Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 848 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • meuble pour préparer le cochon (planche à charcuterie) (1) dite le talmé
    meuble pour préparer le cochon (planche à charcuterie) (1) dite le talmé
    Dénominations :
    meuble pour préparer le cochon
    Description :
    Planche rectangulaire taillée en 3 pans sur l'une des largeur. Rebord cloué sur tout le périmètre
    Titre courant :
    meuble pour préparer le cochon (planche à charcuterie) (1) dite le talmé
    Appellations :
    le talmé
  • rue Le-Pelletier
    rue Le-Pelletier Marseille 16e arrondissement - quartier de l' Estaque-Gare - rue Le-Pelletier - en ville - Cadastre : 1978 Estaque E non cadastré 1978 Estaque H non cadastré domaine public
    Historique :
    La rue Le-Pelletier est en réalité un tronçon du chemin de la Nerthe, lui-même section du grand et à l'étang de Berre, à travers le terroir agricole de Marseille et le massif montagneux de la Nerthe. L'appellation actuelle de rue Le-Pelletier apparaît dans le cadastre de 1912. En 1819, le chemin et d'autre du chemin, le transformant en voie urbaine. Les premières maisons apparaissent dans les années 1850-1860 et se multiplient dans les décennies 1870 et 1880. En 1890, le front de rue est
    Référence documentaire :
    l'Estaque formant une longueur de 5820m. [extrait concernant le secteur de l'Estaque-Gare avec les noms des
    Description :
    La rue Le-Pelletier actuelle comprend la portion de l'ancien chemin de la Nerthe comprise entre mitoyennes, uniquement interrompu par le carrefour avec le boulevard Fenouil. En revanche, les constructions l'Estaque pour l'architecture de la période). A noter également la présence de façades en briques, le plus
    Localisation :
    Marseille 16e arrondissement - quartier de l' Estaque-Gare - rue Le-Pelletier - en ville - Cadastre
    Titre courant :
    rue Le-Pelletier
    Appellations :
    rue Le-Pelletier
    Texte libre :
    La rue Le-Pelletier est la seule rue du secteur de l'Estaque à présenter un aspect urbain marqué
    Illustration :
    l'inscription Gendarmerie nationale sur l'immeuble H 170. Le commerce au rez-de-chaussée occupe probablement l'Estaque formant une longueur de 5820m. [extrait concernant le secteur de l'Estaque-Gare avec les noms des Vue en enfilade de la rue Le-Pelletier, prise depuis l'angle de l'impasse Capus, en direction de Vue en enfilade prise en direction de la gare, depuis le carrefour de l'impasse Icard Vue prise à l'angle de la rue Le-Pelletier et de l'allée Sacoman : maison 93 rue Le-Pelletier Immeuble, 89-91 rue Le-Pelletier, parcelle H 172. Construit en 1889 pour Emile Raimbaud, serrurier Vue d'ensemble de l'alignement des façades sur la rue Le-Pelletier. Trois modestes maisons Vue prise en enfilade de la rive ouest de la rue Le-Pelletier, prise au niveau de l'avenue de
  • maison dite Le Maupas
    maison dite Le Maupas Hyères - les Vaccons - isolé - Cadastre : 1983 C5 486
    Description :
    que l'on voit si le matériau du gros-oeuvre est également en brique.
    Titre courant :
    maison dite Le Maupas
    Appellations :
    Le Maupas
  • Ferme dite Le Rouchas
    Ferme dite Le Rouchas Saint-André-les-Alpes - Le Rouchas - isolé - Cadastre : 1838 E5 6 2014 E5 124
    Historique :
    Sur le cadastre de Méouilles établi en 1714, une "bastide" du Rouchas est mentionnée comme (référence : IA04002580). La ferme apparaît ensuite sur le cadastre napoléonien de 1838. Le plan de l'édifice
    Localisation :
    Saint-André-les-Alpes - Le Rouchas - isolé - Cadastre : 1838 E5 6 2014 E5 124
    Titre courant :
    Ferme dite Le Rouchas
    Illustration :
    Plan de masse et de situation d'après le cadastre napoléonien de 1838, section E5, parcelle 6 Plan de masse et de situation d'après le cadastre moderne de 2014, section E5, parcelle 124 Vue générale depuis le nord-ouest. IVR93_20060400525NUC1A
  • chapelle Saint-Jacques le Majeur
    chapelle Saint-Jacques le Majeur Abriès - le Villard - en écart - Cadastre : 1825 C1 273 (?) 1969 C1 234 (?)
