Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 340 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • moulin à papier puis faïencerie
    moulin à papier puis faïencerie Moustiers-Sainte-Marie - - en village - Cadastre : 1835 G1 692 à 694 2014 G1 1414
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    jusqu'à nos jours. En 1925, Marcel Provence y installe un faïencerie et une école de céramique dont l'activité s'arrête une dizaine d'années plus tard. Les bâtiments de l'ancienne papeterie sont pour
    Référence documentaire :
    départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, E DEP 135/72-73. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S456 et S951. . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, AC 135 035. mai 1864, signé Denis. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, S 951. départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 31 Fi 1052. Moustiers - Faïencerie Marcel Provence - Ecole Clerissy - Ecole régionale saisonnière de faïencerie Moustiers : l'influence décisive de Marcel Provence. / dans : Un fou du patrimoine, Marcel Provence Acte de vente du 25 juillet 1925 d’une turbine, d’une dynamo et des canalisations à Mme veuve Paul Mathieu par les membres de la famille Achard qui les possédaient en indivision. Minutes notariales en mains privées, étude de Moustiers, acte de vente du 25 juillet 1925. Collection particulière.
    Description :
    -chaussée surélevé et un étage de comble. Le four de Marcel Provence est élevé immédiatement devant la porte De l'ancienne usine à papier, il ne reste que les parties en sous-sol et la partie correspondant à l'ancienne chambre hydraulique. Actuellement, le bâtiment principal est de plan quasi rectangulaire. Son faîtage est perpendiculaire à la pente. Il compte sept travées, un étage de soubassement, un rez-de
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé
    Aires d'études :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Texte libre :
    quartier d’après le cadastre de 1835. (2) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, E DEP 135 /72-73, fol 280. (3) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, S456, Denis (ingénieur départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 3P386, fol 73. (5) Archives départementales des Alpes-de-Haute -Provence, 3P389, fol 370. (6) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 3P389, Réductions. (7 ) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 3P389, Augmentations. (8) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 3P386, fol. 73-75. (9) Archives départementales des Alpes-de-Haute l’ingénieur ordinaire, 26 novembre 1860. (10) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, 3P389 , Réductions. (11) Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, S951, Denis (ingénieur ordinaire des -Provence, S456, Horlin, Ponts et Chaussées, département des Basses-Alpes, Service hydraulique, Rapport de faïencerie de Marcel Provence. L’avant-veille du déplacement prévu sur place, la faïencerie a été nuitamment
    Illustration :
    Moustiers - Faïencerie Marcel Provence - Ecole Clerissy - Ecole régionale saisonnière de faïencerie Le four de Marcel Provence : vue d'ensemble. IVR93_20140400198NUC2A Plans du rez-de chaussée surélevé (zone C) et du rez-de-chaussée (zone A) IVR93_20140400388NUDA Plan du 1er étage de soubassement (zones B et C) IVR93_20140400389NUDA Plans des 2e et 3e étages de soubassement (zone C) IVR93_20140400390NUDA Plan cadastral de la commune de Moustiers, 1835, section G1, parcelles 692 à 694 Relevé cadastral de la commune de Moustiers, 2014, section G1, parcelle 1414, échelle d'origine 1 Projet de règlement pour l’usine du sieur Carbonnel située sur une dérivation du ravin de Notre Moustiers. Vue générale. [Détail : vue de la fabrique au moment de son extension vers le sud vers - La classe jean des Figues [avec en fond la peinture murale de Simone Garnier]. IVR93_20140400173NUC2A
  • four à chaux
    four à chaux Peipin - près des Bons Enfatns - isolé - Cadastre : 2016 A 455
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Description :
    Le four à chaux mesure une douzaine de mètres de hauteur. il est construit contre une paroi blocage de petit moellons chemisé de briques et les chaînes d'angles sont en pierres de taille. On observe . L’encadrement de l'ébraisoir est en pierres de taille.
