Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • mont-de-piété puis banque dite Caisse d’Épargne actuellement bourse du travail, établissement de bains et piscine dits Bains-douches et piscine de la Caisse d’Épargne
    mont-de-piété puis banque dite Caisse d’Épargne actuellement bourse du travail, établissement de bains et piscine dits Bains-douches et piscine de la Caisse d’Épargne Carpentras - Mont-de-Piété - en ville
    Historique :
    elle de construire un établissement publics de bains-douches et une piscine. L'architecte nîmois Jean
    Référence documentaire :
    CAILLET, R. Centenaire de la Caisse d’Épargne de Carpentras, 1837-1937. Carpentras, 1938.
    Auteur :
    [architecte] Christol Jean
    Texte libre :
    établissement public de bains-douches-piscine. L'architecte nîmois Jean Christol fut chargé de fournir un avant
  • Synagogue
    Synagogue Carpentras - 15 place Maurice-Charretier - en ville
    Historique :
    reconstruction, des emprunts sont lancés mais elle n'est achevée que peu avant la Révolution ; l'architecte local
    Auteur :
    [architecte] Allemand d' Antoine
    Texte libre :
    laquelle est traditionnellement associé le nom de l'architecte local d'Allemand (aucun texte ne confirme
  • boulangerie des pains azymes et second fournil
    boulangerie des pains azymes et second fournil Carpentras - Hôtel-de-Ville - en ville - Cadastre : 1834 K 1828 1983 CE 681
    Auteur :
    [architecte] Allemand d' Antoine
  • ancienne boulangerie et fournil
    ancienne boulangerie et fournil Carpentras - Hôtel-de-Ville - en ville - Cadastre : 1834 K 1828 1983 CE 681
    Auteur :
    [architecte] Allemand d' Antoine
  • cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Senez - place de l' Eglise - en village - Cadastre : 1811 E 107 1986 AB 129
    Historique :
    (de 1837 à 1840) dirigés par l'architecte Rossi, sont confiés à l'entrepreneur Honoré Dufresne et des angles de l'édifice. En 1913, l'architecte Senés propose des travaux dont seule une tranche sera exécutée. Elle concerne la façade et les contreforts. Le 8 février 1922, l'architecte Guéritte achevés qu'en 1930. En 1960-1961, Jean Saunier, architecte en chef des Monuments Historiques, fait
    Référence documentaire :
    prévenir de plus grands désastres. Les travaux furent dirigés par l'architecte Rossi et exécutés dans le 1955/12/30. Devis portant sur des travaux de toiture. 1956/02/01. Lettre de l'Architecte en chef
    Auteur :
    [architecte] Rossi [architecte] Senés [architecte] Guéritte [architecte] Saunier Jean [architecte] Flavigny Francesco
    Annexe :
    lézardes » assez graves ». En 1912, l’architecte Senès propose un devis en quatre chapitres, dont un seul furent ajournés. 18 février 1922 : l’architecte Guéritte présente un nouveau devis d’un montant de 92 Saunier, architecte en chef des Monuments Historiques, fait remplacer la charpente de bois par une
  • église paroissiale Saint-Clément, chapelle de pénitents
    église paroissiale Saint-Clément, chapelle de pénitents Saint-Clément-sur-Durance - en village - Cadastre : 1832 C2 698 1943 C2 850
    Historique :
    la sacristie, de plan carré cette fois-ci, au nord du sanctuaire. En 1851 l'architecte du département
    Référence documentaire :
    Eglise de Saint-Clément. Plan général, coupe / Encre sur papier calque par Goulain (architecte Goulain (architecte départemental), 1851 (?). éch. 0,01. Archives départementales des Hautes-Alpes, Gap , élévation, coupe, coupe diagonale / Dessin à la plume, par GOULAIN (architecte départemental), 30 octobre
