Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 1580 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison (villa balnéaire) dite château du Lavandou
    maison (villa balnéaire) dite château du Lavandou Le Lavandou - Gabriel Péri - en ville - Cadastre : 2015 BM 52
    Historique :
    Le château du Lavandou est construit entre 1841 et 1881 à quelques mètres de l’'ancienne jetée. Son propriétaire, monsieur Honnoraty, herboriste toulonnais ’embarque souvent du Lavandou pour l'ile de Port-Cros à la recherche de plantes médicinales. Le rez-de-chaussée du bâtiment est aménagé en garage à bateaux de plein pied avec la mer. Le bâtiment adopte un style architectural en usage dans la région du lac passerelle est rattachée à la terre. Le port subit un important ensablement qui l'éloigne progressivement de la mer. Au 20e siècle le bâtiment accueille une pension de famille, un hôtel, une résidence pour les religieuses puis un restaurant. Le château est racheté par la mairie en 2002, il héberge depuis 2007 la Maison du Lavandou. Depuis, la voirie et la construction du port (référence IA83001996) ont encore fait
    Observation :
    DOCUMENTATION : Bibliographie : Le Lavandou, Côte Varoise. Histoire, Château. [consulté en ligne le 30/07/2015].£Marmier F., 1986. Le Lavandou. Impr de la Charité. 142p.
    Référence documentaire :
    Le "château" du Lavandou vers 1910, lorsqu'il avait un accès direct à la mer et au port . / photographie noir et blanc extrait de Artous E., 2013. Le Château du Lavandou. Patrimoine paysager et
    Description :
    Le château du Lavandou est situé du nord-ouest du port du Lavandou (référence IA83001996) à une cinquantaine de mètres des quais. Le bâtiment, construit en pierre de Tourris, est constitué d'une bâtisse bateaux, lorsque le château était encore en bordure directe de la mer.
    Localisation :
    Le Lavandou - Gabriel Péri - en ville - Cadastre : 2015 BM 52
    Titre courant :
    maison (villa balnéaire) dite château du Lavandou
    Appellations :
    château du Lavandou
    Illustration :
    Château du Lavandou vers 1910, lorsqu'il avait un accès direct à la mer et au port Château du Lavandou avec ses anciens garages à bateaux en rez-de-chaussée. IVR93_20158301232NUC2A
  • coffret pour le viatique de l'abbé Reissent
    coffret pour le viatique de l'abbé Reissent Vallouise - Ville-Vallouise - en village
    Dénominations :
    coffret pour le viatique
    Représentations :
    I.H.S., pampres et épis de blé sur le dessus du couvercle ; fleur intégrée à des remplages et
    Description :
    . Décor sur fond maté sur toutes les faces et le couvercle. Aménagement intérieur : quatre compartiments
    Titre courant :
    coffret pour le viatique de l'abbé Reissent
  • pont sur le Bau
    pont sur le Bau La Palud-sur-Verdon - près de la Grande Bastide - isolé - Cadastre : 2014 Z3 domaine public ; non cadastré
    Historique :
    Le pont porte la date de 1876. Il est caractéristique des ponts construits dans les années 1870 sur les routes nationales dans le département.