    Aires d'études :
    Alpes-de-Haute-Provence
    Illustration :
    Relevé cadastral de la commune de Peipin, section A, échelle d'origine 1/1000e Vue d'ensemble prise du bord de la rivière. IVR93_20160401314NUC2A Vue de dessus. Le sommet du four est pris par la végétation. IVR93_20160401315NUC2A
  • tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge
    tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge Saint-Julien-du-Verdon
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    F. Patritti 1860 (au pied de l'arbre sur la gauche, en rouge) ; Don des Dames / Julie et Marguerite
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Référence documentaire :
    , évêché de Senez. 1697-1707. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G Haute-Provence, n° 311, 1er trimestre 1990. saint Roch, que l'actuel tableau de Patritti a sans doute remplacé. Procès-verbaux de visites pastorales p. 112, 126 : les auteurs font un rapprochement entre le saint Roch de ce tableau avec un saint Roch représenté sur un tableau de l'église paroissiale de Barles où il est associé à Saint André . LACROIX Jean-Bernard, RISSE Mireille. Fidèle Patritti, artiste peintre (1811-1867). Dans : Annales de
    Représentations :
    Saint Roch, les bras étendus et les mains ouvertes, est agenouillé aux pieds de la Vierge à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Peinture à l'huile sur un support en toile constitué de trois lés horizontaux. La préparation est
    Titre courant :
    tableau : Saint Roch aux pieds de la Vierge
    États conservations :
    Zone de soulèvements au niveau du manteau de l'ange, déchirures en haut à droite, taches noires
    Illustration :
    Détail de l'inscription en bas à gauche. IVR93_20090403225NUC2A
  • tableau : Charité de saint Martin
    tableau : Charité de saint Martin Castellane - place de l' Eglise
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    L'église de Chasteuil étant désaffectée, le tableau est déposé depuis une vingtaine d'années dans l'église du Sacré-Coeur de Castellane.
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Représentations :
    Saint Martin sur son cheval devant une ville fortifiée (remparts), s'apprête à couper un pan de son
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tableau de forme rectangulaire verticale, cintré dans le haut et sans cadre : peinture à l'huile sur toile en trois lés horizontaux, au tissage régulier et serré. La couleur de la préparation est brune, l'épaisseur de la couche picturale est moyenne.
    Localisation :
    Castellane - place de l' Eglise
    Titre courant :
    tableau : Charité de saint Martin
    Origine :
    lieu de provenance Provence-Alpes-Côte d'Azur, 04, Castellane, Chasteuil, église paroissiale Saint
    Illustration :
    Vue d'ensemble de face. IVR93_20090402762NUC2A Détail de la signature et de la date. IVR93_20090402763NUC2A
  • tableau : Sainte Famille
    tableau : Sainte Famille Vergons
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Tableau signé de Fidèle Maria Patritti et daté 1856. Il a été restauré en 2004 par Isabelle Rollet
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Référence documentaire :
    -1867). Dans : Annales de Haute-Provence, n° 311, 1er trimestre 1990. p. 112, 141 : la Sainte Famille de La Motte-du-Caire est un modèle favori de Fidèle Patritti que
    Statut :
    propriété de la commune
  • tableau : Saint Pierre aux liens
    tableau : Saint Pierre aux liens Annot - Rouaine
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Représentations :
    soldats chargés de la surveillance du prisonnier dorment.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile constituée de trois lés horizontaux cousus ensemble au tissage régulier et serré. La préparation est blanche, l'épaisseur de la couche picturale est moyenne. Le cadre est rapporté. Il est en bois
    Dimension :
    h = 275 (hauteur au niveau de l'ouverture du cadre) ; la = 180 (largeur au niveau de l'ouverture du
  • tableau : Présentation de la Vierge au Temple
    tableau : Présentation de la Vierge au Temple Vergons - l' Iscle
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Observation :
    département des Alpes-de-Haute-Provence, où il dispose d'un quasi-monopole pendant cette période. Entre 1860
    Représentations :
    Présentation de la Vierge au Temple
    Statut :
    propriété de la commune
    Titre courant :
    tableau : Présentation de la Vierge au Temple
  • tableau d'autel : Ames du Purgatoire
    tableau d'autel : Ames du Purgatoire Ubraye - le Touyet
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Contributeur :
    Boscal de Reals Aude
    Historique :
    les Alpes-de-Haute-Provence. Tableau réalisé en 1856 par Fidèle-Maria Patritti qui a exécuté de nombreux tableaux religieux dans
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile au tissage régulier et serré. Epaisseur de la couche picturale très fine. Cadre en bois
    États conservations :
    Nombreux écaillements entraînant des manques de la couche picturale dans la partie inférieure du
    Illustration :
    Détail de la signature et de la date en bas à droite du tableau. IVR93_20090403047NUC2A
  • tableau d'autel : Bénédiction de saint Pons
    tableau d'autel : Bénédiction de saint Pons Ubraye - le Touyet
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Contributeur :
    Boscal de Reals Aude
    Historique :
    les Alpes-de-Haute-Provence. Tableau réalisé en 1856 par Fidèle-Maria Patritti qui a exécuté de nombreux tableaux religieux dans
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Epaisseur de la couche picturale fine. Cadre en bois mouluré peint en doré et rouge.
