Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 119 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Peintures monumentales : le Christ et les Évangélistes
    Peintures monumentales : le Christ et les Évangélistes Thorame-Basse - Chateau-Garnier - en écart
    Historique :
    siècle, notamment le Christ en majesté, ce qui est stylistiquement cohérent. Elles seraient donc
    Représentations :
    végétaux stylisés. Dans le registre supérieur, le Christ est figuré assis, bénissant de la main droite le registre inférieur, les quatre Évangélistes sont assis à une table de travail, au devant d'une niche architecturé. Chacun est accompagné de son symbole : l'ange pour Mathieu, le lion pour Marc, le
    Description :
    Les peintures murales se trouvent sur le cul-de-four de l'actuelle sacristie (probablement abside
    Titre courant :
    Peintures monumentales : le Christ et les Évangélistes
    Illustration :
    Détail : le Christ. IVR93_20130400212NUC2A Détail : le Christ. IVR93_20130400210NUC2A Détail : symbole de Luc, le taureau. IVR93_20130400216NUC2A
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sauveur
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sauveur Thorame-Basse - La Valette - en écart - Cadastre : 2013 B 317
    Historique :
    Dans la visite de 1697, deux autels sont mentionnés : le maître-autel avec un tableau de la Transfiguration et l'autel de la sainte Famille. En 1882, "par décision de M le Ministre de la justice et des
    Référence documentaire :
    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans les églises ou chapelles situées sur le Inventaire des biens de la fabrique paroissiale de La Valette, dressé le 5 mars 1906. Inventaires
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Sauveur
    Annexe :
    - Canons d’autel, 3 cadres bois doré avec verre, « Publié par Mayoux et Honoré, Éditeurs, 23 rue Michel le
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Thomas
    Le mobilier de la chapelle Saint-Thomas Thorame-Basse - Chateau-Garnier - en écart
    Historique :
    pastorales conservées à partir de 1697, puis dans le questionnaire sur l'état des paroisses de 1840 : "le
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Thomas
    Annexe :
    ) : saint Thomas et console de statue [IM04003027] Peinture, arts graphiques - Peintures monumentales : le , arrière du socle brisé, plâtre, h = 40, inscription (moulée en creux sur le socle) : A. PELI […] ; moulée en creux sur le haut du socle : PAGANONI SC, 1ère moitié 20e siècle Vêtements religieux et linges
  • Le mobilier de la chapelle Sainte-Agathe
    Le mobilier de la chapelle Sainte-Agathe Thorame-Basse - La Bâtie - en écart - Cadastre : 2013 D 416, 417
    Référence documentaire :
    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans les églises ou chapelles situées sur le Inventaire des biens de la fabrique de Chateaugarnier, dressé le 3 mars 1906. Inventaires des biens
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Sainte-Agathe
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Barnabé puis Saint-Pierre
    Le mobilier de la chapelle Saint-Barnabé puis Saint-Pierre Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    Localisation :
    Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Barnabé puis Saint-Pierre
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-PIerre-aux-Liens
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-PIerre-aux-Liens Thorame-Basse - en village
    Référence documentaire :
    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans les églises ou chapelles situées sur le
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-PIerre-aux-Liens
    Annexe :
    -Rosaire du lieu de Thoramène-Basse L’an 1618 et le 14 octobre (...) messire Anthoine Ysnard prebstre du collours sufisantes les quinze mistères et au plat-fondz l’image de Nostre Dame et le petit Jésus et aux costé droict et senestre les images requis et nécessaires aux susdits mistères, le tout bon et de recepte avec ung siel au dessus de mesme largeur que le susdit retable peint ainsy qu’il faut ; ensemble et belle coleur comme dessus Nostre Dame d’ung costé et ung crucifix de l’autre, le tout bon et sufisant, et ce entre icy et le vingt-cinq de mars, jour et feste de Nostre Dame, en sorte que puisse estre acomodé au jour de ladicte feste et ce moyenant le prix et somme de vingt-six escus de la valleur de troys Ysnard confesse avoyr receu avant la publication de cest acte comme a dict, de quoy les quite, et le surplus lhorsque le tout sera parachevé et mis en estat et lesditz recteurs manderont quérir led. retable aud. lieu de Torrètes ou Corsegoulles à ses despens et led. messire Ysnard sera tenu le venir posser
    Illustration :
    Ornement noir/violet : vue d'ensemble, avec l'étole et le manipule côté violet (Fig. 05
  • Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité Thorame-Basse - Chateau-Garnier - en village
    Référence documentaire :
