Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 115 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • demeure (bastide) dite Le Grand Callamand
    demeure (bastide) dite Le Grand Callamand Pertuis - Callamand - isolé - Cadastre : 1937 C 833 1837 C 1003
    Historique :
    Bastide de la 2e moitié du 16e ou de la 1ère moitié du 17e siècle, dont le plan est presque
    Titre courant :
    demeure (bastide) dite Le Grand Callamand
    Appellations :
    Le Grand Callamand
    Texte libre :
    NOTE DE SYNTHÈSE Autant qu'on puisse en juger, compte-tenu de son état de conservation, le Grand sensiblement - mais le Grand-Callamand n'a-t-il pas été profondément mutilé? - la partie antérieure du corps de
  • Tableau : Tobie et l'archange Raphaël
    Tableau : Tobie et l'archange Raphaël Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Représentations :
    Le jeune Tobie, vêtu à l'Antique d'une tunique courte et de chaussures à lanières entrecroisées est conduit par l'archange Raphaël qui le tient par la main et lui indique le chemin. Les deux personnages se
    Description :
    seul est d'un tissage très serré. La couche picturale est mince et lisse. Elle peut être recouverte
  • Ensemble de deux tableaux : La mort de saint Alexis et L'apparition de l'Enfant Jésus à saint Antoine de Padoue
    Ensemble de deux tableaux : La mort de saint Alexis et L'apparition de l'Enfant Jésus à saint Antoine de Padoue Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Représentations :
    , serrant dans ses mains jointes une lettre. Boniface Ier, penché sur lui, le bénit et prend la lettre . Derrière lui des hommes se penchent pour le voir et se désolent. L'un d'eux est coiffé d'une couronne lequel saint Alexis est couché et le départ d'une colonne. L'Enfant Jésus apparaît à saint Antoine de Padoue : le saint est vêtu de l'habit franciscain, le crâne tonsuré, agenouillé et les bras ouvert en
    Description :
    moyen, leur toile en un seul est d'un tissage très serré. La couche picturale est mince et lisse , laissant transparaître le grain de la toile. Elle est recouverte d'un vernis.
  • Statue (petite nature avec socle-reliquaire) : saint Nicolas sauvant les trois enfants
    Statue (petite nature avec socle-reliquaire) : saint Nicolas sauvant les trois enfants Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Représentations :
    Saint Nicolas ressuscite trois enfants noyés plongés dans un baquet ou saloir. Debout, le corps , de sa main droite, ils bénit les enfants. Eux lèvent la tête vers le saint, émergeant à moitié du
    Description :
    Posé sur le tabernacle de l'autel, devant l'arc central du retable, ce groupe sculpté se compose groupe formé par les trois enfants (monoxyle). L'intérieur des statues est plein, leur revers sculpté. Le apprêt de plâtre ; seuls sont dorés les vêtements du saint et le socle.
    Emplacement dans l'édifice :
    Sur le tabernacle de l'autel
  • Buste-reliquaire à l'italienne (socle-reliquaire) d'une sainte non identifiée
    Buste-reliquaire à l'italienne (socle-reliquaire) d'une sainte non identifiée Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Représentations :
    (faisceau de plis courbe sur la guimpe) et un voile couvrant ses épaules (aux bordures enroulées sur le
    Description :
    Buste à l'italienne en bois monoxyle. L'intérieur est plein et le revers sculpté. Le socle de plan . Absence de polychromie et de décor. Le bois est de coloration brune ciré. Des traces d'outils sont visibles sur les épaules (racloir ou rifloir) et sur le visage (gouge méplate ?).
    États conservations :
    De nombreuses fentes verticales strient le buste et le socle. Le bois est très vermoulu.
