Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • peinture monumentale : Saint Jean Baptiste (?), Dieu le Père
    peinture monumentale : Saint Jean Baptiste (?), Dieu le Père Ceillac
    Représentations :
    croix (saint Jean Baptiste ?) ; des arbres ; au sommet, buste de Dieu le Père. tour, rempart ; homme ; saint Jean Baptiste (?) : croix ; arbre ; Dieu le Père : en buste, globe
    Titre courant :
    peinture monumentale : Saint Jean Baptiste (?), Dieu le Père
    Illustration :
    Mur est du choeur. Partie droite. Détail : saint Jean Baptiste ? IVR93_19840500898ZA
  • chapelle Saint-Antoine puis église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, puis mairie, actuellement salle polyvalente
    chapelle Saint-Antoine puis église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, puis mairie, actuellement salle polyvalente Barrême - en village - Cadastre : 1838 H 289 ; 1980 H 307
    Historique :
    transfert de la paroisse y est réalisé en 1564 par l'évêque de Senez Jean Clausse qui ordonne son chantier de consolidation de la façade et du clocher est confié en 1654 au maître maçon Jean-Baptiste
    Référence documentaire :
    ), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788
    Auteur :
    [maître maçon] Bourrillon Jean-Baptiste
    Titre courant :
    chapelle Saint-Antoine puis église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, puis mairie, actuellement salle
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Texte libre :
    de Notre-Dame du Pont, pour remplacer l'église paroissiale Saint-Jean restée sur la colline tient l'évêque de Senez Jean Clausse. L'agrandissement ordonné alors par le prélat fut réalisé dix ans plus tard chantier de consolidation de la façade et du clocher fut confié en 1654 au maître maçon Jean-Baptiste
  • église paroissiale Notre-Dame
    église paroissiale Notre-Dame La Bastide-des-Jourdans - 1ère église paroissiale - en village - Cadastre : 1974 AB 20 1838 F 269
    Contributeur :
    Dautier Yves Vincent Jean
    Historique :
    1672 et 1674 construction du collatéral nord par les maçons Jean Delestic et Michel Féraud ; réfection
    Référence documentaire :
    f° 2624. Sommations et réponses faites entre Claude Corriolis et Jean Gros, prieur de La Bastide Appel à Rome par Jean Robaud, prieur de La Bastide-des-Jourdans, 11 août 1418. Archives
    Auteur :
    [maçon] Delestic Jean
    Annexe :
    le 24e jour du mois de nouvambre apres midy, constitués en leurs personnes, messire Jean-Bernard de deliberation du conseil du sixiesme du courant, lesquels, de leurs grés, ont bailhé à prix faict à Jean midi , constitué en sa personne messire Jean-Bernard de Coriolis, docteur en sainte theologie, prestre grés, ont bailhé à pris fait à Jean Delestic et Michel Feraud, mestres masons dudit la Bastide, presans
    Texte libre :
    l'édifice lui-même. Le prieur de La Bastide-des-Jourdans est, le 11 août 1418, Jean Roubaud . Comme tous ses et de Saint-Pierre-de-Pomerol qui lui ont été annexés ; son titulaire, Guillaume Jean, successeur de notarié, daté du16 décembre 1573, fait état d'un différent survenu entre le prieur, Jean Gros, et le visite pastorale des 5 et 6 septembre, le même Jean Gros est toujours prieur et l'effectif des la communauté, sur le rapport des consuls et en accord avec l'abbé Jean-Bernard de Corriolis, prieur , à Jean Delestic et Michel Feraud, maçons du pays, pour le prix de 350 livres : la communauté se communauté ratifia l'accord passé entre les consuls, le prieur et le sieur Jean de Tappis , stipulant que ce même année 1674, le prieur Jean-Bernard de Corriolis adressa au cardinal Grimaldi, archevêque d'Aix, un les entrepreneurs Jean Delestic et Michel Feraud de refaire la troisième travée du vaisseau central
  • Maison
    Maison La Bastide-des-Jourdans - 5e maison - en village - Cadastre : 1974 AB 235 1838 F 210
    Contributeur :
    Dautier Yves Vincent Jean
  • peintures monumentales : Christ en majesté, Apôtres
    peintures monumentales : Christ en majesté, Apôtres Saint-Martin-de-Queyrières - Bouchier - en écart
    États conservations :
    Les représentations de Jean et de Matthieu ont disparu.