    Inventaire des meubles et objets affectés au culte dans les églises ou chapelles situées sur le Inventaire des biens de la fabrique de Chateaugarnier, dressé le 3 mars 1906. Inventaires des biens
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Notre-Dame-de-la-Nativité
    Annexe :
    émaillée - plaque commémorative, marbre, inscription gravée : RANGUIN LOUIS / MORT POUR LA France / LE 18 applique du sacré-cœur, inscription : SACRE CŒUR DE JESUS / LE SALUT DE LA France (Fig. 02) Vêtements , chasuble très usée sur le devant, 19e siècle - ornement blanc : chasuble, étole, soie blanche brodée de
  • Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-Piégut
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-Piégut Thorame-Basse - Piégut - isolé
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-Piégut
  • Tableau : Baptême du Christ
    Tableau : Baptême du Christ Thorame-Basse - en village
    Historique :
    Le tableau a été peint d'après le Baptême du Christ de Pierre Mignard en 1666, diffusé par la IM04002727). Il est mentionné dans le questionnaire de 1840, il est donc antérieur à cette date. Il a été
    Description :
    Dans le rapport de restauration on peut lire que "l’œuvre est peinte sur une toile de lin ou chanvre, de tissage armure toile [...]. Le tissage donne un grain de toile serré. Le support possède deux
    États conservations :
    Le tableau a été restauré en 2006-2009. A cette date, la toile n'a pas de châssis mais est clouée directement sur le revers du cadre, d'où une importante déformation de la toile. De plus, "le support présente avec des gros fils et le collage de deux pièces de toile, à la face et au revers du support originel hauteur sur 15 cm de largeur. Elle démarre de la tête de l'angelot en haut à droite, traverse le ciel, les châssis et rentoilage, sur le reste de la toile : nettoyage, consolidation. Le cadre est également
  • Église paroissiale puis chapelle Saint-Thomas
    Église paroissiale puis chapelle Saint-Thomas Thorame-Basse - Château-Garnier - en écart - Cadastre : 1827 D1 615, 616 2016 D 505, 506
    Référence documentaire :
    l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 : Annales de Haute-Provence ; le Haut-Verdon, n°306, 2e trimestre 1988, p. 221-271. hameaux de Saint-Thomas et la Bâtie. [...] L'église paroissiale est sous le titre de saint Thomas, apôtre p. 275. LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n
    Description :
    trouve quasi à mi-chemin entre le hameau de Châteaugarnier (au nord) et celui de La Bâtie (au sud), sur simple, à nef unique, voûtée d'arêtes à lunettes. Contre le chevet, se trouve la sacristie, voûtée en cul
    Texte libre :
    présence d'un prêtre semble donc être le fait des habitants des deux hameaux, sans autorisation expresse de l'évêque. Cette "commodité" pour le culte est également liée à l'emplacement du cimetière. Dans un questionnaire sur l'état des paroisses, envoyé par l'évêché aux desservants autour de 1840, le curé de la paroisse écrit en effet : "on sait que le cimetière qui se trouve auprès de l'église paroissiale et qui du village". Le premier édifice est donc sans doute une petite chapelle funéraire, ce qui explique construction au 13e siècle et, d'autre part, que les peintures qui ornent le cul-de-four datent (d'origine ou endroits. Le sol mal pavé et fort inégal." D'autres informations complètent la description de la chapelle sous le nom de St Antoine et de St Sebastien qui est dans celle de St Thomas" en 1712, ou encore, en visite de 1745, que l'on enterre les morts dans la chapelle pendant l'hiver (le sol étant gelé à 1768, toujours lors de la visite pastorale il est dit que : "le sanctuaire, le corps de l'église et
    Illustration :
    Plan de masse et de situation d'après le cadastre napoléonien de 1827 (section D1, parcelles 615 Plan de masse et de situation d'après le cadastre moderne de 2016 (section D, parcelles 505, 506 Vue de situation depuis le sud. IVR93_20130400192NUC2A Vue générale depuis le sud. IVR93_20130400194NUC2A Vue générale depuis le nord. IVR93_20130400195NUC2A Vue générale depuis le nord. IVR93_20130400196NUC2A Vue générale depuis le sud-est, cimetière au premier plan. IVR93_20130400197NUC2A Vue générale depuis le sud-est, cimetière au premier plan. IVR93_20130400198NUC2A Vue générale intérieure vers le choeur. IVR93_20130400199NUC2A
  • Tableau : Annonciation
    Tableau : Annonciation Thorame-Basse - en village
    Inscriptions & marques :
    : elles figurent deux écus surmontés de deux coeurs enflammés couronnés. A gauche, le blason de l'époux
    Historique :
    l'inscription peinte à droite des armoiries. D'après Lacroix et le dossier du Conservateur des antiquités et objet d'art, cette inscription permet d'attribuer le tableau à Jean-Alexandre de Jassaud, seigneur de Thorame-Basse, et de le dater, 1728 Jean-Alexandre de Jassaud est en effet seigneur de Thorame-Basse
    Référence documentaire :
    p. 278. LACROIX, Jean-Bernard. Trésors d'art. Dans : Annales de Haute-Provence ; Le Haut-Verdon, n
    Dimension :
    Dimensions (relevée par le restaurateur) : h = 240 ; la = 177.
