Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fortification d'agglomération d'Entrevaux
    fortification d'agglomération d'Entrevaux Entrevaux - le Bourg - en village
    Historique :
    maisons ont été bastie tumultuairement dedans ou auprès du rocher, sans y tenir aucune forme de rues, et tours de flanquement, qui se prolonge vers le château, situé en contrehaut du bourg. A cette date, le Antoine Niquet, directeur des fortifications de Provence, comme la réfection partielle du front sud de déclassée en place de 2e série. En 1913 la caserne dite de Bois-Gérard fut agrandie, mais le départ du personnel militaire en 1922 puis le déclassement militaire de la place d'Entrevaux officialisé par décret du Si le château d'Entrevaux est attesté dès le premier tiers du 13e siècle, nous ne disposons pas en . Toujours est-il qu'une requête de 1566 indique que le bourg "n'est qu'un village dont la pluspart des n'ayant presqu'autre closture que du rocher mesme". Un dessin réalisé vers 1580-1590 par un espion village dispose de deux tours-portes sans pont-levis. L'introduction d'une nouvelle cathédrale vers 1624 , intra muros, nécessita de repousser les limites de l'enceinte vers l'est, et entraîna l'édification
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Dossier de protection MH des fortifications d'Entrevaux. Médiathèque de l'architecture et du ]. 1899-1922. Service Historique de la Défense, Vincennes : Archives techniques du Génie, série 4V Entrevaux. Le Pont-levis. Vieille porte d'entrée. Ligne du sud de la France. [Carte postale chronologique du mesme pays. Aix : Charles David imprimeur du Roy, 1664, 2 tomes et 2 fasc. de suppl. reliés en Mémoire sur la frontière de Provence et sur les petites villes et villages qu'il faudrait fermer et Mémoire sur la terre d'Entrevaux. Bibliothèque nationale de France, Paris : Ms. Dupuy, n° 150, f [Rapport anonyme rendu à Louvois]. Bibliothèque nationale de France, Paris : Ms. Fr. 11302. carton I, n° 1, 5, 6, 11 (2), 15 (1-9), 26 ; carton II, n° 5-6 : mairie d'Entrevaux, plan de l'an II, n° 31, 32, 34, 35, 41 (5), 50 (2) ; carton III, n° 1 : mémoire du 30 septembre 1828, plan n° 7 , légende, n° 3 (11) Fortification des places françaises, place d'Entrevaux. Service Historique de la
    Précisions sur la protection :
    Porte principale à pont-levis et pont qui forment l'entrée de la ville : classement par arrêté du arrêté du 23 décembre 1937
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    pente du village selon un sens sud-nord. Elle offre une possibilité de circulation en chemin de ronde discontinu sur l'ensemble de son circuit. L'enceinte est ponctuée de trois portes, d'une portette, souvenir de l'ancienne porte de ville sud qui a été déplacée ainsi que de deux fortes tours bationnées adaptées à l'artillerie, édifiées sur les indications de Vauban en 1693 pour renforcer le front sud. La
    Auteur :
    [ingénieur] de Massiac du Gazel Nol [capitaine du Génie] Brusco Thomas Nicolas [] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Hüe de Langrune Hercule
    Annexe :
    Massiac du Gazel (Nol) actif sur la période 1690-1710 ingénieur Boniquet (N.) actif sur la période 1690 Vauban sur un nouveau projet d'aménagement du site : retranchement de la ville, aménagement du port et de Caligny, seigneur de Langrune, général du génie. Issu de la famille d'ingénieurs militaires Hüe de Caligny , fils de Jean-Anthénor Ier du nom, il entre dans le corps du génie en 1685. Il est nommé directeur des 1690-1710 ingénieur Antibes de Bertaud (Honoré) 1674/1755 directeur Ingénieur du roi en 1705 , mémoires, mise en oeuvre). Nom Dates de naissance/ de décès/ période d'activité Qualité Commentaire biographique Le Prestre de Vauban (Sébastien) 1er mai 1633/30 mars 1707 ingénieur et architecte militaire du roi Ingénieur, architecte militaire, urbaniste, ingénieur hydraulicien et essayiste français . Nommé maréchal de France par Louis XIV. Expert en poliorcétique (c'est-à-dire en l'art d'organiser l'attaque ou la défense lors du siège d'une ville, d'un lieu ou d'une place forte), il a conçu ou amélioré
    Texte libre :
    Gazel) de ne pas nuire aux intérêts particuliers des habitants, déjà à l'étroit dans les limites du agglomération fortifiée d'Entrevaux forme une sorte de "bourg castral" implanté dans un méandre du Var qui lui Âge. Le site de l'église cathédrale et de la maison diocésaine est alors distinct du bourg clos, situé à quelques centaines de mètres en aval dans la plaine du Var au lieu-dit La Seds. En 1235, Anselme , fils de Pierre de Saint-Alban, seigneur du château d'Entrevaux, a succédé depuis deux ans à son père Sedz, en 1238. A la possession du château d'Entrevaux était associé un droit de péage, sans doute institué arbitrairement et entériné par l'usage, portant sur le passage entre la vallée du Var et celle de topographique du château et du point de passage, surtout dans le cas de seigneurs du château également Castellet-Saint-Cassien, Villevieille,Thorame, Bueil et un tiers du château de Tournefort), le dénombrement tiers. Réciproquement, l'évêque détient un tiers du castrum d'Entrevaux. L'un de ses frères (?), Anselme
    Illustration :
    Entrevaux. Le Pont-levis. Vieille porte d'entrée. Ligne du sud de la France. IVR93_19820400026XB Vue plongeante de la ville dans le méandre du Var, depuis le donjon. IVR93_20030400075XE Ouvrage 28. Mur en pierres sèches du chemin de ronde d'accès. IVR93_20030400100XE Front 17 - 18. Flanc sud du cornichon 17 et mur gouttereau de la cathédrale. IVR93_20030400016XE Bastille 2. Face de gorge de la bastille en tête du pont de la porte sud. IVR93_20030400044XE Porte 3 - 5. Pont sur le Var, porte 4 - 5, redan du chemin de ronde 25. IVR93_20030400110XE Enceinte 6 - 7. Détail d'échauguette et de créneaux du mur parapet. IVR93_20030400032XE Porte 8 - 10. Débouché en ville et escalier du corps de garde de la porte 9. IVR93_20030400116XE Portes 15, 16, 17. Pont-levis de la tour porte 15, corps de garde 16, porte du cornichon 17 Ouvrage 17. Courtine et porte à pont-levis du cornichon 17 vu de dehors. IVR93_20030400009XE
1