Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 444 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • chapelle Saint-Jacques le Majeur
    chapelle Saint-Jacques le Majeur Abriès - le Villard - en écart - Cadastre : 1825 C1 273 (?) 1969 C1 234 (?)
    Description :
    Pièce rectangulaire dont le plafond est effondré
    Localisation :
    Abriès - le Villard - en écart - Cadastre : 1825 C1 273 (?) 1969 C1 234 (?)
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jacques le Majeur
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
    Texte libre :
    HISTORIQUE Inscription gravée sur une pierre d'angle : 1656 MAI LE... Inscription : Claude 1555 (ou plutôt 1.5.55 ?) sur le clocher-mur. DESCRIPTION Situation Au sommet du hameau du Villard. Chœur au nord rectangulaire plafonnée. Le plafond est en partie effondré. Élévation Traces de faux-appareil peint autour de la porte d'entrée en façade sud. Clocher-mur à une baie couronnant le pignon sud. Couverture Le toit à deux longs pans couvert de bardeaux s'est effondré. Le clocher-mur est couvert de dalles de schiste
  • chapelle Saint-Jacques-le-Majeur
    chapelle Saint-Jacques-le-Majeur Arvieux - Villargaudin - en écart - Cadastre : 1825 E2 350 1979 E2 675
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jacques-le-Majeur
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
    Texte libre :
    dirigé vers le nord, comprenant une salle rectangulaire couverte de deux voûtes d'arêtes sur piliers adossés. Deux fenêtres ébrasées rectangulaires sur le côté est. Clocher-mur sur la façade antérieure sud ; oculus quadrilobé. Le clocher-mur a une baie en arc segmentaire coffré. A la place de la clé, on a porte sur le côté ouest. Deux versants recouverts de tôles remplaçant les lauzes. Distribution et inscriptions : - Façade sud. Faîtière gravée : 1937. - Tableau intégré dans le retable en trompe
    Illustration :
    Vue prise de la porte vers le choeur. IVR93_19920500349XA
  • chapelle de messe composée d'un calice, d'une patène, de deux burettes avec le plateau à burettes, placée dans un coffret
    chapelle de messe composée d'un calice, d'une patène, de deux burettes avec le plateau à burettes, placée dans un coffret Sausses
    Inscriptions & marques :
    Poinçons du calice : titre et garantie Paris 1819-1838 insculpés sur le bord de la coupe ; poinçon : 1er titre de l'argent Paris 1819-1838 insculpés sous le bec verseur, grosse garantie Paris 1819-1838 : garantie et 1er titre de l'argent départements et poinçon de maître des Favier sur le bord du marli . Inscription concernant l'iconographie sur le calice, autour du 2e médaillon : S IOANNES A DEO INTERSEDE PRO NOBIS et autour du 3e médaillon (sous la monstrance) : L.SOIT.L.T.S.SAC/REMENT. Signature gravée sous le
    Historique :
    de Monblanc, archevêque de Tours de 1824 à sa mort en 1841. La chapelle est hétérogène. En effet, le
    Observation :
    Le calice a été inscrit en 1990, le reste en 2009.