    Description :
    Pièce rectangulaire dont le plafond est effondré
    Localisation :
    Abriès - le Villard - en écart - Cadastre : 1825 C1 273 (?) 1969 C1 234 (?)
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jacques le Majeur
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
    Texte libre :
    HISTORIQUE Inscription gravée sur une pierre d'angle : 1656 MAI LE... Inscription : Claude 1555 (ou plutôt 1.5.55 ?) sur le clocher-mur. DESCRIPTION Situation Au sommet du hameau du Villard. Chœur au nord rectangulaire plafonnée. Le plafond est en partie effondré. Élévation Traces de faux-appareil peint autour de la porte d'entrée en façade sud. Clocher-mur à une baie couronnant le pignon sud. Couverture Le toit à deux longs pans couvert de bardeaux s'est effondré. Le clocher-mur est couvert de dalles de schiste
  • entrepôt agricole dit Le Cabanon
    entrepôt agricole dit Le Cabanon La Palud-sur-Verdon - Ferralhs - isolé - Cadastre : 2014 X1 62
    Historique :
    Sur le cadastre de 1835, aucune construction n'est figurée à cet emplacement qui est alors familiale nomme ce bâtiment "Le Cabanon".
    Description :
    occupée par une étable, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur est, et flanquée de deux piétonne ouverte dans le mur sud et flanquée d'un jour. L'étage carré est réservé à un petit logis. Il est partie orientale de cet étage carré est occupée par le logis, éclairé par une fenêtre ouverte dans le mur est. Le sol est en tomettes vernissées, scellées sur plancher. Les murs et le plafond sont enduits est occupée par une petite chambre, accessible depuis le logis par une porte, et éclairée par une fenêtre. L'étage de comble est accessible uniquement par une trappe depuis le logis. Il est réservé au pigeonnier, la baie d'envol est percée dans le mur est, un jour est percé dans le mur ouest. L'ensemble du charpente est à pannes, et le toit à longs pans est couvert en tuile creuse. L'avant-toit est constitué du
    Titre courant :
    entrepôt agricole dit Le Cabanon
    Appellations :
    Le Cabanon
  • îlot Le-Pelletier-Fenouil-Puget
    îlot Le-Pelletier-Fenouil-Puget Marseille 16e arrondissement - quartier de l' Estaque-Gare - rue Le-Pelletier traverse Puget boulevard Fenouil - en ville - Cadastre : 1978 Estaque
    Historique :
    L'îlot est créé dans les années 1860-1880 par le percement du boulevard Fenouil et par la création Lantelme). La première construction est apparue en bord de route dans le dernier quart du 18e siècle de l'îlot, laissant des espaces libres sur l'alignement. Dix ans après, l'alignement sur la rue Le -Pelletier forme un continuum bâti à jusqu'à la maison initiale et continue sur le boulevard Fenouil. Puis dans les années 1880, l'alignement sur la rue Le-Pelletier est totalement construit tout comme sur l'alignement du boulevard Fenouil, en outre sont apparues quelques constructions sur la traverse Puget. Le animé par le nombreux charrois liés au transport des tuiles. La clôture de l'îlot dans les années 1880 remplissage de cet îlot sont diverses : la famille Fenouil vend des parcelles nues. Sur la rue Le-Pelletier gendre Louis-Sylvestre Sacoman, mais aussi le neveu Joseph Mitre, tous charretiers), qui vend des
    Description :
    Délimité par la rue Le-Pelletier, le boulevard Fenouil et la traverse Puget, cet îlot a une forme rue Le-Pelletier dont la partie centrale est occupée par des immeuble à logements et des maisons d'un étage sur rez-de-chaussée. Se trouve aussi un bâtiment à un seul niveau. L'alignement sur le boulevard passages sous maisons à partir de la rue Le-Pelletier, de passages ouverts pour desservir la seconde ligne le long du boulevard Fenouil, enfin, série de petits bâtiments relevant d'un même fond en lisière de la traverse Puget. La partie centrale de l'alignement sur la rue Le-Pelletier est constitué de
