Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 51 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale Saint-Chaffrey, Saint-Arnoul, chapelle
    église paroissiale Saint-Chaffrey, Saint-Arnoul, chapelle Saint-Chaffrey - la Villette - isolé - Cadastre : 1970 C 1556
    Historique :
    Actuellement chapelle isolée, sous le vocable de Saint-Arnoul, c'était à l'origine l'église paroissiale de Saint-Chaffrey. Une église sous le vocable de Saint-Chaffrey est mentionnée dans un acte de
    Référence documentaire :
    P. 13-16. MOYRAND-GATTEFOSSE, Françoise. Saint-Chaffrey. Approche historique et témoignages. Lyon
    Localisation :
    Saint-Chaffrey - la Villette - isolé - Cadastre : 1970 C 1556
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Chaffrey, Saint-Arnoul, chapelle
    Vocables :
    Saint-Chaffrey Saint-Arnoul
  • écart de Saint-Maurin
    écart de Saint-Maurin La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 2014 W1
    Historique :
    cartulaire de Saint-Victor mentionne l'existence d'une chapelle dédiée à saint Maurice. Au début du 13e
    Référence documentaire :
    BOSSY, Sarah. Deux lieux en devenir : le château de La Palud-sur-Verdon et le site de Saint-Maurin Les grottes. Situation. [Plan du site de Saint-Maurin, avec la localisation et l'appellation des le site de Saint-Maurin » / Sarah Bossy, Ecole d'Architecture de Marseille-Luminy, 1988, p. 80. P. 54 à 56 : Au débouché des gorges du Verdon, une cella dans les grottes de Saint-Maurin. CRU
    Canton :
    Moustiers-Sainte-Marie
    Statut :
    propriété publique (?) Le site de Saint-Maurin est propriété de la commune de La Palud-sur-Verdon
    Description :
    Le site de Saint-Maurin se trouve à l'entrée aval des gorges du Verdon, à environ 6,5 kilomètres au irrégulières en contrebas du site de Saint-Maurin, le plus grand étant le plus bas. Une quinzaine d'abris
    Localisation :
    La Palud-sur-Verdon - Saint-Maurin - - isolé - Cadastre : 1835 D1 2014 W1
    Titre courant :
    écart de Saint-Maurin
    Texte libre :
    Localisation et topographie Le site de Saint-Maurin se trouve à l'entrée aval des gorges du Verdon s'étagent de façon irrégulières en contrebas du site de Saint-Maurin, le plus grand étant le plus bas. Une . L'occupation du site Le site de Saint-Maurin est spectaculaire et d'accès malaisé, mais il est en même temps fait que jusqu'au 18e siècle, les habitants de La Palud venaient en pèlerinage à Saint-Maurin lors des communauté d'ermites dès le 5e siècle, probablement installée par saint Maxime, premier évêque de Riez et abbé de Lérins, ou son successeur. Ils divergent cependant sur son installation à Saint-Maurin ou à que les grottes de Saint-Maurin étaient habitées en 470, au moment du passage de saint Sidoine Apolinaire, "par une petite colonie des moines de Lérins que saint Maxime de Riez y avait transplantée en Saint-Maurice". Cette occupation à l'antiquité tardive et au premier Moyen Age semble avoir a été cartulaire de Saint-Victor recense la « cella Sancti Mauricii de Meiresca », marquant l'existence de la
    Illustration :
    Coupe sur le site de Saint Maurin IVR93_20160400053NUDA Les grottes. Situation. [Plan du site de Saint-Maurin, avec la localisation et l'appellation des Site de Saint-Maurin. Vue de situation prise du sud-est. IVR93_20150401932NUC2A Saint-Maurin. Vue de situation prise du sud-est. IVR93_20150401845NUC2A
  • collégiale Saint-Paul
    collégiale Saint-Paul Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 1983 A2 912
    Historique :
    Une charte de 1056 mentionne une église Saint-Paul qui n'a pas laissé de traces connues. Mais on l'église Saint-Louis en 1842.
    Précisions sur la protection :
    Eglise Saint-Paul, y compris son escalier d'accès : classement par arrêté du 12 juin 1992.