    Titre courant :
    tableau d'autel : Bénédiction de saint Pons
    États conservations :
    niveau de la coiffe d'un personnage féminin à droite du tableau. Craquelures. Toile encrassée. Taches
    Illustration :
    Détail de la signature et de la date en bas à droite du tableau. IVR93_20090403036NUC2A
  • tableau d'autel : Immaculée Conception
    tableau d'autel : Immaculée Conception Ubraye - le Touyet
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Contributeur :
    Boscal de Reals Aude
    Historique :
    les Alpes-de-Haute-Provence. Tableau réalisé en 1856 par Fidèle-Maria Patritti qui a exécuté de nombreux tableaux religieux dans
    Représentations :
    Vierge de l'Immaculée Conception debout sur un globe écrasant du pied un serpent. Auréole de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Toile en 2 lés horizontaux. Epaisseur de la couche picturale fine. Cadre en bois mouluré peint en
    Illustration :
    Détail de la signature et de la date en bas à gauche du tableau. IVR93_20090403049NUC2A
  • tableau : Lavement des pieds
    tableau : Lavement des pieds Chaudon-Norante
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Le tableau a été restauré en 1996 par Jacques de Grasset.
    Observation :
    oeuvres se trouvent dans les églises des Alpes-de-Haute-Provence. Entre 1847 et 1867, il possède le quasi Fidèle Maria Patritti (1811-1867) est un peintre extrêmement prolifique dont de très nombreuses -monopole sur la peinture religieuse de ce département. Installé pendant un temps à Forcalquier, le peintre est, au moment de la réalisation de ce tableau, installé à Digne-les-Bains avant de se fixer à
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Tableau dont le support est constitué de trois lés horizontaux. La toile est dans un cadre en bois
    Auteur :
    [restaurateur] Grasset Jacques de
    Illustration :
    Vue d'ensemble de face. IVR93_20090402671NUC2A Détail de la signature et de la date. IVR93_20090402813NUC2A
  • tableau : Donation du rosaire
    tableau : Donation du rosaire Chaudon-Norante
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Tableau peint en 1861 par Patritti d'après un tableau de Gilles Garcin et conservé à Colmars
    Observation :
    oeuvres se trouvent dans les églises des Alpes-de-Haute-Provence. Entre 1847 et 1867, il possède le quasi Fidèle Maria Patritti (1811-1867) est un peintre extrêmement prolifique dont de très nombreuses -monopole sur la peinture religieuse de ce département. Installé pendant un temps à Forcalquier, le peintre est au moment de la réalisation de ce tableau, installé à Digne-les-Bains avant de se fixer à
    Représentations :
    sainte Catherine de Sienne, tandis que l'Enfant le remet à saint Dominique.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie de peinture
    Description :
    Tableau dont le support est constitué de trois lés horizontaux ; la toile est tissée de manière
    Illustration :
    Vue d'ensemble de face. IVR93_20090402672NUC2A Détail de la signature et de la date. IVR93_20090402673NUC2A
  • tableau : Donation du rosaire
    tableau : Donation du rosaire Castellane - Robion - en écart
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Tableau peint en 1864 par Patritti d'après un tableau de Gilles Garcin conservé dans l'église de
    Observation :
    oeuvres se trouvent dans les églises des Alpes-de-Haute-Provence. Entre 1847 et 1867, il possède le quasi Fidèle Maria Patritti (1811-1867) est un peintre extrêmement prolifique dont de très nombreuses monopole sur la peinture religieuse de ce département. Installé pendant un temps à Forcalquier, le peintre est au moment de la réalisation de ce tableau, installé à Digne-les-Bains avant de se fixer à
    Représentations :
    sainte Catherine de Sienne, tandis que l'Enfant le remet à saint Dominique.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie de peinture
    Emplacement dans l'édifice :
    autel de la Vierge
  • tableau : Donation du rosaire
    tableau : Donation du rosaire Allons - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    d'après un tableau de Gilles Garcin conservé dans l'église de Colmars (Référence : IM04002715).
