Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • mine de cuivre des Closis : exploitation souterraine
    mine de cuivre des Closis : exploitation souterraine Saint-Véran - près de Saint-Véran - isolé
    Description :
    marques d'abattage : maillet en pierre, bois de cervidé. Les remplissages renferment de vieux étais en bois, des baguettes de résineux (torches) et des fragments de maillets en gabbros. Les travaux du 20e
    Annexe :
    tentative lors d'une seconde mission en 1849. Cette année-là il reconnaît dans le Queyras 6 massifs ophiolitique et sa couverture sédimentaire métamorphisée. Elle consiste essentiellement en bornite et cuivre en surface sont effacées. Les ouvrages anciens encore accessibles consistent en des chantiers larges de 1 à 3 m en grande partie remblayés par des éboulements ou un remplissage fin riche en débris de (racloir ?). En 1995, dans le cadre du programme INTERREG "Valorisation du Patrimoine Minier", l'équipe de Closis à St Véran. Cette intervention a porté sur les points suivants : recherche en archives sur scientifiques amenés à fréquenter le réseau souterrain, une mission de mise en sécurité légère a été confiée à le TB 5 au TB 2bis ont été équipées en cordes fixes et mains courantes. Environ 400 m de cordes ont l'exploitation qu'avec un équipement adéquat (baudrier, etc ... ) et d'utiliser les cordes en place pour franchir les passages dangereux. En 1996 l'entrée du TB 2 a été mis en sécurité grâce à la réalisation d'un
    Texte libre :
    sur la commune de Molines-en-Queyras. Les résultats sont décevants et les travaux sont interrompus en HISTORIQUE des compagnies de la mine de St Véran Période MAZUE 1901-1913 En 1900 le Commandant MAZUE, en villégiature à St Véran, et deux de ses amis, MM. LESUEUR et ANDRIEU, s'intéressent au gîte fonds de la Société sont en très grande partie fournis par des gens du pays qui ont confiance dans leur ." La direction des travaux est confiée à RIVIERE de la SOUCHERE. En mars 1902 la société étend son territoire de recherche potentiel en obtenant la permission de 73 propriétaires privés. Le 24 mars 1903 la porté à 400 000 fr. répartis en 4000 actions. Au conseil d'administration figure toujours "l'honorable " MAZUE, commandant en retraite, et aussi M. ARNAUD, notaire à Barcelonnette. Le 14 décembre 1903 est début d'année 1907 : la société est dissoute. La mine reste en sommeil durant 5 ans. A l'initiative des Jean MARROU. 6 tonnes de minerai à 30-40% sont extrait durant l'été. En 1913 on extrait encore 16
    Illustration :
    Relevé en 3D de la mine. IVR93_20190500005NUC1A Les installations en bordure de la route. Etat en 1991. IVR93_19920500400XA
  • Ecart
    Ecart Saint-Véran - la Chalp - en écart - Cadastre : 1824 A 1971 A
    Historique :
    en 1901 ; une douzaine de maisons n'ont pas été relevées de leur ruines.
    Référence documentaire :
    Vallée du Queyras. La Chalp-Sainte-Agathe sur l'Aigue-Blanche. [Vue prise du sud-est]. Vers 1900
    Localisation :
    Saint-Véran - la Chalp - en écart - Cadastre : 1824 A 1971 A
    Illustration :
    Vallée du Queyras. La Chalp-Sainte-Agathe sur l'Aigue-Blanche. [Vue prise du sud-est Vue en enfilade d'un alignement de fermes. IVR93_19720500588ZA
  • Village
    Village Saint-Véran - en village
    Historique :
    incendie en 1526 ; la plupart des constructions actuelles datent des 18e et 19e siècles.
