Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 78 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : Dieu le Père
    tableau : Dieu le Père Allos - le Plan-Nord
    Représentations :
    Dieu le Père, en buste, globe
    Localisation :
    Allos - le Plan-Nord
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le fronton du retable
    Titre courant :
    tableau : Dieu le Père
  • ensemble de 2 tableaux : La Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique, saint François d'Assise, les scènes du rosaire ; Dieu le Père
    ensemble de 2 tableaux : La Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique, saint François d'Assise, les scènes du rosaire ; Dieu le Père Névache - Ville-Haute - en écart
    Représentations :
    devant eux ; tout autour, quinze petites scènes illustrent la vie du Christ et de la Vierge, Dieu le Père ; Pentecôte ; Assomption ; Couronnement de la Vierge, Dieu le Père, angelot
    Titre courant :
    ensemble de 2 tableaux : La Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique, saint François d'Assise, les scènes du rosaire ; Dieu le Père
  • Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père
    Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père Le Fugeret - en village
    Historique :
    Le tableau, tout comme la lunette, sont sans doute contemporains du retable, et ont été réalisés
    Référence documentaire :
    p. 76. AUTHEMAN, Roger, LEYDET, Paul. Le Fugeret mon village. Nice : Editions Lou Sourgentin, 1988.
    Représentations :
    ruinée ouvre sur un paysage traité en relative perspective. Sur la lunette : Dieu le Père est figuré en
    Description :
    Le tableau d'autel est placé au centre du retable et surmonté de la lunette d'autel ; il s'agit de
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Titre courant :
    Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père
  • tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, les scènes du rosaire, les scènes du rosaire
    tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, les scènes du rosaire, les scènes du rosaire Val-des-Prés - le Serre - en écart
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le commanditaire CLAVDIO PRAT CVRATO ET RECTORE HVIVS ECCLESIAE PARROCHIALIS, ANNO SALVTIS 1643, peint dans le bas du
    Historique :
    Ce tableau, qui porte la date de 1643, fut réalisé aux frais de la confrérie du Rosaire sous le
    Représentations :
    Dans la scène principale, la Vierge et l'Enfant (nu) remettent le rosaire à saint Dominique et à
    Localisation :
    Val-des-Prés - le Serre - en écart
    Emplacement dans l'édifice :
    dans le retable
    Titre courant :
    tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de
    Illustration :
    Détail : le purgatoire. IVR93_19770500617X
  • tabernacle, 2 gradins d'autel, retable, cadre et tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, scènes du rosaire
    tabernacle, 2 gradins d'autel, retable, cadre et tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, scènes du rosaire Névache - Ville-Haute - en écart
    Inscriptions & marques :
    date 1652 peinte dans la partie inférieure du tableau. Inscription et date peintes dans le
    Historique :
    Le tableau porte la date de 1652 ; son cadre et les gradins d'autel et le tabernacle sont contemporains. La date de 1730 semble ne concerner que le retable, peut-être une dorure.
    Représentations :
    tabernacle ; palmette, feuilles d'acanthe et perles sur le battant. Ailerons du retable : deux grosses volutes de feuilles d'acanthe d'où émergent deux bustes d'anges ; cartouche entre deux palmes sur le couronnement. Le tableau représente la remise du rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne
    Description :
    Gradins d'autel en mélèze, enserrant le tabernacle en pin. Le retable est constitué par le cadre du
    Titre courant :
    tabernacle, 2 gradins d'autel, retable, cadre et tableau : La Vierge et l'Enfant Jésus remettant le
    États conservations :
    sur les gradins et le tabernacle. Toile brûlée en plusieurs endroits, couche picturale écaillée.
