Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 227 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Jean
    Le mobilier de la chapelle Saint-Jean Le Fugeret - Chabrières - en écart
    Historique :
    Une cloche (de diamètre = 42 cm) "avec le Christ en croix" est mentionnée dans l'ouvrage A l'ombre
    Localisation :
    Le Fugeret - Chabrières - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Jean
    Annexe :
    Liste du mobilier de la chapelle Saint-jean de Chabrières (Le Fugeret) Liste du mobilier étudié
  • Le mobilier de la chapelle Notre-Dame
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame Le Fugeret - Les Aires - en écart
    Historique :
    Le tableau du maître-autel est très repeint ce qui justifie qu'il n'ait pas été étudié.
    Localisation :
    Le Fugeret - Les Aires - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Joseph
    Le mobilier de la chapelle Saint-Joseph Le Fugeret - Bontès - en écart
    Localisation :
    Le Fugeret - Bontès - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Joseph
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Pons
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Pons Le Fugeret - en village
    Historique :
    du clocher et Le Fugeret mon village. Dans l'inventaire de 1906, les deux cloches sont mentionnées archives, un courrier fait allusion à une cloche vendue à la paroisse en 1841. En 1840, le curé répondant
    Référence documentaire :
    En 1707, mention de l'achat d'une cloche, au sieur Bono fondeur, "du lieu de Gillette dans le comté leur enjoignant de faire parvenir à Castellane "toutes les cloches qui sont dans le cas d'être envoyées . Archives paroissiales, Le Fugeret : non coté. paroissiales, Le Fugeret : non coté. paroissiales, Le Fugeret : non coté. Comptes de la fabrique paroissiale du Fugeret. 1881-1905. Archives paroissiales, Le Fugeret : non p. 74 AUTHEMAN, Roger, LEYDET, Paul. Le Fugeret mon village. Nice : Editions Lou Sourgentin, 1988.
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Titre courant :
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Pons
    Annexe :
    Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1 (Référence IM04002889) - tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°2 faite et pouvant contenir tous les ornements" - toujours dans le procès-verbal de la visite pastorale de des Antiquités et Objets d'art le 19 juillet 2011 - Encensoir, 18e siècle, inscrit au titre objet par
  • Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette Le Fugeret - Saint-Sauveur - isolé
    Historique :
    Dans le procès-verbal de la visite pastorale de 1876, il est noté "depuis la dernière visite [en (le groupe), un tableau, six chandeliers argentés, une lampe gotique [sic], deux chasubles et tous les
    Référence documentaire :
    garniture d'autel pour la paroisse du Fugeret. 27 mai 1874. Archives paroissiales, Le Fugeret : non coté.
    Localisation :
    Le Fugeret - Saint-Sauveur - isolé
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette
  • Le mobilier de la chapelle Saint-Gervais-et-Saint-Protais
    Le mobilier de la chapelle Saint-Gervais-et-Saint-Protais Le Fugeret - Argenton - en écart
    Localisation :
    Le Fugeret - Argenton - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Saint-Gervais-et-Saint-Protais
  • Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours Le Fugeret - La Béouge - en écart
    Localisation :
    Le Fugeret - La Béouge - en écart
    Titre courant :
    Le mobilier de la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours
  • Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père
    Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père Le Fugeret - en village
    Historique :
    Le tableau, tout comme la lunette, sont sans doute contemporains du retable, et ont été réalisés
    Référence documentaire :
    p. 76. AUTHEMAN, Roger, LEYDET, Paul. Le Fugeret mon village. Nice : Editions Lou Sourgentin, 1988.
    Représentations :
    ruinée ouvre sur un paysage traité en relative perspective. Sur la lunette : Dieu le Père est figuré en
    Description :
    Le tableau d'autel est placé au centre du retable et surmonté de la lunette d'autel ; il s'agit de
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Titre courant :
    Tableau d'autel : saint Sébastien avec saint Pierre et saint Pons et lunette d'autel : Dieu le Père
  • Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1
    Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le Père du retable N°1 Le Fugeret - en village
    Inscriptions & marques :
    Inscription peinte à droite au tiers de la hauteur : J André / pinxit 1661. Sous le saint à senestre : S. PONS. Sous le saint à dexte : S. IOSEPH. Sur un phylactère, sous le globe : IPSA [C]ONTERET
    Historique :
    Pour le tableau d'autel et la lunette d'autel, le prix-fait ainsi que la quittance ont été conservés. Ils ont été réalisés, sur commande de la communauté du Fugeret, en 1661, par le peinte de Castellane Jean André (tableau d'autel daté et signé). Un restauration a été effectuée par JA Bourgoin : le devis date de 1990 pour une attestation de fin de travaux le 24 mai 1993.