    Illustration :
    Mur nord de l'abside. Saint Jean l'Evangéliste et saint Jacques le Majeur. IVR93_19820501662XE
  • église paroissiale Saint-Antoine
    église paroissiale Saint-Antoine Eygliers - en village - Cadastre : 1830 C2 618 1991 C2 411
    Historique :
    Eglise construite entre 1457 et 1494 sous l'épiscopat de Jean Bayle qui a donné l'autorisation de
    Représentations :
    chapiteau est orné d'enroulements végétaux aux angles et des armoiries de l'archevêque d'Embrun, Jean Bayle
    Auteur :
    [personnage célèbre] Bayle Jean
  • chasuble (N° 1)
    chasuble (N° 1) Puy-Saint-Pierre - en village
    Historique :
    apparents sont : le visage de saint Jean, les bordures, les voûtains, les ciels, des parties de vêtement , les verrières et les fonds des couronnement des dais, le calice de saint Jean, le vase de sainte Marie
    Représentations :
    -Madeleine. Sur le dos : un saint évêque et saint Jean l'Evangéliste sur le montant ; un ange à mi-corps sur chaque traverse. sainte Marie Madeleine ; évêque ; saint Jean l'Evangéliste ; ange ; décor d'architecture
    Illustration :
    Détail du dos : saint Jean l'évangéliste, à l'intérieur de son cadre architecturé Détail du dos : saint Jean l'évangéliste. IVR93_20040500052XE
  • chapelle Saint-Claude
    chapelle Saint-Claude Les Vigneaux - la Bâtie-des-Vigneaux - en écart - Cadastre : 1938 C4 1480
    Référence documentaire :
    , Chantemerle et Saint-Chaffrey. Gap : Imprimerie Louis-Jean, 1972, 87 p.
  • retable de la Vierge
    retable de la Vierge Allos - le Plan-Nord
    Référence documentaire :
    , Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n° 306, 2e trimestre
  • fonts baptismaux, chapiteau
    fonts baptismaux, chapiteau Ceillac
    Référence documentaire :
    P. 82-83. TIVOLLIER, Jean. Monographie de Ceillac. Gap : Société d’Études des Hautes-Alpes, 1926
  • église paroissiale Sainte-Cécile, actuellement chapelle
    église paroissiale Sainte-Cécile, actuellement chapelle Ceillac - la Clapière - isolé - Cadastre : 1831 A3 1662, 1663 1987 A2 269, 270
    Référence documentaire :
    GRADOS, Jean-Jacques. Le guide du Queyras. Lyon : la Manufacture, 1987. p. 33 Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol. Marseille p. 17, 26, 75, 80 TIVOLLIER, Jean. Monographie de Ceillac. Gap : Société d’Études des Hautes-Alpes p. 39 VANDENHOVE, Jean. Le Queyras, villages et hameaux. Gap : office d'information et de promotion
  • église paroissiale Saint-Sébastien, chapelle de pénitents, actuellement musée
    église paroissiale Saint-Sébastien, chapelle de pénitents, actuellement musée Ceillac - en village - Cadastre : 1831 A4 2314 1987 AB 55
    Historique :
    des consuls de Ceillac, d'après un prix-fait établi par Jean Vagniat en 1755 (daté par source).
    Référence documentaire :
    Devis estimatif des réparations à faire à l'église de Ceillac, par Jean Vagniat. 28 octobre 1755 p. 33 Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes-Alpes), 2 vol. Marseille p. 17, 81-83 TIVOLLIER, Jean. Monographie de Ceillac. Gap : Société d’Études des Hautes-Alpes, 1926 p. 34-37 VANDENHOVE, Jean. Le Queyras, villages et hameaux. Gap : office d'information et de
    Texte libre :
    couvrir l'église» est donné à Jean Colombet (AD. Hautes-Alpes: E Ceillac 584). C'est sans doute pour ces . Hautes-Alpes : E 558). Le 28 juillet 1755, Jean et Charles Pechette et Pierre Jansset «maîtres maçons des réparations à faire à l'église de Ceillac est dressé par Jean Vagniat, entrepreneur des visite de l'église par Jean Vagniat, « les consuls et officiers de la commune» font «observer la [environ 6 m] » (AD. Hautes-Alpes: E Ceillac 641). En janvier 1765, les consuls Jean Fournier, Sébastien connue. Les dimensions et l'emplacement de l'édifice correspondent au prix-fait établi par Jean Vagniat
  • Eglise paroissiale Saint-Laurent
    Eglise paroissiale Saint-Laurent Arvieux - la Ville - en village - Cadastre : 1825 C2 1023 1969 C2 82
    Référence documentaire :
    T. 1, p. 148-149 ; t. 2, p. 350-355. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes
    Texte libre :
    chapelle dédiée à saint Vincent martyr, fondée avant 1499 par Durand et Jacques Albert et nobles Jean et Ignace Albert, notaires ; la chapelle Saint-Antoine, fondée avant 1500 ; et la chapelle Saint-Jean étaient dédiées à saint Vincent, saint Antoine, saint Claude et saint Jean-Baptiste. En 1819 une confrérie
  • église paroissiale Sainte-Madeleine puis Saint-Barthélemy
    église paroissiale Sainte-Madeleine puis Saint-Barthélemy Moriez - en village - Cadastre : 1838 B4 92 1983 B5 797
    Référence documentaire :
    à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de p. 484-485. FERAUD, Jean-Joseph-Maxime. Histoire, géographie et statistique du département des p. 188-190. GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et
1