    Référence documentaire :
    leur plateau, le tout dans une boîte bien conditionnée, est d'une valeur de cent quatre vingts à deux cents francs. Le conseil de fabrique de la paroisse de Sausses." Acte du conseil de fabrique de la paroisse de Sausses concernant le legs d'Antoine Paulin de Montblanc. 16 novembre 1851. Archives
    Représentations :
    soulignée de feuilles d'eau. Entre les deux collerettes simplement striées le noeud reçoit un décor de feuilles d'eau et de fleurettes sur l'épaulement et de godrons sur le culot. Le reste du décor se concentre , roseaux). Sur le premier médaillon : Crucifixion entre la Vierge et saint Jean, sur le second médaillon : saint Jean l'Evangéliste tient un crucifix dans ses bras et un rosaire au poignet ; sur le troisième médaillon : une monstrance de style gothique est exposée sous un dais. Le décor des burettes est concentré d'un cercle décoratif cerné de petits lobes. Sur le plateau à burettes : pourtour décoré d'une frise de
    Description :
    Ensemble constitué de cinq éléments. Le calice à pied circulaire est muni d'une tige à noeud ovoïde ciselés au mat. La patène est en argent doré à décor gravé. Le plateau à burettes en cuivre doré porte un
    Titre courant :
    chapelle de messe composée d'un calice, d'une patène, de deux burettes avec le plateau à burettes
    États conservations :
    La dorure est usée, surtout sur les burettes. L'étui est en très mauvais état : le revêtement
  • pont Saint-Bénezet ou pont d'Avignon, ses chapelles Saint-Bénezet et Saint-Nicolas et ses tours d'entrée dites Châtelet et tour Philippe-le-Bel
    pont Saint-Bénezet ou pont d'Avignon, ses chapelles Saint-Bénezet et Saint-Nicolas et ses tours d'entrée dites Châtelet et tour Philippe-le-Bel Avignon - boulevard du Rhône boulevard du quai de la Ligne - en ville - Cadastre : 2008 DI 502
    Historique :
    Le pont Saint-Bénezet, couramment appelé pont d'Avignon en dehors d'Avignon, est édifié par les de son édification, ce pont est le seul ouvrage établi sur le Rhône (Référence : IA84000946) et pendant plusieurs siècles, il sera le seul pont franchissant le fleuve entre Lyon et Pont-Saint-Esprit de 1181 à l'extrémité orientale de l'ouvrage. La ville prendra le relai. Détruit en 1226 par le roi Louis VIII, lors de la croisade contre les Albigeois, le pont est rapidement reconstruit en pierre surmontée d'un autre édifice consacré à saint Nicolas au niveau du tablier. Ce pont, de même que le fleuve , est un point de conflit entre les maîtres des deux rives : en rive droite, le roi de France et en rive gauche, le roi de Sicile, comte de Provence, puis les papes. Reliant le royaume de France et la Cité des Papes, le pont prend une importance stratégique au 14e siècle. Il est alors entouré de structures défensives : une forteresse dont il ne reste que la tour Philippe-le-Bel, construite de 1293 à 1307, en rive
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Observation :
    D'après la carte de Cassini. Pont Saint-Bénezet franchissant le bras gauche du Rhône à Avignon (84 ) ; reliait l'île de la Barthelasse/île de Piot puis Villeneuve-lès-Avignon (cf Tour Philippe le Bel
    Référence documentaire :
    Avignon - Le Pont St-Bénezet et le Palais des Papes. /Carte postale, 1er quart 20e siècle. Yvelines 24 - Avignon - Le pont St-Bénezet. /Carte postale, 1er quart 20e siècle. Yvelines, Conflans-Sainte
    Description :
    Sur 920 m de long et 4 m de large, le pont Saint-Bénezet permettait de franchir le Rhône (Référence prenait appui sur des enrochements dans le fleuve, enrochements qui peu à peu formèrent l'île de la Barthelasse. Au 16e siècle, l'île n'atteint pas encore le pont mais elle apparaît sur un plan de 1671. A partir du 17e siècle, le pont Saint-Bénezet franchit donc les deux bras du Rhône et l'Ile de la Barthelasse. Il ne demeure aujourd'hui que des vestiges de ce monument sur le bras d'Avignon : quatre arches pile, et la tour du Châtelet qui surplombe encore ces restes en rive gauche. La tour Philippe-le-Bel d'une seule arcade sont simples. Le Châtelet est un bâtiment rectangulaire de trois étages sur un niveau échauguettes en encorbellement. La tour Philippe-le-Bel, autrefois à l'extrémité occidentale du pont, mesure 27