    Représentations :
    L'iconographie du tableau est fidèle à la demande formulée dans le prix fait. Selon une saint Joseph (à dextre). Le pied droit de la Vierge foule la tête renversée : il s'agit d'une illustration directe de l'inscription sur le phylactère, placé en dessous du globe, citation de la Genèse. Pie V, dans une bulle sur le rosaire, déclara : « La Vierge a écrasé la tête du serpent à l'aide de celui qu'elle a enfanté. » C'est ce que montre notre tableau : le pied droit du Christ se trouve dans l'alignement de celui de la Vierge, la poussée de l'Enfant vers le bas, sur ce pied droit, accentué par le -dessus de la tête de la mère de dieu, créant le sommet de la composition. A l'arrière, des anges émergent . Sur la lunette : Dieu le Père est figuré en buste, la main gauche reposant sur un orbe crucifère, la
    Description :
    Le tableau d'autel est placé au centre du retable et surmonté de la lunette d'autel ; il s'agit de
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Titre courant :
    Tableau d'autel : Vierge à l'Enfant avec saint Pons et saint Joseph et lunette d'autel : Dieu le
    Dimension :
    également par le restaurateur) : h = 110 ; la = 100.
    Annexe :
    maistre peintre, habitant à la ville de Castellane présent et estipulant de fere ung tableau pour le mestre autel de la dite esglize de la haulteur de dix pans et huict pans de large dans lequel le dit André dépeindra saint Pons du cousté droict, saint Joseph du cousté gauche et la sainte Vierge sur le mitan [milieu] rellevée d’aulteur compétente tenant le petit Jésus entre ses mains, soustenu par des anges en nué, avec deux anges qui la coronent le tout en forme (et) tente enrichi de belles et fines colleurs que promit avoir achevé et rendu (receptable ?) par tout le mois d’aoust prochain et apporté sur le lieu et posé icelluy sur le cadre que la dite communauté aura faict fere par dessu, lequel tableau promit noircir le dit cadre à fasson de berne et fere ung petit tableau représentant Dieu le père pour posé sur le dit tableau de trois pans d’haulteur et deux pans et demi de large, comme aussi sera obligé le tout (receptant) dans ledit temps et lequel travailh il fera moyenant la somme de quattre vingtz
  • Estampe : Christ en croix
    Estampe : Christ en croix Le Fugeret - Saint-Sauveur - en village
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le lieu d'exécution sur l'oeuvre : EUSTACHE LE SUEUR PINXIT / EDELINK SCULPSIT. Dédicace : ILLUSTRISSIMO AC REVEREDENDISSIMO ECCLESIAE
    Historique :
    Estampe originelle, gravée par Gérard Edelink d'après Eustache Le Sueur (probablement d'après Le Jacques-Nicolas Colbert, archevêque de Rouen et abbé du Bec Hellouin par le graveur-éditeur Hubert Jaillot
    Auteur :
    [peintre] Le Sueur Eustache
    Localisation :
    Le Fugeret - Saint-Sauveur - en village
  • voie ferrée (les lacets du Fugeret)
    voie ferrée (les lacets du Fugeret) Le Fugeret - Cadastre : 1983 D 88, 124 1983 B 1298, 1290
    Historique :
    La décision d’aller chercher un passage au nord, sous le hameau de la Colle Saint-Michel, pour franchir le principal relief qui faisait obstacle au passage de la voie du bassin versant du Var à celui de la Durance a entrainé le rehaussement du point culminant de la voie ferrée à 1 022 m d'altitude. Les problème de taille. Côté Puget-Théniers, en suivant le cours du Var, la ligne restait encore à une altitude Jeanne. La topographie accidentée de la vallée entre ces deux points imposait de suivre de près le cours d'eau, ce qui permettait de répartir la pente régulièrement jusqu'à son sommet. Mais entre le pont de la dessine la voie à hauteur du Fugeret. Le plan détaillé de ces lacets fut mis au point par l'ingénieur Varvier et achevé en janvier 1908. Le chantier fut adjugé à l'entreprise Orizet frères en mai de la même année et cette portion de la voie fut mise en service le 11 juillet 1911.