  • pont de Carajuan
    pont de Carajuan Rougon - près de Carajuan - isolé - Cadastre : 1835 B non cadastré 1995 B non cadastré domaine public
    Historique :
    10 m d'ouverture. Le pont a finalement été reconstruit selon un plan différent, qu'il n'a pas été possible de dater avec précision. La faible largeur du pont et la présence de l'avant-bec montrent que le
    Hydrographies :
    le Verdon
    Référence documentaire :
    Rougon - Les Gorges du Verdon - Les sondages du Barrage - Le Pont de Trigance (alt. 635 m). / Carte
    Description :
    Le pont de Carajuan est un pont à deux arches maçonnées en arc segmentaire. La portée de l'arche de la rive droite atteint 20 m, et celle de l'arche de la rive gauche 18. Le pont a une longueur totale assises ont des hauteurs variables. Le reste de la maçonnerie des deux faces est majoritairement en blocage de moellons. Seule la partie qui entoure le rang de claveaux de l'arche de la rive droite laisse
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur la commune Trigance ; oeuvre située en partie sur le canton
    Illustration :
    Rougon - Les Gorges du Verdon - Les sondages du Barrage - Le Pont de Trigance (alt. 635 m
  • Eglise de pèlerinage et couvent de carmes déchaussés actuellement église de pèlerinage et couvent de bénédictines Notre-Dame de Laghet
    Eglise de pèlerinage et couvent de carmes déchaussés actuellement église de pèlerinage et couvent de bénédictines Notre-Dame de Laghet La Trinité - Laghet - route de Laghet - isolé - Cadastre : 1872 C6 893 2017 AR 2
    Historique :
    , évêque de Nice qui commandite sans doute l'architecte Jean-André Guibert. Dans le 4e quart du 17e siècle , corrélativement à l'installation des Carmes au sanctuaire, le cloître-déambulatoire autour de la chapelle et les bâtiments conventuels sont érigés. Dans la 2e moitié du 19e siècle et même dans le 1er quart du 20e siècle
    Référence documentaire :
    ASTRO, Charles. Le sanctuaire de Laghet : le monument et ses oeuvres d'art. Dans : Nice historique BOVIS-AIMAR, Nadine. Le pèlerinage de Laghet au XIXe siècle. Dans : Nice historique, n° 2-3, p. 151
    Précisions sur la protection :
    Le sanctuaire : inscription par arrêté du 12 janvier 1931.
    Statut :
    propriété privée (?) Les bâtiments qui entourent l'église et le domaine sont propriétés de
    Description :
    Le sanctuaire de Laghet se trouve sur l'actuelle commune de La Trinité, à une dizaine de kilomètres au nord-est de Nice. Si le lieu était à l'origine fort isolé, il est aujourd'hui entouré d'habitations et pas très loin de l'autoroute. Le sanctuaire a été bâti sur un promontoire rocheux. Les -voto se répartissent entre le cloître-déambulatoire, la crypte Sainte-Thérèse et le musée.
    Texte libre :
    qui meurt en 1667. En 1652, le prêtre fait restaurer la petite chapelle alors que, la même année, des confrérie des pénitents d'Eze qui va porter la statue en procession le 24 juin 1652. La dévotion ne cesse Laghet et, après vérification, organise canoniquement le culte de Notre-Dame de Laghet, conformément aux Vierge en 1654 et, la même année, le premier pèlerinage officiel parcourt à pied, la distance entre la cet ordre. Le couvent est en effet érigé "à perpétuité" en "couvent des RR. Pères Carmes Déchaussés " par le nonce apostolique Monseigneur Pierre Alberini le 24 septembre 1674. Les carmes vont rester à Révolution et 1816. La Révolution les voit en effet ponctuellement fuir le lieu pour le Piémont, emportant avec eux le trésor de Laghet. Les révolutionnaires vont alors saccager le sanctuaire. Comme la majorité des biens du clergé, le couvent est ensuite déclaré bien national. A cet titre, il est saisi puis proposé à la vente. Il ne trouve pas d'acquéreur, contrairement aux terres qui l'entourent. En 1795, le
    Illustration :
    Plan de masse et de situation d'après le cadastre napoléonien de 1872, section C6, parcelle 893 Plan de masse et de situation d'après le cadastre moderne de 2017, section AR, parcelle 2 Vue aérienne depuis le sud-ouest. IVR93_19880600041XA Vue d'ensemble depuis le nord. IVR93_20170605556NUC2A Vue d'ensemble depuis le nord-ouest. IVR93_20170605557NUC2A Vue d'ensemble depuis le sud-ouest. IVR93_20170605579NUC2A Vue d'ensemble depuis le sud-est. IVR93_20170605578NUC2A Vue d'ensemble, en contrebas, depuis le sud-ouest. IVR93_20170605555NUC2A Vue d'ensemble depuis le nord-est. IVR93_20170605577NUC2A Vue du bâtiment principal, accès au cloître depuis le nord et le parvis. IVR93_20170605571NUC2A