  • Pont dit Pont de Saint-Antoine
    Pont dit Pont de Saint-Antoine Pertuis - le Pont - isolé - Cadastre : non cadastré
    Référence documentaire :
    Pertuis. Pont sur le Lez. Carte postale, s.d. Collection particulière
    Localisation :
    Pertuis - le Pont - isolé - Cadastre : non cadastré
    Illustration :
    Pertuis. Pont sur le Lez. IVR93_19768400023X
  • Buste-reliquaire (buste à l'italienne) de sainte Perpétue
    Buste-reliquaire (buste à l'italienne) de sainte Perpétue Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Représentations :
    Buste reliquaire de sainte Perpétue dont la figure est reprise par le retable de la même chapelle
    Description :
    Buste à l'italienne en bois, monoxyle. L'intérieur est plein et le revers sculpté. Sur la poitrine de la sainte est réservée une cavité à reliques. Le socle de plan octogonal à pans coupés est lui vêtements dorés). Le décor est en demi-relief. Il n'y a aucun décor sur le socle qui cependant est
    États conservations :
    La polychromie est très usée, le bois est vermoulu.
  • Buste-reliquaire à l'italienne d'évêque
    Buste-reliquaire à l'italienne d'évêque Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Historique :
    dans le même édifice.
    Représentations :
    Buste d'un évêque non identifié. Le saint porte une chape dont la bordure est ornée de fleurs et
    Description :
    invisible). L'intérieur est plein et le revers sculpté. Sur la poitrine de la sculpture est réservée une cavité à reliques. Le socle de plan octogonal à pans coupés est lui aussi en bois ; son profil est : carnations polychromes, mitre et vêtements dorés. Le décor est en demi-relief. Il n'y a aucun décor sur le
    États conservations :
    La dorure est très usée, le bois est très vermoulu. Le socle comportait sans doute des pieds boules comme celui, presque identique, du buste-reliquaire de sainte Perpétue (IM84001568) conservé dans le
  • Retable de Notre-Dame de Vertus puis de saint Nicolas
    Retable de Notre-Dame de Vertus puis de saint Nicolas Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Représentations :
    Le groupe sculpté représente saint Nicolas sauvant les trois enfants à demi-immergés dans le saloir . Sur le médaillon du cartouche est gravée la colombe du saint Esprit. Des rinceaux de feuillages avec fleurons. De l'extrémité supérieure pend une guirlande de fleurs et de feuilles. Sur le dos des ailerons de la frise de l'entablement figure grosse fleur de dahlia. Le cartouche supérieur orné sur les côtés
    Description :
    Retable en noyer architecturé (avec groupe sculpté posé sur le tabernacle) adossé au mur et placé sur le deuxième gradin d'un autel de marbre. Son soubassement est une longue planche sur laquelle sont tenons le constituent. Entablement, cartouche et volutes sont sculptés indépendamment. Ce retable plat séparés par une baguette moulurée admet en son centre un arc plein cintre aveugle servant de niche pour le sur un apprêt de plâtre tout comme le sont les motifs sculptés rapportés.
    États conservations :
    Le retable a subi des remaniements dans son soubassement : les extrémités sont constituées d'éléments rapportés, parfaitement adapté au dessin des ailerons mais portant un décor non cohérent avec le disparu ainsi que la console qui la soutenait (on en voit le dessin sur le soubassement).
  • chapelle Sainte-Madeleine
    chapelle Sainte-Madeleine Pertuis - le Grand Cros - isolé - Cadastre : 1937 B
    Historique :
    . Détruite il y a quelques années pour élargir le chemin.
    Localisation :
    Pertuis - le Grand Cros - isolé - Cadastre : 1937 B
  • Oratoire Sainte-Madeleine
    Oratoire Sainte-Madeleine Pertuis - le Grand Cros - isolé - Cadastre : non cadastré
    Localisation :
    Pertuis - le Grand Cros - isolé - Cadastre : non cadastré
  • Ferme
    Ferme Pertuis - le Coffre - isolé - Cadastre : 1937 I 1093 A 1105
    Localisation :
    Pertuis - le Coffre - isolé - Cadastre : 1937 I 1093 A 1105
  • couvent de carmes Notre-Dame-L'Annonciade ; magasin de commerce
    couvent de carmes Notre-Dame-L'Annonciade ; magasin de commerce Pertuis - Général Leclerc - en ville - Cadastre : 1937 K 1398 A 1406 1837 K 1222 A 1226
    Référence documentaire :
    Vue de la place des Carmes de Pertuis, le 7 septembre 1796. Dessin, 1796. Collection particulière.