    Hydrographies :
    le Gros-Vallon du Fugeret
    Référence documentaire :
    entre le Gros-Vallon de Fugeret et la station d'Annot sur une longueur de 6921 m / Projet d'exécution BANAUDO, José. Le siècle du Train des Pignes. Breil-sur-Roya : Éditions du Cabri, 1991, 320 p
    Description :
    difficulté, il a fallu aménager un puits d'aérage en son milieu. Le tracé des lacets franchit par trois fois le ravin du torrent du Gros-Vallon du Fugeret, le plus haut de ces franchissements ayant nécessité la . Le second petit cours d'eau qui vient se jeter dans la Vaïre près du Fugeret, le Coin, a demandé
    Localisation :
    Le Fugeret - Cadastre : 1983 D 88, 124 1983 B 1298, 1290
    Illustration :
    entre le Gros-Vallon de Fugeret et la station d'Annot sur une longueur de 6921 m / Projet d'exécution Vue aérienne oblique depuis le nord des lacets du chemin de fer. IVR93_20060402300XE
  • Groupe sculpté (petite nature) : Notre-Dame-de-la-Salette
    Groupe sculpté (petite nature) : Notre-Dame-de-la-Salette Le Fugeret - Saint-Sauveur - en village
    Historique :
    effet été fourni par la maison lyonnaise L. Dumont le 21 mai 1874.
    Référence documentaire :
    garniture d'autel pour la paroisse du Fugeret. 27 mai 1874. Archives paroissiales, Le Fugeret : non coté.
    Description :
    Le groupe sculpté, en plâtre moulé, repose sur un socle en bois. L'ensemble est peint monochrome
    Localisation :
    Le Fugeret - Saint-Sauveur - en village
    Dimension :
    Dimension (avec le socle) : h = 122.
  • Buste-reliquaire : saint Pierre
    Buste-reliquaire : saint Pierre Le Fugeret - en village
    Historique :
    Le buste-reliquaire pourrait dater du 18e siècle. En 1840, dans le questionnaire sur l'état des argent et le buste de st Pierre très bien fait". Il en est également question dans la visite pastorale de 1858, puis dans la visite pastorale de 1876 :"il existe une relique assez considérable dans le buste de
    Référence documentaire :
    ". AUTHEMAN, Roger, LEYDET, Paul. Le Fugeret mon village. Nice : Editions Lou Sourgentin, 1988.
    Représentations :
    Saint Pierre est figuré en buste, la main droite reposant sur le Livre et la main gauche tenant les clés. Décor de feuilles d'acanthe sur le socle.
    Description :
    (l'assiette n'est pas visible) pour les vêtements. Le socle est également en bois doré : cavité à relique ovale, fermée par un verre. Des anneaux de métal, fixés dans le socle, attestent de l'usage du buste en
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Dimension :
    Dimensions (avec le socle) : h = 90 ; la = 40 ; pr = 25.
  • Statue (statuette) : curé d'Ars
    Statue (statuette) : curé d'Ars Le Fugeret - en village
    Inscriptions & marques :
    Trois signatures sur l'oeuvre : - sur le côté droit du socle : P. VERMARE / LYON - sur l'arrière
    Historique :
    Le sculpteur lyonnais Pierre Vermare réalise cette version du curé d'Ars, Jean-Marie Vianney, en peut-être rééditée à l'occasion de sa canonisation en 1925. Elle est réalisée par le fabricant FVL et commercialisée par le marchand d'art religieux à Nice, Brun.
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    Dimension :
    Dimensions (avec le socle) : h = 60 ; la = 15 ; pr = 15.