    Localisation :
    Marseille 16e arrondissement - quartier de l' Estaque-Gare - rue Le-Pelletier traverse Puget
    Titre courant :
    îlot Le-Pelletier-Fenouil-Puget
    Appellations :
    îlot Le-Pelletier-Fenouil-Puget
    Texte libre :
    boulevard Fenouil est lotie selon un tracé régulier quant à la profondeur des parcelles, le reste de l'îlot est découpé au gré des héritages et sans doute des modifications d'usage d'espace, alors que le
  • tableau : le Panier d'Isabelle, la Bouquetière
    tableau : le Panier d'Isabelle, la Bouquetière Castellane
    Inscriptions & marques :
    Dominique Rozier (en bas à droite) / Dominique ROZIER / Le Panier d'Isabelle / La Bouquetière (sur un cartel fixé sur le cadre)
    Historique :
    en dépôt au Musée municipal de Castellane par arrêté du 7 mai 1884. Ce musée n'ayant jamais vu le jour, le tableau est aujourd'hui conservé à la mairie.
    Matériaux :
    toile support en un seul
    Référence documentaire :
    Arrêté du 7 mai 1884 : attribution du tableau à titre de dépôt au Musée de Castellane. Le Tableau était enregistré sous le numéro 523 à l'Inventaire du dépôt des marbres. Dossier de demandes et
    Description :
    Toile en un seul vertical avec une préparation blanche et une couche picturale d'épaisseur
    Titre courant :
    tableau : le Panier d'Isabelle, la Bouquetière
  • treuil à roue dit le tour
    treuil à roue dit le tour
    Description :
    Treuil placé sur le deuxième plan de la grange utilisé pour hisser les ballots de foin ou de paille
    Titre courant :
    treuil à roue dit le tour
    États conservations :
    Treuil démonté à l'occasion d'une exposition sur le pain.
    Appellations :
    le tour
  • pont sur le ravin de Chambières
    pont sur le ravin de Chambières Vergons - le Taillé - R.N. 202 - isolé - Cadastre : 1989 A non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Le pont sur le ravin de Chambières a été construit dans le cadre d'un important chantier d'amélioration de l'actuelle route nationale 202, autrefois route nationale 207. Le projet a été défini en 1874 -1875 par Tourniaire, et le pont construit peu après par l'entreprise de Joseph Gibert. Les parapets , le tracé de la route a été modifié et le pont déclassé.
    Référence documentaire :
    Construction entre le col de Toutes-Aures et le ravin de Fouent-du-Tuve. Devis spécial du pont à construire sur le ravin de Chambières, signé par Tourniaire, 25 mars 1874. Archives départementales des Alpes Construction entre le col de Toutes-Aures et le ravin de Fouent-du-Tuve. Dessins du pont sur le
    Description :
    Le pont est construit dans un grand virage, au-dessus du ravin de Chambières. Il est constitué
    Localisation :
    Vergons - le Taillé - R.N. 202 - isolé - Cadastre : 1989 A non cadastré ; domaine public
    Titre courant :
    pont sur le ravin de Chambières
    Appellations :
    pont sur le ravin de Chambières
    Illustration :
    Dessins du pont sur le ravin de Chambières- Elévation aval. IVR93_20080401207NUC1A Dessins du pont sur le ravin de Chambières - Coupe transversale. IVR93_20080401208NUC1A Dessins du pont sur le ravin de Chambières - Coupe longitudinale. IVR93_20080401209NUC1A
  • pont sur le ravin de Pré-Menu
    pont sur le ravin de Pré-Menu Chaudon-Norante - près des Vignes - R.D. 20 - isolé - Cadastre : 1986 G non cadastré ; domaine public
    Historique :
    (témoignage oral) et le tablier de la partie construite dans les années trente a été repris dans le dernier
    Précision dénomination :
    pont sur le ravin de Pré-Menu