    Hydrographies :
    le Bau
    Description :
    Le pont est composé d'une arche en plein cintre de 8,2 m de portée. Il a été dédoublé dans le assise de 60 cm de longueur et une hauteur de 34 cm à l'intrados et de 39 cm à l'extrados). Le reste de -dessus le l'arche. Le pont porte à la clé aval, dans un cartouche, la date 1876. Si les claveaux côté amont ont été pris dans le dédoublement en béton, le parapet et le bandeau ont eux été récupérés et , plus petit, qui franchit le ravin d'Angles et possède exactement les même caractéristiques, si ce n'est
    Titre courant :
    pont sur le Bau
  • pont sur le Riou
    pont sur le Riou Castellet-lès-Sausses - le Plan - en écart - Cadastre : 1983 non cadastré
    Hydrographies :
    le Riou
    Localisation :
    Castellet-lès-Sausses - le Plan - en écart - Cadastre : 1983 non cadastré
    Titre courant :
    pont sur le Riou
  • pont ferroviaire sur le Verdon
    pont ferroviaire sur le Verdon Thorame-Haute - la Rivière - isolé - Cadastre : 1987 non cadastré ; domaine public domaine public
    Historique :
    La décision, prise en 1892, de faire passer la voie ferrée sous le massif du Pic de Rent au droit du village de la Colle Saint-Michel a nécessité la construction d'un pont pour franchir le Verdon immédiatement à la sortie du souterrain. Le projet définitif a été dressé par l'ingénieur ordinaire Bérengier à l'été 1898, les travaux sont adjugés à l'entreprise de M. Silvestre le 10 septembre et le chantier plus haut point la construction du pont dont le coût a triplé, passant de 13000 à 390000 F. Le chantier semble avoir été réadjugé un an plus tard à l'entreprise Marlaud qui perça également le tunnel en 1901 et
    Hydrographies :
    le Verdon
    Référence documentaire :
    Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire expliquant les causes du . Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur ordinaire. Document signé Bérengier et Zürcher le Travaux du pont sur le Verdon à deux arches elliptiques de 20 m d'ouverture. Adjudication des travaux le 10 septembre 1898 au sieur Silvestre entrepreneur. 1898-1899. Archives départementales des Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur sur la fourniture de vin aux puisatiers . Fondations du pont sur le Verdon : rapport de l'ingénieur Bérengier. 1er avril 1899. Archives départementales d'ouverture. Dispositif de mine. / Plan signé Bérengier et Zürcher le 11 juillet 1898. Archives Fondations du pont sur le Verdon : plan général. / Dessin à l'encre sur toile plastifiée signé Bérengier et Zürcher le 24 juin 1898. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la
    Description :
    Le pont sur le Verdon situé à l'entrée ouest du tunnel de la Colle Saint-Michel est un pont en
    Titre courant :
    pont ferroviaire sur le Verdon
    Appellations :
    pont sur le Verdon
    Illustration :
    à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la tête, côté st andré, du souterrain de la Colle St Michel / adjudication du 10 septembre 1898 / Le sieur à deux arches élliptiques de 20 m d'ouverture à construire sur le Verdon au piquet 17 + 110 vers la tête, côté st andré, du souterrain de la Colle St Michel / adjudication du 10 septembre 1898 / Le sieur Vue du pont sur le Verdon et de la sortie ouest du tunnel de La Colle-Saint-Michel Vue du pont sur le Verdon et de la sortie ouest du tunnel de La Colle-Saint-Michel
  • maison de villégiature Le Bocage
    maison de villégiature Le Bocage Hyères - Costebelle - montée de Costebelle - isolé - Cadastre : 1983 H4 462
    Historique :
    propriétaires britanniques dont le gouverneur de la banque d'Angleterre.
    Observation :
    d'appui de l'escalier et le lambris de la salle à manger.
    Titre courant :
    maison de villégiature Le Bocage
    Appellations :
    Le Bocage
  • restaurant dit Le Righi d'Hiver
    restaurant dit Le Righi d'Hiver La Turbie - en ville - Cadastre : 1959 AD 289
    Historique :
    Le restaurant dont l'architecte reste inconnu pourrait avoir été construit pour la Société des
    Référence documentaire :
    La Turbie (Alpes-Maritimes). Vue sur l'Hôtel du Righi d'Hiver et le Mont Agel. N.D. (photographe Righi d'Hiver et le Mont Agel. No 1074. Signé: ND Phot.