    Illustration :
    Détail : marque de fabricant sur le socle. IVR93_20130401253NUC2A Détail : inscription et étiquette sur le socle. IVR93_20130401254NUC2A
  • Tableau : saint Joseph et l'Enfant
    Tableau : saint Joseph et l'Enfant Le Fugeret - en village
    Historique :
    Le tableau porte la date 1868.
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Tableau de format rectangulaire vertical. Cadre rapporté. La toile, en un seul , présente un
    Localisation :
    Le Fugeret - en village
    États conservations :
    Le tableau est encrassé, tâché ; la toile présente deux accrocs assez importants.
  • présentation de la commune du Fugeret
    présentation de la commune du Fugeret Le Fugeret
    Historique :
    Le plateau de Saint-Sauveur a sans doute servi d'oppidum à l'époque protohistorique, alors que le chaos rocheux de Saint-Pierre est sans doute déjà un site cultuel. Le site antique de Segumagna semble localisé par le toponyme Les Segumagnes, en rive gauche du Ravin du Coin. A Argenton, un site d'occupation Moyen-Age, l'habitat du village se reperche sur le site de Saint-Sauveur et du Chastel, alors qu'à Saint-Pierre). Au début du 11e siècle, l'église Saint-Pons et ses possessions sur le territoire de Segumagna sont données à l'abbaye Saint-Victor de Marseille. Sans doute vers le milieu du Moyen-Age, le site d'environ 180 personnes, au 14e siècle elle est de 550 personnes. Le village se protège derrière une voie ferrée Digne-Nice, au début du 20e siècle, lui ont donné sa forme actuelle. Le minimum
    Référence documentaire :
    sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778 [Pause pendant le travail de foulage, sous une « cabane » abritant l'aire à battre dallée AUTHEMAN-PIOLOT Eric. Segumagna, de ses origines à la Renaissance. Le Fugeret : Eric Autheman AUTHEMAN, Roger, LEYDET, Paul. Le Fugeret mon village. Nice : Editions Lou Sourgentin, 1988.
    Description :
    la Vaïre, ainsi qu'au nord-est d'Argenton, le sous-sol est de nature calcaire avec des affleurements de marnes. Ailleurs, on trouve les grès d'Annot. Le relief est raide, sauf à proximité du village et à Bontès, voire très raide entre Chabrières et Argenton. Le territoire est occupé par le village et sur la culture du blé et des légumineuses sèches, complétée par les châtaignes et le seigle sur le ainsi que le ramassage des champignons (cèpes et girolles) pour la vente. Il y avait un moulin à farine
    Localisation :
    Le Fugeret
    Texte libre :
    Eléments historiques Les origines L'appellation Fugeret apparaît en 1232, avec le nom Feugaireto sur le substrat gréseux, sont d'autant plus remarquables qu'elle sont presque absentes des zones hameau des Raboulx, portent d'ailleurs le toponyme Le Fugeiroun. Cependant, une autre étymologie est également avancée par M. Autheman Le Piolot, à la suite de M. Armargier, ancien archiviste de l'Abbaye de Saint-Sauveur et du chaos gréseux de Saint-Pierre ; il est également probable que le secteur d'Argenton rochers de grès, aient été occupés, au moins ponctuellement, dès cette époque. Le site de saint-Pierre rendait à la chapelle Saint-Pierre pour le romérage. En 1788, Achard indique que « le 29 Juin, Fête de S . Pierre Apôtre, est le jour du Roumeiragi du lieu. Le Clergé & le peuple se rendent en procession à la pour la nuit. Cet usage, qui plus est pratiqué à une date proche du solstice d'été, pourrait être le de Saint-Sauveur, on remarque un grand mur en pierre sèche entourant tout le plateau et pouvant
    Illustration :
    Pause pendant le travail de foulage, sous une « cabane » abritant l'aire à battre dallée. Notez Rue du hameau de Chabrières, bordée par le canal d'arrosage. IVR93_20120401977NUC2A Terrasses cultivées le long du canal. Quartier de la Haute-Condamine. IVR93_20120401661NUC2A Escalier volant dans le mur de soutènement en pierre sèche. Chabrières. IVR93_20120401978NUC2A « Pont de la Rate » : passage du chemin de Méailles à Argenton sur le Ravin de la Mort, aménagé Le village. IVR93_20120402258NUC2A
