Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château, Usine de Produits Pharmaceutiques
    Château, Usine de Produits Pharmaceutiques Vitrolles-en-Lubéron - le Grand Pré - isolé - Cadastre : 1939 B 318 A 332, 350 1838 B 5 A 9, 21
    Contributeur :
    Dautier Yves Vincent Jean
    Historique :
    ; vendu en 1753 à Jean d'Ailhaud, bourgeois enrichi par la fabrication d'une poudre purgative, dont le
  • Château Fort, Château
    Château Fort, Château La Bastide-des-Jourdans - en village - Cadastre : 1974 AB 218 1838 F 225, 226, 227, 228
    Contributeur :
    Dautier Yves Vincent Jean
    Texte libre :
    juillet 1556, la présence comme témoin d'un gipier (maçon plâtrier) d'Aix, Jean Beguin. En août 1557, un
  • château fort, château de Basses Gréolières
    château fort, château de Basses Gréolières Gréolières - en village - Cadastre : 1841 G 394 A 399 1985 G 240, 241
    Contributeur :
    Poteur Jean-Claude
  • Château Fort, Château
    Château Fort, Château Cipières - en village - Cadastre : 1841 C 160 1981 C 98 A 101
    Contributeur :
    Poteur Jean-Claude
  • Château
    Château Grambois - en village - Cadastre : 1953 H 54, 55 1838 H 20
    Contributeur :
    Vincent Jean
    Historique :
    paroissiale par 3 maçons pertuisiens, Nicolas Bérard, Antoine et Jean Barrière, pour le seigneur Jean de
    Référence documentaire :
    Enquête sur la plainte des habitants de Grambois contre leur seigneur Jean de la Croix, 1536
    Auteur :
    [maçon] Barrière Jean
    Annexe :
    d'eschange de fruictz passé entre le sieur Gramboys monsieur Jean de Gautier et Claude de Gautier escuyer
    Texte libre :
    s'effondra en 1553. En 1589, Jean de Gautier invoqua les nécessités de la défense du village pour mettre la possédaient. A la place du pâté de maisons, Jean de Gautier fit construire son château, grosse demeure de type urbain singularisée par une tour d'angle ronde, dont les frères Antoine et Jean Barrière réalisèrent le
  • Château
    Château Mirabeau - en village - Cadastre : 1946 C 120 1837 C 363
    Contributeur :
    Dautier Yves
  • Château Fort, Château Saint-Elzéar
    Château Fort, Château Saint-Elzéar Ansouis - en village - Cadastre : 1934 E 95 1836 E 123
    Contributeur :
    Vincent Jean
    Historique :
    village ; construction du grand corps de logis sud : 1ère campagne en 1614 par les maçons Jean Brun et dessin de l'élévation antérieure serait dû à Jean Lombard d'après J.J. Gloton ; modification des façades
    Auteur :
    [maçon] Brun Jean maçon [architecte] Lombard Jean
    Texte libre :
    succession du baron Jean de Sabran. Ce texte permet d'entrevoir dans ses grandes lignes la structure du et confia à deux maçons, Jean Brun de Cucuron et Achille Leaumont d'Ansouis, la construction d'un certainement plusieurs années. Au mois d'octobre 1641, Daniel Sadalian et son fils Jean se mettaient encore au déplacées à cause de l'épaisseur du mur. Jean-Jacques Gloton voit dans cet ouvrage, qu'il attribue à Jean et la seigneurie d'Ansouis à Jean-Baptiste de Villeneuve, dont le fils Jean-Hyacinthe avait épousé sa
  • Château Fort, Château
    Château Fort, Château La Tour-d'Aigues - Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1939 H 231, 232 1837 H 331 A 334
    Historique :
    pour Jean Louis Nicolas de Bouliers : corps de bâtiment ouest entre 1550 et 1558, pavillon sud-ouest entre 1555 et 1558 par le maçon Jacques Jean, corps de bâtiment est en 1564, pavillon sud-est en 1566
    Référence documentaire :
    P. 74-77. DAUTIER, Yves, ULRICH, Elisabeth, VINCENT, Jean. La chapelle du château de La Tour P. 145. Boyer, Jean. La peinture et la gravure à Aix-en-Provence aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles CHEYLAN, Gérard, GANNE, Jean. Le château de La Tour-d'Aigues (Vaucluse). Première édition, 1975 Gloton, Jean-Jacques. Renaissance et baroque à Aix-en-Provence. - Rome : Ecole Française de Rome Gloton, Jean-Jacques. Renaissance et baroque à Aix-en-Provence. - Rome : Ecole Française de Rome
    Auteur :
    [] Jean Jacques
    Localisation :
    La Tour-d'Aigues - Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1939 H 231, 232 1837 H 331 A 334
    Texte libre :