    Description :
    un escalier en fer à cheval dans le choeur à structures métalliques
    Annexe :
    1559 , 27 décembre . Pertuis .- Prix-fait conclu entre le couvent des Carmes de Pertuis et le couvent. Promission pour le couvant Nostre Dame des Carmes de Pertuys ... Jacomin Yvert, travalheur et peyreyron du lieu de Cadenet, ... a promis, convenu et acordé avec le chapitre des freres du venerable et monstré par lesdicts freres Carmes, toute et chescune la piarre necessere à fere le clochier que ledict couvant a acommancé novellemant fere fere en l'esglize dudict couvant, à suffisance, ... pour le pris ... : à raison de quatre florins six souls le cent des queyrons, que seront de la longueur de deux paulmes six florins neuf souls le cent. Item les pieces de troys paulmes de longueur et de ung paulme et demy ung paulme et demy de large et d'ung paulme d'aulteur à raison de treise florins et demy le cent. Et Yvert fera tirant ladicte besogne et que seront neccesseres à ladicte besogne à raison de six florins le demi d'accompte à l'ouverture du chantier, le reste à mesure. A. D. Vaucluse, E Notaires, Etude Barriol
    Texte libre :
    DESCRIPTION Situation et composition d'ensemble Le Couvent des Carmes, s'élevait dans la partie sud émerge quelque peu, son clocher-arcade apparait depuis la route de la Tour d'Aigues. Le parvis de la de deux collatéraux ; l'ensemble avait quatre travées voûtées d'ogives; le collatéral gauche le reste de l'édifice. Un étage de caves occupe l'emplacement de la moitié des travées de la nef, des collatéral gauche, du côté nord de la chapelle bordant le chœur et par celle de la première travée du ; le chœur est transformé en cage d'escalier et la nef est ouverte largement sur les collatéraux par de ). - porte en plein cintre mouluré percée sans doute après coup dans le quatrième pan (sud-ouest) du chœur cintre, murée faisant communiquer le chœur et cette chapelle. - le chœur, couvert d'une voûte transformée en porte ouvrant sur le premier étage de la cage d'escalier. - le collatéral droit, intact à subsiste dans la première travée : en trois points ébrasée des deux côtés. Un plancher coupe le collatéral
    Illustration :
    Vue de la place des Carmes de Pertuis le 7 septembre 1796. IVR93_19708401335VB Rez-de-chaussée, porte de l'église ouvrant sur le bas-côté sud. IVR93_19708400518V Rez-de-chaussée, porte percée dans le choeur. IVR93_19708400519V Premier étage, arc muré sur le mur est et arcade de la quatrième travée. IVR93_19708400529V
  • Château Fort, Beffroi
    Château Fort, Beffroi Pertuis - Mirabeau - en ville - Cadastre : 1937 K 262 1837 K 490
    Historique :
    Donjon bâti pour le comte Guillaume II de Forcalquier dans les années 1190, entouré avant la fin du 13e siècle d'une enceinte cantonnée de tours ; corps de logis probablement construit dans le dernier quart du 14e siècle, avec la grosse tour ronde qui était encore en chantier en 1397 ; inhabité dès le 1e quart du 15e siècle, progressivement désaffecté et démantelé au 16e siècle ; le donjon fut racheté en
    Description :
    l'autre charpenté, pour le clocher ; élévation antérieure percée de 2 grandes portes en plein-cintre ; du
    Annexe :