    Description :
    Le restaurant construit dans un style mauresque a un plan régulier et une volumétrie composite
    Titre courant :
    restaurant dit Le Righi d'Hiver
    Appellations :
    Le Righi d'Hiver
    Illustration :
    La Turbie (Alpes-Maritimes). Vue sur l'Hôtel du Righi d'Hiver et le Mont Agel. IVR93_19970600460XAB La Turbie (Alpes-Maritimes). Vue sur l'Hôtel du Righi d'Hiver et le Mont Agel. IVR93_19970600459XB
  • maison dite Villa Le Verger
    maison dite Villa Le Verger Barcelonnette - 9 avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1980 AD 164
    Historique :
    , Civalero ou Tomasini ?). Les œils-de-bœuf sur la toiture ont disparu. Elle est actuellement le siège de
    Représentations :
    diamant ; la salle à manger et le salon présentent de superbes parquets en marquetterie représentant des
    Description :
    taille rose de Serennes sert à souligner les chaînages d'angle, la corniche, le perron et les chambranles de la porte d'entrée. Les caves occupent le sous-sol ; le vestibule du rez-de-chaussée permet l'accès
    Titre courant :
    maison dite Villa Le Verger
    Appellations :
    Villa Le Verger
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la villa au fond de l'allée traversant le parc. Elévation sud
  • maison de villégiature Le Panoramic
    maison de villégiature Le Panoramic Hyères - Notre-Dame-de-Lorette - 278 avenue Docteur-Armanet - isolé - Cadastre : 1997 H2 3615
    Description :
    enduit rose avec de la brique utilisée en décor. Le soubassement, renforcé par un contrefort, est en au sud, au niveau du rez-de-chaussée surélevé. Le perron est abrité par un auvent. Sur la façade d'agrément, à l'est, un escalier extérieur mettait en relation ce niveau avec le jardin. Plan de masse et
    Titre courant :
    maison de villégiature Le Panoramic
    Appellations :
    Le Panoramic
  • maison dite Le Paradis Terrestre
    maison dite Le Paradis Terrestre Cannes - 8 corniche du Paradis-Terrestre - en ville - Cadastre : 1981 DK 183, 184, 203
    Historique :
    Maison construite après 1886 sur des terrasses agricoles. Vers 1920 le maître d'oeuvre Hogdson
    Description :
    fronton sculpté encadré de balustrades portant des vasques. Le jardin conserve dans leur intégralité les
    Titre courant :
    maison dite Le Paradis Terrestre
    Appellations :
    Le Paradis Terrestre
  • immeuble dit Résidence Le Cid
    immeuble dit Résidence Le Cid Cannes - 101 rue d' Antibes - en ville - Cadastre : 1981 BW 135
    Description :
    Immeuble de plan carré possédant une façade ordonnancée d'inspiration haussmanienne. Le 2e niveau est bordé par un balcon sur toute sa longueur. 4 cariatides en gaine portent le balcon central du 3e
    Titre courant :
    immeuble dit Résidence Le Cid
    Appellations :
    Résidence Le Cid
  • port de Carry-le-Rouet
    port de Carry-le-Rouet Carry-le-Rouet - - - en ville - Cadastre : 2015 AH non cadastré, domaine public
    Historique :
    Le port de Carry-le-Rouet s'est construit en plusieurs étapes depuis le 19e siècle. Un premier môle Carry-le-Rouet datent de 1892 par la construction d'un port abri par l'entreprise Feuillère et David. Un bâtiment des douanes est présent sur port de carry depuis le 19e siècle. En 1925, une tempête cause de nombreux dégâts dans le port, le mur de quai est réparé avant 1930. Le port est modernisé dans les années la digue est, le confortement de la digue en 1961 et la mise en place d'un signal d'entrée de port en
    Référence documentaire :
    Le port de Carry-le-Rouet autour de 1860. / Photographie noir et blanc. Archives départementales Le port de Carry-le-Rouet autour de 1960. /Carte postale couleur. Editeur La Cigogne. Archives Vue aérienne du port de Carry-le-Rouet dans les années 1970. / Carte postale couleur. Archives Le port de Carry-le-Rouet vers 1970. / Carte postale couleur. Ary éditeur. Archives départementales
    Description :
    Le port de plaisance de Carry le Rouet s’'organise autour d’un plan d’'eau d'’environ 35 000 m extrémités des deux digues sont de simples tourelles blanches avec feux rouge et vert. Le port propose 580 également amarrés sur la passerelle le long de la digue est et le long des quais Maleville (à l’'ouest ), Vayssière (à l’'est) et à Fouque, ainsi que sur le môle central pavé. Un terre-plein au sud-est du port
    Localisation :
    Carry-le-Rouet - - - en ville - Cadastre : 2015 AH non cadastré, domaine public
    Titre courant :
    port de Carry-le-Rouet
    Illustration :
