Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • retable (retable architecturé), retable du choeur
    retable (retable architecturé), retable du choeur Molines-en-Queyras - la Cure - isolé
    Historique :
    Selon J. Tivollier, ce retable est l’œuvre de 2 sculpteurs originaires de Saluces (Italie du Nord
  • église paroissiale Saint-Pierre
    église paroissiale Saint-Pierre Molines-en-Queyras - Fontgillarde - en écart - Cadastre : 1824 F2 378 1971 F2 877
    Texte libre :
    les guerres de religion, elle fut reconstruite sous le vocable de Saint-Pierre-et-Saint-Paul (J les matériaux provenant de la destruction du temple (J. Tivollieret P. Isnel, II, p. 392). En 1820 la de Costeroux (J. Roman, col. 7). Depuis 1907 il n'y a plus de curé résident. La chapelle fut très
  • présentation de la commune de Molines-en-Queyras
    présentation de la commune de Molines-en-Queyras Molines-en-Queyras
    Texte libre :
    énumérant les biens qu'elle possède à Molines (A.D. 38, B 2631 f° 256 à 259, cité par J. Tivollier et P solvables, plus la maison du curé (J. Tivollier et P. Isnel, T. II, p. 114). « Il n' y a ni noble vivant
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Romain
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Romain Molines-en-Queyras - la Cure - isolé
    Annexe :
    argenté ? objet fondu. J. F dans un losange sous le pied. Inscription FAVIER LYON gravée sous le pied. 4
  • Temple
    Temple Molines-en-Queyras - Fontgillarde - en écart - Cadastre : 1971 F2 837
    Texte libre :
    cimetière protestant, comme le cimetière catholique, a été transféré à l'extérieur du village. Selon J
  • église paroissiale Saint-Romain
    église paroissiale Saint-Romain Molines-en-Queyras - la Cure - isolé - Cadastre : 1971 A1 455
    Texte libre :
    -Anne (ou Sainte-Anne-et-Saint-Barthélemy) fondée dans l'église paroissiale par Romain Hélis (J », entourée de maisons depuis longtemps disparues (J. Tivollier et P. lsnel, 1, p. 164). L'édifice actuel sacrés fondus pour battre monnaie (J. Tivollier et P. lsnel, 1, p. 164). En 1585,le clocher «qui était supplémentaire fut ajoutée à la nef pour accueillir les nouveaux convettis. Selon J. Tivollier et P. lsnel, le
1