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Titre courant :
    d'entrée dites Châtelet et tour Philippe-le-Bel
    Appellations :
    Philippe-le-Bel
    Illustration :
    24 - Avignon - Le pont St-Bénezet. IVR93_20128400534NUC2A Avignon - Le Pont St-Bénezet et le Palais des Papes. IVR93_20128400536NUC2A Vue générale avec la Tour Philippe-le-Bel de Villeneuve, en arrière plan, dans l'axe du pont La Tour Philippe-le-Bel de Villeneuve-lès-Avignon. IVR93_20128400042NUC2A
  • chapelle Saint-Pierre, Saint-Paul
    chapelle Saint-Pierre, Saint-Paul Saint-Jean-Saint-Nicolas - les Estachys - en écart - Cadastre : 1955 DE 25
    Typologies :
    campanile sur le choeur
    Texte libre :
    la maison à côté. Restaurée après le dernier concile vers 1960. Actuellement désaffectée, sert de . Couverture Le toit à deux longs pans est couvert d'ardoise. L'avancée de toit est fermée par des ardoises de récupération. Le pignon nord est couronné d'un campanile formé d'une structure en planches coiffée par un toit
    Illustration :
    Mur-gouttereau sud-est. On pénètre dans la chapelle par une porte située sur le pignon sud-ouest. A Le campanile. Noter les abat-vents en planche. IVR93_19790500963X
  • Chapelle Saint-Jacques
    Chapelle Saint-Jacques Méailles - - isolé - Cadastre : 1830 D1 3 2013 D1 21
    Historique :
    de Cassini dans le 3e quart du 18e siècle. En 1818 cependant, elle est quasi ruinée et d'importants travaux de rénovation son entrepris : les murs sont remontés et crépis, le toit complètement refait ainsi que le pavement.En 1830, elle figure sur le cadastre napoléonien. Elle est la destination d'une procession qui a lieu à Méailles pour la fête patronale, au moment de la saint Jacques, celui-ci étant le
    Référence documentaire :
    En 1818, un devis est appouvé pour reprendre les murs, refaire la toiture, le pavement et le crépi , "la chapelle est en très mauvais état sans toit ni poutre ni crépissage, le pavé et les murailles sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778
    Description :
    village ; il est non orienté (le chevet est au nord-ouest). De plan quadrangulaire, au chevet plat, la blanc ; le sol est en terre battue. L'espace intérieur est couvert d'un seul berceau très légèrement
    Illustration :
    Carte des frontières est de la France, de Colmars à Marseille. [Détail de la feuille 194-10 ; le Plan de masse et de situation d'après le cadastre napoléonien de 1830, section D1, parcelle 3 Plan de masse et de situation d'après le cadastre moderne de 2014, section D, parcelle 21 Vue de situation depuis le sud-est. IVR93_20130400120NUC2A Vue de situation depuis le sud. IVR93_20140400269NUC1A Vue générale depuis le sud-est IVR93_20130400121NUC2A Vue générale intérieure vers le choeur IVR93_20130400130NUC2A Vue générale intérieure vers le sud. IVR93_20130400131NUC2A
  • chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption
    chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption Château-Ville-Vieille - près de Château-Ville-Vieille - route du Sommet-Bûcher - isolé - Cadastre : 1827 K4 649
    Référence documentaire :
    P. 64. FERRAND, Henri. Le pays briançonnais : de Briançon au Viso, la vallée de Névache et le Tome 2, p. 26. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol
    Représentations :
    la nef ; sujet : feuillages stylisés, support : sur le plafond en bois de la nef et les consoles de
    Description :
    Sommet Bûcher. Le choeur est voûté en cul-de-four, les chapelles latérales en berceau, les 2 sacristies
