Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 13 sur 13 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • écoles
    écoles Marseille 16e arrondissement - L'Estaque
    Historique :
    , de nouvelles classes, de réfectoires, d'aménagement des cours. (L'architecte Huot dessine en 1897 le étant architecte d'opération en 1958. Un LEP privé, situé dans le parc de la bastide Désiré Michel est reconstruit en 1993 par Didier Brindazzi, architecte et en 1998 par l'agence Eisenlhor et Siam.
    Référence documentaire :
    l'architecte de la ville,1919. Archives communales, Marseille : 83 M dossier 15 agrandissement de la cour de l'école des filles.. Espérandieu Henri (architecte). Archives départementales des
    Auteur :
    [architecte] Huot Joseph [architecte] Pègues [architecte] Egger René [architecte] Ciliberti [architecte] Brindazzi Didier [architecte] Eisenlhor et Siam
    Illustration :
    l'école des filles. Plan du 21 mars 1873, signé Henri Esperandieu architecte. IVR93_20111300082NUC1A -Pouillon, construite en 1958 par René Egger, architecte et Ciliberti, architecte d'opération Brindazzi, architecte) et 1998 (Agences Eisenlhor et Siam). 310 Rue Rabelais (Section E parc 179
  • Eglise de pèlerinage et couvent de carmes déchaussés actuellement église de pèlerinage et couvent de bénédictines Notre-Dame de Laghet
    Eglise de pèlerinage et couvent de carmes déchaussés actuellement église de pèlerinage et couvent de bénédictines Notre-Dame de Laghet La Trinité - Laghet - route de Laghet - isolé - Cadastre : 1872 C6 893 2017 AR 2
    Historique :
    , évêque de Nice qui commandite sans doute l'architecte Jean-André Guibert. Dans le 4e quart du 17e siècle
    Auteur :
    [architecte] Guibert Jean-André
    Texte libre :
    commanditaire et par le même architecte, Jean-André Guibert. Elle est alors, et demeure, le noyau de l'ensemble
  • église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Barrême - place François-Béraud - en village - Cadastre : 1980 H 157, 158, 159
    Historique :
    Edifice construit de 1870 à 1877, sur les plans des architectes dicésains Raymond et Lutton, par
    Référence documentaire :
    l'architecte diocésain : l'église est insuffisante pour la population, elle est insalubre, elle a de nombreuses reconstruction de l'église paroissiale de Barrême, dressé par l'architecte M. Raymond, 2 juin 1868. Archives devis [de l'église paroissiale de Barrême] dressés par l'architecte M. Raymond, sauf en ce qui concerne Les plans et devis du clocher en question ont été dressés par l'architecte M. Lutton. Délibération construction de l'église de Barrême a été dressé le 5 février 1877 par l'architecte M. Lutton. Archives
    Auteur :
    [architecte] Raymond [architecte] Lutton
    Texte libre :
    1868, l'architecte diocésain Raymond, relayé quelques mois plus tard par son successeur Lutton, fournit
  • Église paroissiale Saint-Pierre du Cros-de-Cagnes
    Église paroissiale Saint-Pierre du Cros-de-Cagnes Cagnes-sur-Mer - rue Lagrange Léo - Cadastre : 2015 BC 179
    Historique :
    construit à partir de 1900 par l'architecte niçois Jean-Baptiste Pachiaudi. L'église est rénovée en 2007.
