Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 9 sur 9 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Petit Rhône (le)
    Petit Rhône (le) Arles - - isolé - Cadastre :
    Historique :
    -dit sur la commune d'Arles ; en face de Saint-Gilles). Plus de 100 millions de mètres cube inondent la
    Observation :
    Entre Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer.
    Référence documentaire :
    inondation et changement social dans le delta du Rhône. Les "catastrophes" de 1856 et 1993/1994. Arles Billo, Maurice. Ponts et ouvrages d´art en Arles. Regards sur le patrimoine : histoire des ´Arles. Aix-en-Provence : Editions Edisud, 1991. 159 p. ill.
    Canton :
    Arles
    Description :
    départements des Bouches-du-Rhône et du Gard. Le Petit Rhône quitte le lit principal du Rhône au nord d'Arles
    Localisation :
    Arles - - isolé - Cadastre :
  • amphithéâtre, arènes
    amphithéâtre, arènes Arles - Arènes - en ville - Cadastre : 1994 AH 642
    Historique :
    L'amphithéâtre d'Arles a été bâti au 1er siècle de notre ère. La ville d'Arles connaîtrait les jeux
    Observation :
    Les arènes d'Arles sont non seulement les plus importantes du département par leur taille et
    Référence documentaire :
    FORMIGE, Jules. L'amphithéâtre d'Arles dans Revue Archéologique, tome II, 1964.
    Canton :
    Arles
    Localisation :
    Arles - Arènes - en ville - Cadastre : 1994 AH 642
    Texte libre :
    HISTORIQUE Bâti au 1er siècle de notre ère, l'amphithéâtre d'Arles est un monument bien connu au documenté, mais de préciser en quoi il est lié à la tradition tauromachique arlésienne. La ville d'Arles taureaux à Arles (1977), écrit que "lors de la Foire, durant la République (1131-1239), on mêlait (aux adjudicataire des arènes d’Arles de 1913 à 1917. La renommée des arènes s'est certainement enrichie de la place leur architecture. Aujourd'hui les arènes d'Arles sont les plus importantes de la région, avec celles . Le Corral : Cet enclos distant d'une dizaine de km, sur la route de Gimeaux à l'ouest d’Arles, ne présence est liée au rythme des courses à Arles. En effet au moment des grandes manifestations installations n'existent qu'à Nîmes et à Arles pour ce qui est de la région, c'est-à-dire dans les deux villes qui organisent des Férias. Le corral d'Arles couvre environ une superficie de 5000m2, où sont aménagés corral est en outre équipé d'une salle de soins et d'un pesage. CONCLUSION Les arènes d'Arles sont non
  • quais du 8 Mai 1945, Max Dormoy, de la Roquette, Saint-Pierre, de Trinquetaille, de la Gare Maritime, de la Gabelle
    quais du 8 Mai 1945, Max Dormoy, de la Roquette, Saint-Pierre, de Trinquetaille, de la Gare Maritime, de la Gabelle Arles - Méjan Roquette Trinquetaille - quai du 8 Mai 1945 quai Marx-Dormoy quai de la Roquette quai Saint-Pierre quai de Trinquetaille quai de la Gare Maritime - en ville - Cadastre : 2008 AC 1075
    Historique :
    Les aménagements des quais d'’Arles durant l'’Antiquité ne sont pas connus malgré l’'existence d signé le 21 mars 2007, afin de réaliser la restauration des quais et des digues d’Arles, pour un montant
    Référence documentaire :
    18 Arles. - Vue générale prise de Trinquetaille. /Carte postale, avant 1910. Maison du Fleuve Rhône 865 Arles - Les Bords du Rhône, Quai de la Roquette. /Carte postale, avant 1906. Maison du Fleuve Quai d'Arles : démolition des maisons. /Dessin, 1/125, 49,5 x 13,3 cm, 19e siècle. Archives communales, Arles : 1 Fi 673 873 Arles - Le quai de la Roquette. /Carte postale, avant 1906. Maison du Fleuve Rhône, Givors Arles - Le port et les quais du Rhône./ 1 impr. photoméc. (carte postale) : n. et b. Albi : Edition d’Arles et de Trinquetaille, 1824. Archives communales, Arles : O 151
    Canton :
    Arles
    Description :
    Les quais d’'Arles bordent le Grand Rhône (Référence : IA13004134) sur ses deux rives et sur toute