    Typologies :
    clocher mur à une baie couronnant le pignon opposé
    Texte libre :
    religieuses auraient quitté le lieu en 1574. Les derniers vestiges du couvent ont servi à la fin du XIXe siècle à construire le pont qui franchit le Guil près de la chapelle. DESCRIPTION Situation Dans un pré et communiquant avec le chœur chacune par une porte. Élévations Élévations intérieures L'ensemble oblongs surmontés d'un panneau barlong couvert d'un arc chantourné) et peint en faux bois. Le sol est moulurées, sauf le cinquième caisson, qui comporte au centre un grand carré (= 4 x 4 petits carrés) au à 14 rayons alternativement droits et ondulés portant en son centre, dans un médaillon rond, le chiffre IHS surmonté d'une croix et souligné d'un fleuron, le tout entouré de 14 étoiles à 8 branches (une segmentaire et deux portes ouvertes au nord et au sud dans le lambris ; voûte en berceau prolongé par un cul -de-four, le tout légèrement surbaissé. Chapelle latérale nord : une fenêtre axiale à embrasure date vraisemblablement de la fin du XVIIe ou du XVIIIe siècle. ANNEXE Quelques notes concernant le
    Illustration :
    Fort-Queyras vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame. 1836 Fort-Queyras vu de l'ouest. En contrebas, le Guil et la chapelle Notre-Dame. IVR93_19930502286XB et pont sur le Guil]. 1887. IVR93_19930502251XB Fort Queyras. [Vu de l'ouest. Au premier plan chapelle Notre-Dame et pont sur le Guil]. 1887 Vue de la nef vers le choeur. IVR93_19880500277X Le plafond, détail. IVR93_19880500275X
  • chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel
    chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel Saint-Véran - Clausis - isolé
    Référence documentaire :
    Tome 1 : p. 187 ; tome 2 : p. 359. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes P. 20. Le pèlerinage de Clausis. Photo Hippolyte Müller. Dans Le monde alpin et rhodanien, 1973, n
    Description :
    La nef est plafonnée ; le choeur voûté en cul-de-four est divisé par un lambris qui isolé derrière le maître autel une sorte de sacristie ; la tribune en fer à cheval a un garde corps à balustres en
    Typologies :
    campanile en charpente couronnant le pignon de façade
    Texte libre :
    l'église paroissiale . Pèlerinage le 16 juillet réunissant toutes les paroisses du Queyras et les paroisses le chœur de la sacristie. Élévations Campanile en bois au sommet du pignon est. Couverture Toit . Inscription sur le tirant de l'arc triomphal : N. D. de Tout Secours Priez pour nous. Décor peint sur la voûte
    Illustration :
    Le chevet. IVR93_19720500087X Le chevet, côté nord. Détail de l'appareil. IVR93_19720500090X Vue de la nef vers le choeur. IVR93_19720500092X Inscription sur le tirant de l'arc triomphal. Détail. IVR93_19720500094X
  • chapelle Saint-Augustin
    chapelle Saint-Augustin Château-Ville-Vieille - Prats-Bas - en écart - Cadastre : 1976 L3 1411
    Historique :
    Le bâtiment est postérieur au cadastre de 1827.
    Typologies :
    clocher mur à une baie indépendant contre le mur sud
  • chapelle Saint-Michel
    chapelle Saint-Michel Bénévent-et-Charbillac - près de Bénévent-et-Charbillac - isolé
    Historique :
    est construite sur le site de l'ancienne église paroissiale Saint-Michel et a peut-être le même Gentillons, hameau ou résidait le curé et qui en 1772 devint le siège de la paroisse ; la chapelle actuelle
    Typologies :
    clocher mur à une baie sur le pignon opposé
  • chapelle Saint-Antoine
    chapelle Saint-Antoine Forest-Saint-Julien - Forest-Saint-Julien - en écart - Cadastre : 1934 A2 451
    Description :
    La première travée de la nef est voûtée en berceau à lunettes, la seconde d'arêtes ; le choeur et
    Typologies :
    clocher mur à une baie sur le pignon opposé
  • églises paroissiales, chapelles