    Localisation :
    Hyères - 2 place Saint-Paul - en ville - Cadastre : 1983 A2 912
    Titre courant :
    collégiale Saint-Paul
    Vocables :
    saint Paul
    Texte libre :
    HISTORIQUE La première église connue sous le vocable de Saint-Paul est une église romane dont on époque, tout comme l'église paroissiale Saint-Pierre, Saint-Paul appartenait au Chapitre cathédral de Conversion de Saint-Paul. Le Chapitre de Saint-Paul se composait alors d'un prévôt, de six chanoines, de est agrandie par les soins de l'évêque Gilles de Seytres. Pendant la Révolution, Saint-Paul devient est rétabli jusqu'en 1842 où une ordonnance de Louis-Philippe dépouille Saint-Paul de son titre de paroisse au profit de Saint-Louis. DESCRIPTION L'église est construite au cœur même de la ville, bordée à l'est, par la Place Saint-Paul, au sud par la rue de la Croix, à l'ouest, par la rue Fénelon et au nord par la rue Saint Paul. Composition d'ensemble Cet édifice est formé de deux églises . Il est fondamental de noter que lors de sa construction, le chevet de l'église Saint-Paul a été identique à la porte méridionale de Saint-Blaise). Le portail roman a été obturé au XVIIe ou au XVIIIe
  • église paroissiale Saint-Laurent
    église paroissiale Saint-Laurent Marseille - Panier - Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 809 E 9
    Historique :
    L’'église Saint-Laurent est édifiée entre la fin du 12e et le début 13e siècle au cœur quartier Saint-Jean, quartier des pécheurs. La prud’homie des pécheur y dispose d'une chapelle. Le bâtiment est remanié au milieu du 17e siècle, lors de la construction du fort Saint-Jean. L'’abside est reconstruite
    Description :
    Construite sur la butte Saint-Laurent, l'église Saint-Laurent adopte un plan simple: une nef unique
    Localisation :
    Marseille - Panier - Saint-Laurent - en ville - Cadastre : 809 E 9
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Laurent
    Vocables :
    Saint-Laurent
    Illustration :
    Vue de l'église Saint-Laurent depuis le fort Saint-Jean. IVR93_20151300916NUC1A Eglise Saint-Laurent, façade et clocher. IVR93_20151300917NUC1A
  • Chapelle Saint-Laurent
    Chapelle Saint-Laurent Entrechaux - Saint-Laurent - isolé - Cadastre : 1835 D 1076 2016 D 547
    Référence documentaire :
    -Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1977.
    Description :
    La chapelle Saint-Laurent se trouve à environ un kilomètre à l’ouest du village d'Entrechaux, sur
    Localisation :
    Entrechaux - Saint-Laurent - isolé - Cadastre : 1835 D 1076 2016 D 547
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Laurent
    Vocables :
    Saint-Laurent
    Illustration :
    Choeur de la chapelle Saint-Laurent IVR93_20158402867NUC2A Chapelle Saint-Laurent IVR93_20158402871NUC2A Abside de la chapelle Saint-Laurent IVR93_20158402872NUC2A Porte murée sur le côté de la chapelle Saint-Laurent IVR93_20158402873NUC2A Façade de la chapelle Saint-Laurent IVR93_20158402875NUC2A
  • chapelle Saint-Jean-Baptiste
    chapelle Saint-Jean-Baptiste L'Argentière-la-Bessée - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1949 D3 1114
    Historique :
    L'église date du 12e siècle. Elle appartenait à une commanderie de chevaliers de Saint Jean de
    Référence documentaire :
    -Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1980, 434 p.
    Représentations :
    saint ; sujet: motifs végétaux, support: vitraux dans le choeur et sur le côté nord de l'abside ; sujet: saint
    Localisation :
    L'Argentière-la-Bessée - Saint-Jean - en écart - Cadastre : 1949 D3 1114
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Texte libre :
    . - Au fond de la nef, vitrail XIXe représentant saint Jean-Baptiste.
