Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fort Malbousquet
    fort Malbousquet Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    atlas militaire de Toulon : « …redoute en pierres sèches commencée en 1770 qu’on eut quelque crainte de
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
  • fort de la Croix des Signaux
    fort de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Tournadre Jean-Joseph-Amable [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Graillet [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Pingault [ingénieur militaire] Ramet
  • fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles
    fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles Hyères - Ile de Porquerolles - en écart - Cadastre : 1983 J1 1254
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Appellations :
    des ouvrages militaires des îles d'Hyères
    Texte libre :
    ingénieur militaire (Bonnefons ?) - dans le tome 2 de la Topographie du Var (publiée par Caron dans compte fait qu'un château, et le seul édifice militaire occupé en permanence dans l'île. Les so1dats sont , créneaux de fusillade. La tour est la seule partie ayant conservé un décor spécifiquement militaire
  • fort des Têtes
    fort des Têtes Briançon - Fort des Trois Têtes - isolé - Cadastre : 1975 B 1190
    Historique :
    bombardé, sauf en juin 1940. Il présente en véritable ensemble d'urbanisme militaire, bien qu'une partie
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Fort des Têtes. Caserne cotée B. [Elévation Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] / Dessin Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers]. / Dessin, 1828. Service de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. Défense, Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires, feuille 2.
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tardif [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    fait construire, aux Têtes, par main-d’œuvre militaire, un camp retranché, avec fossé et retranchement en terre et pierres sèches dessinant grosso modo un polygone convexe implanté à la crête militaire fort et de son grand ensemble d'urbanisme militaire - resté d'ailleurs inachevé - est aussi la en logements militaires, hôpital, arsenal, etc. introuvables dans l'agglomération existante, compte sépare la ville du fort : c'est de ce côté qu'a été aménagée la route militaire qui, partant du saillant mamelons rocheux (d'où le nom des « Trois Têtes ») qu'Il a fallu raser pour asseoir la «ville» militaire et de la nature du terrain, les ingénieurs militaires ont réalisé un système bastionné à peu près impossible. Par ailleurs, implanté grosso modo à la crête militaire des pentes descendant vers la Durance maçonnerie établi en tracé partie bastionné, partie tenaillé, et que traverse la route militaire de Briançon
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. Casemates 0. [Elévation, plan et coupe] 1826 Atlas des bâtiments militaires. Fort des Têtes. [Bâtiments divers] 1828 IVR93_19930500390XAB Durance, le pont d'Asfeld et la route militaire. IVR93_19860500807X
  • fort Saint-Elme
    fort Saint-Elme Saint-Mandrier-sur-Mer - Saint-Elme (hauteur)
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    bastionné très homogène représentatif de l'architecture militaire de la décennie 1840, bien représentée par
    Référence documentaire :
    , feuille d'atlas des bâtiments militaires n° 63. la Défense, Vincennes : EG Nice Toulon, art. 2 / 8915, feuille d'atlas des bâtiments militaires n° 25.
    Texte libre :
    Portugal, et rétrogradé gouverneur militaire à Marseille. Établi à la hâte et l'économie par les colonels du terrain militaire, conformément aux exigences du comité. Par ailleurs, des changements de détail
  • fort de la Vigie
    fort de la Vigie Hyères - Ile de Port-Cros - 1er fort - isolé - Cadastre : 1983 J4 1233
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    au centre. L'ouvrage, resté dans le domaine militaire, est toujours utilisé comme base de mesures du : ouvrage plus curieux qu'intéressant du point de vue de 1'architecture militaire. Pourrait constituer une
  • fort de Port Man
    fort de Port Man Hyères - Ile de Port-Cros - 3e fort - isolé - Cadastre : 1983 J4 347
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
1