Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ouvrage fortifié (redoute) dit redoute de Chaudon, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    ouvrage fortifié (redoute) dit redoute de Chaudon, de l'organisation défensive de l'Ubaye. Saint-Vincent-les-Forts - Ancienne redoute de Chaudon - en village - Cadastre : 1983 C
    Historique :
    La redoute de Chaudon, ouvrage d'artillerie, est construite de 1879 à 1883, dans le contexte de la
    Localisation :
    Saint-Vincent-les-Forts - Ancienne redoute de Chaudon - en village - Cadastre : 1983 C
    Titre courant :
    ouvrage fortifié (redoute) dit redoute de Chaudon, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    Appellations :
    redoute de Chaudon
  • caserne dite caserne Courtigis, dite caserne défensive de Chaudon, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    caserne dite caserne Courtigis, dite caserne défensive de Chaudon, de l'organisation défensive de l'Ubaye. Saint-Vincent-les-Forts - en village - Cadastre : 1983 E 19
    Titre courant :
    caserne dite caserne Courtigis, dite caserne défensive de Chaudon, de l'organisation défensive de
    Appellations :
    caserne défensive de Chaudon
    Texte libre :
    . Adossé au versant nord de la butte de Chaudon, à défilement des vues et des coups des directions
  • ensemble fortifié de Saint-Vincent-les-Forts, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    ensemble fortifié de Saint-Vincent-les-Forts, de l'organisation défensive de l'Ubaye. Saint-Vincent-les-Forts
    Historique :
    renforcé avec la construction de la redoute du Chaudon, de la caserne défensive Courtigis, des batteries du
    Description :
    village, deux ouvrages à proximité immédiate, la caserne Courtigis et la redoute Chaudon) et trois ouvrage
    Texte libre :
    commença, en 1879, en face du vieux fort, la construction de la "redoute" de Chaudon et de la "caserne entouré, à proximité immédiate, de deux ouvrages détachés (caserne Courtigis et redoute du Chaudon) et , certains éléments n'en avaient été altérés, voire même (redoute du Chaudon) défigurés irrémédiablement
    Illustration :
    Le village et le fort. Au premier plan, en bas, redoute de Chaudon. Vue aérienne rapprochée prise Redoute du Chaudon. IVR93_19920400321XA
  • batterie dite batterie du Châtelard, de l'organisation défensive de l'Ubaye.
    batterie dite batterie du Châtelard, de l'organisation défensive de l'Ubaye. Saint-Vincent-les-Forts - près de Saint-Vincent-les-Forts - isolé
    Texte libre :
    l'ennemi, pouvait être rendu intenable par les feux de la redoute de Chaudon. Les abris sous traverses
  • fort dit fort Saint-Vincent, puis fort Joubert, de l'organisation défensive de l'Ubaye
    fort dit fort Saint-Vincent, puis fort Joubert, de l'organisation défensive de l'Ubaye Saint-Vincent-les-Forts - le Rocher de Guerre - en village - Cadastre : 1983 B 102, 107, 552, 553
    Illustration :
    Le fort vu du nord. A l'arrière-plan, caserne défensive de Chaudon (Courtigis). IVR93_19920400327XA Le fort vu du sud-est depuis les abords de la redoute de Chaudon. IVR93_19920400266XA redoute du Chaudon. Au fond, les pentes de Dormillouse. IVR93_19930400459ZA
1