    Référence documentaire :
    Etude de démographie historique : Saint-Véran en Queyras (1713-1815). ESPAGNET, Martine. Etude de démographie historique : Saint-Véran en Queyras (1713-1815). Mémoire de maîtrise. Paris, 1976. -Véran en Queyras (Hautes-Alpes) et à Normée en Champagne (Marne). Paris : Editions du CNRS, 1970. 290 p St-Véran (2040 m). Un Quartier du Village. [Rue principale en amont de l'église]. Carte postale St Veran. [Fontaine dans la rue principale en amont de l'église]. W. H. Barttett (dessinateur), R (dessinateur),Lithographie. Dans : "The memoir of Felix Neff" , Dr Gilly, paru en 1840. Queyras. Village de Haute Montagne. Ristolas. [Vue générale prise du nord-ouest]. Carte postale s.d
    Description :
    Situé à 2040 mètres d'altitude, Saint-Véran est le plus haut village d'Europe ; il est divisé en 5
    Localisation :
    Saint-Véran - en village
    Texte libre :
    abritaient autant de familles. Comme la plupart des gros bourgs du Queyras, Saint-Véran est divisé en village d'Europe habité en permanence. Il doit sa notoriété à ce record, mais aussi à son organisation à 200 m au-dessus du lit de l'Aigue-Blanche, le village s'étire en travers du versant d'adret, sur -Véran jouit d'un site accueillant. Même en plein cœur de l'hiver, les maisons bénéficient d'au moins six à sept heures de soleil. Les champs en terrasse portaient du seigle jusqu'à 2100 m. Ils voisinaient village aurait été reconstruit en cinq quartiers indépendants entre lesquels il était interdit de bâtir intercalées dans les espaces libres, mais la division en quartiers s'est maintenue car elle reflète toute une
    Illustration :
    St Veran. [Fontaine dans la rue principale en amont de l'église]. IVR93_19930502267XB St-Véran (2040 m). Un Quartier du Village. [Rue principale en amont de l'église La rue principale. Vue prise d'est en ouest devant la parcelle 433. IVR93_19720500018X La rue principale. Vue prise d'ouest en est devant la parcelle 172. IVR93_19720500022X Vue en situation. IVR93_19710500569ZA Une rue du village. Vue en direction de l'église. IVR93_19930500696XA Une rue en hiver. IVR93_19930500697XA Une rue en hiver. IVR93_19930500698XA Rue principale, vue en direction du temple. IVR93_19940500364XA Vue d'ensemble, prise de l'est, en plongée. IVR93_19720500002X
  • Fermes
    Fermes Saint-Véran
    Référence documentaire :
    principale en aval de l'église]. Carte postale ancienne. StVéran. Type d'habitation du haut Queyras. [Le taurier. Vue intérieure. Les vaches semblent avoir Saint-Véran (Hautes-Alpes, 2040 m). Type d'habitation du Haut-Queyras. [Le taurier. Vue réinterprétées par le dessinateur.] / Saint-Véran (Hautes-Alpes, 2040 m). Type d'habitation du Haut-Queyras. [Le
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Toit :
    schiste en couverture
    Illustration :
    principale en aval de l'église]. IVR93_19930502128XB StVéran. Type d'habitation du haut Queyras. [Le taurier. Vue intérieure. Les vaches semblent avoir Saint-Véran (Hautes-Alpes, 2040 m). Type d'habitation du Haut-Queyras. [Le taurier. Vue intérieure Saint-Véran. Parcelle 442. Les balcons en encorbellement, détail de l'angle sud-est Saint-Véran. Parcelle 172. Vue prise de l'est. La grange en maçonnerie percée de jours Saint-Véran. Parcelle 492. Façade nord. Gouttière en mélèze sur corbeaux en pierre Saint-Véran. Parcelle 169. Mur nord du caset, avec gouttière en mélèze sur corbeaux de pierre Toiture en lauze. IVR93_19930500931XA
  • Ferme
    Ferme Saint-Véran - la Chalp - 2e ferme - en écart - Cadastre : 1824 A 99, 100 1971 A 197, 198
    Escaliers :
    escalier intérieur escalier droit en charpente
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Toit :
    bardeau pierre en couverture tôle ondulée
    Description :
    Le rez-de-chaussée du volume principal abritant l'étable et le logis est en maçonnerie tout comme le caset ; la grange dite fuste est en fûts de mélèze croisés aux angles et assemblés à quart de bois ; la fuste est couverte d'un toit à 2 longs pans, les galeries de circulation et le caset d'un toit en appentis ; autrefois en bardeau et en lause, les couvertures sont aujourd'hui en tôle ondulée ; le rez-de -chaussée du caset est voûté d'arêtes, la cave en berceau
    Localisation :
    Saint-Véran - la Chalp - 2e ferme - en écart - Cadastre : 1824 A 99, 100 1971 A 197, 198
    Texte libre :
    DESCRIPTION complémentaire Le long des murs en soubassement, le plafond en planches de l'étable est solives du plafond de pourrir dans le mur enterré est fréquent dans le Queyras. Vers 1920-1930, cette . Entre la chambre-resserre et la cave voûtée en berceau partiellement enterrée est percé un petit jour
    Couvrements :
    voûte en berceau
    Illustration :
    Façade sur rue. Mur en empilage de fûts de mélèze avec tirant extérieur entre deux poutres
  • chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel
    chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel Saint-Véran - Clausis - isolé
    Référence documentaire :
    Tome 1 : p. 187 ; tome 2 : p. 359. Le Queyras TIVOLLIER, Jean, ISNEL, Pierre. Le Queyras (Hautes
    Escaliers :
    escalier intérieur escalier droit en charpente
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Description :
    La nef est plafonnée ; le choeur voûté en cul-de-four est divisé par un lambris qui isolé derrière le maître autel une sorte de sacristie ; la tribune en fer à cheval a un garde corps à balustres en
    Typologies :
    campanile en charpente couronnant le pignon de façade
    Texte libre :
    l'église paroissiale . Pèlerinage le 16 juillet réunissant toutes les paroisses du Queyras et les paroisses . Matériaux Murs : moellons de pierre crépis. Couvrement : plafond en plâtre sur solives apparentes. Tribune en bois supportée par des poteaux en bois. Sol : plancher de mélèze. Une cloison en planches sépare le chœur de la sacristie. Élévations Campanile en bois au sommet du pignon est. Couverture Toit couvert de bardeaux. Charpente triangulée. Distribution intérieure Tribune en fer à cheval sur la nef avec balustrade en bois découpé. Clôture de chœur en bois tourné
    Illustration :
    Vue oblique prise du choeur vers la tribune. Au premier plan la clôture de choeur en bois tourné
1