    Description :
    équarris parfaitement assisés, tandis que le tablier est constituée d'une dalle en béton soutenue par trois
    Titre courant :
    pont sur le ravin de Pré-Menu
  • tableau, cadre : Le Baptême du Christ
    tableau, cadre : Le Baptême du Christ Névache - Ville-Basse - en écart
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre
    Représentations :
    Représente le Baptême du Christ en présence de deux anges. Baptême du Christ ; ange
    Titre courant :
    tableau, cadre : Le Baptême du Christ
  • tableau : Le Sommeil de l'Enfant Jésus, cadre
    tableau : Le Sommeil de l'Enfant Jésus, cadre Sausses
    Historique :
    Copie d'un tableau de la première moitié du 16e siècle intitulé "Le sommeil de l'Enfant Jésus, ou la Vierge tenant l'enfant endormi, accompagnée de trois anges", oeuvre réalisée par le peintre italien Bernardino Luini et conservée au musée du Louvre. La copie est commandée par l'Etat le 15 novembre 1871 à Mathilde Haour et attribuée à l'église de Sausses par arrêté du 3 juillet 1873. Le tableau
    Référence documentaire :
    Le 20 août 1869, le sous-préfet de l'arrondissement de Castellane écrit au préfet en lui joignant demandé "... un tableau pour décorer le maître-autel de l'église" et s'engage à payer les frais de transport, d'emballage. Lettre du sous-préfet au préfet concernant une demande de tableau pour le maître tableau. Dossier d'attribution d'un tableau à l'église de Sausses par le Ministère de l'Instruction , informe le Préfet que la copie du tableau de Luini, Le Sommeil de l'Enfant Jésus, a été accordée pour la
    Représentations :
    La Vierge tient l'enfant Jésus endormi dans ses bras. Elle s'apprête à le coucher sur un drap blanc
    Titre courant :
    tableau : Le Sommeil de l'Enfant Jésus, cadre
  • groupe sculpté : saint Georges terrassant le dragon
    groupe sculpté : saint Georges terrassant le dragon Conségudes - près des Mélières - isolé
    Titre courant :
    groupe sculpté : saint Georges terrassant le dragon
  • râteau agricole (râteau de couvreur à peigner le chanvre)
    râteau agricole (râteau de couvreur à peigner le chanvre)
    Précision dénomination :
    râteau de couvreur à peigner le chanvre
    Description :
    Râteau à manche court à 10 longues dents en bois. Assemblage à tenon et mortaise entre le manche et
    Titre courant :
    râteau agricole (râteau de couvreur à peigner le chanvre)
  • pièce de tissu : L'Enfant Jésus régnant sur le monde
    pièce de tissu : L'Enfant Jésus régnant sur le monde Briançon - le Chabas - en écart
    Représentations :
    L'Enfant Jésus bénissant, debout sur un globe, le serpent à ses pieds, et tenant une bannière
    Localisation :
    Briançon - le Chabas - en écart
    Titre courant :
    pièce de tissu : L'Enfant Jésus régnant sur le monde
  • ensemble de 3 verrières : Le Sacré-Coeur, Saint-Honorat, L'Assomption
    ensemble de 3 verrières : Le Sacré-Coeur, Saint-Honorat, L'Assomption Clumanc - Saint-Honorat
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution sur l'oeuvre
    Représentations :
    Le Sacré-Coeur et saint Honorat sont entourés d'une bordure identique à quadrilobes et fleurs
    Titre courant :
    ensemble de 3 verrières : Le Sacré-Coeur, Saint-Honorat, L'Assomption
  • ensemble de 2 tableaux (en pendant) : Saint Pierre apôtre, saint Jean Baptiste et saint Paul de Tarse, l'Annonciation, le Calvaire, dix saints ; Le Christ ressuscité, l'Eglise, la Synagogue, Dieu le père, dix saints
    ensemble de 2 tableaux (en pendant) : Saint Pierre apôtre, saint Jean Baptiste et saint Paul de Tarse, l'Annonciation, le Calvaire, dix saints ; Le Christ ressuscité, l'Eglise, la Synagogue, Dieu le père, dix saints La Turbie - place de l' Eglise
