Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 22 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale
    batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale Toulon - Pointe de la Mître
    Historique :
    , amorcé sous Louis XII et achevé sous François Ier. Les archives de l’ancienne cour des comptes de tours, sur un dessin de l’ingénieur toulonnais François Gombert. Six ans plus tard, Vauban, dès sa
    Référence documentaire :
    P. 293-302 FAUCHERRE, Nicolas. Louis XII, François Ier et la défense des côtes provençales. Dans P. 225-426 LAMBERT, Gustave. Toulon sous Charles VIII, Louis XII et François Ier, 1487-1544. Dans pl. 17, 18, 20. AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    paraît pas exagéré par comparaison avec d’autres chantiers de fortification royale du temps de François de Ransé, fut missionné à Toulon au nom du roi François Ier pour étudier la possibilité d’une François Ier et Soliman le Magnifique ; dans cette conjoncture, bien que l’occupant temporaire ne vînt pas occasionné la forme tronquée de la tour. François Gombert, ingénieur toulonnais en charge des travaux l’archétype d’ouvrages comme le Fort Pâté de Blaye, sur la Gironde, œuvre conjointe de Vauban et de François seulement sur les dessins : « Elle a esté commencée dès le temps de François premier sur un dessein très
  • bassin de radoub dit bassin Groignard dit bassin n°1 des petits bassins Vauban
    bassin de radoub dit bassin Groignard dit bassin n°1 des petits bassins Vauban Toulon - arsenal de Toulon - en ville - Cadastre : 2015 non cadastré, domaine public
    Auteur :
    [auteur commanditaire] de Choiseul Étienne-François
  • fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles.
    fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles. Toulon - Sainte-Catherine - isolé
    Historique :
    Lamalgue définitif, à François Milet de Monville, directeur des fortifications de Provence, en 1664 -François-Marie d’Aumale, qui le trouve petit, mal situé et propose d’en faire le réduit d’un fort plus
    Référence documentaire :
    Mémoire descriptif, fort Sainte-Catherine : articles 1, 2, 5, 6 AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D '. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur , projet de Nicolas François Milet de Monville et Pierre-Joseph Bourcet, 1765. Service Historique de la
    Auteur :
    [] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    aménagement sommaire. A propos de Sainte-Catherine, Charles-François-Marie d’Aumale, directeur des Provence Charles-François-Marie d’Aumale, donne, au fil de ses différents articles, des indications très
  • porte de ville dite porte Saint-Lazare, puis porte d'Italie
    porte de ville dite porte Saint-Lazare, puis porte d'Italie Toulon
    Historique :
    n'est qu'en 1776 que Charles-François-Marie d'Aumale donne les dessins de la porte, modifiés en 1787 par
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d'
    Texte libre :
    pavillon d'officiers. Faute d'exécution, c'est son successeur Charles-François-Marie d’Aumale qui reformule
  • batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue
    batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue Toulon - la Basse-Malgue
    Référence documentaire :
    AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    l’agrandissement du fort jusqu’à la mer, tandis celui du jeune François Milet de Monville, alors au début de sa , il fut repris en 1764 par François Milet de Monville, devenu directeur des fortifications de Provence , Charles-François-Marie d’Aumale . Pour le reste, l’ouvrage pérenne n’a pas évolué depuis 1770, sa
  • caserne du Faron
    caserne du Faron Toulon - Mont Faron
    Référence documentaire :
    Caserne du Faron. 1775. / Dessin, plume et lavis, 1775. Par Charles François Marie d'Aumale
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    des tourelles bastionnées. Les plans de l’atlas de la place forte établi en 1775, par Charles-François
  • corderie
    corderie Toulon
    Historique :
    d’édification de la corderie s’amorcent au début de 1686 sous la maîtrise d’œuvre de l’ingénieur François Rochefort bâti avant 1670 par François Blondel. Pour ce qui est du fonctionnement, les chanvres sont
    Auteur :
    [ingénieur, ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    débute en 1683, sous la maîtrise d’œuvre de l’ingénieur François Gombert . sous la direction de 1660 par François Blondel, dans le premier arsenal français doté d’une telle corderie monumentale
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Historique :
    , Arnoul père et fils, intendants des fortifications de Provence, François d'Aspremont, ingénieur, voient
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Boniface François-Hyacinthe de [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d'
    Texte libre :
    -dès la fin du règne de Louis XII et le début de celui de François Ier, de 1514 à 1524- que la « grosse les troupes de Charles de Bourbon, fut missionné à Toulon au nom du roi François Ier pour étudier la Saint-Paul-de-Vence, achevée peu après la mort de François Ier en 1547. Il fut chargé de diverses missions par François Ier, puis Henri II. Le premier de ces deux souverains l’avait chargé d’une tournée projets de fortification en qualité d’ingénieur attaché d’abord à François de Lesdiguières, lorsque ce guerre François Sublet de Noyers pour reformuler l’ensemble des travaux a réaliser en priorité aux de confiance de François Sublet de Noyers et de Richelieu, Nicolas Arnoul, dès que celui-ci eut pris , en compétition avec l’ingénieur François Gombert, fils de l’entrepreneur de maçonnerie toulonnais