    Auteur :
    [architecte] Pachiaudi Jean-Baptiste
  • église paroissiale Saint-Clément, chapelle de pénitents
    église paroissiale Saint-Clément, chapelle de pénitents Saint-Clément-sur-Durance - en village - Cadastre : 1832 C2 698 1943 C2 850
    Historique :
    la sacristie, de plan carré cette fois-ci, au nord du sanctuaire. En 1851 l'architecte du département
    Référence documentaire :
    Eglise de Saint-Clément. Plan général, coupe / Encre sur papier calque par Goulain (architecte Goulain (architecte départemental), 1851 (?). éch. 0,01. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap , élévation, coupe, coupe diagonale / Dessin à la plume, par GOULAIN (architecte départemental), 30 octobre
    Auteur :
    [architecte] Goulain
    Texte libre :
    envisage le prolongement de l'église. Un troisième projet est présenté par l'architecte du département , devis descriptif et estimatif). En 1852, l'architecte justifie son projet de reconstruire l'église dans même année, l'architecte s'était déjà plaint auprès du préfet de ce que depuis deux hivers consécutifs exposée à toutes les intempéries et se trouve menacée. Au dire de l'architecte, cette situation est dû à
  • hôtels de voyageurs
    hôtels de voyageurs Hyères - en ville
    Historique :
    Nombre d'hôtels repérés par époques : avant 1880 : 7 ; 1880 à 1919 : 5. Architectes : Gasquet (1865
  • bergerie dite La Favouillane
    bergerie dite La Favouillane Port-Saint-Louis-du-Rhône - le Radeau - C.D. 35 - en écart - Cadastre : 1982 A1 36
    Référence documentaire :
    Plan du territoire de Plan-de-Bourg. Réalisé par Guillaume Véran, architecte-voyer, 1851. Archives
  • maisons de villégiature
    maisons de villégiature
    Référence documentaire :
    Saint-Jean (Alpes-Maritimes) - Villa Fiorentina - G. MESSIAH (architecte D.P.L.G). [Vue d'ensemble Petite maison de campagne - cap Ferrat - G.Messiah Architecte D.P.L.G. [Plan du rez-de-chaussée
    Texte libre :
    édifices majeurs tels que la villa La Léopolda reconstruite par l'architecte américain Ogden Codman, ou la villa Saint Second (Villefranche-sur-Mer), la villa Brazilia conçue par l'architecte Oscar Niemeyer, la villa Les Trois Caps construite par l'architecte Luc Svetchine, la villa Baïa dei Fiori (ancienne villa le vocabulaire néo- régionaliste élaboré par les architectes (fig. 2-6, 103, 105-108). Éléments architectes A partir du quatrième quart du 19e siècle, l'urbanisation du canton liée au phénomène de la villégiature, entraîne l'émergence d'architectes régionaux et la venue d'architectes français ou étrangers , sollicités par une clientèle fortunée et cosmopolite. Les architectes régionaux : Joseph Bovis, installé à Beaulieu-sur-Mer, apparaît comme l'architecte le plus prolifique sur sa commune, entre le 4ème quart du 19e d'archives constitué par son agence d'architecte et par l'agence immobilière qu'il dirigeait en parallèle. A , et italienne. En 1901, l'architecte niçois, Charles Dalmas, construit deux villas au Cap-Ferrat dans
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Historique :
    siècle, c'est l'architecte de la ville de Toulon Antoine Sauvaire qui dirige le chantier à partir de 1773
    Auteur :
    [architecte] Sauvaire Antoine
    Texte libre :
    d’experts, composée de deux architectes, deux ingénieurs et deux maçons plâtriers, sous l’autorité morale créé « pour la commodité du port de ladicte ville " . Le sieur Herculles n’est autre que l’architecte et le nouvel arsenal. En 1667, Arnoul avait sollicité Pierre Puget, actif et réputé comme architecte
  • parfumerie Bertrand Frères, actuellement immeuble à logement
    parfumerie Bertrand Frères, actuellement immeuble à logement Grasse - quartier Font-Laugière - 6 avenue Font-Laugière - en ville - Cadastre : 1809 E 287 à 293, 337 à 342 2006 BI 70
    Historique :
    1920, avec la construction, sans doute par l'architecte grassois Léon Le Bel, d'une nouvelle chaufferie
  • jardin public Albert 1er
    jardin public Albert 1er Nice - Médecin - place Masséna rue de Verdun avenue des Phocéens avenue Gustave V promenade des Anglais - en ville - Cadastre : 2017 KT 0079
    Historique :
    par l'architecte de la ville en 1835. En 1851, ce dernier établit la liste des espèces à planter dans
  • séminaire actuellement maison
    séminaire actuellement maison Senez - Grand'Rue - en village - Cadastre : 1811 E 193 1986 E 76
    Texte libre :
    . Faute de document (prix-fait, quittance), son architecte demeure inconnu. Monseigneur Duchaine en est
  • quartier de l'Estaque-Gare
    quartier de l'Estaque-Gare Marseille 16e arrondissement - quartier de l' Estaque-Gare - rue Le-Pelletier boulevard Fenouil - en ville - Cadastre : 1978 Estaque D 1978 Estaque E 1978 Estaque H
    Texte libre :
    à l'architecte Martin Boet, elle est vendue à Joseph Roux en 1895 et rejoint en 1901 la Société
1