  • tableau d'autel : La Vierge à l'Enfant accompagnée de saint Joseph et saint François
    tableau d'autel : La Vierge à l'Enfant accompagnée de saint Joseph et saint François Colmars - place Joseph-Girieud
    Inscriptions & marques :
    François) : Le CLer/anglaie.Fecit/ 1648. Transcription (armoiries peintes dans la partie inférieure, au
    Historique :
    Le tableau a été réalisé par le peintre Le Cler en 1648. Le commanditaire est probablement l'un des membres de la famille d'Eyssautier dont le blason est peint dans la partie inférieure de l'oeuvre, peut -être Esprit d'Eyssautier, qui épousa Catherine Matty en 1638. Le tableau est mentionné dans les visites
    Observation :
    Un autre tableau de Le Clerc orne le maître-autel de la chapelle de pénitents blancs Notre-Dame-des
    Référence documentaire :
    Délibération du 10 avril 1990 : le conseil la restauration de la toile du retable "Vierge et
    Auteur :
    [peintre] Le Cler I.
  • Tableau : saint Paul, saint Antoine et saint Augustin
    Tableau : saint Paul, saint Antoine et saint Augustin Méailles - en village
    Historique :
    un peu figée de saints représentés en pied et dont le costume s'apparente plus aux toiles du début du (IM04002840) : le visage du saint Paul de notre tableau ressemble à s'y méprendre (utilisation du même carton des deux tableaux. Le tableau de la chapelle est daté de 1656, le tableau de la paroissiale pourrait
    Représentations :
    Trois saints figurés debout avec leurs attributs : saint Paul tenant le livre et l'épée, saint Antoine abbé avec le tau muni d'une cloche et un livre, saint Augustin en évêque.
    Dimension :
    Dimension (avec le cadre) : h = 142.
  • tableau : Assomption
    tableau : Assomption Le Monêtier-les-Bains - en village
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village
    États conservations :
    craquelures sur tout le tableau, écailles dans la partie inférieure.
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • voile de calice
    voile de calice Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en village
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - le Casset - en village
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
    Illustration :
    Détail : le médaillon central. IVR93_19900500657ZA
  • voile de calice (N° 1)
    voile de calice (N° 1) Le Monêtier-les-Bains - en village
    Historique :
    Ce voile du calice semble avoir été réalisé pour accompagner la chasuble, l'étole et le manipule qui constituent l'ornement blanc conservé dans le même édifice.
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • bourse de corporal
    bourse de corporal Le Monêtier-les-Bains - en village
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • tableau de broderie
    tableau de broderie Le Monêtier-les-Bains - en village
    Localisation :
    Le Monêtier-les-Bains - en village
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • escalier, décor d'architecture
    escalier, décor d'architecture Val-de-Chalvagne
    Historique :
    Le décor de l'escalier, probablement contemporain de la cheminée N°1 (Référence IM04002542) du confirmée par le style des gypseries qualifiées de "maniéristes" par Jean-Jacques Gloton, et plus cheminées N°1 et N°3 (Référence IM04002545). Si le commanditaire de la construction du château sous son aspect actuel est sans doute le seigneur de Castellet-Saint-Cassien Horace de Glandèves, la réalisation plus particulièrement le décor de la voûte, a été très endommagé par la construction maçonnée d'un , montant de fond, permettant le maintien du noyau.
    Référence documentaire :
    pp. 76-77. GRAC, Fernande. Le pays de la Chalvagne autrefois. Paris : Société des gens de lettres
    Description :
    rectangulaire à chaque étage ; il est construit dans une cage d'escalier de plan carré. Le décor d'architecture niveau de la voûte d'arête et de ses retombées au-dessus des portes au premier étage notamment. Le décor portes du premier étage. Les voûtes d'arêtes des paliers des deux étages et le dessus des portes du
    Dimension :
    Dimensions : le diamètre de la cage d'escalier est d'environ 4,4 mètres.