    Observation :
    oeuvres se trouvent dans les églises des Alpes-de-Haute-Provence. Entre 1847 et 1867, il possède le quasi Fidèle Maria Patritti (1811-1867) est un peintre extrêmement prolifique dont de très nombreuses -monopole sur la peinture religieuse de ce département. Installé pendant un temps à Forcalquier, le peintre est au moment de la réalisation de ce tableau, installé à Digne-les-Bains avant de se fixer à
    Canton :
    Saint-André-les-Alpes
    Représentations :
    sainte Catherine de Sienne : agenouillé Catherine de Sienne, tandis que l'Enfant le remet à saint Dominique.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    copie de peinture
  • église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul
    église paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul Castellane - Taulanne - en écart - Cadastre : 1834 A2 280 ; 2008 OA 187
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    qu'il n'y a qu'une seule église à Taulanne, qu'elle ne possède pas de sacristie et que son état n'est pastorale de 1866 décrit un mauvais état des murs et précise que la toiture nécessite des réparations. On faire à l'église de Taulanne. La construction d'une sacristie est prévue au moyen de 630 francs. Le maire propose de se passer d'adjudication et de confier la direction des travaux à Artaud, maçon de Castellane qui a déjà établi un devis le 14 juin 1866. Les visites pastorales 1870 et de 1879 confirment l'existence de la sacristie.
    Référence documentaire :
    départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 76. Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence l'église, 18 juillet 1866. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 476 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne , doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de -Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87 Questionnaire de 1840 Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Digne. Archives Visite du 19 avril 1858. Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Taulanne, travaux de
    Statut :
    propriété de la commune []
    Description :
    L'église est située en bordure de la route N 85, sur le côté gauche en venant de Castellane. Elle est implantée sur un terrain plat à proximité de ce qui constitue aujourd'hui le hameau, formé de sont constitués de blocs de pierre plus ou moins gros, jointés avec un mortier grossier au gypse. Sur l'élévation sud, à la jonction avec la sacristie, un chaînage d'angle fait de blocs de pierre calcaire taillés grossièrement est visible. L'édifice est couvert d'un toit à longs pans avec double rangée de génoise côté nord une cloche, coiffé d'un toit à deux pans. L'intérieur de l'église est éclairé par l'oculus et par deux est incolore. Les murs sont couverts d'un badigeon blanc, le sol est pavé de carreaux en terre cuite est dans le prolongement de l'église. Il est clos et on y accède du côté ouest par un portail en bois.