    Auteur :
    [architecte] Goulain
    Texte libre :
    envisage le prolongement de l'église. Un troisième projet est présenté par l'architecte du département , devis descriptif et estimatif). En 1852, l'architecte justifie son projet de reconstruire l'église dans même année, l'architecte s'était déjà plaint auprès du préfet de ce que depuis deux hivers consécutifs exposée à toutes les intempéries et se trouve menacée. Au dire de l'architecte, cette situation est dû à
  • pont de la reine Jeanne (ou pont de Saint-Benoît)
    pont de la reine Jeanne (ou pont de Saint-Benoît) Saint-Benoît - près du Plan - Route nationale 202 - isolé - Cadastre : 1830 B non cadastré ; domaine public 1830 C non cadastré ; domaine public 1990 B non cadastré ; domaine public 1990 C non cadastré ; domaine public
    Historique :
    moutons allant en estive. En 1727 fut dressé par Georges Vallon, architecte des États de Provence, un l'entreprise de Sisteron L. Mapelle sous la direction de l'architecte J.P. Ehruan. Le nom de la reine Jeanne
    Référence documentaire :
    Rapport des consuls et de l'architecte Vallon sur les mesures à mettre en place pour l'entretien et
    Auteur :
    [architecte de la province] Vallon Georges
    Annexe :
    avec l’architecte de la province pour dresser raport de la necessité et utilité dud. pont et comme la . Vallon Architecte de la province [Ajout dans la marge : ] collationné le 26 fevrier 1728 Douze sols
  • église paroissiale puis chapelle Notre-Dame-de-Valvert
    église paroissiale puis chapelle Notre-Dame-de-Valvert Vergons - Notre-Dame - isolé - Cadastre : 1830 A3 736, 737, 738 1989 A3 376, 377
    Historique :
    un projet dressé par l'architecte M. Duperron. Pourtant, ce projet a été abandonné jusqu'en juillet
    Auteur :
    [architecte départemental] Duperron Félix
    Annexe :
    l'architecte M. Duperron. 28/12/1927. - Délibération du conseil municipal de Vergons adoptant le projet dressé par M. Duperron, architecte, pour l'agrandissement du cimetière. Le projet en question avait été
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Lou Pantaï
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Lou Pantaï Sainte-Maxime - la Batterie orientale - 28 boulevard Beau Site - Cadastre : 2012 AD 1260
    Historique :
    La villa Lou Pantaï a été construite en 1925 par l'architecte René Darde et l'entrepreneur de
    Auteur :
    [architecte] Darde René
  • hôtels puis usine de chapellerie et hôtel
    hôtels puis usine de chapellerie et hôtel Carpentras - 29 rue Serpentine - en ville - Cadastre : 1834 K 1256 à 1259 1983 CE 533
    Historique :
    hôtels a abrité au milieu du 19e siècle une fabrique de chapeaux (plan de 1860 de l'architecte de la
    Référence documentaire :
    [Carpentras. Hôtel. Plan dressé par l'architecte de la ville le 15 mars 1860 avec emplacement de
    Illustration :
    [Plan dressé par l'architecte de la ville le 15 mars 1860 avec emplacement de l'atelier de
  • maison dite Lou Vieï
    maison dite Lou Vieï Cannes - 10 bis Ancien Chemin de Vallauris - en ville - Cadastre : 1981 DK 144
    Historique :
    dans l'hiver 1937-1938. C'est probablement pour les accueillir qu'Herman Rogers demande à l'architecte 1947 et de décoration intérieure en 1950. Le propriétaire actuel M. Loridan a fait appel à l'architecte cannois Pierre Fauroux et à l'architecte parisien Christian de Porzamparc pour des projets de rénovation
    Référence documentaire :
    Pierre Fauroux architecte. Barry Dierks. / D'après photo Pierre Fauroux architecte. Fauroux architecte.
