Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 511 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : Le Baptême du Christ
    tableau : Le Baptême du Christ Briançon - Pont-de-Cervières - en écart
    Description :
    Un de toile d'épaisseur et de texture moyennes. Préparation rouge brun ; vernis.
    Titre courant :
    tableau : Le Baptême du Christ
  • tableau : Le Baptême du Christ
    tableau : Le Baptême du Christ Puy-Saint-André - en village
    Titre courant :
    tableau : Le Baptême du Christ
  • Tableau d'autel : le Baptême du Christ
    Tableau d'autel : le Baptême du Christ Colmars - place de l' Eglise - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur l'oeuvre Transcription (inscription concernant le donateur peinte en bas à gauche) : DON / ANTOINE BATIER . Transcription (inscription concernant l'iconographie peinte sur le phylactère) : ECCE AGN[US] DEI.
    Historique :
    Le tableau, don d'Antoine Batier, pourrait dater de la 1ère moitié du 19e siècle, après la posée dans l'église, le tableau a été restauré en 1989 par Jean Bourgoin.
    Référence documentaire :
    Colmars dressé le 2 janvier 1906. Mention d'un "tableau encadré représentant le Baptême de Notre-Seigneur
    Représentations :
    Le Christ et saint Jean-Baptiste sont figurés debout : le Christ les mains réunies sur la poitrine , la tête baissée, saint Jean-Baptiste à demi tourné (c'est la différence principale avec le tableau de Mignard où il est au trois-quarts tourné vers le spectateur), lui verse l'eau de la coquille sur la tête l'arrière du Christ un ange agnouillé tient le manteau replié du Christ.
    Description :
    Toile de format rectangulaire vertical cintré, composée de deux lés verticaux. Le cadre est en bois
    Titre courant :
    Tableau d'autel : le Baptême du Christ
  • tableau : Le Sacré-Coeur et la Vierge
    tableau : Le Sacré-Coeur et la Vierge Entrevaux - Saint-Jean-du-Désert
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Peinture à l'huile sur toile constituée d'un seul au tissage régulier et serré. Il n'y a pas de
    Titre courant :
    tableau : Le Sacré-Coeur et la Vierge
  • pont routier sur le ravin de l'Hubagon
    pont routier sur le ravin de l'Hubagon Val-de-Chalvagne - Castellet-Saint-Cassien - R.D. 10 - isolé - Cadastre : 1983 B non cadastré ; domaine public
    Historique :
    Le pont ne semble pas figurer sur le relevé cadastral de 1817, quoique la plus grande prudence
    Description :
    Le pont sur le ravin de l'Hubagon est un pont courbe. Il se compose d'une arche maçonnée en plein l'arche. Le reste de la maçonnerie, en blocage de gros moellons, est moins soigné. La portée de l'arche
    Titre courant :
    pont routier sur le ravin de l'Hubagon
    Appellations :
    pont sur le ravin de l'Hubagon
    Illustration :
    Le pont vu du côté amont et de la rive droite. IVR93_20090402644NUC2A Le front amont. Détail des deux rangs de claveaux, le premier en grand appareil et le second fait
  • tableau : Le martyre de saint Laurent
    tableau : Le martyre de saint Laurent Puy-Saint-André - en village
    Représentations :
    agenouillé sur le gril brandit une torche. On distingue une architecture au fond. Le visage de saint Laurent
    Titre courant :
    tableau : Le martyre de saint Laurent
  • autel et tableau : Le Christ en croix, saint évêque, sainte Catherine d'Alexandrie, le purgatoire
    autel et tableau : Le Christ en croix, saint évêque, sainte Catherine d'Alexandrie, le purgatoire Névache - Ville-Haute - en écart
    Historique :
    L'autel date de la première moitié du 19e siècle, le tableau de la première moitié du 17e siècle.