    d'Aix et Ansois, experdz coumys et depputtés par l'ordonnance randeue par monsieur le lieutenant general au siege d'Aix le dix huitiesme du presant entre messieurs les conseulx et communautté de ceste ville fins, c'estans acheminés audit Pertuis le jour d'hier, se seraient trasportés au clocher et lieu dont entandeu leurs dires, demandes, deffances et pretantions, veu aussy le contenu des actes de prys faict devant mestre André Jehan notere royal dudit Pertuis le dix septiesme aoust et vingt cinquiesme octobre pour le regard des advantaiges et plus d'oueuvre et besongne que lesdits preffachiers hont faict deu pouvoyt rnonter le petit clocher que debvoyent faire pour y metre la cloche de l'orreloge et icelle monter quatre petitz clocheirons aux quatre coingz plus aulx dudit clocher, plus le couvert d'icelluy, le tour et les degrés despuis le plain de la plasse jusques à la porte du premier soullier de ladite tour sont soubsignés et marqués respetivement. - rapport notifié le même jour par le notaire aux consuls et
    Texte libre :
    la place du Marché (place Mirabeau) et l'église Saint-Nicolas, le château de Pertuis était adossé à entourait, selon un tracé quadrangulaire, le donjon, actuelle Tour de l'Horloge. De cet ensemble spectaculaire ne subsistent que le donjon, utilisé et entretenu, couronné d'un campanile et un fragment de la courtine sud, dominant encore le quartier dont les principaux éléments demeurent en place . Matériaux et leur mise en œuvre - Le donjon : soigneusement parementé, intérieur et extérieur, voûtes comprises, en petit appareil assisé. Les joints ont été refaits -calcaire coquillier jaune. - Le campanile des mâchicoulis). Parti général, plan, coupes et élévations intérieures Le château se composait d'un le donjon, l'entrée de celui-ci se trouvant sur sa face nord. Quant au côté sud, il était occupé, sur reposant sur des rangées de corbeaux dont les traces subsistent. - le donjon : tour de plan rectangulaire , orienté au nord, comprenant deux étages voûtés d'un berceau brisé sur cordon en quart de rond. Le rez-de
  • demeure (bastide)
    demeure (bastide) Pertuis - le Gron - isolé - Cadastre : 1937 H 171 1837 H 9 A 14
    Description :
    d'une tour rectangulaire de 2 étages planchéiés, le 1er porte par des arcs diaphragmes ; à l'est
    Localisation :
    Pertuis - le Gron - isolé - Cadastre : 1937 H 171 1837 H 9 A 14
    Texte libre :
    DESCRIPTION Situation et composition d'ensemble Entre la route de Pertuis à Villelaure et le canal . - le rez-de-chaussée est couvert d'un plafond dallé porté par cinq arcs diaphragmes brisés retombant , subsiste le piédroit droit d'une porte en plein cintre (à l'extérieur). - au premier étage, le mur nord cheminée moderne avait été établie contre le mur est. Élévations extérieures - la tour façade ouest habitation et pourvue d'un étage sur plancher ; le rez-de-chaussée est dès lors éclairé par quatre fenêtres , couronnée par une niche en cul-de-four entre deux ailerons. Le pignon est couronné d'une corniche sur le modèle des fenêtres d'origine, dont l'appui s'orne d'un lambrequin. Comble et couverture
    Illustration :
    Logis, tour, premier étage, embrasures de tir dans le mur occidental. IVR93_19738401096X
  • Puits
    Puits Pertuis - le Clos des Monges - isolé - Cadastre : 1937 A 593 1837 A 828
    Localisation :
    Pertuis - le Clos des Monges - isolé - Cadastre : 1937 A 593 1837 A 828
  • Ensemble de deux bustes-reliquaires (socles-reliquaires) de saintes non identifiées
    Ensemble de deux bustes-reliquaires (socles-reliquaires) de saintes non identifiées Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Description :
    Ces bustes à mi-corps sur pied douche sont en bois, monoxyles. L'intérieur est plein et le revers
    États conservations :
    La polychromie est usée. L'extrémité du pied postérieur des deux socles est brisée. Le bois des
  • Maison
    Maison Pertuis - 30 rue de la Fontaine de L'Ange - en ville - Cadastre : 1937 K 314 1837 K 780, 781
    Historique :