    Carte de repérage des infrastuctures portuaires de la commune de Carry-le-Rouet Le port de Carry-le-Rouet vers1860. IVR93_20151301015NUC1A Le port de Carry-le-Rouet au début du siècle. IVR93_20151301017NUC1A Le port de Carry-le-Rouet. IVR93_20151301016NUC1A Le port de Carry-le-Rouet en 1960. IVR93_20151301013NUC1A Vue aérienne du port de Carry-le-Rouet dans les années 1970. IVR93_20151301014NUC1A Le port de Carry-le-Rouet vers 1970. IVR93_20151301008NUC1A Le port de Carry-le-Rouet, à droite la capitainerie. IVR93_20151301009NUC1A Entrée du port de Carry-le-Rouet. IVR93_20151301010NUC1A Capitainerie du port de Carry-le-Rouet. IVR93_20151301011NUC2A
  • pont sur le ravin du Counier
    pont sur le ravin du Counier Chaudon-Norante - près de Baux de Gilly - isolé - Cadastre : 1986 F non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Le pont sur le ravin du Counier a vraisemblablement été construit lors de la campagne de travaux visant à améliorer le tracé de la route nationale 207, actuelle RN 202, dans les années 1875-1885. Il a
    Hydrographies :
    le Counier
    Précision dénomination :
    pont sur le ravin du Counier
    Description :
    Le pont sur le ravin du Counier est composé d'une seule arche en arc segmentaire, qui développe un bouchardé court sur les deux fronts du pont, juste sous les parapets. Ces derniers, dont seul le
    Titre courant :
    pont sur le ravin du Counier
  • tableau : Le Couronnement de la Vierge
    tableau : Le Couronnement de la Vierge Allos - le Plan-Nord
    Inscriptions & marques :
    Inscription sur étiquette métallique rapportée sur le cadre : LE COURONNEMENT DE LA VIERGE / (ECOLE troisième, manuscrite : ECOLE OMBRIENNE / LE COURONNEMENT DE LA VIERGE / LOUV[RE]. Etiquette collée au
    Historique :
    Le panneau est une copie "d'après l'école ombrienne", peut-être d'un panneau d'Antonio Vivarini de la collection Campana. Il est déposé "pour la décoration de l'église d'Allos" par le Ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts, en vertu de l'arrêté du 18 décembre 1891. Il est expédié le 11 mars
    Référence documentaire :
    copie d'un tableau de l'école ombrienne "Le Couronnement de la Vierge" (n°89 de l'Inventaire du dépôt des marbres)". Dossier d'attribution d'un tableau à l'église d'Allos par le Ministère de l'Instruction
    Représentations :
    Le Christ et la Vierge sont assis devant une tenture au-dessus de laquelle sont trois anges en prière, à mi-corps. Le Christ pose la main sur la couronne déjà placée sur la tête de sa mère. Fond d'or
    Description :
    cadre ogival qui paraît être en tilleul. Peinture sur fond or, les auréoles sont en relief. Le panneau est fixé directement dans le cadre par des petits clous.
    Localisation :
    Allos - le Plan-Nord
    Titre courant :
    tableau : Le Couronnement de la Vierge
    États conservations :
    Le panneau a été agrandi dans la partie supérieure et sa forme en plein cintre à ressaut a été
  • tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre
    tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre Barrême - Saint-Jean
    Historique :
    Le tableau d'autel date probablement du milieu du 18e siècle, il a été peint par H. Morenon dont une autre oeuvre datée (Référence : IM04000323) est conservée dans la même commune ; le cadre date de 1883. Il s'agit d'une copie du Baptême du Christ de Pierre Mignard peint en 1666 (le registre supérieur a cependant été modifié par rapport à l'original sur lequel n'est pas figuré Dieu le Père, tandis que le duo de putti peint à droite sur la copie se trouve à gauche sur l'original ; un ange tenant un
    Représentations :
    Baptême du Christ, ange, nuée, symbole : Saint Esprit colombe rayons lumineux) Dieu le Pèr Baptême du Christ entouré de six anges et surmonté par Dieu le Père à mi-corps dans une nuée . Rinceau de feuilles d'acanthe stylisées sur le tore du cadre.
    Titre courant :
    tableau d'autel : Le Baptême du Christ, cadre
    États conservations :
    Un trou sur saint Jean. Petites craquelures, nombreuses écailles surtout le long de la couture et sur les bords. Le décor doré du cadre est partiellement effacé.
  • plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le triomphe de Bacchus
    plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le triomphe de Bacchus Hyères - San-Salvadour - 4312 route de l' Almanarre - isolé
    Historique :
    En 1879, le château, alors en construction, est racheté par Edmond Magnier (1841-1906). C'est lui
    Représentations :
    Les trois peintures monumentales représentent le triomphe de Jupiter, le triomphe de Neptune et d'Amphitrite et le triomphe de Bacchus.
