent au nord de l'ensemble. Les bâtiments les plus anciens sont couverts de tuiles plates ; le bâtiment situé à l'est de l'ensemble est couvert d'éverites.
    Localisation :
    Le Muy - près du Muy - isolé - Cadastre : 1981 B 492, 493
    Texte libre :
    après, une annexe (C) fut construite de l'autre côté de la route, là où se trouve entre autres le magasin actuel. Le dernier grand agrandissement (D) a été fait au flanc est du premier groupe de bâtiments les 120 adhérents peu sont vraiment actifs. Les quelques grands producteurs ont imposé le système de leur façade tournées vers le sud ; elles se terminent à l'est par un mur à décor de pierres qui deux fenêtres. Le toit est à quatre pentes. A gauche (ouest), la façade a seulement des fenêtres sous le toit, celles d'un ancien appartement, et une moulure à mi-hauteur. Les deux parties suivantes perpendiculaires est-ouest, superposées elles-aussi. A l'étage, le premier appartement a été transformé en bureaux
  • coopérative vinicole La Saint-Cyrienne
    coopérative vinicole La Saint-Cyrienne Saint-Cyr-sur-Mer - Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 1975 AK 96, 453, 104, 290, 442, 454, 533, 534, 595
    Historique :
    La coopérative est créée en 1926 ; elle est agrandie en 1940 ; cette date figure sur le mur-pignon
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    Le cuvage initial couvert d'un toit à longs pans comprend des cuves disposées en fer-à-cheval ; les postes de réception couvertes d'un appentis en tuiles creuses forme avant-corps ; le logement et le bureau sont au 1er étage du bâtiment initial. L'entrepôt, le local de vente et de mise en bouteille sont
    Texte libre :
    HISTORIQUE La "St Cyrienne", créée en 1926, occupa très vite tout le terrain dont elle disposait . DESCRIPTION Situation : elle est située dans le centre de St-Cyr, à gauche sur la RD559 qui va vers Bandol. La un terrain clôturé. Sa façade ouvre à l'ouest. Matériaux : pierres pour le bâtiment d'origine. Béton le portail d'entrée sur la route, a été allongée deux fois vers l'est, une fois par une travée . De part et d'autre de ce corps central, le haut du mur est décoré d'une large bande de pierres de tailles et formes différentes, suivent le dessin du pignon. De chaque côté, un contrefort en forme réceptions et un hangar sont au nord de l'ensemble, ainsi que le local de vente et de mise en bouteille , installé suivant les contraintes du terrain, plus que par souci du fonctionnel. Restent cependant le bâtiment d'origine avec le signal de son fronton, et l'annexe, sévère, mais d'un volume intéressant
  • coopérative vinicole La Pugetoise
    coopérative vinicole La Pugetoise Puget-sur-Argens - Provence - en ville
    Historique :
    . En 1972 une villa indépendante devient le logement de fonction. De 1970 à 1973 les réceptions sont modernisées par l'architecte Villeneuve et l'entrepreneur Silvestro. Les derniers travaux concernent le groupe
    Canton :
    Muy (Le)
    Description :
    de l'ensemble se trouve l'ancien logement devenu local administratif. Au nord, derrière le local de
    Texte libre :
    1952. En 1967 le troisième groupe de bâtiment fut construit en contrebas sur la façade latérale nord . En 1972 une villaine dépendante devint le logement de fonction. De 1970 à 1973, les réceptions furent modernisées. Enfin les derniers investissements concernent le groupe de froid et les pressoirs. La coopérative . Matériaux : maçonnerie. Béton pour le fronton et la troisième partie. Structure : ce sont deux bâtiments , groupées deux par deux et séparées au centre par deux oculi entourés de briques. Le grand fronton plat en béton porte le nom en lettres métalliques en relief et deux blasons. Couverture : charpente métallique par l'extérieur : deux rangées de cuves derrière le local de vente précèdent la salle de pressurage . Sur le terrain, avant le local de vente : des cuves extérieures ont été installées. CONCLUSION C'est
  • moulin à blé, puis coopérative vinicole L'Union des Coopératives, puis Cave coopérative des vins de Bandol Moulin de la Roque
    moulin à blé, puis coopérative vinicole L'Union des Coopératives, puis Cave coopérative des vins de Bandol Moulin de la Roque La Cadière-d'Azur - quartier Vallon - en écart - Cadastre : 1976 AB 405, 396, 397, 399, 405 à 407, 412
    Canton :
    Beausset (Le)
    Description :
    Le cuvage abritant l'ancien moulin est contigü aux entrepôts agricoles ; au sud se trouve la couvert d'un toit en tuiles creuses ; le 1er étage présente une terrasse avec balustrade en ferronnerie du reçoivent un décor peint. Le bâtiment de stockage reçoit une salle de conditionnement, des cuves de stockage chai de viellissement. Au sud se trouvent le magasin et le bureau. Au nord se trouvent le cuvage, les
    Texte libre :