    Localisation :
    Arles - Méjan Roquette Trinquetaille - quai du 8 Mai 1945 quai Marx-Dormoy quai de la Roquette
    Texte libre :
    HISTORIQUE On ignore quelles formes adoptent les aménagements des quais d´Arles durant l´Antiquité , alors que l´activité portuaire, connue par les fouilles et les textes, est importante (Les quais d'Arles faits en pierres des carrières des Mouleyrès (Arles), de Saint-Gabriel (Tarascon), de Fontvieille, de un Plan Rhône est signé le 21 mars 2007, visant à réaliser la restauration des quais d´Arles, pour un département et 5 % par la ville d´Arles) (Fluvial, n° 190 ; SYMADREM, Travaux de réparation des quais, p. 4 d'Arles, Brochure d'exposition, p. 27, 33, 37 et 45 ; SYMADREM, Travaux de réparation des quais, p. 3 végétation colonisait les rives, des affouillements touchaient les pieds des quais, etc. (Les quais d'Arles quais, p. 4). DESCRIPTION Les quais d´Arles bordent le Grand Rhône (Référence : IA13004134) sur ses accessible aux piétons (Les quais d'Arles, Brochure d'exposition, p. 52-53). On citera deux formes générales (Les quais d'Arles, Brochure d'exposition, p. 33, 37 ; SYMADREM, Travaux de réparation des quais, p. 3
    Illustration :
    Quai d'Arles : démolition des maisons. IVR93_20121301156NUC1A 873 Arles - Le quai de la Roquette. IVR93_20121301165NUC1A 865 Arles - Les Bords du Rhône, Quai de la Roquette.. IVR93_20121301166NUC1A 18 Arles. - Vue générale prise de Trinquetaille. IVR93_20121301164NUC1A
  • bacs et bacs à traille de Saint-Gilles
    bacs et bacs à traille de Saint-Gilles Arles - Saliers Figarès la Cabanette le Port - isolé
    Observation :
    D'après la carte de Cassini ; reliant la Cabanotte (auj. la Cabanette), côté Arles, au lieu-dit le
    Canton :
    Arles ; Saint-Gilles
    Localisation :
    Arles - Saliers Figarès la Cabanette le Port - isolé
  • gués, bacs et bacs à traille du Rhône
    gués, bacs et bacs à traille du Rhône
    Historique :
    des Saintes-Maries-de-la-Mer) et à Barcarin (au Salin de Giraud dépendant d'Arles), le franchissement Arles (Référence : RA13000032) ou à Roquemaure (Référence : RA84000042). A Caderousse (RA84000045) et au (livre 1, p. 51) cite, outre les bacs d'Arles et Sorgues [bac du Pontet], le bac d'Avignon (Référence plus ancien cas semblerait être le bac d'Arles (Référence : RA13000032) qui pourrait avoir été (ré ), entre Arles et Fourques (Référence : IA13004093). C'est peut-être dès la fin du Moyen Age Arles, dans le dernier quart du 16e siècle, est en effet attestée la mise en place d'un bac à traille (Référence : IA13004100), les deux mis en place au Salin de Giraud (sur la commune d'Arles). Par ailleurs, on , face à Roquemaure (Référence : RA84000042), entre Arles et Saint-Gilles (Référence : IA13004146) et aux
  • ville de Cavaillon
    ville de Cavaillon Cavaillon - en ville
    Historique :
    domaine des rois de Bourgogne, des comtes d'Arles et de Provence puis au 12e siècle sous la dépendance des
  • les ponts du Rhône : ponts, ponceaux, passerelles, viaducs et ponts de bateaux
    les ponts du Rhône : ponts, ponceaux, passerelles, viaducs et ponts de bateaux
    Historique :
    ). Sont classés : le pont Saint-Bénezet depuis 1840 (Référence : IA84000918), le pont romain d’Arles signalés : il s’agit du viaduc ferroviaire de Fourchon (commune d’Arles) sur le canal du Vigueirat
  • village de Moriez
    village de Moriez Moriez - le Bourg - en village - Cadastre : 1838 B4 1983 B5
    Référence documentaire :
    p. 289-290, 292-294. CLOUZOT, Etienne. Pouillés des provinces d'Aix, d'Arles et d'Embrun. Diocèse
  • Village de Saint-André-les-Alpes
    Village de Saint-André-les-Alpes Saint-André-les-Alpes - en village - Cadastre : 1838 D 2015 AB, AC
    Référence documentaire :
    CLOUZOT, Etienne. Pouillés des provinces d'Aix, d'Arles et d'Embrun. Diocèse de Senez. Paris
1