    Annexe :
    , 1840 Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 76 Il n’y a qu’une seule église à 1858 et 1879 Procès-verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence -verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 93 17 avril Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 95 n° 1 14 septembre 1896 : les murs ont besoin de réparation ; toiture en 1908 Procès-verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 de l’église en 1894 Procès-verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute -Provence : 2 V 94 n° 2 17 décembre 1894 : les murs ont besoin de réparations ; la toiture est bonne, le Etat de l'église entre 1840 et 1908 d'après les archives Questionnaire sur l’état des paroisses Taulanne ; son état n’est pas brillant ; elle ne possède ni chaire, ni sacristie. Etat de l’église entre ; la toiture a besoin d’être retouchée ; le pavé a besoin de réparations ; une porte est usée ; les
  • église paroissiale Notre-Dame
    église paroissiale Notre-Dame Castellane - Robion - en écart - Cadastre : 1834 B1 476 ; 2008 OA 326
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    D'après Achard, en 1703, à l'issue de sa visite pastorale effectuée à Robion, Monseigneur Jean l'église de Notre-Dame de Pitié dans le village. Cet agrandissement fut bénit en 1748 par M. l'abbé de Beaurecueil, grand vicaire. Nous ne savons si c'est cette église qui figure sur le cadastre napoléonien de 1834. Le questionnaire sur l'état des églises de 1840 précise que l'église Notre-Dame est dans un état passable. En 1858, le procès-verbal de la visite pastorale indique que les murs de l'édifice ont perdu leur de la reconstruction de l'église. Le devis est réalisé par M. Guirand maçon à Castellane et la commune prend à sa charge le transport des matériaux (sable, pierre, chaux, bois). Le claveau central de l'encadrement de la porte, gravé du chronogramme 1859, témoigne de ces travaux, et le procès-verbal de la visite pastorale du 16 avril 1866 fait état du bon état de l'église.
    Référence documentaire :
    . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87 Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 93 départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 94. . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 76 . Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 385. des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol. Visites des 22 avril 1858, 16 avril 1866, 27 septembre 1870 et 24 avril 1879. Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879 Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, 1884 - 1891. Archives départementales des
    Représentations :
    Le tympan de la porte est orné d'une rosace, et au niveau de la jonction entre porte et tympan se trouve un décor de denticules. L'arceau abritant les cloches est surmonté d'un quadrilobe contenant la
    Statut :
    propriété de la commune []
    Description :
    L'église est située au hameau de Robion, sur un terrain plat, au croisement de la route D302 et de nord-sud avec une abside aujourd'hui circulaire alors qu'en 1834 (cadastre napoléonien), le chevet de doubleaux avec pilastres à impostes saillantes, d'une abside en cul-de-four beaucoup plus basse que la nef et d'une sacristie du côté est. Les murs de l'église sont tous couverts d'un enduit de ciment , excepté au niveau du chevet et de la sacristie où les moellons et les chaînages d'angle en pierre de sur la nef, en tuiles creuses sur l'abside. Une rangée de génoise court le long du toit sur la façade abritant deux cloches. Deux marches donnent accès à la porte d'entrée dont l'encadrement est en pierre de taille calcaire bouchardée. L'intérieur de l'église est éclairé par l'oculus, ainsi que par deux baies en plein cintre percées dans l'élévation ouest de la nef. Les murs présentent un badigeon gris clair et blanc sur enduits de gypse et de plâtre, dans la nef, gris clair, bordeaux et blanc, pour le choeur. Le
    Annexe :
    , 1840 Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 76 Il n’y a qu’une église à Robion de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 87 22 avril 1858 -verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence : 2 V 94 n°1 4 mai l’église entre 1884 et 1890 Procès-verbaux de visites pastorales Archives départementales des Alpes-de -Haute-Provence : 2 V 93 13 novembre 1884 : achat d’une chape blanche. 18 avril 1890 : L’église est en Etat de l'église entre 1840 et 1893 d'après les archives Questionnaire sur l’état des églises ; elle est dans un état passable mais un peu humide. Etat de l’église entre 1858 et 1879 Procès-verbaux clôture du cimetière est en ordre ; il n’y a pas de croix au centre du cimetière. 16 avril 1866 état. Il n’y a pas d’autel à St Trophime. 24 avril 1879 : état de l’église bon dans , des réparations ont été effectuées à la toiture de l’église et des chapelles rurales. Etat de
  • calice
    calice Castellane - Villars-Brandis
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    poinçon de maître Sur le bord de la coupe : Minerve avec le chiffre 1 ; E.P., une couronne et un croissant.