    Auteur :
    [architecte] Dierks Barry [architecte] Fauroux Pierre [architecte] Porzamparc Christian de
  • chapelle Notre-Dame-du-Roc
    chapelle Notre-Dame-du-Roc Castellane - le Roc - isolé - Cadastre : 1826 B 4 ; 2008 AB 577
    Historique :
    ruine en 1703. Sa reconstruction fut décidée. C'est Joseph Feraud, membre d'une lignée d'architectes
    Auteur :
    [architecte] Féraud Joseph
    Texte libre :
    d’une lignée d’architectes connus de Castellane, qui était chargé de la reconstruction. L’abbé Ferraud
  • Château Fort, Château Saint-Elzéar
    Château Fort, Château Saint-Elzéar Ansouis - en village - Cadastre : 1934 E 95 1836 E 123
    Auteur :
    [architecte] Lombard Jean
    Texte libre :
    vestibule Qa, dont la position latérale participait à l'effet de surprise voulu par l'architecte. La
  • évêché, puis palais de justice
    évêché, puis palais de justice Carpentras - Charles-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1834 K 1674 1983 CE 620
    Historique :
    de l'architecte avignonnais François Royers de la Valfenière. La construction paraît s'être déroulée maître-maçon de Cavaillon, Bernard Moureau, déjà associé à cet architecte en 1639 à l'hôtel de Simiane à
    Auteur :
    [architecte] Royers de la Valfenière François
    Texte libre :
    les plans de l'architecte avignonnais François Royers de la Valfenière. La construction paraît s'être lequel l'architecte traite en mai 1647 pour la charpente. Pour ce qui est des décors, on attribue à
  • hôtel de Laroque actuellement hôtel de ville
    hôtel de Laroque actuellement hôtel de ville Carpentras - Hôtel-de-Ville - en ville - Cadastre : 1834 K 1864 1983 CE 679
    Historique :
    architecte marseillais, Frédéric Lombard. Délaissant cet ambitieux programme, la municipalité préféra moderniser le vieil hôtel de Laroque. Deux plans de l'architecte de la ville Lopis pour le dégagement du
    Référence documentaire :
    Démolition de l'Isle 6 pour l'isolement de la mairie. [Plan]. Dessin, 1886. Lopis (architecte de la Projet de modification du plan général de la ville. Dessin, 1888, par Lopis (architecte de la ville
    Texte libre :
    reconstruction de la mairie en d'autres lieux revenait à un architecte marseillais, Frédéric Lombard. Délaissant l'architecte de la ville Lopis pour le dégagement du bâtiment communal, et datés de 1886 et 1888, sont reconstruction partielle de l'édifice. L'architecte responsable de ces travaux nous est à ce jour inconnu
  • maison de villégiature (villa balnéaire) dite Fort Thaon
    maison de villégiature (villa balnéaire) dite Fort Thaon Nice - Mont-Boron - 10 avenue banco - Cadastre : 2019 IZ 0305
    Description :
    bâtiments de campagne destinés à la résidence d'été. L'agrandissement et surélévation de 1938 (architecte
    Illustration :
    Extrait du permis de 1943 pour l'extension de la Buanderie realisé par l'architecte Honoré Aubert
  • viaduc routier de Pont-Saint-Esprit dit ancien pont du Saint-Esprit
    viaduc routier de Pont-Saint-Esprit dit ancien pont du Saint-Esprit Lamotte-du-Rhône - le Bout du Pont - R.D. 994 - en ville - Cadastre : 2008 AY, BH non cadastré domaine public
    Auteur :
    [architecte] Martin Emile
  • parfumerie Bernard Escoffier, puis distillerie, actuellement immeuble à logements
    parfumerie Bernard Escoffier, puis distillerie, actuellement immeuble à logements Grasse - quartier de la Roque quartier Font Laugière - 1 traverse Font-Laugière - en ville - Cadastre : 1809 E 230, 231 2006 BI 39, 41, 42
    Référence documentaire :
    Grasse. Plan d'ensemble. / Plan à l'encre sur papier, 0m005 par mètre, par A. Mayoud (architecte), 21/07 mètre, par A. Mayoud (architecte), 21/07/1910. Archives communales, Grasse : 05I2/01.
  • écart de Chasteuil
    écart de Chasteuil Castellane - Chasteuil - en écart - Cadastre : 1983 048ZB2
    Historique :
    siècle. En 1885, un deuxième projet est établi par Caire. Il sera modifié en 1903 par l'architecte
    Annexe :
    Le projet s'élevant à la somme de 6100 francs est dressé par l'architecte Caire le 30 avril 1885. Il est modifié par l'architecte Bourdellon à Castellane le 19 juin 1903. La maison d'école est projetée septembre 1883 par l'ingénieur Tourniaire (celui-ci se qualifie d'architecte dans la signature). Il a dressé architecte de la ville de Castellane. Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la rapport établi à Nice par l'architecte Médecin le 26 décembre 1913 est l'une des pièces du projet de , Digne-les-Bains : 1 O 91 Le rapport établi à Nice par l'architecte Médecin le 26 décembre 1913 est
  • maison
    maison Carpentras - 36 place du Docteur-Cavaillon - en ville - Cadastre : 1983 CE 734
    Texte libre :
    '0pération de curetage de l'îlot Cottier et sur l'emplacement duquel a été créée la place Roger Caillet
1 2 3 Suivant