    Représentations :
    : Christ en croix avec un évêque à gauche et sainte Catherine d'Alexandrie. Le quart inférieur de la toile
    Titre courant :
    autel et tableau : Le Christ en croix, saint évêque, sainte Catherine d'Alexandrie, le purgatoire
  • tableau : La Cène et le Lavement des pieds
    tableau : La Cène et le Lavement des pieds Névache - Plampinet - en écart
    Historique :
    tableau analogue, exécuté par le même peintre, se trouve dans l'église du Serre à Val-des-Prés (Référence
    Représentations :
    La Cène occupe presque tout le tableau et le Lavement des pieds est relégué en haut de la toile : seuls sont visibles le bas de la robe rouge du Christ, sa main et une cheville sortant d'une cuvette
    Titre courant :
    tableau : La Cène et le Lavement des pieds
  • ex-voto, tableau : Accident sur un bateau, chute d'un marin sur le pont, Giuseppe Sigga
    ex-voto, tableau : Accident sur un bateau, chute d'un marin sur le pont, Giuseppe Sigga La Trinité - Laghet
    Représentations :
    Un voilier à l'entrée d'un port, quelques pêcheurs sont sur le pont. Le gabier tombe la tête la première sur le pont.; Apparition de la Vierge de Laghet dans une gloire de nuages en haut à gauche ; Vierge de type triangulaire, robe rouge, manteau bleu ; Enfant Jésus porté sur le bras gauche.
    Titre courant :
    ex-voto, tableau : Accident sur un bateau, chute d'un marin sur le pont, Giuseppe Sigga
  • tableau : Le Christ ressuscité, la Vierge et saint Joseph intercesseurs des âmes du Purgatoire
    tableau : Le Christ ressuscité, la Vierge et saint Joseph intercesseurs des âmes du Purgatoire Puy-Saint-Pierre - en village
    Représentations :
    Au bas du tableau, les âmes du Purgatoire implorent le Christ, debout sur une nuée et tenant la
    Titre courant :
    tableau : Le Christ ressuscité, la Vierge et saint Joseph intercesseurs des âmes du Purgatoire
  • tableau : Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à Saint Dominique et saint Antoine de Padoue
    tableau : Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à Saint Dominique et saint Antoine de Padoue Conségudes - près des Mélières - isolé
    Titre courant :
    tableau : Vierge à l'Enfant remettant le rosaire à Saint Dominique et saint Antoine de Padoue
  • tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne
    tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte Catherine de Sienne Les Vigneaux - en village
    Représentations :
    La Vierge remet le rosaire à saint Dominique de Guzman. L'Enfant, nu, remet le rosaire à sainte
    Titre courant :
    tableau : La Vierge et l'Enfant remettant le rosaire à saint Dominique de Guzman et sainte
    États conservations :
    toile. Le tableau a été verni lors d'une restauration.
  • pont de bois d'Avignon dit aussi pont de chevalets ou pont Bonaparte
    pont de bois d'Avignon dit aussi pont de chevalets ou pont Bonaparte Avignon - île de Piot le Pont d'Avignon - ancienne R.N. 100 - en ville
    Historique :
    Le dernier pont de bois sur le Rhône fut construit de 1806 à 1818, par les entrepreneurs Magnan et Girouard, selon le projet de l'ingénieur des Ponts et Chaussées Duvivier. Le pont sur le bras d'Avignon est achevé en 1812 ; celui, sur le bras de Villeneuve en 1818. Une chaussée insubmersible les relie sur l'île Piot. La réception des travaux a lieu le 3 janvier 1820. Enfin, depuis un siècle et demi, la traversée , en 1821, 1830 et 1840. En 1843, la portion enjambant le bras d'Avignon est détruite et remplacée par occidental se fera sur le pont de charpente jusqu'à ce qu'un pont en maçonnerie (Référence : IA84000949) lui
    Hydrographies :
    le Rhône
    Référence documentaire :
    594 Avignon - Le Pont de chevalets et la Nouvelle Passerelle. /Carte postale, avant 1908, Guende Pont d'Avignon sur le Rhône. Reconstruction du pont établi sur le bras de Villeneuve. Avant-projet 117 Pont d'Avignon. - Le Pont de bois & les Coteaux. /Carte postale, début 20e siècle. Rhône Avignon. - Le pont de bois. Avignon. - Le pont de bois. /Carte postale, début 20e siècle. Rhône Plan géométrique du pont de la ville d'Avignon sur le Rhone [...]. /Dessin, 15 novembre 1830
    Description :