  • chapelle Saint-Etienne
    chapelle Saint-Etienne Castellane - Saint-Etienne - isolé - Cadastre : 1835 B 398 ; 1983 212B1 124
    Description :
    Saint-Etienne (altitude 1164 mètres), elle est orientée. La nef est de plan rectangulaire ; l'abside est
    Localisation :
    Castellane - Saint-Etienne - isolé - Cadastre : 1835 B 398 ; 1983 212B1 124
    Titre courant :
    chapelle Saint-Etienne
    Vocables :
    Saint-Etienne
    Illustration :
    Vue de la colline de Saint-Etienne, prise du sud-est. IVR93_20080400255NUC2A
  • chapelle Saint-Pierre
    chapelle Saint-Pierre Castellane - les Gorges - isolé - Cadastre : 1983 E3 non cadastré
    Historique :
    mais elle pourrait remonter au 12e siècle. Le vocable Saint-Pierre est transmis par la tradition orale
    Titre courant :
    chapelle Saint-Pierre
    Annexe :
    Patac de Provence découvert sur la site de la Chapelle Saint-Pierre de Castellane Lors du
    Vocables :
    Saint-Pierre
  • église paroissiale Saint-Pierre
    église paroissiale Saint-Pierre Mirabeau - en village - Cadastre : 1964 C 333 1837 C 283
    Historique :
    Église paroissiale mentionnée à partir de 1118, dépendant de l'abbaye de Saint-André-de-Villeneuve
    Référence documentaire :
    f° 152 v°, 156, 159 v°. Histoire de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon par dom
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Pierre
    Vocables :
    Saint-Pierre
    Texte libre :
    confirmant à l'abbaye de Saint- André-de-Villeneuve la possession, entre autres, des églises de Mirabeau chapelle Sainte-Madeleine, toutes deux propriété à cette époque du monastère de Villeneuve, les prieurés ruraux de Saint-Michel-de-Béjun et de Notre-Dame-de-l'Etang étant cités à part dans le même document . La en 1165 par l'Abbé de Saint-André avec l'archevêque et le chapitre d 'Aix et la pancarte d'Alexandre quelles circonstances, pour quelle raison, l'abbaye de Saint-André-de-Villeneuve céda l'église de Mirabeau 1264 : une liste des chanoines de Saint-Sauveur rédigée à cette date mentionne, pour la prébende de , l'église de Mirabeau apparait unie à celle de Beaumont - toutes deux ensemble paient pour la Saint-Luc, une quelques heures durant à Mirabeau, le temps de constater que l'église paroissiale Saint-Pierre est en bon sur l'église de Mirabeau. La dame, en effet, demande à être ensevelie dans l'église Saint-Pierre la clôture - et les confréries du Saint-Esprit et de Notre-Dame, dont les responsables (ouvriers
  • Église paroissiale Saint-Nicolas
    Église paroissiale Saint-Nicolas Pertuis - place Mirabeau - en ville - Cadastre : 2014 BV 1 472 1937 K1 274 1837 K 496
    Référence documentaire :
    paroissiale de Saint-Nicolas de Pertuis. Dans les minutes notariales de l'étude Barriol de Pertuis. 1603
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Nicolas
    Annexe :
    pour la construction de la sacristie de l'église Saint-Nicolas de Pertuis Archives départementales du savoir est de fere une secrestie sive chapelle à l'esglise de saint-Nicolas de ceste ville de Pertuis et l'authel de saint Crespin pour y antrer de la petite nau et du cousté dudit buis là où sera advisé par , prebstre, messire Pierre Dorgon relligieux de Saint-Pierre de Montmajour" du chœur de l'église Saint-Nicolas de Pertuis (Archives départementales du Vaucluse, 3E55/293, f°1160 Fondations de messes dans l'église Saint-Nicolas de Pertuis par Barthélémy Thomassin, moine de messes pour messire Balthelemi Thomassin religieux en l'esglize perrochiale de Saint-Nicolas de Pertuis ... Messire Barthelemy Thomassin, relligieux de l'ordre de Saint Benoict de l'esglise Saint Pierre de l'esglise perrochile saint Nicollas de ceste ville de Pertuis, présents, aceptants, estipullant pour le Castagnier, religieux Saint benoit de ladite esglise de Saint Pierre de Montmajour les Arlles demurants à la
    Vocables :
    Saint-Nicolas
  • Eglise paroissiale Saint-Mayeul
    Eglise paroissiale Saint-Mayeul Cipières - en village - Cadastre : 1841 C 194 1981 C 254
    Historique :
    Une église est mentionnée à partir de 1158 ; sa dédicace à Saint-Mayeul est attestée dans la 1ère
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Mayeul
    Vocables :
    Saint-Mayeul
  • chapelle Saint-Jean
    chapelle Saint-Jean Castellane - Romnès - isolé - Cadastre : 1834 B 51 ; 1983 0K 64
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jean
    Vocables :
    Saint-Jean
  • Eglise paroissiale Saint-Martin
    Eglise paroissiale Saint-Martin Ansouis - en village - Cadastre : 1934 E 107 1836 E 125
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Martin
    Vocables :
    Saint-Martin
  • Église paroissiale Saint-Jean-Apôtre dite Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Apôtre dite Saint-Jean-Baptiste Beaumont-de-Pertuis - place de la Colonne - en village - Cadastre : 2013 H1 134 1943 H1 134 1838 H1 162
    Historique :
    autorités ecclésiastiques, de Saint-Jean-Apôtre à Saint-Jean-Baptiste (au 20e siècle ?).
