Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte
    Eglise paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte Crestet - en village - Cadastre : 1827 E 144 2016 E 41
    Historique :
    ancien. D’abord placée sous le vocable de Saint-Sixte, elle devient l'église paroissiale Saint-Sixte-et - Saint-Sauveur en 1762. Après la Révolution, l’église est en mauvais état ; un chantier de restauration
    Description :
    L'église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte est située au coeur du village du Crestet
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte
    Vocables :
    Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte
    Illustration :
    Vue générale de Crestet et implantation de l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte Vue générale du Crestet, église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte et château Vue d'ensemble de l'église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte et du château Façade orientale de l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte. IVR93_20188400158NUC2A Flèche de l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte. IVR93_20188400063NUC2A Porte et porche d'entrée de l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte. IVR93_20188400071NUC2A Nef de l'église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte. IVR93_20188400072NUC2A Nef de l'église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte vue depuis le tambour d'entrée Nef de l'église Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte vue depuis le choeur. IVR93_20188400075NUC2A Nef de l'église paroissiale Saint-Sauveur-et-Saint-Sixte. IVR93_20188400076NUC2A
  • ermitage Saint-Jacques
    ermitage Saint-Jacques Cavaillon - Saint-Jacques - en écart - Cadastre : 1982 AZ 29
    Historique :
    La chapelle Saint-Jacques remplacerait selon la tradition un temple dédié à Jupiter ; la citerne et l'abside. En 1300, le chapitre de Cavaillon installe un ermite à Saint-Jacques. Le clocher est de Bus se retira comme ermite à Saint-Jacques de 1586 à 1592. L'abside, le clocher et l'ermitage sont parfaitement visibles sur une vue de Cavaillon de 1597. Il y eut un ermite à Saint-Jacques jusqu'en 1804
    Localisation :
    Cavaillon - Saint-Jacques - en écart - Cadastre : 1982 AZ 29
    Titre courant :
    ermitage Saint-Jacques
    Vocables :
    Saint-Jacques
    Texte libre :
    HISTORIQUE La chapelle Saint-Jacques remplacerait selon la tradition un temple dédié à Jupiter et dernières travées et l'abside. En 1300, le chapitre de Cavaillon installe un ermite à Saint-Jacques . Le Saint-Jacques jusqu'en 1804 . L'ensemble a été restauré par la famille Jouve au début du siècle. La montagne Saint-Jacques qui domine la ville à l'ouest sous la forme d'une falaise de 100 m de haut en Saint-Jacques, qui finit en cul-de-sac à la chapelle, ou à pied par un sentier aménagé à la fin du XVIe coquille Saint-Jacques rouge au centre d'un décor bleu. A l'extérieur, la chapelle est précédée du porche tour de la Gâche à gauche et la chapelle Saint-Jacques à droite (non pas sous la forme stylisée , une coquille Saint-Jacques, la date 1903 et le monogramme MTJ. Peut-être s'agit-il d'un remploi lors
    Illustration :
    Chapelle, chœur, angle sud-ouest, culot : lion de saint Marc. IVR93_19938400178ZA Chapelle, choeur, angle nord-ouest, culot : aigle de saint Jean. IVR93_19938400177ZA Chapelle, chœur, angle sud-est, culot : homme de saint Matthieu. IVR93_19938400176ZA Chapelle, chœur, angle nord-est, culot : bœuf de saint Luc. IVR93_19938400175ZA
  • fortification d'agglomération d'Annot
    fortification d'agglomération d'Annot Annot - en village - Cadastre : 1830 F 2010 OF
    Texte libre :
    , autour de la rue Saint-Jean et de la rue Capone. Cette première ligne de défense mesurait environ 200 m porte aujourd’hui disparue de la rue Saint-Jean. Existait-il d'autres portes dont on a complètement la rue des Vallasses, deux tours de plan rectangulaire, la tour Saint-Martin et la tour du clocher enceinte ? La tour Saint-Martin qui se trouve à la porte neuve Notre-Dame, également appelée "le plus haut rue Saint-Jean a été entièrement détruite. 3. Les fortifications du 16e siècle Il est impossible de porte neuve Notre-Dame, face à la tour Saint-Martin. D'autres réparations apparaissent dans les textes
    Illustration :
    Coupe-élévation nord-est / sud-ouest, de l'église au boulevard Saint-Pierre IVR93_20170400823NUDA old quarters. [Tour clocher et tour Saint-Martin.] IVR93_20110400148NUC2A Le clocher et la tour Saint-Martin. IVR93_20170400476NUC2A Alignement de maisons devant l'enceinte entre le clocher et la tour Saint-Martin Une des tours bossagées, dite "tour Saint-Martin". IVR93_20150402635NUC2A La base de la tour dite "Saint-Martin". IVR93_20170400094NUC1A Une archère à la base de la tour dite "Saint-Martin". IVR93_20170400095NUC1A Détail des bossages de l'élévation de la tour dite "Saint-Martin". IVR93_20170400096NUC1A L'élévation de la tour dite "Saint-Martin". En rose l'emplacement de l'ancienne ouverture à la Tour dite Saint-Martin". Elévation et détail des bossages. IVR93_20170400097NUC1A