    Le pont de bois d'Avignon permettait à la R.N. 100 de franchir les deux bras du Rhône entre la Porte de l'Oulle, à Avignon, côté Vaucluse, et le lieu-dit Pont-d'Avignon, à Villeneuve-lès-Avignon travées sur le bras gauche et un autre de trente travées sur le bras droit. Une chaussée insubmersible de de pieux solidarisés par des traverses. Le tablier de 7,40 m de large portait une chaussée
    Localisation :
    Avignon - île de Piot le Pont d'Avignon - ancienne R.N. 100 - en ville
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
    Illustration :
    Plan géométrique du pont de la ville d’Avignon sur le Rhone [...]. IVR93_20128400499NUC1A 117 Pont d'Avignon. - Le Pont de bois & les Coteaux. IVR93_20128400313NUC1A Avignon. - Le pont de bois. IVR93_20128400308NUC1A 594 Avignon - Le Pont de chevalets et la Nouvelle Passerelle. IVR93_20128400312NUC1A
  • bac et bac à traille de Villeneuve
    bac et bac à traille de Villeneuve Avignon - île de la Barthelasse Port les Tuileries - en écart - Cadastre : 2008 AB non cadastré domaine public
    Historique :
    Comme pour le bac d'Avignon (Référence : IA84000938), l'histoire du bac de Villeneuve est liée à celle du pont Saint-Bénezet (Référence : IA84000918). En effet, à cause des crues, le pont est régulièrement en chantier. Un bac prend alors le relais entre l'île de la Barthelasse et Villeneuve-lès-Avignon , notamment en 1226, en 1455 ou en 1471. On sait que jusqu'en 1479, c'est le procureur du pont, Pons Roux, qui l'écroulement d'une nouvelle arche le 4 mai 1668, la ruine du pont est irrémédiable. Le Conseil général de la communauté de Villeneuve décide le 25 juin 1681, l'établissement définitif d'un bac à traille, allant de la . Sous la Révolution, le bac existe toujours : il est rétabli le 26 juillet 1793 après avoir été coupé par les Jacobins, le 14 juillet. Avec la construction du pont de bois (Référence : IA84000925), le bac bois. Au 19e siècle, le bac semble soit fonctionner en parallèle avec un pont de bateaux (Référence 1830. Il se pourrait que le bac ait existé par intermittence avec le pont de bateaux jusqu'au début du
    Hydrographies :
    Rhône (le)
    Référence documentaire :
    de : Histoire des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Cogoluènhe des bacs pour traverser le Rhône. Recherches historiques et sociologiques. Thèse de doctorat, Institut EUVRARD, F. L´origine du bac à traille sur le Rhône. Dans : Tablettes d´Avignon et de Provence 1938 p. 338-339 Lentheric, Charles, Du Saint-Gothard à la mer, le Rhône, histoire d'un fleuve, Paris
    Description :
    Le bac de Villeneuve franchissait le bras droit du Rhône sur le site d'Avignon, en aval du pont Saint-Bénezet (Référence : IA84000918). D'après le plan de L. Sonnet de 1785 (publié dans Cogoluènhe ; Fig. 2) ou le plan d'Antoine Guiraud de 1830 (Fig. 3), la traille de Villeneuve reliait le sud de
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le département 30
  • relais de halage
    relais de halage Châteauneuf-du-Pape - Clos Bimard - isolé
    Historique :
    Le chemin de halage du Rhône (Référence : IA84000945), sur les bras des Arméniers (Référence Châteauneuf-du-Pape). Le corps de ferme principal semble dater du 18e siècle ; des adjonctions paraissent
    Hydrographies :
    Rhône (le)
  • moulin à farine
    moulin à farine Soleilhas - les Combes - isolé - Cadastre : 1834 A 465 1987 A 743
    Historique :
    Ce moulin est figuré sur le plan cadastral de 1834, sans la cuve cylindrique et sans la partie est du corps de bâtiment. Le 19 juillet 1882, le préfet autorise Irénée Bauchière, propriétaire à propriété portant le No 382 de la section D de la dite commune. La prise d'eau de cette dérivation sera , soit à cent trente mètres (130m) en amont de l'usine projetée". Le 14 décembre 1938, l'adjoint technique Blanc fait un rapport sur le projet de captage de la source des Combes. Il mentionne que le moulin
    Hydrographies :
    le Riou
    Observation :
    pente qui a nécessité une alimentation en eau originale. La qualité, la rareté et le bon état de
    Référence documentaire :
    Arrêté préfectoral : autorisation pour le dérivation d'un cours d'eau, commune de Soleilhas, 1882
    Description :