    Annexe :
    Le programme iconographique des gypseries du château de Castellet-Saint-Cassien à Val-de-Chalvagne Le programme iconographique des décors de gypseries du château de Castellet-Saint-Cassien se déploie dans l'escalier et sur trois cheminées (lacunaires pour deux d’entre elles). Il est réalisé dans le 3e développe sur le thème de l'amour profane. Elle comprend à la fois des scènes figurées et une ornementation par le vent. A côté d'elle, démesurément grand, un singe tenu en laisse est assis : il symbolise les instincts maîtrisés, la luxure tenue en bride. Au premier étage, sur le palier de cet étage noble, à Adonis, et, au sud, un faune enlaçant une jeune femme nue (Vénus et Pan?). Le premier couple est l'escalier vers le deuxième étage, est représenté le fils de cette dernière, Cupidon avec son carquois et ses flèches, fruit de ses amours avec Mars. Cupidon tient dans sa main droite le départ du rinceau qui va de déployer en volutes, suivant la voûte de l'escalier, bordant le noyau. Ce rinceau à volutes est constitué
    Illustration :
    Vue du décor, voûte de l'escalier, entre le rez-de-chaussée et le premier étage Vue du décor, voûte de l'escalier, entre le premier et le deuxième étage. IVR93_20110403841NUC2A Vue du décor, voûte de l'escalier, entre le premier et le deuxième étage. IVR93_20110403846NUC2A Vue du décor, voûte de l'escalier, entre le premier et le deuxième étage. IVR93_20110403856NUC2A Vue de la volée d'escalier et du décor du limon, entre le deuxième étage et l'étage de combles
  • Retable N°3
    Retable N°3 Le Fugeret - en village
    Historique :
    confrérie, (suit une fondation en 1653 selon l'acte notarié). Ce retable, tout comme le tableau qu'il enserre, est une commande de la confrérie de 1647. Elle est en effet mentionnée dans le livre de la confrérie : les prieurs ont "fourni [durant l'année 1647] à [...] Mimaud peintre 54 livres pour le tableau de l'autel du St Rozere, seze escus à Pierre Berbegie une menuis[erie] pour le bois du retable
    Référence documentaire :
    : Le patrimoine religieux de la Haute-Provence. Bulletin de l'Association pour l'Etude et la Sauvegarde p. 279. LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n
    Description :
    Le retable en bois peint, polychrome, doré est constitué de deux montants traités en pilastres, sur
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    États conservations :
    Le couronnement est manquant. Fissures. Présence de graffiti sur la traverse inférieure.
  • ensemble du retable du Rosaire (retable, 2 gradins d'autel)
    ensemble du retable du Rosaire (retable, 2 gradins d'autel) Allos - le Plan-Nord
    Historique :
    La date de 1650, portée sur le côté du second gradin d'autel de l'ensemble de l'autel du Rosaire (notice IM04000339), semble plutôt concerner ces gradins d'autel et le retable.
    Représentations :
    d'acanthes et de fleurs sur les gradins d'autel, sur la frise et le couronnement du retable, avec angelots
    Description :
    reposent sur le second gradin d'autel ; leur décor en haut relief, ajouré, est dans la masse. De part et
    Localisation :
    Allos - le Plan-Nord
  • Livre liturgique (N°4) : cérémonial épiscopal
    Livre liturgique (N°4) : cérémonial épiscopal Colmars - rue de Goin - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le titre imprimé latin inscription concernant le lieu d'exécution imprimé latin inscription concernant le fabricant imprimé latin
    États conservations :
    Quelques tâches d'humidité sur le papier.
  • ensemble du Rosaire
    ensemble du Rosaire Allos - le Plan-Nord
    Localisation :
    Allos - le Plan-Nord
  • porte
    porte Le Noyer - Lacoue - en écart
    Inscriptions & marques :
    inscription sculptée sur le linteau : HOC OPUS ECSITANT ONIPC 1650
    Localisation :
    Le Noyer - Lacoue - en écart
    Illustration :
    L'inscription en réserve sur le linteau : Hoc opus ecsitant ONIPC 1650. IVR93_19850501484X
1 2 3 4 Suivant