  • Fortification d'agglomération
    Fortification d'agglomération Pertuis - Cadastre : non cadastré
    Historique :
    1397 entre le château et l'église Saint-Nicolas ; la courtine, percée de 4 portes et flanquée d'au
    Texte libre :
    , en surplomb sur la roche en place qui affleure encore en quelques endroits (au nord de la place Saint comme la tour Saint-Jacques (tour 5) ou le saillant A occidental. Le reste est inclus dans des - la tour 5 (tour Saint-Jacques) a un parement identique à celui de la courtine, avec des chaînes tour Saint-Jacques (tour 5) alternant avec des gouttières. Les archères qui subsistent sont toutes du tour Saint-Jacques : elle possède un rez-de-chaussée couvert d'un berceau, un étage couvert d'un . la tour 6 dite tour Saint-Antoine a une position oblique sur la courtine. Elle a perdu son
    Illustration :
    Tour Saint-Jacques, créneaux ouest et débur côté nord. IVR93_19708400358V Tour Saint-Jacques, sol de la plateforme, accès à la pièce et machicoulis. IVR93_19708400359V Tour Saint-Jacques, premier étage, meutrière ouest. IVR93_19708400360V Tour Saint-Jacques, premier étage, porte. IVR93_19708400361V Tour Saint-Jacques, côté sud. IVR93_19708400362V Tour Saint-Jacques, façade ouest. IVR93_19708400363V Tour Saint-Jacques, détail des machicoulis et arrachement. IVR93_19708400364V Tour Saint-Jacques, vue prise du nord-ouest. IVR93_19708400688V Tour Saint-Jacques, face ouest, partie haute. IVR93_19708402155V Côté nord, vue en enfilade de la tour I, de la tour Saint-Antoine et de la tour Saint-Jacques
  • fortification d'agglomération
    fortification d'agglomération Guillestre - en ville
    Historique :
    portes et fenêtres, les portes de Saint-Sébastien et de Sainte-Catherine sont détruites, tandis que les
    Description :
    ou du Barry), au nord le long de la rue des Champs-Elysées, à l'est au niveau de la place Sainte un gond métallique de la porte de Saint-Sébastien. Cinq tours sont encore visibles. La mieux (Maurice-Petsche), les portes Sainte-Catherine à l'est et Saint-Louis à l'ouest sont en berceau plein -cintre. Au sud-est de la ville, dans le quartier de l'église, la porte Saint-Jean-Baptiste et au sud, sur les rives du Rif-Bel, la porte du Saint-Esprit sont en berceau brisé. Il ne reste rien du château dont
    Texte libre :
    "près de la porte de Queiras [porte Sainte-Catherine), la chambre plus aulte, avec sa part de la tour » (Ibid. BB 20). Les portes de Saint-Sébastien et de Fontloube sont réparées en 1698 (Ibid. : CC 66), puis de nouveau en 1722, l'année où l'on répare aussi celle de Sainte-Catherine (Ibid. CC 90). Les portes de Saint-Sébastien et Fontloube subissent d'autres réparations en 1776 (Ibid. : CC 148). L'année suivante, il semble que les consuls projettent de reconstruire la porte de Saint-Sébastien en avant de s'opposent « au projet qu'il avait formé de construire des cabinets près la nouvelle porte de Saint-Sébastien la commune de Guillestre mentionne: « 4 pentutes (sic) en fer provenant de l'ancienne porte de Saint -Sébastien, 3 gons en fer de ladite porte » (Ibid. : CC 176). La porte Sainte-Catherine quant à elle a été s'ouvrait sur la place Sainte-Catherine, à droite de la porte du Queyras. La porte Saint-Louis ouvre sur le sensiblement différente. La plus grosse, qui s'élevait au nord de la porte Sainte-Catherine, semble avoir été
    Illustration :
    Poterne Sainte-Catherine. IVR93_20000500712XA Poterne Sainte-Catherine depuis la ville. IVR93_20000500629X Place du Portail. Poterne Saint-Jean-Baptiste. IVR93_20000500707XA Rue Saint-Jean-Baptiste. Poterne Saint-Jean-Baptiste vue de la ville. IVR93_20000500610X Porte du Saint-Esprit. Vue générale depuis le quartier de Ville-Vieille. IVR93_20000500703XA Porte du Saint-Esprit. Vue générale côté ville. IVR93_20000500590X l'emplacement de l'ancienne porte Saint-Sébastien ou de la Condamine. IVR93_20000500575X l'ancienne porte Saint-Sébastien ou de la Condamine. Maison (1940 E1 385). IVR93_20000500694XA vestiges de l'ancienne porte de Saint-Sébastien ou de la Condamine. IVR93_20000500702XA Poterne Saint-Louis. IVR93_20000500695XA
  • pont de bateaux
    pont de bateaux Arles - la Roquette Trinquetaille - rue du Pont ancienne rue Saint-Pierre - en ville - Cadastre : 2008 BT non cadastré domaine public
    Description :
    l'ancienne rue Saint-Pierre, en rive droite, côté Trinquetaille. Il se situait quasiment au même emplacement
    Localisation :
    Arles - la Roquette Trinquetaille - rue du Pont ancienne rue Saint-Pierre - en ville - Cadastre
  • Château Fort, Beffroi
    Château Fort, Beffroi Pertuis - Mirabeau - en ville - Cadastre : 1937 K 262 1837 K 490
    Annexe :
    acquise du Roy nostre sire proche de l'esglise parrochialle Saint Nicollas dudict Pertuis, aux quallités
    Texte libre :
    la place du Marché (place Mirabeau) et l'église Saint-Nicolas, le château de Pertuis était adossé à
1