Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fort du Randouillet
    fort du Randouillet Briançon - Fort du Randouillet - isolé - Cadastre : 1975 B 1189
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    , Vincennes, atlas des bâtiments militaires, feuille 14. , Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. , Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires.
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tardif
    Texte libre :
    Randouillet. Les travaux, exécutés rapidement par la main-d’œuvre militaire, grâce à la présence des d'adapter le module de Vauban à l'évolution de la société militaire. Toiture à quatre pans sur fermes en
    Illustration :
    Ensemble du fort vu de l'avant depuis la route militaire près du fort d'Anjou. IVR93_19940500257ZA Ensemble du fort vu de l'avant depuis la route militaire près du fort d'Anjou. IVR93_19860500949X Vue latérale droite du fort prise de la route militaire du fort de la Croix de Bretagne. A droite Ensemble du fort vu de l'avant, sur la capitale, depuis la route militaire montant au fort d'Anjou
  • fort des Têtes
    fort des Têtes Briançon - Fort des Trois Têtes - isolé - Cadastre : 1975 B 1190
    Historique :
    bombardé, sauf en juin 1940. Il présente en véritable ensemble d'urbanisme militaire, bien qu'une partie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Fort des Têtes. Caserne cotée B. [Elévation Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] / Dessin Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers]. / Dessin, 1828. Service de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. Défense, Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires, feuille 2.
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tardif [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    fait construire, aux Têtes, par main-d’œuvre militaire, un camp retranché, avec fossé et retranchement en terre et pierres sèches dessinant grosso modo un polygone convexe implanté à la crête militaire fort et de son grand ensemble d'urbanisme militaire - resté d'ailleurs inachevé - est aussi la en logements militaires, hôpital, arsenal, etc. introuvables dans l'agglomération existante, compte sépare la ville du fort : c'est de ce côté qu'a été aménagée la route militaire qui, partant du saillant mamelons rocheux (d'où le nom des « Trois Têtes ») qu'Il a fallu raser pour asseoir la «ville» militaire et de la nature du terrain, les ingénieurs militaires ont réalisé un système bastionné à peu près impossible. Par ailleurs, implanté grosso modo à la crête militaire des pentes descendant vers la Durance maçonnerie établi en tracé partie bastionné, partie tenaillé, et que traverse la route militaire de Briançon
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] 1826 Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers] 1828 IVR93_19930500390XAB Durance, le pont d'Asfeld et la route militaire. IVR93_19860500807X
1