    large espace vide (place Jean-Jaurès), sur une plate-forme naturelle de calcaire coquillier surplombant naturelle grâce aux relevés des sous-sols et des conduites forcées des moulins aménagées sous la place Jean l'Eze. 3. Le château de Jean-Louis-Nicolas de Bouliers. A la mort de Raymond d'Agoult, l'héritage, faute , Jeanne, étant décédée avant 1503, l'autre part, comprenant La Tour-d'Aigues et sa vallée, revint au fils : décédés l'une en 1533, l'autre en 1537, ils ne laissaient qu'un fils, Jean-Louis-Nicolas, né en 1532, qui entrepris par Jean-Louis-Nicolas - on manque de renseignements touchant le château. Il semble bien que prédécesseurs de Jean-Louis-Nicolas, le premier n'était qu'usufruitier et paraît avoir surtout résidé à Jean-Louis-Nicolas fut peut-être plus active. Cette femme de caractère, qui géra seule, durant plus de par son administration prévoyante, une influence déterminante pour l'avenir. Jean-Louis-Nicolas avait , Jean-Louis-Nicolas de Bouliers découvrit les grands châteaux de Paris et d'Ile-de-France, notamment
  • château de Villevieille
    château de Villevieille Val-de-Chalvagne - Villevieille - en village - Cadastre : 1817 E 47 ; 1983 243C3 754
    Référence documentaire :
    papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1 p. 518-520 FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des
  • Château puis hôtel de voyageurs : Hôtel Trotabas puis Grand Hôtel du Parc
    Château puis hôtel de voyageurs : Hôtel Trotabas puis Grand Hôtel du Parc Saint-André-les-Alpes - Bas-Village - place Charles-Bron - en village - Cadastre : 1838 D19 3 2014 AC 159
    Historique :
    -André, Jean-François de Calvi. Celui-ci la vend peu avant la Révolution, elle est immédiatement
    Référence documentaire :
    p. 271 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean
    Texte libre :
    propriété de Mme Niel, veuve, née Jeanne-Adeline Trotabas (mentionnée dans les matrices cadastrales). Au
  • château de Gueydan
    château de Gueydan Castellet-lès-Sausses - le Plan - en écart - Cadastre : 1983 C 267, 268
    Historique :
    une écurie et un atelier à côté) servait de domicile au maçon Jean-Baptiste-Joséphin Laugier
    Référence documentaire :
    Inventaire mobilier de la succession de Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, maçon, adjudicataire de la
    Annexe :
    Inventaire après décès de Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, maçon à Enriez, commune de Castellet-lès -Sausses, 1866 Inventaire mobilier de la succession de Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, maçon, demeurant à de la dame Eulalie Coste, sans profession, veuve du sieur Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, en son filles mineures actuellement vivantes, issues de son mariage avec ledit feu Jean-Baptiste-Joséphin Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, leur père, sauf l’usufruit auquel a droit la dame Coste veuve Laugier Jean-Baptiste-Joséphin Laugier, en son vivant maçon et propriétaire demeurant en ladite commune du . Dans une pièce au premier étage servant de cuisine dépendant de la maison d’habitation dudit feu Jean fer blanc, une mesure à vin et un sceau en bois évalués seize francs 29° trois dames-jeannes, vingt ° en la somme de six cents francs due (…) par Jean-Baptiste Dozol dit Florentin propriétaire au Jean-Baptiste Lambert propriétaire au Castellet-lès-Sausses en vertu d’un traité (…) 3)° en la somme
  • Château
    Château Sannes - la Plaine - isolé - Cadastre : 1932 C 123, 124, 127, 128 1837 C 198, 201 A 206
    Historique :
    Petit corps de logis construit à partir de 1603 pour Jean Tisaty, seigneur de Sannes, remanié et
    Texte libre :
    vraisemblablement Jean Tisaty, acquéreur en 1603 de la seigneurie de Sannes qui entreprit la construction du corps d'entrée en plein-cintre surmontée d'un oculus ovale. Melchior, fils de Jean Tisaty, procéda à des de Cabrières-d'Aigues qui projetaient de construire un moulin - l'eau du vallat de Saint-Jean pour
  • Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie
    Château de La Palud-sur-Verdon, actuellement mairie La Palud-sur-Verdon - en village - Cadastre : 1835 C1 182, 183, 184, 185, 186 2014 C 166
    Référence documentaire :
    à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764 -Jean, 1986, 559 p. : ill. P. 309 à 310. FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des POTEUR, Jean-Claude. Le territoire de Rougon au Moyen Age : déplacements et partages successifs