    Le moulin est construit en moellons bruts de calcaire, en un seul corps de bâtiment rectangulaire couverte d'un berceau en plein cintre appareillé. Le toit à longs pans est couvert de tôle ondulée. Une
    Texte libre :
    Situation Sur le versant est du Col de Saint-Barnabé (alt. 1400 m), immédiatement en contrebas du donnant sur le canal de fuite. L'étage de soubassement 2 est constitué de deux pièces à l'est et à l'ouest -sud percé d'une porte et par des cloisons ; les deux pièces situées le plus à l'ouest (Ac et Ad) sont l'est par une porte piétonne. Le rez-de-chaussée n'a pas été visité. La cuve cylindrique est accolée à la partie à l'extrême ouest dispose de quatre niveaux, le reste de l'élévation n’en a que trois pierres de taille très soignées qui ouvre la chambre de la roue horizontale le canal de fuite en pierre niveau 3. Couverture Toit à longs pans inclinés vers le nord et le sud. Couverture en tôle ondulée de très belle facture ; au centre de la voûte, ouverture zénithale pour le passage de l’axe de la engagées supportant des planches. Sol : plancher surélevé sur tout le quart ouest (au-dessus de la chambre coffre de protection en planches chevillées, surmonté d’une trémie en bois chevillé. Le long du mur nord
    Illustration :
    Le sommet de la cuve. IVR93_20160401299NUC2A Deuxième étage de soubassement. Départ de l'escalier vers le rez-de-chaussée. IVR93_20060400039NUCA Deuxième étage de soubassement. Engrenage entre la meule et le blutoir. IVR93_20060400045NUCA
  • port puis halte fluviale dit quai (débarcadère) de la ligne
    port puis halte fluviale dit quai (débarcadère) de la ligne Avignon - quai de la Ligne - en écart - Cadastre : 2008 DK non cadastré domaine public
    Historique :
    Au début du 19e siècle, le quai de la ligne sert de débarcadère de fortune aux barques de chargement. Le quai de la ligne était le lieu de dépôt du bois. On trouvait en aval le port principal puis le accédait aux berges par des embarcadères en bois posés sur le sable, puis aux quais hauts grâce à des marches non scellées, aménagées à même la pente. Le quai de la ligne se développe et devient un port d'attache pour les bateaux à vapeur assurant le service commercial et le transport entre Lyon et Avignon navigation à vapeur, détrônée par le transport ferroviaire, le port est abandonné. Des mariniers installent alors leurs péniches sur le quai. Dans les années 2000, le reclassement des berges a transformé l'ancien quai de la ligne en une halte nautique pouvant accueillir les plaisanciers de passage sur le Rhône.
    Hydrographies :
    le Rhône
    Référence documentaire :
    907 Avignon - Quai de la ligne - Bateaux descendant le Rhône. /Carte postale, 1ère moitié 20e 8 - Avignon (Vaucluse) - Le Rocher des Doms et le vieux pont Saint-Bénézet. /Carte postale, 1ère
    Illustration :
    8 - Avignon (Vaucluse) - Le Rocher des Doms et le vieux pont Saint-Bénézet. IVR93_20128400256NUC2A 907 Avignon - Quai de la ligne - Bateaux descendant le Rhône. IVR93_20128400258NUC2A
  • buffet (N° 6)
    buffet (N° 6)
    Canton :
    Le Monêtier-les-Bains
    Description :
    dont la partie supérieure suit le cintre du meuble (trois dormants apparents). La partie comportant le battant de droite est moins haute pour permettre l'accès à une porte percée dans le mur, sous cette partie . C'est aussi pourquoi le corps inférieur, moins long que le corps supérieur, est nettement décalé sur la
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • buffet vaisselier
    buffet vaisselier
    Canton :
    Le Monêtier-les-Bains
    Description :
    tiroirs à recouvrement. Le vaisselier au-dessus comporte trois étagères et trois barres d'appui (ces embrevées, sont chevillés sur le bâti. Dos composé de planches embrevées. Pieds montant de fond. Battants carrés à bordure moulurée (petit faux-dormant sur le battant gauche). Montants et traverses des battants
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
  • armoire (N° 3)
    armoire (N° 3)
    Canton :
    Le Monêtier-les-Bains
    Description :
    planches transversales embrevées, posé sur le bâti. Corniche moulurée dans le débord du dessus, complétée découpée. Battants à bordure moulurée. Faux-dormant sur le battant gauche. Montants et traverses des
    Aires d'études :
    Monêtier-les-Bains (Le)
1 2 3 4 26 Suivant