    Historique :
    les Alpes-Maritimes et a été récupérée par la CAOA des Alpes-de-Haute-Provence en octobre 2008 et L'église de Villars-Brandis étant désaffectée, l'oeuvre avait été déplacée par un des curés dans placée dans la réserve de l'association Petra Castellana.
    Représentations :
    Décor de feuilles, croix et de têtes d'anges sur la terrasse du pied ; un rinceau végétal sur le
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    ornée de cabochons de verre coloré, d'un décor gravé et d'un décor en relief. Décor en relief sur le
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Ile-de-France, 75, Paris
    Illustration :
    Calice. Détail du poinçon de garantie et de titre. IVR93_20080403107NUC2A
  • Ensemble de trois verrières (verrières à personnage) : Immaculée Conception, sainte Anne, saint Joachim
    Ensemble de trois verrières (verrières à personnage) : Immaculée Conception, sainte Anne, saint Joachim La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Ces vitraux datent vraisemblablement de la reconstruction de l'église paroissiale effectuée entre 1867 et 1870. Stylistiquement, ils sont très proches des verrières des murs gouttereaux de la nef dont deux d'entre elles portent la date de 1869 et ont été signées. Les quatre premières lettres de la ). En 1906, chacune de ces verrières est estimée à vingt francs lors de la rédaction de l'inventaire des biens de la fabrique par la direction générale des domaines. Malgré le mur séparant la nef de l'abside , cet ensemble répond à la rosace de la façade ouest représentant l'Assomption, formant ainsi un cycle marial. Au cours des années 1990, une restauration a été faite de l'ensemble de ces trois verrières.
    Référence documentaire :
    -de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66. Inventaire des biens dépendant de la fabrique de La Palud. 1906. Archives départementales des Alpes
    Représentations :
    verrières, avec un personnage central de grande taille et deux scènes additionnelles situées à la base et au sommet de la lancette. La baie 0 admet pour thème central l'Immaculée Conception (la Vierge foule à ses pieds serpent et croissant), tandis qu'à la base de la lancette se trouve une Annonciation et au sommet , surmontant la Nativité de la Vierge et surmontée de la Présentation au Temple de la Vierge. La baie 2 abrite saint Joachim, surmontant l'Annonce qui lui fut faite de la naissance de Marie et surmonté de sa porte un phylactère. Seules certaines lettres de ce phylactère sont lisibles (d'autres sont masquées par le remplage de la fenêtre) : ... / US / EXS / MI. / ED. / IT ISR / AEL / SALVA / TOR.. Une comblé par la représentation de motifs géométriques et floraux stylisés (rinceaux).
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Situé dans l'abside, cet ensemble de trois verrières plein cintre (lancettes) est en verre
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    Baies de l'abside
    Titre courant :
    Ensemble de trois verrières (verrières à personnage) : Immaculée Conception, sainte Anne, saint
    États conservations :
    Malgré une restauration relativement récente portant sur les trois verrières, le visage de la Vierge de l'Immaculée Conception (verrière 0) a perdu de sa couleur.
    Illustration :
    Vue générale de la verrière de l'Immaculée Conception IVR93_20150400005NUC2A Vue générale de la verrière de sainte Anne IVR93_20150400006NUC2A Vue générale de la verrière de saint Joachim IVR93_20150400007NUC2A Vue de détail : l'Immaculée Conception IVR93_20150400012NUC2A Vue de détail : l'Annonciation IVR93_20150400011NUC2A Vue de détail : la Nativité du Christ IVR93_20150400010NUC2A Vue de détail : sainte Anne IVR93_20150400014NUC2A Vue de détail : la Nativité de la Vierge IVR93_20150400013NUC2A Vue de détail : la présentation au Temple de la Vierge IVR93_20150400015NUC2A Vue de détail : saint Joachim IVR93_20150401399NUC2A
  • Tableau : Immaculée Conception
    Tableau : Immaculée Conception La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Historique :
    Le dogme de l'Immaculée Conception est proclamé en décembre 1854 : on peut donc supposer ce tableau réalisé dans la seconde moitié du 19e siècle. Qui plus est, cette œuvre est la réplique de celle de Fidèle -Maria Pattriti réalisée en 1856, pour l'autel de l'église paroissiale Saint-Pons, commune d'Ubraye de chérubins : celui conservé à La Palud-sur-Verdon compte trois chérubins de plus. L'inventaire des biens dépendant de la fabrique de La Palud (1906) mentionne six tableaux achetés en 1860. Cette
    Référence documentaire :
    -de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66. Inventaire des biens dépendant de la fabrique de La Palud. 1906. Archives départementales des Alpes
    Représentations :
    croissant de lune ; ses yeux sont baissés. Le tableau est complété par six chérubins.