    églises paroissiales, chapelles Le Monêtier-les-Bains
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains
    Annexe :
    Saint-Antoine choeur au sud ; clocher mur à une baie en façade Le Casset EP Saint-Claude S C : 1716 dp EP en 1828 clocher tour formant porche ; tribune Le Casset Saint-Jacques C : 1662 dp pas de clocher Le Casset ND Compassion S C : 1757 dp choeur à l'est ; clocher mur à une baie Charvet Saint-Antoine -oeuvre ; tribune Le Lautaret Notre-Dame R : 1954 bib. clocher mur 1 baie façade Le Lauzet ND Mont-Carmel Le Lauzet EP Saint-Roch S C : 1778 dp chœur au nord ; clocher mur à une baie Le Lauzet- Prés-Arlaux Saint-Joseph S C : 1862 dp chœur à l'ouest ; clocher mur 1 baie façade Le Mas des Faures Sainte-Anne R Sainte-Elisabeth R : 1952 bib. chœur au nord ; clocher mur à 1 baie en façade Le Puy-du-Cros Saint
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Illustration :
    Le Monêtier-les-Bains, les Boussardes, chapelle Saint-Antoine. IVR93_19910500032ZA Le Monêtier, les Boussardes, chapelle Saint-Antoine : vue générale de l'intérieur Le Monêtier-les-Bains. Le Mas des Faures. Chapelle Sainte-Anne. Vue d'ensemble prise du sud Le Monêtier-les-Bains, le Mas-des-Faures : chapelle Sainte-Anne. Vue générale prise du nord : mur Le Monêtier-les-Bains, Chapelle Sainte-Anne. Vue d'ensemble de la chapelle, prise du nord Le Monêtier-les-Bains, Puy-Jaumar, chapelle Sainte-Elisabeth. Vue prise du nord Le Monêtier-les-Bains, Puy-Jaumar, chapelle Sainte-Elisabeth. Vue générale prise du sud : mur Le Monêtier-les-Bains, Puy-Jaumar, chapelle Sainte-Elisabeth. Détail du clocher Le Monêtier-les-Bains, le Puy-du-Cros. Chapelle Saint-Alexis, vue générale prise de l'est Le Monêtier-les-Bains, les Grangettes : chapelle. IVR93_19810501279ZA
  • chapelle Saint-Mamet
    chapelle Saint-Mamet Le Monêtier-les-Bains - le Serre-Barbin - en écart - Cadastre : 1817 O1 406 1982 AL 91
    Historique :
    Chapelle du 16e siècle. Le linteau de la porte donnant accès à la sacristie porte la date 1867.
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - le Serre-Barbin - en écart - Cadastre : 1817 O1 406 1982 AL 91
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    dessert ce village et celui de Freyssinet, mais à l'entrée du sentier qui relie le Serre à la grande route ; toit en tôles. Parti général Édifice non orienté (chevet tourné vers le sud), composé d'une nef de deux ; d'une sacristie, petite pièce voûtée d'arêtes collée contre le mur est du chœur . Élévations extérieures - Façade antérieure sur le mur-pignon nord, percée d'une porte en plein-cintre sans jadis communiquer la 2e travée avec le cimetière ; une petite fenêtre en plein-cintre éclaire la ronde sur le chœur ; charpente composée de deux fermes en grume de mélèze et de pin ; couverture en tôle par un escalier en bois dans l'angle nord-ouest. Dans le mur nord, à gauche de la porte, une petite pierre grossièrement taillée encastré dans le mur. - Dans la seconde latéraux, abritent des statues de la Vierge et de saint Mamet. - Le sol du chœur est surélevé d'une marche au-dessus de celui de la nef. Une petite estrade en planches supporte le maître-autel. A l'est, une
    Illustration :
    Vue de l'élévation est, depuis le cimetière. IVR93_20020500088XE Vue intérieure prise depuis le choeur : tribune. IVR93_19850500962X
  • chapelle Saint-Esprit, Saint-Antoine, église paroissiale de pénitents
    chapelle Saint-Esprit, Saint-Antoine, église paroissiale de pénitents Le Monêtier-les-Bains - les Guibertes - en écart - Cadastre : 1970 AR 193
    Historique :
    composite. L'avant chœur, le chœur et le clocher présentent une certaine unité de proportions et sont plus petit et donc insuffisant, réalisée probablement en 1776, date inscrite sur le tirant de la tribune. La façade a été reprise en 1847 (date portée) . Le hameau a été érigé en paroisse en 1836.