    HISTORIQUE En 1950, est créée l'Union des Coopératives pour le Vieillissement des Vins de Bandol l'eau amenée par canalisation de la rivière : le Grand Vallat, avait été vendu et agrandi. Après avoir remanié pour servir de local, à l'union d'abord, à la coopérative ensuite. Le vin de Bandol étant assez terrain en cul-de-sac auquel on accède par un chemin communal le Chemin du Moulin, au travers des installations d'une autre coopérative : "La Cadiérenne". Elle est bordée à l'est par la rivière le Grand Vallat grande s'allongerait vers le sud. Matériaux : pierres sur la partie ancienne (ancien moulin), agglomérés isothermiques pour les locaux de stockage, béton sur le reste. Structure : le bâtiment (A), englobant l'ancien moulin, représente l'angle nord-est et donne sur la rivière. De là part, à gauche, le bâtiment (B), très composite, qui comprend la partie de 1914 agrandie vers le nord par des locaux de stockage et au sud par le magasin qui ouvre sur le chemin d'accès. Un petit bureau d'accueil est à l'angle. A l'est, perpendiculaire
  • coopérative vinicole La Roquebrunoise
    coopérative vinicole La Roquebrunoise Roquebrune-sur-Argens - en ville
    Canton :
    Muy (Le)
    Description :
    Le cuvage comprend des cuves disposées en travées parallèles, des cuves métalliques et un système de refroidissement ; les réceptions actuelles sont au sud ; dans l'angle nord-est se trouve le
    Texte libre :
    DESCRIPTION Situation : elle est située à l'écart de l'agglomération, au pied du célèbre rocher. Le terrain structure complexe faite de nombreux rajouts. Le grand volume cubique initial se prolonge vers le sud par passage couvert qui débouche sur le parking. Élévations extérieures : élévation nord : le pignon est coupé froide. Les réceptions actuelles sont au sud. A l'angle nord-est : le logement. Les bureaux, en façade petit espace de vente a été aménagé dans le hangar. CONCLUSION Cette construction imposante semble
  • coopérative vinicole dite Cave des Vignerons Londais
    coopérative vinicole dite Cave des Vignerons Londais La Londe-les-Maures - le Pansard - en écart - Cadastre : 1983 BY 6
    Historique :
    l'aile est sont réalisées en 1964 par l'architecte Tissot et les entrepreneurs Malamaire et Dalmasso. Le hangar et le local de vente sont aménagés récemment. La date de construction figure sur la façade nord du
    Observation :
    Le système de cuves en demi-cercle est rare dans les coopératives du Var
    Description :
    Le bâtiment central primitif couvert d'un toit à longs pans et avec chaînages d'angle abrite en rez -de-chaussée la salle de vente formant avant-corps et couvert d'une terrasse ; à l'étage se trouve le logement ; le reste de l'espace est consacré à la cuverie dont certaines cuves sont disposées en demi couvertes d'une terrasse avec dont celle située à l'ouest couverte d'une balustrade abrite les bureaux. Le pont bascule à double cabine est situé au nord-est de l'ensemble. Au sud de l'ensemble se trouve le
    Localisation :
    La Londe-les-Maures - le Pansard - en écart - Cadastre : 1983 BY 6
    Texte libre :
    500m de l'agglomération, sur la RN98 qui va de Hyères au Lavandou. Le terrain est en contrebas et on y construit au sud et le local de vente aménagé à l'entrée. La coopérative a encore une assez importante de l'ouest a été à nouveau englobée dans une construction en "L" qui l'élargit et l'allonge vers le accolé. Une annexe indépendante a été construite au sud. Le pont bascule à double cabine est situé au par une avancée à pans coupés qui était peut-être le poste de réception. Ce local de vente actuel, à ferronnerie et sept ouvertures dont trois sur le balcon et une porte-fenêtre au centre. Au-dessus, le fronton est séparé par une moulure qui porte au centre une table avec le nom de la cave, surmontée d'un oculus et de la date. Les angles sont décorés de chaînages et le toit est soutenu par des consoles. Les côté est : le logement. Tout l'espace restant est consacré à la cuverie et en particulier à un ensemble se vider dans les inférieures, devant lesquelles le pressoir reste fixe. Ce bloc central est entouré
  • coopérative vinicole dite cave coopérative les Vignerons du Luc, anciennement la Lucoise
    coopérative vinicole dite cave coopérative les Vignerons du Luc, anciennement la Lucoise Le Luc - Ormeau - en ville - Cadastre : 1976 C 1044
    Historique :
    ; projet de fusion avec le Cannet-des-Maures.
    Localisation :
    Le Luc - Ormeau - en ville - Cadastre : 1976 C 1044
    Aires d'études :
    Luc (Le)
    Texte libre :
    HISTORIQUE Elle fut créée le 9/01/1911 par 80 adhérents qui voulaient "un chais de vinification et pneumatique, et sur la vente au détail. Le projet de fusion avec Le Cannet Des Maures , tout proche, pose des Situation : la cave est à l'intérieur de l'agglomération, à l'écart de la RN7. Le terrain clôturé en partie pour la plus grande partie. Structure : le bâtiment d'origine (A) avait sa façade à l'est sur une petite rue (il semble avoir été coupé à l'angle sud-est pour agrandir le passage). Il a été par la suite installée une grande cuve autovidante qui cache en partie le grand panneau qui porte le nom de la cave. Sur la cour d'entrée, située à l'est de cet ensemble, donnent le magasin et le local administratif. Celui portes-fenêtres. On y accède par un escalier extérieur sur le côté droit. Le magasin a été construit à la travées communiquent entre elles et avec le magasin. Les réceptions sont au nord du côté ouest. Le bureau hétérogène : la modeste construction d'origine, les trois travées à l'allure de bâtiments industriels, le
1 2 3 4 11 Suivant