    , reconstruite en 1603 par Etienne Chauvet pour le notaire Antoine Bonaud, avec un 1er niveau appareillé et percé
    Description :
    depuis la rue et depuis une cour collective à laquelle conduit un passage couvert établi sous le mur sur impostes et sur le vestibule par une arcade en anse de panier avec un garde corps à balustres
    Annexe :
    1603, 19 décembre . Pertuis . - Prix-fait conclu entre Antoine Bonaud, notaire,et le maçon Etienne parfere et bastir bien et deubemant de piarre de taille le devant de sa maison, despuis la première Bonaud sera tenu de fournir aud. Chauvet tout l'atrait necessere sur le lieu. Et laquelle besongne led . Chauvet promet avoir faict et parfaict dans ung mois prochain et ce pour et moyenant le pris et somme de . bessongne de fere qu'il repragne bien le devant de massonnerie que restera au dessus et à flur l'ung de l'autre par dedans de lad. maison. A la suite le 17 septembre 1604, quittance finale et cancellation. A.D
    Texte libre :
    sous comble sur le rez-de-chaussée, et doté de caves voûtées en berceau. Les différents étages sont plain-pied, soit par une ou plusieurs marches de formes diverses. Le départ de la vis se trouve dans le engagées dans les murs nord et sud et portées au centre par un pilier prolongeant le noyau. - Éclairage - Piédroits : avec imposte ; feuillure intérieure - Chambranle : il porte le décor architecturé - DÉCOR console sous l'architrave est décorée d'un mascaron. Les impostes des piédroits font retour sur le tableau
  • chapelle, Croix de Chemin Saint-Antoine
    chapelle, Croix de Chemin Saint-Antoine Pertuis - Saint-Antoine - isolé - Cadastre : 1988 A 419, 420
    Historique :
    lors d'un élargissement de la route ; croix de chemin érigée en 1899, datée par inscription sur le
    Annexe :
    deubement entre icy et la Saint Michel prochain venant une esglise sive chapelle soubz le tiltre Saint lesdictz prieurs, avec le perpeteri crotat avec l'arcade de taille, ensenble les deux portes, savoir la lesdictz prieurs fourniront tout excepté l'eau et ce sur le lieu et ce lesdictes murailles de l'espesseur de deux pans et le fondemant de deux pans et quart, et ce ladicte besongne pour le pris de trante soulz la cane carrade tant plain que vuide, payable quatre escutz tout maintenant... et le reste en travalhant à la besongne à proportion d'icelle ... Acte cancellé le 16 février 1602. A.D. Vaucluse, E
  • Ensemble : calice et patène
    Ensemble : calice et patène Pertuis - place Mirabeau - en ville
    Inscriptions & marques :
    Les deux mêmes poinçons figurent sur le bord du pied, la coupe du calice et le revers de la patène . Un poinçon de titre et de garantie pour l'argent (premier titre) insculpé depuis 1838 représente le fleur surmontée d'une étoile, désigne le maître orfèvre Louis Bachelet (Paris, 1844-1877). Une plaque soudée sous le pied du calice porte l'inscription L. BACHELET / Fnt D'ORFEVRERIE / 58, Quai des Orfèvres
    Historique :
    Ainsi que permettent de l'affirmer les poinçons de maître et la plaque soudée sur le calice, ces
    Représentations :
    Le calice : Sur la bordure du pied figurent trois paires de chérubins, des rinceaux en relief et le Christ au Mont des Oliviers, le Portement de croix et la Déposition de croix) sont séparés par des respectivement d'épis de blé, de maïs et de pampres. La patène : Au revers figure le monogramme du Christ
    Description :
    Patène et calice en argent doré ; le calice est formé d'une coupe et d'un pied (la tige a été ôtée ). Le pied de forme circulaire est profilé en doucine renversée et se prolonge d'une bague. Le décor est
1 2 3 4 6 Suivant