    Référence documentaire :
    f°86 v° (1511) Arrentement de la première des deux prébendes du prieuré Saint-Jean de Beaumont
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Apôtre dite Saint-Jean-Baptiste
    Appellations :
    Saint-Jean-Baptiste
    Annexe :
    feurent couper trois des plus gros de ceux que ledit sieur maire a au cartier de Saint-Laurens ; et, le pibles du ruiseau de Saint-Laurens, ausquels ledit sieur maire a donné deux livres en argent, pain et vin maison de George Ailhaud, la maison d'Antoine Pecoul, où estoit le Saint-Sacrement, partie de l'escuirie incomode pour l'administration du Saint-Sacrement aux malades et convalesens et pour les batèmes, le sieur et communauté designeroint une chambre dans le lieu pour y dire la messe et y reposer le Saint
    Vocables :
    Saint-Jean-Apôtre
    Texte libre :
    Saint-Jean, ne peut être fixée avec certitude. Elle est probablement contemporaine de la fondation du aux dernières années du 11e siècle (1092) : l'église Saint-Jean de Beaumont figure dès cette date comme siège d'un prieuré rattaché à la mense canoniale de Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence, appartenance ). Dès son apparition dans les documents cités ci-dessus, le prieuré Saint-jean semble avoir été une retables de l'église. Le vicaire célèbre les offices à la chapelle Notre-Dame-de-Beauvoir et le Saint
  • Eglise paroissiale Saint-Gervais-et-Saint-Protais dite église haute
    Eglise paroissiale Saint-Gervais-et-Saint-Protais dite église haute Bonnieux - - rue des Castelas - en village - Cadastre : 1829 K 304 2016 K 289
    Historique :
    L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, dite église haute ou vieille église de Bonnieux, a été édifice, la paroisse est transférée à l'église Saint-Sauveur. L'église haute, peu utilisée, est alors
    Référence documentaire :
    -Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1977.
    Description :
    L'église Saint-Gervais-et-Saint-Protais, dite église haute ou église vieille, est située sur le
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Gervais-et-Saint-Protais dite église haute
    Vocables :
    Saint-Gervais-et-Saint-Protais
  • Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre
    Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre Sannes - Saint-Pierre - isolé
    Historique :
    Prieuré rural du 12e ou du 13e siècle dépendant de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille ; en
    Référence documentaire :
    Natalis. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille. Collection des cartulaires de France, t
    Localisation :
    Sannes - Saint-Pierre - isolé
    Titre courant :
    Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre
    Vocables :
    Saint-Pierre
    Texte libre :
    HISTORIQUE Primitivement dédiée à saint Pierre et à Notre-Dame, cette chapelle fit l'objet en 1045 d'une donation par les seigneurs de Sannes à l'abbaye de Saint-Victor de Marseille. Les moines entre 1274 et 1351. Contrairement à l'église paroissiale Saint-Michel, Saint-Pierre survécut à l'abandon Saint-Jean. L'accès se fait par un chemin de terre qui aboutit au C.D. N° 78 de Lauris à Grambois
  • Prieuré de Bénédictins Saint-Romain
    Prieuré de Bénédictins Saint-Romain Beaumont-de-Pertuis - Saint-Roman - isolé
    Référence documentaire :
    f° 52. Réclamation d'Etienne Maroani, official de Marseille, à propos du prieuré rural de Saint
    Localisation :
    Beaumont-de-Pertuis - Saint-Roman - isolé
    Titre courant :
    Prieuré de Bénédictins Saint-Romain
    Vocables :
    Saint-Romain
    Texte libre :
    HISTORIQUE Contexte historique La fondation et la construction du prieuré Saint-Romain de Beaumont trouvait certainemet dans le quartier encore appelé Saint-Roman dans les cadastres ancien (1838) et rénové torrent de Saint-Marcel) et du vallat de l'Arnaude et la petite éminence portant la bastide du Pigeonnier documentation concernant ce prieuré est très pauvre. Saint-Romain n'apparaît parmi les possessions de l'abbaye sous - ainsi que sur les tables synodales du même diocèse dressées vers 1300 et 1350 . En 1419, Saint Notre-Dame-de-Villevieille et de Saint-Léger entre les mains du vicaire de la paroisse, Jean Casse , qui le 1er Septembre 1582, trouve la chapelle du prieuré de Saint-Romain, proche de Notre-Dame-de doute jamais été restaurée. Les trois prieurés de Notre-Dame-de-Villevieille, Saint-Romain et Saint -Dame de Villevieille et Saint-Romain . En 1713, la communauté de Beaumont entame un procès contre le même prieur qui laisse tomber en ruines les deux chapelles de Notre-Dame-de-Villevieille et de Saint