    Annexe :
    foin GIBELIN Joseph, hoirs Cave BOYER Jean, dit Sauviou (?) Écurie, chambre, grenier à foin BOYER Jean
    Texte libre :
    d'anciennes baies à croisée, remaniées au 18e siècle. Plus tard, en 1611, le testament de Jean de Demandolx
  • château de Castellet-Saint-Cassien
    château de Castellet-Saint-Cassien Val-de-Chalvagne - Castellet-Saint-Cassien - en écart - Cadastre : 1983 B 72 1817 B 73, 74
    Référence documentaire :
    sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 p. 519 FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des Basses : Imprimerie Louis-Jean, 1986, 559 p. : ill. paysanne en Provence : l'habitat en ordre dispersé MASSOT, Jean-Luc (dir.). Maisons rurales et vie paysanne des Alpes du sud, 16e-17e siècles. DEA, université de Provence, sous la direction de Jean-Jacques pp. 5-33 Fontana Jean-Loup. Décors de gypserie dans des résidences seigneuriales de Provence
    Description :
    . Jean-Luc Massot nomme ce type d'édifice "bastide fortifiée" plutôt que château. Le gros-oeuvre est
    Annexe :
    respectivement Bernard Salomon et Jean Mathieu dit Matheus. L’escalier: l'Amour profane L'iconographie se
    Texte libre :
    de logis principal. Jean-Luc Massot nomme ce type d'édifice "bastide fortifiée" plutôt que château
  • château
    château Tartonne - Maladrech - isolé - Cadastre : 1837 B 860, 861 1987 ZB4 377 à 380
    Historique :
    -Jean-Baptiste, aujourd'hui détruite, fut construite contre le mur de clôture ouest de la cour entre
    Référence documentaire :
    Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte -Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de
    Texte libre :
    Balthazar de Gassendi et ses fils. En 1779, monseigneur de Beauvais visita la chapelle Saint-Jean-Baptiste
  • château dit Vieux Château, actuellement maisons
    château dit Vieux Château, actuellement maisons Moriez - le Bourg - place de l' Ecole - en village - Cadastre : 1838 B4 47 à 50 1983 B5 842 à 845
    Historique :
    moitié du 16e siècle ou de la première moitié du 17e siècle. Sur la carte militaire établie par Jean
    Référence documentaire :
    sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778
    Texte libre :
    par Jean Bourcet de La Saigne entre 1764 et 1769, un plan de masse du château est dessiné : il est
  • Château de Méouilles
    Château de Méouilles Saint-André-les-Alpes - Méouilles - en écart - Cadastre : 1838 F6 46 2014 F4 157
    Référence documentaire :
    de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut p. 262 COLLIER, Raymond. La Haute-Provence monumentale et artistique. Digne: Imprimerie Louis-Jean
  • Château de Maireste
    Château de Maireste La Palud-sur-Verdon - Maireste - isolé - Cadastre : 1835 D2 213, 214 et 216 2014 W6 311
    Historique :
    Jean Gaspard Demandolx, est vendue le 22 nivôse an II, au profit de Dominique Boyer. La ruine de
    Référence documentaire :
    sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778
  • château puis fort
    château puis fort Entrevaux - le Château - en village - Cadastre : 1816 G non cadastré 2006 G 264
    Texte libre :
    transmit à sa postérité le titre de baron de Glandevez. Anselme de Glandevez et son frère cadet Jean diocésain. En 1249, alors que Charles d'Anjou est comte de Provence, Jean de Foley, bâtard de Savoie années (1343-1382) de possession du comté de Provence par la "reine Jeanne" (Jeanne de Naples, petite Provence à partir de 1348, par délégation de la reine Jeanne résidant à Naples. Cette situation dut Naples (1382-1384) entre Charles de Duras, héritier présomptif désavoué et assassin de la reine Jeanne seigneur influent de Provence orientale, Jean de Grimaldi, baron de Beuil, maître des vigueries et bailies Reine Jeanne et révoquées par Marie de Blois. A la fin de cette guerre, en 1399, Pierre de Glandevez
  • château dit Château Neuf, actuellement maisons
    château dit Château Neuf, actuellement maisons Moriez - route de Hyèges - en village - Cadastre : 1838 B4 68 à 72 1983 B5 798 à 801
    Texte libre :
    n'apparaît pas sur la carte militaire établie par Jean Bourcet de la Saigne entre 1764 et 1769. Le château