Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église puis église paroissiale Saint-Pons
    église puis église paroissiale Saint-Pons Ubraye - le Touyet - en écart - Cadastre : 1830 D4 2097, 2099 ; 1988 D6 1416
    Historique :
    L'église est érigée en succursale de l'église paroissiale d'Ubraye par le dernier évêque de Glandèves (entre 1771 et 1790). Elle obtient le titre de paroisse en 1807. L'actuelle église paroissiale Saint-Pons a été entièrement reconstruite entre 1854 et 1858 à l'emplacement de l'ancienne église. Le chronogramme 1854 gravé sur la façade de l'édifice marque le début des travaux. Le plan cadastral de 1830 indique que l'église était composée d'un plan allongé sans chapelle latérale. Les travaux sont adjugés le à Annot, sous la direction d'Augustin Fournier, architecte à Entrevaux. Le chantier est réceptionné le 18 avril 1858. Les travaux incluent la construction de la sacristie et le remploi d'anciens
    Description :
    d'un enduit partiel. Le clocher-mur (mur sud) est dressé en pierres de taille. Les élévations sont longs pans en tuiles creuses. A l'intérieur, la nef et le choeur sont voûtés d'arêtes et les chapelles en plein cintre retombant sur des pilastres. Le choeur et les chapelles latérales sont surélevés d'un degré par rapport au sol de la nef. Le sol est recouvert de carreaux en terre cuite et en damier noir et blanc dans le choeur.
    Localisation :
    Ubraye - le Touyet - en écart - Cadastre : 1830 D4 2097, 2099 ; 1988 D6 1416
    Illustration :
    Vue du choeur depuis le sud. IVR93_20090403073NUC2A Vue de la nef depuis le choeur. IVR93_20090403050NUC2A Vue de la nef et du choeur depuis le sud. IVR93_20090403072NUC2A Vue d'ensemble de l'église et de l'écart depuis le nord-est. IVR93_20090403051NUC2A Vue d'une partie de la façade est et du chevet depuis le cimetière. IVR93_20090403055NUC2A
  • village d'Ubraye
    village d'Ubraye Ubraye - en village
    Description :
    Le village d'Ubraye est à une altitude moyenne de 1000 mètres. Il est installé au pied de la colline où se trouvait le château médiéval. Presque tous les bâtiments du village sont adossés à la pente
    Texte libre :
    Le castrum d'Ubraia est mentionné dès le début du 13e siècle. Le village d'Ubraye est à une quelques vestiges d'une construction militaire sont encore visibles. Le plan cadastral de 1830 indique d'ailleurs La Tour à cet emplacement. Sur le cadastre de 1830, on note une quinzaine de masures , essentiellement à l'est du village, ce qui signifie que dès le début du 19e siècle, cette partie était délabrée et adossés à la pente. On note deux quartiers : un quartier d'habitation et un quartier agricole. Le quartier agricole, situé entre le col et l'église, est désigné sous plusieurs toponymes sur le cadastre de 1830 : "le Jas", "Grange Barrière", "le Chal", "le Béal". C'est un quartier constitué de bâtiments puisqu'elle est désignée comme "bâtiment et écurie" et est associée à une aire à battre. Le quartier d'habitation est également désigné sous plusieurs noms sur le cadastre de 1830 : "Jean de l'Huissier" et "la Vanau" (partie sud), "la Mitaire" (sud-est de l'église), "l'Adrechon" (entre l'église et le moulin
    Illustration :
    Vue aérienne oblique depuis le sud-est. IVR93_20060402333XE
  • église paroissiale Saint-Julien
    église paroissiale Saint-Julien Ubraye - en village - Cadastre : 1830 E 411 ; 1988 E 267, 268
    Historique :
    dans la première moitié du 19e siècle. Le clocher actuel a été édifié autour de 1880. Une visite sud, dont le toit était à 2 pans, a été réhaussée pour permettre un accès à la partie haute du clocher également que la charpente de la toiture et le crépis extérieur de l'édifice méritent d'être refaits. Des travaux de réparation ont été apportés à la sacristie vers 1890. Le décor peint du choeur date probablement de la fin du 19e siècle. La nef et le bas-côté ont été repeints récemment et en 2004, le clocher a
    Représentations :
    Le choeur est orné d'un décor peint qui se concentre essentiellement dans la partie inférieure de la voûte et sur l'arc triomphal. Le décor consiste en des frises d'ornements géométriques et végétaux
    Description :
    l'oculus qui éclaire le bas-côté. Une 2e est située près de l'actuelle fenêtre de la chapelle latérale. Une 3e éclairait le choeur. L'élévation nord comporte une mince ouverture à proximité de la baie la plus à l'ouest. Le clocher se compose d'une chambre des cloches à 4 ouvertures en arc plein-cintre. Le . Le toit en pavillon du clocher est couvert en tuiles plates mécaniques. A l'intérieur de l'église, la nef est voûtée en berceau brisé et le bas-côté est voûté d'arêtes. La chapelle latérale est voûtée en berceau plein-cintre inversé. Le choeur présente une voûte en cul-de-four. La nef est divisée en 3 travées et le bas-côté en 4 travées. Chaque travée est séparée par des arcs doubleaux retombant sur des pilastres. La nef et le bas-côté communiquent par 3 arcs en plein cintre. Un cordon en pierre courent sur les murs latéraux de la nef à la naissance de chaque arc doubleau. Le choeur, le bas-côté et la
    Illustration :
    Détail du chevet : la sacristie depuis le nord-est. IVR93_20090403611NUC2A Vue générale de l'église depuis le sud. IVR93_20090403612NUC2A Vue générale de l'église depuis le sud-ouest. IVR93_20090403617NUC2A
1