Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ferme dite mas Antonelle
    ferme dite mas Antonelle Port-Saint-Louis-du-Rhône - la Campagne - C.D. 35 - en écart - Cadastre : 1982 B2 45, 46, 47, 48
    Historique :
    rehaussement de toiture sont entrepris, en 1860, par l'architecte Véran. Le pigeonnier a été également restauré
    Référence documentaire :
    Rapport de l'architecte à la commission des hospices d'Arles concernant la situation du bâtiment
    Auteur :
    [architecte] Véran
  • maison et presbytère puis bureau des postes et télécommunications, actuellement mairie
    maison et presbytère puis bureau des postes et télécommunications, actuellement mairie Moriez - le Bourg - en village - Cadastre : 1838 B4 87 1983 B5 781
    Historique :
    R. Carré, architecte à Digne, approuvé par le conseil municipal en 1963 et, par le préfet, en 1965
    Référence documentaire :
    Le 21 septembre 1878 à Saint-André, l'agent-voyer architecte Cavaillon dresse le projet
    Auteur :
    [architecte] Carré Roger
  • église paroissiale Notre-Dame-des-Ormeaux
    église paroissiale Notre-Dame-des-Ormeaux La Garde - en village - Cadastre : 1834 A2 718, 719 ; 1984 A2 547, 548, 651
    Historique :
    ruine. En 1903 le conseil municipal confie à Bourdellon, qualifié tantôt d'architecte et tantôt de
    Annexe :
    de réparation de l'église paroissiale et de reconstruction duclocher est dressé par l'architecte du clocher est dressé par l'architecte Bourdellon. A D Alpes-de-Haute-Provence : 1 0 201. Extrait -de-Haute-Provence : 1 0 201. Procès-verbal de réception définitive. Le 5 août 1905, l'architecte
  • entrepôt commercial dit les voûtes de la darse
    entrepôt commercial dit les voûtes de la darse Villefranche-sur-Mer - la Darse - quai de la Corderie - en ville - Cadastre : 2015 AP01 non cadastré, domaine public
    Historique :
    l'architecte Di Robilant servaient à l'origine d'entrepôt pour le matériel d'entretien des galères et de dock sur le toit des voûtes est aménagée en habitation comprenant un jardin suspendu par l'architecte Eugène Beaudouin. Le jardin est aujourd'hui à l'abandon mais l'ancienne habitation de l'architecte
  • fort Royal ou fort Sainte-Marguerite
    fort Royal ou fort Sainte-Marguerite Cannes - Ile-Sainte-Marguerite
    Texte libre :
    1647, soit dix ans après le départ des espagnols, par le célèbre architecte François Blondel, alors l’attribuer à cet architecte . Elle témoigne de finitions et compléments apportés depuis le départ des
1