    Statut :
    propriété de la commune
    Stade de création :
    réplique partielle de peinture
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    États conservations :
    la gauche de la Vierge). L’œuvre est très encrassée.
  • Ensemble des six verrières des murs gouttereaux de la nef (verrières à personnage) : Vierge à l'Enfant, Christ du Sacré Chœur, saint Joseph, saint Jean-Baptiste, saint Sébastien, sainte Germaine
    Ensemble des six verrières des murs gouttereaux de la nef (verrières à personnage) : Vierge à l'Enfant, Christ du Sacré Chœur, saint Joseph, saint Jean-Baptiste, saint Sébastien, sainte Germaine La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    pourrait s'agir de Pierre Georges Bardon. La date de 1869 tout à fait lisible au pied de saint Joseph se devine au pied de saint Jean-Baptiste.
    Historique :
    Stylistiquement très similaire à celui de l'abside, cet ensemble de verrières est contemporain de la reconstruction de l'église, effectuée entre 1867 et 1870. Deux verrières sont d'ailleurs datées de Pierre Georges Bardon (1846-1905). En 1906, chacune de ces verrières est estimée à vingt francs lors de la rédaction de l'inventaire des biens de la fabrique par la direction générale des domaines.
    Référence documentaire :
    -de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 66. Inventaire des biens dépendant de la fabrique de La Palud. 1906. Archives départementales des Alpes
    Représentations :
    Ces verrières sont pourvues de personnages centraux encadrés de motifs géométriques (cercles et carrés colorés en alternance) et de grises volutes. Baie 3 : Une Vierge à l'Enfant ("sancta Mater Dei " ("il aima les hommes") Baie 5 : saint Joseph ("sanctus Joseph") tient l'Enfant et un bouquet de fleur de lys Baie 6 : saint Jean-Baptiste bénissant ("sanctus Johannes Baptista") tient une longue croix latine Baie 7 : saint Sébastien ("sanctus Sébastianus") est attaché à un tronc d'arbre, criblé de flèches livre de prières et des roses s'échappent de son tablier.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Situé dans la nef, cet ensemble de six verrières plein cintre (lancettes) est en verre transparent
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - place de l' Eglise - en village
    Emplacement dans l'édifice :
    Murs gouttereaux de la nef
    Titre courant :
    Ensemble des six verrières des murs gouttereaux de la nef (verrières à personnage) : Vierge à
    États conservations :
    Les verrières 4, 7 et 8 sont cassées au bas de la lancette.
    Appellations :
    Ensemble des six verrières des murs gouttereaux de la nef
    Illustration :
    Vue générale de la verrière de la Vierge à l'Enfant IVR93_20150400023NUC2A Vue générale de la verrière du Christ du Sacré Coeur IVR93_20150400018NUC2A Vue générale de la verrière de saint Joseph et l'Enfant IVR93_20150400022NUC2A Vue générale de la verrière de saint Jean-Baptiste IVR93_20150400019NUC2A Vue générale de la verrière de saint Sébastien IVR93_20150400021NUC2A Vue générale de la verrière de sainte Germaine IVR93_20150400020NUC2A Vue de détail de la verrière de saint Joseph et l'Enfant : signature du maître-verrier et date Vue de détail de la verrière de saint jean-Baptiste : signature du maître-verrier
1 2 3 4 17 Suivant