    Description :
    pendentifs entre deux berceaux transversaux. Un sous-sol s'étend sous l'ensemble, l'accès se faisant par le presbytère situé dans le prolongement est du choeur. Escalier en vis en charpente desservant l'étage du presbytère, échelles desservant le haut du clocher. Le clocher est couvert d'un toit à l'impériale sommé d'un
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - les Guibertes - en écart - Cadastre : 1970 AR 193
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    autres constructions. Composition d'ensemble Elle constitue une masse composite faite de redans. Le le torrent. Cordons en tuf. Voûtes et coupole plâtrées. Les arêtes des voûtes sont accentuées , dont le plan rectangulaire se développe en largeur, dépassant la partie précédente, éclairé par deux fenêtres étroites ébrasées. Le couvrement est constitué d'une coupole octogonale sur pendentifs plats entre avant-chœur et l'arc séparant ce dernier du chœur sont renforcés par des tirants de bois ; le dernier a , les cloches. L'accès au rez-de-chaussée se fait depuis le chœur. - Un espace de transition entre le chœur et la cure, servant d'accès, depuis la façade nord et le chœur, aux échelles du clocher par deux échelles de meunier successives, et depuis le rez-de-chaussée de la cure, à l'étage de celle-ci par un , successivement, à l'espace de transition entre le chœur et la cure, le chœur, le clocher, l’avant-chœur et la nef plein-cintre a une imposte en fer forgé rayonnante ornée d'une fleur de lys au centre. - Le clocher
    Illustration :
    Tribune : vue de volume prise vers le siège du prieur. IVR93_19870500002ZA Le choeur. IVR93_19870500073ZA
  • chapelle Saint-André
    chapelle Saint-André Le Monêtier-les-Bains - en village - Cadastre : 1817 J1 536 1970 AB 268
    Historique :
    , un incendie détruit le couvert d'ardoises ainsi que les appuis de la voûte.
    Référence documentaire :
    Incendie de Monêtier le 19 juin 1710.Incendie de Monêtier le 19 juin 1710. Archives communales, Le
    Description :
    Portail, clocher, porte latérale sont en tuf. Le linteau du portail est en marbre gris, le sol est
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village - Cadastre : 1817 J1 536 1970 AB 268
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    colonnettes repose sur le sommet de la plinthe qui entoure l'édifice. Un clocher-arcade couronne le pignon . Distribution intérieure Nef blanchie. Sol en dalles d'ardoise. Le chœur liturgique occupe la majeure partie de y en a sur le côté sud de la nef. A droite de l'autel à hauteur d'appui de la fenêtre, culot en
  • chapelle Notre-Dame-de-Compassion
    chapelle Notre-Dame-de-Compassion Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en écart - Cadastre : 1819 E3 1078 1970 E3 1145
    Historique :
    Date 1757 gravée sur le pignon ouest.
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en écart - Cadastre : 1819 E3 1078 1970 E3 1145
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    , au bord de la route D 300 qui relie Le Casset au Monetier. Ses abords sont dégagés sur deux côtés par la route et une place. Des jardins clos de palissades ferment les autres côtés, vers le village et petites fenêtres de couvrement segmentaire. Sur le crépi, inscription peinte en blanc en caractères -est, une fenêtre éclaire le chœur. Couverture Toiture en bâtière, couverte de planches de mélèze . Le plancher du chœur est surélevé d'une marche par rapport à celui de la nef. Celle-ci ne contient que deux bancs adossés aux murs latéraux, et un petit bénitier en pierre encastré dans le mur à gauche de la porte. Tout le reste du mobilier est entassé dans le chœur. Tout le volume intérieur est revêtu
  • chapelle Saint-Fabien, Saint-Sébastien, église paroissiale
    chapelle Saint-Fabien, Saint-Sébastien, église paroissiale La Salle-les-Alpes - le Bez - en écart - Cadastre : 1827 E5 1504 1962 AN 67
    Historique :
    Ancien oratoire des francs archers, sous le vocable des saints Fabien et Sébastien, la chapelle 1703. Le Bez devient paroisse en 1826. La flèche du clocher, offerte par la famille Borel, date de 1898.
    Référence documentaire :
    , Le Bez, Chantemerle et Saint-Chaffrey. Gap : Imprimerie Louis-Jean, 1972, 87 p.