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Historique :
    sont trop vastes ou irréalistes ; le plus modeste, dû au jeune officier du génie François Milet de Charles-François-Marie d’Aumale, autour de 1775, mais les finitions rendant les casernes habitables
    Référence documentaire :
    MILET DE MONVILLE, Nicolas François. Mémoire relatif au projet du fort de La Malgue, daté du 1er MILET DE MONVILLE, Nicolas François. Observations sur le projet du fort de la Malgue, approuvé en AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775 , plume et lavis, 1775. Par Charles-François-Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    un autre projet, beaucoup plus modeste, dû à François Milet de Monville, alors jeune officier du
  • fort Faron
    fort Faron Toulon - Mont Faron
    Référence documentaire :
    Fort Faron. 1775. / Dessin, plume et lavis, 1775. Par Charles François Marie d'Aumale, Directeur Fort Faron et caserne retranchée. 1775. / Dessin, plume et lavis, 1775. Par Charles François Marie
    Auteur :
    [directeur des fortifications de Provence] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    forte établi en 1775, par Charles-François-Marie d’Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de
  • édifice logistique dit Magasin général
    édifice logistique dit Magasin général Toulon
    Historique :
    Charles-François Mandar. Les travaux de construction, lancés en 1809, sont conduits avec lenteur et
    Auteur :
    [ingénieur civil] Mandar Charles François
    Texte libre :
    définitif ne serait pourtant plus l’œuvre de Carron, mais de l’ingénieur en chef Charles-François Mandar
  • ouvrage fortifié dit crémaillère du Faron
    ouvrage fortifié dit crémaillère du Faron Toulon - Mont Faron
    Référence documentaire :
    Mémoire descriptif : mont Faron AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon
    Texte libre :
    chemin. Le mémoire descriptif de l’atlas de la place forte de Toulon établi en 1775, par Charles-François
  • boulangerie
    boulangerie Toulon
    Historique :
    -François-Marie d’Aumale, sans se concrétiser. La partie du fossé ouest du corps de place passant à la
    Référence documentaire :
    AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775
    Texte libre :
    fortifications de Provence François Milet de Monville, en 1764, proposait à nouveau la construction d’une Charles-François-Marie d’Aumale, le nouveau directeur des fortifications de Provence, celui-ci, à l’instar
  • fort Malbousquet
    fort Malbousquet Toulon
    Référence documentaire :
    p. 23 AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs . Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775 [Projet du fort Malbousquet]. / Dessin à l'encre en couleur, par Etienne François Joseph Desroys
  • fort des Pomets
    fort des Pomets Toulon
    Référence documentaire :
    AUMALE, CHARLES-FRANCOIS MARIE D'. Atlas des places fortes, Toulon et ses forts extérieurs. Par Charles-François Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon et de Basse Provence, 1775
    Texte libre :
    -François-Marie d’Aumale, proposait (sans plus convaincre) de renforcer la position défensive confinant au
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Référence documentaire :
    MILET DE MONVILLE Nicolas François. Description de la coste de Provence depuis l’embouchure du . / Dessins, plume et lavis, 1775. Par Charles-François-Marie d'Aumale, directeur des fortifications de Toulon
    Texte libre :
    Grosse tour. François Milet de Monville, officier du génie, né à Toulon, auteur d’un projet pour le fort le directeur des fortifications de Basse Provence Charles-François-Marie d’Aumale . Les modifications
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Référence documentaire :
    Plan de l'arsenal de Toulon. / Dessin à l'encre aquarellé, par Nicolas François Milet de Monville
    Texte libre :
    sous l’autorité d’un homme de confiance du secrétaire d’Etat à la guerre François Sublet de Noyers et 1651 par l‘ingénieur François Blondel montre bien en perspective le nouvel enclos réservé à l’usage de des projets, ainsi que l’ingénieur du port, François Gombert. Seignelay, fils aîné de Colbert, est
  • poudrière de Milhaud
    poudrière de Milhaud Toulon - Milhaud
    Texte libre :
    ensemble d’experts dont l’ingénieur de la marine François Gombert, est acheté en 1686 . Le magasin à poudre
  • batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED
    batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED Toulon - Sainte-Marguerite
    Texte libre :
    l’administration du directeur des fortifications François Milet de Monville, dans les années 1760. Là encore, on directeur des fortifications Charles-François-Marie d’Aumale, bien qu’il s’agît d’un ouvrage existant fermé
  • batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale
    batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale Toulon - le Cap Brun bas
    Texte libre :
    respectivement en 1743 et en 1747, François Milet de Monville, officier du génie à Toulon, mentionne dans la Toulon, établi en 1775 par Charles-François-Marie d’Aumale, dont le principe est de ne décrire et