    Description :
    Ce plafond de 200 m2 est orné de reliefs de gypserie qui le structurent en panneaux rectangulaires
    Titre courant :
    plafond, reliefs et 3 peintures monumentales : Le triomphe de Jupiter, Le triomphe de Neptune, Le
    Illustration :
    Vue d'ensemble du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303082XE Vue d'ensemble du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303263VA Détail de la peinture du médaillon central : le triomphe de Jupiter. IVR93_19998303087XE Médaillon central : le triomphe de Jupiter. Détail : Jupiter. IVR93_19998303103XE Médaillon central : le triomphe de Jupiter. Détail : amours apportant un bouclier Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Vue d'ensemble. IVR93_19998303085XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail de la peinture. IVR93_19998303090XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail : néréide et tritons. IVR93_19998303089XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail : néréide et tritons. IVR93_19998303088XE Le triomphe de Neptune et Amphitrite. Détail de l'encadrement en relief. IVR93_19998303084XE
  • pont sur le ravin de Cordeil
    pont sur le ravin de Cordeil Thorame-Haute - près de Combe Loutière - isolé - Cadastre : 1987 D non cadastré domaine public
    Hydrographies :
    le torrent du ravin de Cordeil
    Description :
    Le pont se compose de deux arches plein-cintre d'une ouverture de 910 cm chacune, et de 400 cm de extradossé. L'intrados des voûtes est en petits moellons bien équarris et assisés. Le reste de la maçonnerie rectilignes. Un bandeau calcaire court au niveau de la route, de chaque côté. Il est surmonté par le parapet
    Titre courant :
    pont sur le ravin de Cordeil
    Appellations :
    pont sur le ravin de Cordeil
  • hôtel de voyageurs dit le Grand Hôtel
    hôtel de voyageurs dit le Grand Hôtel Abriès - l' Adroit - en village - Cadastre : 1983 AC 478
    Historique :
    Queyras se forma une société par actions qui fit construire le grand hôtel, établissement luxueux géré par un maître d'hôtel de la Côte d'Azur et comportant tout le confort moderne
    Référence documentaire :
    Le Grand Hôtel, à l'entrée ouest du bourg. Vue de situation. Carte postale ancienne. Mlle Joubert
    Titre courant :
    hôtel de voyageurs dit le Grand Hôtel
    Appellations :
    le Grand Hôtel
    Illustration :
    Le Grand Hôtel, à l'entrée ouest du bourg. Vue de situation. IVR93_19930502167XB
  • maquette, ex-voto : Clipper, le Cutty Sark
    maquette, ex-voto : Clipper, le Cutty Sark La Trinité - Laghet
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur imprimé sur étiquette
    Observation :
    Catégorie : Ex-voto marin ; Le Cutty Sark est un des derniers clippers britanniques. Bateaux très pouvant passer par le canal de Suez. Construit en 1869 le Cutty Sark servit au commerce du thé de Chine et la société portugaise Ferreira dont il prit le nom, avant de devenir le Maria do Ampara. Il fut racheté par des britanniques qui le transformèrent en navire école. Il est actuellement dans le quartier
    Titre courant :
    maquette, ex-voto : Clipper, le Cutty Sark
  • maison de villégiature (villa) dite Le Maquis
    maison de villégiature (villa) dite Le Maquis Saint-Raphaël - Valescure - 547 avenue des Mimosas - en ville - Cadastre : 1981 AM 625
    Historique :
    1930, Le Maquis appartient au commandant Godefroy. Les écuries sont à présent détruites. Les colonnes
    Description :
    laquelle ouvre le grand salon) qui communique avec le jardin par un escalier droit. Cette élévation est également animée par un bow-window couvert d'un balcon. L'escalier principal, dont le départ se fait directement dans le grand salon, est complété par un escalier secondaire, dans œuvre, tournant à retours autour d'un jour, en chêne. Il monte jusqu'aux combles où il dessert l'appartement des domestiques. Le brèche rose. Cuve à vin dans le soubassement. A l'origine, au sous-sol se trouvaient la chambre de bonne et les caves, au rez-de-chaussée la cuisine, l'office, la salle à manger, le grand hall et le salon . Le premier étage était occupé par six chambres de maîtres et un cabinet de toilette, l'étage de
    Titre courant :
    maison de villégiature (villa) dite Le Maquis
    Appellations :
    Villa Le Maquis
1 2 3 4 79 Suivant