    Description :
    Choeur à chevet plat voûté en berceau plein cintre, nef voûtée en berceau brisé. Le linteau du
    Localisation :
    La Salle-les-Alpes - le Bez - en écart - Cadastre : 1827 E5 1504 1962 AN 67
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Illustration :
    Le clocher. IVR93_19830500352X La nef prise depuis le choeur. IVR93_19830500908X
  • chapelle de pénitents Saint-Pierre-Saint-Paul
    chapelle de pénitents Saint-Pierre-Saint-Paul Le Monêtier-les-Bains - en village - Cadastre : 1817 J1 754 1970 AB 104
    Historique :
    Chapelle fondée en 860 par saint Eldrade, reconstruite en 1670. Le clocher a été construit ou
    Description :
    tournant à retours desservent depuis le choeur les coursières de la tribune, selon le schéma traditionnel des chapelles de pénitents du Briançonnais. L'accès au clocher se fait par des échelles. Le clocher
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village - Cadastre : 1817 J1 754 1970 AB 104
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    Edifice compact flanqué d'appendices hors-œuvre tels que la sacristie, le clocher, l'entrée nord . L'accès se fait sur le côté sud de la première travée. Quatre fenêtres éclairaient la nef, la deuxième du voûtée d'arêtes accolée contre le côté sud du chœur. La sacristie et le chœur sont traversés, en sous-sol d'équerre, voûtées en berceaux inclinés, de 3, 7 et 5 marches. L'escalier nord est surmonté par le clocher ; à l'escalier sud est accolée la sacristie. Le clocher est une tour carrée dans laquelle on monte par fenêtres ont été peints en bleu puis en blanc. - Le clocher est couronné d'un étage de fenêtres jumelées -entraits. Tôles ondulées. - Le chœur est couvert en appentis à l'est avec une croupe au sud. Dans le , débris d'ardoises. - Le clocher est couronné d'un toit en pavillon couvert d'ardoises . Distribution intérieure Tout l'édifice est blanchi. Une corniche classique entoure le chœur à la retombée de la
    Illustration :
    Nef. Vue axiale prise vers le choeur, après l'installation du musée d'art sacré
  • chapelle Saint-Claude, église paroissiale
    chapelle Saint-Claude, église paroissiale Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en écart - Cadastre : 1819 E3 1051 1970 E3 1213
    Description :
    sacristie. Un escalier tournant pratiqué dans le mur sud du choeur donne accès à la tribune, un autre escalier, droit, conduit également à la tribune depuis le rez-de-chaussée du clocher-porche. La partie
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en écart - Cadastre : 1819 E3 1051 1970 E3 1213
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    . Composition d'ensemble L'édifice paraît homogène. Seule la sacristie est saillante au sud-est contre le chevet ; le clocher s'élance dans l'axe de la nef et sert d'entrée . Matériaux Maçonneries tout venant enduite d'un crépi jeté, en cours de réfection sur le clocher. Pierre de . L'ensemble est éclairé par quatre fenêtres segmentaires percées dans le mur sud, deux sous la tribune, deux au-dessus. L'accès se fait dans l'axe de la nef, depuis le rez-de-chaussée du clocher. Une ancienne travée droite voûtée d'ogives avec une clé portant le monogramme IHS et une abside en cul-de-four à voûte -œuvre, adossée au sud du chœur, voûtée d'arêtes - un escalier d'accès à la tribune dont le départ épaississement du mur, il aboutit à une avancée de la tribune placée contre le mur sud de la nef.A mi-volée une porte ouvre sur le comble de la sacristie d'où un départ d'escalier en vis donne accès au comble du chœur. Le clocher de plan carré sert d'entrée à l'église. Un escalier droit de 13 marches conduit à la
    Illustration :
    Vue intérieure de la nef, depuis le choeur. IVR93_19930501982X
  • église paroissiale Sainte-Agathe, chapelle
    église paroissiale Sainte-Agathe, chapelle Le Monêtier-les-Bains - le Freyssinet - en écart - Cadastre : 1817 N3 695, 696 1982 AK 86, 88
    Historique :
    avait détruit le clocher, les murs et les voûtes. Une des cloches porte la date 1772.
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - le Freyssinet - en écart - Cadastre : 1817 N3 695, 696 1982 AK 86, 88
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Texte libre :
    orienté, chevet tourné vers le nord-est. Porte d'entrée au sud-ouest, sur une petite place qui sépare , crépi rustique blanc de confection récente (1986) ; sol en planches ; toit recouvert de tôles. Le . - un clocher-tour carré de 4 étages, appuyé contre le mur sud-est de la 2e travée de la nef. - une sacristie appuyée contre le même mur sud-est du vaisseau et composée de deux pièces en enfilade voûtées d'arêtes. Élévations extérieures Façade antérieure sur le mur-pignon sud-ouest percée d'une porte en plein
1 2 3 4 23 Suivant