  • église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Annot - place de l'Eglise - en village - Cadastre : 1830 F 393 2009 F 384, 386, 388
    Référence documentaire :
    ensemble donnent à Saint-Victor l'église Saint-Pons située sur le territoire de Séguemagne [commune de Sellette, les Cerisiers, Montruvel [commune de Thorame-Haute, anciennement de la Colle-Saint-Michel] et , Benjamin, DELISLE Léopold, De WAILLY Natalis. Cartulaire de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille L'église Saint-Pons de la charte de 1042 est celle du Fugeret. ARBAUD, Damase. Les possessions de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille dans les Basses-Alpes avant le 12e siècle, avec des recherches sur Cet auteur assimile l'église Saint-Pons de la charte de 1042 à l'église paroissiale Saint-Jean p.501. L'auteur précise que l'église paroissiale était sous le vocable de saint Pons et qu'elle , sous le nom de "Cella sancti Pontii de Anot", et qui dépendait des moines de Saint-Victor, depuis l'an Pierre-qui-Vire et des Ateliers de l'Abbaye Sainte-Marie, 1980, 434 p.
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
    Texte libre :
    première fois en 1042 dans une charte de donation faite à l'abbaye Saint-Victor de Marseille par Ermenric de Anoth. Pourtant rien de permet d'assurer que cette église, dédiée à saint Pons, est bien celle première moitié du 13e siècle (voir village d'Annot : IA04001641), l’église Saint-Jean-Baptiste tire . Description L'église paroissiale Saint-Jean-Baptiste située dans le haut du village, est approximativement
  • Eglise paroissiale Chaire-de-Saint-Pierre
    Eglise paroissiale Chaire-de-Saint-Pierre Gréolières - en village - Cadastre : 1841 G 392 1985 G 243
    Historique :
    Raphaël Laugier et Antoine Doussan, maîtres maçons grassois, prévoit la réfection des façades ouest et
    Auteur :
    [maître maçon] Laugier Raphaël
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Chaire-de-Saint-Pierre
    Vocables :
    de la Chaire-de-Saint-Pierre
  • Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre-de-Pomerol
    Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre-de-Pomerol La Bastide-des-Jourdans - Plan de Saint-Pierre - isolé - Cadastre : 1974 G 15 1838 G2, 16
    Référence documentaire :
    f° 208 bis. Collation des prieurés de La Bastide-des-Jourdans, Saint-Pierre-de-Pomerol et Puget, 5 f° 46. Arrentement des prieurés de La Bastide-des-Jourdans et Saint-Pierre-de-Pomerol, 4 février f° 26 v°. Arrentement du prieuré de La Bastide-des-Jourdans par Raphaël Percatoris, 24 octobre 1515 Échange des prieurés de La Bastide-des-Jourdans et de Saint-Etienne-du-Cros, 4 février 1475
    Localisation :
    La Bastide-des-Jourdans - Plan de Saint-Pierre - isolé - Cadastre : 1974 G 15 1838 G2, 16
    Titre courant :
    Prieuré de Bénédictins Saint-Pierre-de-Pomerol
    Vocables :
    Saint-Pierre-de-Pomerol
    Texte libre :
    appartient de l'église Saint-Pierre-de-Pomerol et des terres qui en dépendent . Quelques années plus tard, en profit de l'église paroissiale. En 1274, Saint-Pierre-de-Pomerol figure comme n'ayant rien payé sur le Saint-Pierre se trouva reléguée au rang de simple chapelle rurale . Nous ne savons plus rien ensuite de . Situation et composition d'ensemble A. Situation Le "plan de Saint-Pierre" est un plateau calcaire nord pour dominer en un rebord abrupt une dépression marneuse. Le torrent de Saint-Pierre a surimposé plusieurs exemples dans la région : Notre-Dame-des-Anges à Cadenet, chapelle Sainte-Croix à Beaumont-de -Pertuis, chapelle Saint-Marc à Villelaure, Saint-Julien de la Bastidonne. Ces différents édifices doivent
1 2 3 Suivant