    États conservations :
    toile est distendue avec plissures très marquées. Déchirure dans sa partie basse". Le tableau est donc
  • Gradin d'autel, retable et tableau d'autel : saint Pierre et saint Evêque
    Gradin d'autel, retable et tableau d'autel : saint Pierre et saint Evêque Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    Historique :
    Le retable et le gradin d'autel pourraient dater de la 2e moitié du 18e siècle. Le tableau d'autel
    Représentations :
    de part et d'autre d'un cartouche sur le gradin. Sur le tableau, deux saints sont figurés en pied saint Pierre. Le second est un saint évêque.
    Description :
    Le gradin d'autel et le retable à ailerons sont en bois peint polychrome, avec un décor dans la
    Localisation :
    Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    États conservations :
    Nombreux repeints tant sur le tableau que sur le retable. Toile trouée.
  • Tableau d'autel : l'ange délivrant Pierre
    Tableau d'autel : l'ange délivrant Pierre Thorame-Basse - en village
    Historique :
    Le tableau est sans doute contemporain du retable pour lequel il a été réalisé, ou a été réalisé également mention dans la visite de 1712 : "le tableau bien peint représente l'apôtre dans sa prison", puis en 1768 : "le tableau du maistre autel est en fort bon état", il est également en bon état en 1785 . Le tableau est d'une remarquable qualité, notamment dans la réalisation de la figure de l'ange. Il
    Représentations :
    En pleine nuit, alors que la garde dort, un ange surgit dans la prison de Pierre pour le délivrer
    Dimension :
    Dimensions du jour du cadre : h = 240 ; la = 217. Selon la restauratrice, le tableau est plus grand que le jour correspondant dans le retable. La hauteur de la toile est de 270 cm alors que celle du
    États conservations :
    Oeuvre restaurée en 2004. A cette date, le châssis est d'origine mais la toile en mauvais état
  • Lustre d'église
    Lustre d'église Thorame-Basse - La Bâtie - en écart
    Historique :
    Le lustre a sans doute été réalisé pour la nouvelle chapelle, achevée en 1861, il est donc
    États conservations :
    Le lustre a été électrifié.
  • Croix d'autel
    Croix d'autel Thorame-Basse - La Bâtie - en écart
    États conservations :
    Le Christ a été repeint.
  • Croix de procession : Christ en croix (N° 2)
    Croix de procession : Christ en croix (N° 2) Thorame-Basse - en village
    Représentations :
    Christ en croix. La douille et le noeud portent un décor de godrons. Le fleuron à la base de la
    États conservations :
    Le Christ est maintenu par des fils de fer.
  • Bannière de procession : sainte Agathe, Immaculée Conception
    Bannière de procession : sainte Agathe, Immaculée Conception Thorame-Basse - La Bâtie - en écart
    Description :
    de fils dorés. Le pourtour est souligné d'une dentelle mécanique en fils métalliques dorés. Au centre
    États conservations :
    Trous dans le tissu. Lithographies froissées, voire déchirées.
  • Statue-reliquaire (socle-reliquaire) : saint Pierre (?)
    Statue-reliquaire (socle-reliquaire) : saint Pierre (?) Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    Représentations :
    et ses liens brisés par l'ange. Le saint est figuré debout.
    Localisation :
    Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
  • Maître-autel
    Maître-autel Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
    Localisation :
    Thorame-Basse - Le Moustier - en écart
  • Tableau d'autel : Donation du rosaire
    Tableau d'autel : Donation du rosaire Thorame-Basse - en village
    Inscriptions & marques :
    Date peinte sous le livre : 1850.
    Historique :
    paroissiale. Le tableau, disparu aujourd'hui, figurait les mystères du saint Rosaire (voir transcription du (Référence IM04002715), d'autant que le retable dans lequel il est placé est également très comparable à
    Représentations :
    . Devant saint Dominique se trouvent un livre ouvert et le chien tenant la torche dans son museau ainsi
    États conservations :
    Le cadre a été restauré en 1994 par l'ajout de greffes dans le montant supérieur. La toile aurait
    Annexe :
    -Rosaire du lieu de Thoramène-Basse L’an 1618 et le 14 octobre (...) messire Anthoine Ysnard prebstre du collours sufisantes les quinze mistères et au plat-fondz l’image de Nostre Dame et le petit Jésus et aux costé droict et senestre les images requis et nécessaires aux susdits mistères, le tout bon et de recepte avec ung siel au dessus de mesme largeur que le susdit retable peint ainsy qu’il faut ; ensemble et belle coleur comme dessus Nostre Dame d’ung costé et ung crucifix de l’autre, le tout bon et sufisant, et ce entre icy et le vingt-cinq de mars, jour et feste de Nostre Dame, en sorte que puisse estre acomodé au jour de ladicte feste et ce moyenant le prix et somme de vingt-six escus de la valleur de troys Ysnard confesse avoyr receu avant la publication de cest acte comme a dict, de quoy les quite, et le surplus lhorsque le tout sera parachevé et mis en estat et lesditz recteurs manderont quérir led. retable aud. lieu de Torrètes ou Corsegoulles à ses despens et led. messire Ysnard sera tenu le venir posser
1 2 3 4 6 Suivant