    Inscriptions & marques :
    sur le tableau de gauche, au-dessus des trois saints : S. PETRE ORA / S. JOANNES BAPTISTA / S . PAULE ORA. Sur le tableau de droite, au-dessus des trois figures : SPONSA CHRISTI / SYNAGOGA. Les noms
    Historique :
    Le tableau représentant les trois saints daterait de 1613, l'autre a été réalisé au 19e siècle pour
    Représentations :
    Dieu le père, symbole : Saint Esprit colombe rayons lumineux supérieurs, deux grands vases de fleurs. Sur le tableau de gauche : saint Pierre apôtre, saint Jean Baptiste représentation du Calvaire. Sur le tableau de droite : Le Christ ressuscité entre l'Eglise et la Synagogue ; au -dessus Dieu le père, la colombe du Saint-Esprit
    Titre courant :
    Tarse, l'Annonciation, le Calvaire, dix saints ; Le Christ ressuscité, l'Eglise, la Synagogue, Dieu le
  • petit pont est sur le canal Saint-Sébastien, dit pont Saint-Sébastien
    petit pont est sur le canal Saint-Sébastien, dit pont Saint-Sébastien Martigues - l' Ile - rue de la République place de la Libération - en ville - Cadastre : 2008 AC, AD non cadastré domaine public
    Historique :
    de Galliffet qui l’'a construit et doit l’'entretenir. En octobre 1839, le pont étant en mauvais état , sa reconstruction est ordonnée par le préfet et effectuée en 1846 par l’'entrepreneur Gros. D’après
    Précision dénomination :
    dit le petit pont
    Description :
    Le pont Saint-Sébastien franchit le canal du même nom au niveau de l’'axe transversal du quartier chaussée routière à une voie de circulation et le trottoir côté Caronte, le tout cerné par des garde-corps métalliques (un des garde-corps est commun avec le passage piétonnier). Le platelage de ce dernier est en béton. Un escalier droit permet d’'accéder au pont depuis le quai en rive nord, côté étang de Berre.
    Titre courant :
    petit pont est sur le canal Saint-Sébastien, dit pont Saint-Sébastien
    Texte libre :
    Saint-Sébastien''. Il s´agit d´un pont fixe. Le document, un procès-verbal qui sert aux habitants à ''fragiles et mal entretenus'' (MAISONNEUVE, DEL BALDO, ENTRESSANGLE, p. 29). D´après le descriptif donnant , 2S 10/3). Le 25 octobre 1839, les habitants de Martigues signent une pétition au sujet du pont de Caronte dit de Saint-Sébastien, qui est en mauvais état et sur le point de s´écrouler. Les voussoirs , culées et murs de tête de ce pont sont très dégradés. Ce pont et le canal ont été construits par le ´aspect de l´ouvrage à cette date (ibidem). Le préfet propose que le pont soit d´abord étayé puis reconstruit aux frais des propriétaires du canal. Un projet de mise en place de cintres pour le soutenir est resté sans suite. Le nouveau pont projeté en 1840 doit être construit sur les anciennes culées avec des soumis le 15 janvier 1845. La soumission est remportée par le sieur Gros qui reçoit, le 17 septembre 1846 , un paiement de 5.500 F pour la reconstruction du pont Saint-Sébastien. Le financement a été effectué
    Illustration :
    Chaussée depuis le sud. IVR93_20121301892NUC2A
  • ex-voto, tableau : Chute d'un garçon tombant dans le lit du Paillon, Dominique Grainda
    ex-voto, tableau : Chute d'un garçon tombant dans le lit du Paillon, Dominique Grainda La Trinité - Laghet
    Inscriptions & marques :
    Transcription : DOMINIQUE GRAINDA LE 24 JUIN A 7 HEURES AU BOULEVARD DU PONT VIEUX, MALHEUREUSEMENT
    Représentations :
    , pour certains indifférents au fait divers qui se déroule : l'enfant tombe du parapet dans le lit du ; Enfant Jésus porté sur le bras gauche.
    Titre courant :
    ex-voto, tableau : Chute d'un garçon tombant dans le lit du Paillon, Dominique Grainda
1 2 3 4 43 Suivant