  • entrepôts agricoles
    entrepôts agricoles Le Fugeret
    Historique :
    , La Béouge, Chabrières, Pelloussis, Les Raboulx...), la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle
    Description :
    Le repérage des entrepôts agricoles sur la commune du Fugeret a été effectué au cours des mois de , les enduits des élévations sont très majoritairement à pierres vues ; pour le corpus isolé et celui
    Localisation :
    Le Fugeret
    Texte libre :
    I. Contexte de l'enquête Le repérage Ce dossier concerne les entrepôts agricoles de la commune ). Le terme "entrepôt agricole" correspond aux édifices destinés à stocker des denrées agricoles (foin des fermes (voir dossier collectif fermes). Les conditions de l'enquête Le repérage des entrepôts agricoles sur la commune du Fugeret a été effectué au cours des mois de juin et juillet 2011. Le recensement s'est fait à partir du cadastre le plus récent disponible, édition mise à jour pour 1983. Le plan constructions portées sur le cadastre actuel ont été vues, au moins de l'extérieur. Le repérage a été effectué charpente, de la couverture et de l'avant-toit, - le nombre d'étages visibles, - la description des base de données destinée à faire un traitement statistique et cartographique. Le repérage est dont le parti pris architectural d'origine restait lisible ont également été repérés. En revanche, les rectangulaires masquant les baies anciennes, utilisation de matériaux récents rendant illisible le parti
    Illustration :
    le toit de la lucarne fenière. IVR93_20120401819NUC2A Le Villard. Maçonnerie assise sur un rocher. IVR93_20120402090NUC2A Le Thoron. Porte d'étable-remise. IVR93_20120402707NUC2A Roux et Saint-Pierre (le). Vue de volume d'une étable. IVR93_20120402026NUC2A Le Vilard. Etable, mur enduit à pierres vues en terre. IVR93_20120402018NUC2A Le Thoron. Baie fenière. IVR93_20120402704NUC2A Le Roux et Saint-Pierre. Saillie de rive constituée du débord des planches de couverture Le Thoron. Vue de volume d'une étable. IVR93_20120402712NUC2A le rocher. IVR93_20120401724NUC2A Le Brenc. Charpente à pannes et chevrons, couverture en planches. IVR93_20120402089NUC2A
  • maisons
    maisons Le Fugeret
    Référence documentaire :
    Le Fugeret compte 1 maison couverte en chaume et 32 en bois. Arrondissement de Castellane. Enquête sur le nombre de maisons de l'arrondissement couvertes en chaume ou en bois, 6 avril 1922. Archives
    Description :
    Le repérage des maisons sur la commune du Fugeret a été effectué au mois de juin et juillet 2011
    Localisation :
    Le Fugeret
    Illustration :
    Village. Portemanteaux en verres à pied, scellés dans le mur d'une chambre. IVR93_20120402319NUC2A
  • machine à dégauchir, à raboter et à toupiller dite combiné
    machine à dégauchir, à raboter et à toupiller dite combiné Le Fugeret
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant inscription concernant le fabricant (plaque vissée) : Ancienne Maison C. LAUGROST - C. LAUGROST et
    Localisation :
    Le Fugeret
  • abris troglodytiques
    abris troglodytiques Le Fugeret
    Historique :
    siècles et sont le fait d'une re-colonisation du territoire agricole et pastoral. Trois dates ont été
    Description :
    Les abris se caractérisent par le fait qu'ils sont installés sous le surplomb naturel d'un rocher soutènement (en pierre sèche) venant conforter le fond et/ou les côtés de l'abri. Dans 82 % des cas, l'abri correspondent le plus souvent à l'ancrage de chevrons de couverture. Cependant, la présence de deux étages présence de gouttières creusées (pour diminuer le ruissellement le long des parois) a été relevée pour près
    Localisation :
    Le Fugeret
    Illustration :
    Gouttière creusée dans le rocher d'un abri. IVR93_20120402266NUC2A
1 2 3 4 12 Suivant